Jean-François Copé et le mépris social


Et si on le traite de minable, c’est une insulte ?

Le secrétaire désigné de l’UMP, Jean-François Copé, a été surpris avec cette citation, à propos de l’indemnité des députés:

«  Tu comprends, si on n’a ici que des gens qui se contentent de 5 000 euros par mois, on n’aura que des minables. « 

Elle est tirée du dernier ouvrage de Sophie Coignard, « l’oligarchie des incapables », qu’elle a co-écrit avec Romain Gubert.

Copé a démenti samedi 7 janvier.

Evidemment.

Après la proposition par Charles Beigbeder de supprimer la mixité dans les écoles, voici la France réactionnaire à l’oeuvre !

 

7 réflexions sur « Jean-François Copé et le mépris social »

  1. L’essentiel reste de savoir comment on gagne plus de cinq milles euros par mois.

    Sur une reconnaissance de capacité à gérer efficacement (dans ce cas-là une grande parti d’élus et l’ensemble de ce gouvernement sont déjà surpayés) ?

    Ou en fréquentant des cercles qui vous amènent dans la piscine et sur le yacht de mr Ziad Takieddine ?

    Si 1789 se passait maintenant, ce type aurait la tête tranchée… Encore un mec (propre sur lui…) qui va l’échappé belle.

  2. Ce qui est bien à ce niveau de connerie prétencieuse, c’est qu’ainsi enlisé dans ses certitudes d’intouchable, ce genre d’idiot s’enfonce un peu plus à chaque intervention. Qu’ils continuent donc comme çà à droite. ARAMIS

Les commentaires sont fermés.