Au Bourget, Hollande a gagné son pari


On ne l’attendait pas là où il fut. Au Bourget, le candidat socialiste devait paraître « président » et « habité » par sa candidature et sa prochaine « rencontre » avec le pays. Bref, nombre de commentateurs déroulaient l’habituel grand n’importe quoi sur la tactique aux détriments du fond. On nous répétait qu’en 2007, Sarkozy avait gagné sur son discours du 14 janvier et son « j’ai changé » narcissique et pathologique. A droite, l’UMP voulait prolonger le mythe d’un candidat qui serait flou et indécis.

François Hollande, donc, surprit son monde. Pour celles et ceux qui étaient dans la salle, la surprise était palpable.

Hollande surprit d’abord parce qu’il ne consacra pas grand chose de son intervention à se décrire le nombril.

Hollande surprit aussi parce qu’il dévoila nombre de propositions. Une avalanche d’idées que l’UMP n’avait pu prévoir aussi tôt ni aussi fort. Les éléments de langage n’avaient pas été rodés.

« Il n’y a jamais une seule politique possible. Il y a toujours plusieurs chemins. »

Hollande a ainsi consacré une première et longue partie sur la régulation de la finance et la fiscalité : « Je vais vous dire qui est mon véritable adversaire. C’est le monde de la finance ».

Sur Sarkozy, les constats étaient simples à rappeler:  « Un seul mot résume cette présidence: la dégradation. Tout s’est dégradé et pas seulement une note ».

Hollande put répondre aux sbires de l’UMP qui moquaient son ambition de « rêve français ». « C’est vrai que rêver aujourd’hui, c’est difficile. » Car, précisa-t-il: « Commencé dans la virevolte, ce quinquennat s’achève dans la tourmente, plombé par les cadeaux fiscaux ».

En vrac, il a promis de proposer un pacte européen de croissance et un nouveau traité franco-allemand; la création d’une banque publique d’investissement mais aussi la séparation des activités de crédit et de placement spéculatif, l’encadrement (réel) des bonus bancaires, une contribution écologique aux frontières de l’Europe, la création d’une tranche d’imposition supplémentaire à « 45 % d’impôt sur le revenu pour ceux qui touchent plus de 150 000 euros » par an; l’abrogation des niches fiscales décidées par Sarkozy (« 10 ans de droite ont coûté plus cher en déficits que tous les gouvernements précédents » de la Vème), le doublement du plafond du livret A, la multiplication par 5 des sanctions contre les communes ne respectant pas la loi SRU, le remplacement d’Hadopi, le mariage gay, le contrat de génération, la stabilité du nombre de fonctionnaires (« Le nombre total de fonctionnaires n’augmentera pas mais il sera mis fin à la règle aveugle du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux. »), l’encadrement des loyers, la formation des sans-qualification (« le nombre de jeunes sortant sans qualification du système scolaire soit divisé par deux »), le retrait immédiat des troupes d’Afghanistan.

A l’UMP, on fut surpris. Nicolas Sarkozy était en Guyane, sur une pirogue. Les éléments de langage n’étaient pas prêts. Le cafouillage fut suivi, et apprécié, en direct sur les réseaux sociaux.

Ce dimanche, François Hollande nous accueillait au Bourget.

Tranquillement et fermement.

« La France n’est pas un problème, la France est la solution. »

Ce François-là me redonne envie de rester Français.

Merci #FH2012

Publicités

51 réflexions sur “ Au Bourget, Hollande a gagné son pari ”

  1. Juan,je partage ton analyse.François Hollande à porté un grand coup.il est monté dans mon estime.Je pense qu’il fait preuve d’intelligence en observant tout son entourage socialiste et surtout celui de son EX.Qu’il continue ainsi,avec un peu plus de rapprochement de notre révolutionnaire Citoyen Jl.M.et le nabot pourra aller bercer sa petite Guilla.Quelle fiesta en perspective!

  2. Je choisis Hollande contre Sarkozy. Qu’il s’entende avec Mélenchon et avec Eva Joly.

    1. A condition qu’ils arrêtent de lui taper dessus comme s’il était l’ennemi, « ils confondent concurrent et ennemi « 

  3. Bonjour. Oui Hollande, beaucoup ne le connaissait pas de cette manière la, car il a redonné ue peu de courage, aux français qui se désespéraient, de la politique de Sarko.Copé parle du père Noël, en parlant de lui, seulement ce charlot oublie de dire, que si Sarko, a été élue, c’est que, beaucoup d’électeurs de gauche, ont crus au père Noël en vôtant pour lui.La différence entre les deux, c’est que le deuxième fera ce qu’il a dit, car le pays attend un vrai changement, surtout,en mettant les banques aux service du public, et non plus, aux service de
    la finance, comme actuellement.Vivement le soir du 06/05 et surtout, celui du 17/06, car il faut que les électeurs virent cette bande de rigolos qui dirigent notre pays.Vive la France libérèe.
    Amitiés.

  4. Bonjour. Oui Hollande, beaucoup ne le connaissaient pas de cette manière la, car il a redonné ue peu de courage, aux français qui se désespéraient, de la politique de Sarko.Copé parle du père Noël, en parlant de lui, seulement ce charlot, oublie de dire, que si Sarko, a été élue, c’est que, beaucoup d’électeurs de gauche, ont crus au père Noël, en vôtant pour lui.La différence entre les deux, c’est que le deuxième fera ce qu’il a dit, car le pays attend un vrai changement, surtout,en mettant les banques aux service du public, et non plus, aux service de
    la finance, comme actuellement.Vivement le soir du 06/05 et surtout, celui du 17/06, car il faut que les électeurs virent cette bande de rigolos, qui dirigent notre pays.Vive la France libérèe.
    Amitiés.

  5. Oui, je dois reconnaître que je le préfère comme çà que dans son rôle de président « normal ». Cependant, je considère que c’est un premier progrès vers la gauche, il a encore beaucoup de chemin à parcourir pour redorer le blason du PS et rassembler à gauche face à la clique sarkozienne. Nous l’observons en continuant à engranger( nous aussi) un électorat plus gauchisé encore que la veille de 1981 et il ne faudrait que le pédalo transformé en catamaran ne rebaisse la voilure en coupant ce souffle ascendant qui devrait envoyer la droite au placard pour une bonnen vingtaine d’années, le temps qu’une génération oublie ses frasques sarkoziennes, faute de quoi nous ne manquerions pas au Front de Gauche, à nous rappeler à son bon souvenir. Dont acte. ARAMIS

  6. Bonjour. J’ose espérer que Mélenchon,et, les extrèmes de gauche auront compris, que l’adversaire n’est pas le PS d’Hollande, mais bien Sarko, et le FN, qui ne cherche qu’à redorer le blason de la famille, car ceux la, pour les déloger, si un jour, par malheur, ils tiennent les rènes du pays, il faudra agir, comme les arabes l’ont faits, pour déloger leurs dictateurs, et cela
    tout comme eux, avec des morts. Amitiés.

  7. Bob : arrêtez un peu avec vos conneries. Nous voulons virer sarko pour avoir une vraie politique de gauche et non un ressucer Mitterando/jospinien à quatre pattes devant les marchés. C’est clair ? Perso j’ai voté Mitterrand en 81 et morflé avec sa politique de laisser faire des marchés dès 83 et son virage sur l’aile à 180° alors que je venais d’acheter une maiuson en croyant à mon avenir. résultat des courses : Chômage (le port de ROUEN bradé aux bourgeois par Lepensec avec chômage à la clé) maladie, saisie de la maison en 89, divorce, exlusion, éclatement de la famille, misère et 8 ans de RMI. Alors excusez-moi mais là je deviens souspçouneux quant à la capacité du condiat socialiste pour faire une vraie politique de gauche et non faire comme Jospin en 2002 qui comptais recommancer à jouer les Ponce Pilatre. C’est marre ! ARAMIS

    1. Honnêtement, vous ne pouvez quand même pas reprocher à Mitterrand: maladie, divorce, exclusion et éeclatement de la famille. Ca, ce sont les accidents de la vie, point barre.! Et vous croyez que Mélanchon et Cie vont pouvoir régler tout d’un coup de baguette magique?
      C’est quoi votre drogue????

    2. Ma « drogue » n’est sûrement pas la même que celle qui vous fait voir des éléphants roses. Chacun son trip et son destin, je vous souhaite d’en tâter pour vous éviter de mourir idiot. ARAMIS

  8. C’est bien ce que dit sarko, ce n’est pas sa faute, c’est celle de la « crise », mais il oublie qu’elle n’a été fabriquée qu’à partir de son système politique. Mitterrand j’y ai cru et je me suis donc mouillé à 31 ans en achetant une maison, persuadé d’être en sécurité « sociale » grâce à cette gauche qui ne s’est pas génée pour changer de cap. Alors çà va. ARAMIS

  9. d’accord avec aramis sur mitterand et sa politique socialiste( la loi de libération des loyers , avec pour conséquence immédiate la spéculation immobilière , c’est lui et son gouvernement qui l’ont votée)),,,,toutefois, je veux encore une fois faire confiance à la gauche. françois hollande m’a enthousiasmé par son discours, s’il est honnête et si il est élu,,ce sera à nous de suivre toutes les décisions du gouvernement et de faire par tous les moyens qu’elles correspondent à nos choix et qu’elles soient justes!!!!!! ça ne me dérange pas que des gens gagnent bien leur vie,,, mais il faut que les travailleurs retrouvent leur dignité avec des conditions de vie décentes!!!!! et surtout l’essence de ce qui a fait vibrer ce pays : » » »LIBERTE, EGALITE,FRATERNITE » » »,, je veux encore y croire malgré tout et que le peuple prenne enfin ses droits et ses responsabilités. nous devons retrouver la vraie démocratie, celle qui ne laisse personne sur la route et qui agit pour le bien de tous. je suis absolument convaincue que c’est possible, sans être taxée d’utopiste,,,,,cela demande de la vigilance,,,,

    1. « françois hollande m’a enthousiasmé par son discours… »

      C’est vrai que le discours et le ton étaient de très bon niveau ; mais c’est comme dans un couple : ce n’est pas parce qu’on s’est rencontrés qu’on est faits pour vivre ensemble !

  10. On sait très bien que dans les discours, Solférino et Hollande sont capables
    de faire très gauche. Ici dans une ligne trés différente de ce qu’il a dit
    pour être élu aux primaires, Hollande reprend à son compte les « directions »
    creusées précisées par d’autres tendance de la Gauche depuis logtemps, et
    que Hollande a combattu en sous main et abrité derrière tel ou telle.

    Un caméléon déguisé en Dauphin reste un caméléon et l’habit ne fait pas
    le moine (même s’il est est plus affiné).

    Quels changements entre ce que professait Hollande et et Solférino, il y a
    quelques mois et maintenant. Que dira-t-il ds 3 mois et surtout que feait-il
    3 mois après avoir été élu ? Je pense que c’est un trés grand mystère
    au vu que lui Hollande et Soférino ne corrobore jamais par les faits ce qu’ils
    promettent.

    D’ailleurs je remarque à quel point F. Hollande dans ses dires et citations ne fait
    que copier à droite et à gauche paroles des autres et son discours en devient
    un manteau d’Harlaquin à la fausse brillance.

    Que l’on arrête de faire comme si il n’ y avait que F. Hollande pour contrer
    N. Sarkosy (et M. Lepen) ce n’est pas vrai. L’Aristocratie PS Caméléon
    méprisante pour le remplacer ? Non Non et Non !!

  11. Je n’ai pas voté au deuxième tour des primaires socialistes…je n’ai donc pas choisi Hollande. J’ai suivi ce meeting et ce retour du « discours socialiste » m’a redonné espoir…..maintenant j’attends le programme…..

  12. Un indéfinissable dégoût m’envahit là…

    http://tempsreel.nouvelobs.com/le-coup-de-sang-de-serge-raffy/20120123.OBS9518/hollande-et-l-impasse-segolene.html

    Comme dit l’une de mes amies, après l’avoir tuée, ils l’enterrent.

    Il a repris toutes les propositions de Ségolène depuis 2007. Elle est la seule à l’avoir soutenu sans condition sur son site et ce malgré son échec à la primaire assez lourd à porter. Et il oublie de la remercier pour tout le travail qu’elle a mis en oeuvre depuis 6 ans ?

    Qu’elle se barre ! Et vite ! Chez Mélanchon ! C’est le seul qui reconnaît la valeur de son travail, c’est un comble !

    A gerber.

      1. Pourquoi dites-vous cela Juan ? Moi dans ce que j’ai vu et entendu, c’est le seul qui en parle et qui souligne de temps à autre, mais assez régulièrement, la qualité de son travail et de ses idées.

        Alors je veux bien changer d’avis sur le sujet, mais faut m’expliquer pourquoi 🙂

  13. « Alors excusez-moi mais là je deviens souspçouneux quant à la capacité du condiat socialiste pour faire une vraie politique de gauche et non faire comme Jospin en 2002 qui comptais recommancer à jouer les Ponce Pilatre. C’est marre ! ARAMIS »

    Je suis d’accord avec toute votre analyse, étant moi aussi une électrice pleine d’illusions en 1981 ; aujourd’hui, je demande à voir avant de croire ! En attendant, le 1er tour sera pour JL Mélenchon en ce qui me concerne (pas de vote utile).

  14. Excellent ! et de la Ferveur ! (n’a pas cité Segolène ..? je ne suis pas inquiet, c’est un-fidèle) Les éléphants, y-sont pas gris ? bah, tant que je ne vis pas dans la jungle et que je rêve en couleur, le cauchemard s’évapore,

  15. Que Mélenchon ne tape plus sur le PS mais sur la droite. Mais que Hollande ne s’allie pas avec le Modem.

  16. Pourquoi ne pas dire les choses clairement ?

    Hollande et Soférino pendant quelques mois c’est un
    programme du Centre (Genre F. Bayrou) puis suivant l’air du temps et le
    raccolage de voix et l’attention à ses courbes un programme de Gauche
    (Royal et Mélenchon lui exrémisé entre parenthèse à part ses anciens
    copans et copines mais que trouve Mlenchon de bien au PS Solférino ?
    je ne parle pas du baratin que tout le monde peut faire mais de l’accord
    entre dires et actes)

    il n’ y a qu’à tirer à pile ou face pour
    savoir ce qui serait fait si Hollande était élu ou plutôt cela serait
    certainement Rien de Fait pour ne mécontenter personne.

    Hollande est un faux choix Vide Hologramme.

    Le vrai choix c’est entre F. Bayrou et Mélenchon,

    car les 2 sont cohérents et constants dans leurs vues et analyses Economiques
    et de Société depuis 2007 et tous deux sont farouchement opposé à N. Sarkosy.
    (et M. Lepen), chacun des 2 est intellectuellement honnête pour ses vues
    (qui ne changent pas tous les quelques mois pour courbe comme celles de
    Hollande).

    Hollande c’est la Gauche « Autruche » pour le confort condescendant bourgeois
    des DCB, C. Duflot, Fabius, Aubry, Hamon, Montebourg et Chevènement !!

  17. Bonjour. Vous voulez encore du Sarko, alors allez y, au 1er tour, vôter pour des candidats, de votre choix, mais ne venez pas crier, si Sarko se trouve avec la Le Pen, au deuxième tour. Vous ferez quoi la,? vôtez Sarko ???, vôtez Marine, qui n’attends que ça, pour redorer le blason de la famille Le Pen, et après quand vous voudrez les éjecter, ils s’accrocherons, commes les dictateurs du magreb???Réfléchissez bien, avant de glisser votre bulletin dans l’urne. Amitiés.
    PS: C’est vrai, qu’Hollande n’est pas ma tasse de thé, et je préfère Mélenchon, mais, il n’a aucune chance, donc, je vôterai Hollande, car je veux un vrai changement.Hollande n’est pas Sarko, et il gouvernera avec les députés, qui j’espère, seront, une majorité de gauche.

  18. @coureur

    C’est vrai que si tout le monde dit que Mélanchon n’a aucune chance et que tout le monde croit ce que tout le monde dit, il n’en aura effectivement pas. Pour que quelqu’un ait une chance, il faut commencer par la lui laisser et ne pas systématiquement la lui refuser en parlant en son nom au nom de toute une population 🙂

    Quant à voter pour une personne qui a très largement fait preuve de traitrise envers son propre parti (2007) en sabotant la campagne de celle qui avait été choisie et a continué ensuite, avec le résultat que l’on connaît (un Sarko pendant 5 ans), et l’asseoir sur le siège suprême en pensant qu’entretemps il aurait acquis une morale, cela relève pour moi de l’infantilisme pour ne pas dire de totale cécité.

    Il vous trompera comme il a trompé les militants pendant des années. « On ne change pas, on met juste les costumes d’autres sur soi » écrivait Goldman. Je vais finir par croire que les français sont vraiment masos pour répéter ad lib les mêmes fausses notes.

  19. entièrement d’accord avec le commentaire de @ Jmemêledetout ! et j’ajoute
    que J.-L. Mélenchon est le seul, pour ceux qui se prétendent observateurs
    et/ou commentateurs politiques, traité de cette façon.
    Pour le reste, un père de quatre enfants qui saborde la campagne de sa com-
    pagne alors qu’elle est à un souffle de la marche, venir nous la raconter
    « intérêt pour la France »… je me pose quelques interrogations par devant! bref
    ok avec @Jmemêledetout.

  20. tiens, Foué a le costard du traitre, et il aurait planté son ex tout seul … ben zut, je n’étais pas au courant (pourtant je suis, encore, un fan de mme Royal)
    Mélenchon/Bayrou..? un très gauche (muy bien) et moyen droite (très) et, dans ce blog (y a qqls jours) on se gaussait du molissement du n.Obs, rien à voir tu vas dire, là ce n’est plus de l’écartèlement ou de la dilution mais de la noyade… re-zut, faut que je sorte de ma grotte et tâter de la croisière, (retour au joli mois de mai..)

  21. Je signale gentiment que @ calamity n’est pas @ calamity jane !
    Ayant déjà eu à le préciser et ce pseudo revient régulièrement.

  22. L’ump a été en effet surpris par un discours qu’elle n’ attendait pas. Les éléments de langage tout prêt sont tombés à l’eau, d’ou son embarras, ayant été pris de court ils ont donc essayé tout et n’importe quoi …
    A titre d’exemple, Yannick Noah en a prit plein son grade ce fût la tête de turc du moment

  23. YN n’aurait jamais dù être sollicité pour  » faire l’entrée  » !
    Un évadé fiscal, même  » personne préféré des français  » n’a pas sa place ici !!
    Je suis indigné !

  24. concernant Y. Noah, je ne me fais aucun souci pour le péesse ! ils savent où
    aller gratter pour récupérer de l’argent et même quelquefois se satisfaire
    de quelques délations. Il y a eu des précédents !

Les commentaires sont fermés.