La Tribune, clap de fin ?


Un journal qui disparaît, c’est toujours triste.

On s’habitue à le lire, ou on pioche de temps à autre des informations.

Ce n’est que plus tard qu’on réalisera peut-être ce qu’on a perdu en pluralisme.

 

Publicités

4 réflexions sur « La Tribune, clap de fin ? »

  1. oui, c’est triste. Et la direction voulait disserter sur la prestation de Sarkosy, le livre, pour sa dernière parution en décida autrement. Le père Noël ne vit qu’une fois.
    Aussi, on s’est inquiété à l’apparition de l’imprimerie, de la radio puis de la télé. Internet tue le papier ? Mon intuition l’ignore, mais la lecture (qu’importe le support ?) elle, se développe, ainsi les communications (je pense bien sûr aux récents évènement, révo arabes etc..)
    L’assistance (socle) change, l’audience fleurit et prospère,

  2. Peut-être est-il bon que de temps en temps les tenants de l’ultra-libéralisme fassent eux-mêmes l’expérience des véritables conséquences de ce dont ils ont fait l’apologie toutes ces années durant.

Les commentaires sont fermés.