Je reste anti-sarkozyste


Le titre de ce billet peut sembler évident. Juan, antisarkozyste ? Evidemment. Je ne rappelle pas l’évidence pour un exercice de micro-narcissisme. Je souhaite juste répondre à quelques nombreux commentaires sur ce blog ou ailleurs quand à mon soutien à François Hollande.

1. Ce soutien n’est pas aisé. Je ne suis pas socialiste. Et, au PS, je préférai Ségolène Royal (je le rappelle pour celles et ceux qui découvriraient ce blog de coulisses).

2. Mais j’ai toujours refusé l’amalgame PS=social-traître, Hollande=Sarko, etc etc. Bien sûr, Jean-Luc Mélenchon (pour ne citer que lui) est bien plus radical que François Hollande sur certains sujets.  J’ose l’interrogation: être radical mais seul, en quoi est-ce être radical ?Pour ma part, je trouve bien radical de convaincre un sarkozyste centre-droit de voter Hollande les 22 avril et 6 mai prochain.

3. Je reste anti-sarkozyste. Cela signifie que n’importe quelle solution (sauf celle de la blonde fasciste) pour battre l’autre Monarque aura grâce à mes yeux. Pour des raisons que la raison pourrait expliquer, François Hollande me semble une solution évidente. Celles et ceux qui nous expliquent aujourd’hui qu’Hollande serait tel Sarko sont insultants et mal informés.

Publicités

24 réflexions sur « Je reste anti-sarkozyste »

  1. Juan , tous les partisans de la « vraie » gauche vont te tomber sur le râble et te dire que Mélenchon peut arriver avant Hollande . Certains ont même déjà prévu que pour Hollande c’était déjà plié aussi , qu’il est démasqué et que sa candidature n’est qu’une sombre machination pour continuer à entretenir le « système » !
    Je sais que chacun(e) défend son opinion c’est normal, mais caricaturer à ce point un candidat ne sert pas non plus leur poulain qui un jour ou l’autre rejoindra le clan des « sociaux-traîtres » .
    Heureusement tous les partisans de Mélenchon ne parlent pas ainsi ,je pense à Aramis qui souhaite qu’il fasse le plus haut score possible pour peser sur les décisions de Hollande ce qui est aussi mon avis .
    On peut adhérer par exemple aux idées , aux analyses et aux propositions de Mélenchon sans pour autant penser qu’il ait une chance de convaincre la majorité des votants . Car dans l’art de convaincre il y a aussi la manière et celle qui consiste à dire que si vous n’êtes pas d’accord avec tout ce que vous dites vous êtes un affreux réactionnaire est tout autant anti-productive et ne fait que repousser ceux ou celles qui auraient eu quelque attirance pour ces idées
    L’élection présidentielle n’est pas par définition l’élection du premier secrétaire d’un parti totalitaire ni une révolution .
    Mais c’est une constante à chaque élection , on voit ressortir du bois tous ceux qui jouent à plus à gauche que moi tu meurs , c’est dans l’air du temps de la compétition à outrance et de l’élimination du « maillon faible » !

    1. « Je sais que chacun(e) défend son opinion c’est normal, mais caricaturer à ce point un candidat ne sert pas non plus leur poulain qui un jour ou l’autre rejoindra le clan des “sociaux-traîtres” . »

      sociaux traitres dont il a dirigé d’une main de fer et moyennant moultes magouilles la fédération du 91 pendant 20 ans avant de changer de cap quand il a compris qu’il ne serait jamais calife à la place du calife

      1. Mélenchon a toujours été à l’aile gauche du PS , « l’emmerdeur » en quelque sorte .On ne peut pas lui reprocher de l’avoir quitté s’il n’était pas d’accord . Mais je ne connais pas ses « magouilles  » à la tête de la fédération du 91 , la région parisienne c’est très loin pour moi , j’habite en province ! o:)

  2. Juan , au fait Trublyonne a demandé à beaucoup de blogueurs de trouver un emploi pour Sarkozy après les élections . Moi je lui propose chômeur à 650 euros par mois pour qu’il comprenne bien qu’avec de telles indemnités ce n’est pas de « l’assistanat » mais de la torture ! plus anti-sarkozyste que moi ça doit bien exister .;et tant mieux !

      1. C’est toujours la même histoire : les autre idées de gauches sont priées de s’aligner et de rentrer dans les rangs au risque de faire perdre le « gagnant » potentiel de leur « camp », puis une fois la victoire gagnée, tandis que les promesses de gauche s’envolent ou s’ammoindrissent à cause d’un pragmatisme forcément « obligatoire », les mêmes partis de la nouvelle majorité sont priés d’avaler des couleuvres en silence, pour ne pas compromettre le beau quinquennat de ces gens raisonables qui ne demandent qu’à repasser aux élections suivantes. Donc on ne peut jamais les exprimer, nos fameusers idées nouvelles plus à gauche ? On a déjà donné avec MITTERRAND et JOSPIN en matière de social radin et de reniements, on ne va pas encore recommencer non ? Moi je vote MELENCHON au premier tour et j’attends même devoir ce que le gagnant de gauche du 1er tour va proposer pour le second tour (Remarquez que je n’ai pas cité de nom), point barre et tant pis pour le PS, s’il veut être élu malgré lui comme le fit Jospin en 2002. avec son : « Mon programme n’est pas socialiste ». Et il fait quoi le PS si c’est le FG qui est le mieux placé au premier tour ? Il appelle à voter FRONT DE GAUCHE ? ARAMIS

        http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

        1. Aramis, Hollande a déjà dit qu’il appellerait à voter Mélenchon s’il arrivait en tête .Par contre je n’ai pas (encore) entendu Mélenchon en faire autant .Il a dit au contraire qu’il gouvernerait seul !
          Et pour une élection présidentielle voter Mélenchon ce n’est pas voter front de gauche comme voter Hollande n’est d’ailleurs pas non plus voter PS sinon il n’y aurait jamais aucune majorité !

  3. Les petits candidats qui annoncent qu’ils voteront PS au 2ème tour mais maintiennent leur candidature au premier tour ont-ils envie d’un deuxième avril 2002?
    Si les Verts étaient plus réalistes et Mélenchon moins vain et nombriliste, ils cesseraient leur cinéma et se rallieraient dès maintenant au PS
    à moins qu’ils souhaient qu’on se retrouve dans le même genre de situation qu’en avril 2002

  4. C’est-à-dire Juan, on aimerait y croire ! Mais en effet, aucune
    idée nouvelle n’émerge de ce monsieur Hollande, je veux dire
    aucune vue personnelle et pouvant être mise en pratique…le
    gars qui ne se mouille jamais ! à part être un canard ! (à tremper dans
    le café…)
    Quant à Monsieur Mélenchon, plus la campagne avance plus il se
    découvre lui aussi… Il serait bien utile de pousser F. Bayrou dans ses
    retranchements, car il existe sûrement une manière de le questionner
    où il pourrait se dévoiler un peu plus.

  5. Combien même Mélenchon arriverait en tête que cela ne règlerait en rien le 2eme tour bien eu contraire.

    Il faut être réaliste, toute la gauche en France est pesée à un maximum de 40/45%. Il ne faut pas perdre de vue que la France dans sa composante depuis toujours est à majorité de droite et centre doit.

    Je pense avec certitude qu’il ne pourrait jamais rassembler 50 % des français. C’est juste un doux rêve pour ses partisans, et c’est bien dommage car j’aime bien Mélenchon.

    C’est dans ce contexte que le vote utile peut prendre son importance.

  6. Pour la blague simplement.

    Petite vidéo qui fait le parallèle entre les discours de Hollande et de Talonnette. Les services de communication perdent en inventivité.

  7. après l’intervention du président, dimanche soir à la télévision, le candidat socialiste gagne trois points à 31 % Nicolas Sarkozy à 24,5 %. l Marine Le Pen, 19 %, François Bayrou, quatrième avec 11,5 %.

    Pour le second tour, François Hollande se confirme à 58 % Nicolas Sarkozy à 42 %.

    François Hollande bénéficie de l’appui des professions libérales et des cadres supérieurs (56 %), ainsi que de celui des employés (60 %) et des ouvriers (69 %).

  8. @ David75,
    …D’où ma réprobation et mon désarroi, quant je vois et entends, surtout, en période de campagne électorale mageure, les mauvaises plaisanteries fuser sur un candidat,FH, qui peut, malgré tout, et tant pis pour la soi-disant vraie gauche ( que je respecte, bien sûr ), bouter l’énervé encore président et pas tout à fait candidat, de l’Elysée !
    Ce n’ai pas de la pensée unique, comme on me l’à reproché, c’est un vote, par défaut, utile !

    Ne perdons pas de vue notre objectif !!
    …sinon, NS/MLP au deuxième tour !!

  9. La meilleure solution, c’est l’Assemblée Constituante, sans hésiter une seconde !

  10. D’accord avec David 75.La France hélas comme la plupart des pays Européens vote à droite.Les médias font d’ailleurs de ce côté là tout pour cet état de fait.François hollande est obligé d’en tenir compte,comme Ségolène Royal si elle avait été à sa place(entre nous ,je suis comme Juan ,j’aurais préféré qu’il en soit ainsi!) ça sera à nous ,citoyens PS avertis , électorat du Front de gauche et écologistes de gauche à s’unir et militer pour qu’aux législatives on mette des candidats sûrs et désireux de faire changer les choses.Avec une assemblée parlementaire efficace,présidée pars une personne juste,intègre à l’écoute du peuple,sans casserole de quelconque conflit d’intérêt.ou autre.

  11. @ ARAMIS,
    FH a dit qu’il appellerait a voter pour le candidat de gauche le mieux placé au deuxième tour !!
    ….en cas !! :-X !!

  12. @ Adrian : la vidéo confirme absolument mon sentiment depuis que F.H. a démarré sa campagne, il calque tout sur Sarko. A commencer par le débit haché de ses phrases. Des phrases de trois mots (sujet verbe complément) hachées et saccadées pour donner l’impression d’être un type pressé de bien faire, à la Sarko. Et dans cette vidéo on voit qu’il calque même le contenu, jusqu’à la référence à Camus (du grand ridicule). Calamity Jane écrivait qu’il l’avait dit au soir des élections de 2007, il reprend à son compte et à la lettre, la méthode qui marche à la lettre. C’est du pur toc, du pur cinéma. Il n’y rien à attendre d’un type pareil qui n’a pas la plus petite idée personnelle.

  13. Des arguments clairs que je partage. J’ajouterai juste qu’il sera toujours possible pour les gens de gauche de négocier, revendiquer, manifester et d’attendre des réponses en retour, alors que si on en reprend pour 5 ans ou pire, on n’aura qu’à la fermer.

  14. Hollande ne ferait certainement pas les excès répréhensibles et spectaculaires
    de N. Sarkosy, les « dépassements de ligne rouge » mais pour le reste politiquement
    je le trouve tout aussi faux, tricheur que lui. Il s’excuse seulement quand ça lui
    rapporte il promet mais sa ligne de conduite comprend de ne tenir aucun compte
    des paroles données.
    Comment croire qu’avec de telles méthodes il pourra, lui aussi, mener une Politique cohérente ?
    Et comment donc vont peser tous ceux qui s’accrochent à lui aussi peu fiable ,
    puisque les uns envisagent de le tirer dans un sens les autres dans un autre sens ?

  15. Je suis vraiment désolé. Vous pourrez continuer à déblatérer sue ce blog, c’est votre liberté. En ce qui me concerne, pardon, moi, je suis las de toutes ces inepties que je lis. Notre pays aura ce qu’il mérite parce que trop d’individus ont déjà perdu leurs facultés de discernements ou bien ils en font exprès, ce qui est encore pire !
    J’ai expliqué( pas seulement moi) sur un certain nombre de forum de FB la réalité de la situation non pas dans de fumeuses élucubrations mais avec la simple observation, étayée par des analyses fouillées de spécialistes en la matière.
    Nicolas Sarkozy est fini, même s’il s’accroche, il n’aura qu’un faible soutien d’irréductibles, l’oligarchie dominante a choisi son candidat qui à l’envie, passe beaucoup mieux que leur premier choix(DSK), c’est M.François Hollande qui fait la quasi-unanimité du PS ( étonnant, non ?) Il y a pléthore de candidats qui brouillent le jeu qui est en fait, une compétition au plus roué, sinon une tribune pour défendre des intérêts corporatifs… JLM n’est pas candidat, sinon pour défendre un programme « humanisme » qui doit rompre avec le pouvoir dominant et non pas redorer le blason d’une certaine gauche en décrépitude mais qui cette fois a su s’unir et se mobiliser avec les forces vives de la Nation ! Qu’importe l’étiquette, c’est le destin de notre pays et avec lui, celui de l’Europe dans une mondialisation sauvage du capitalisme triomphant et mortifère. Maintenant, si vous ne comprenez pas, Basta! Je suis un vieux militant et je ne défends pas des idées mais la dignité de l’Humain. Nous avons assez joué. La situation est grave et comme vous ne semblez pas vous en apercevoir, au tournant de l’Histoire Humaine vers un changement de cycle ( c’est ça la soi-disant « fin du monde »). Ne me parlez pas de MLP, c’est un ballon sur gonflé par les médias et même si elle peut faire un bon score électoral, tellement que la sottise est grande, elle ne franchira pas la barre du second tour ! A bon entendeur, salut !

  16. Quant à moi, je suis et reste anti-hollandiste avec autant de bêtise et d’aveuglement que le sont les anti-sarkozistes !
    C’est mon droit, non ?

    1. Et bien moi, je suis anti des deux! ( D’autant que FH est le « remplaçant officiel » de NS qui nous est et sera imposé…). Rire ! …
      En fait, je ne suis pas anti du tout. Pour moi, le vote est un devoir citoyen et donc il faudra déposer un bulletin dans l’urne. Il est déjà prêt! Mon choix n’est nullement personnel encore moins pour mes intérêts mesquins. Je lutte pour la sauvegarde de la Nation et le retour de la primauté de la personne humaine dans la collectivité ouverte, active et généreuse. Liberté, Egalité, Fraternité, notre devise républicaine a, un sens et, choisir de la vivre au quotidien[ je reconnais, ce n’est pas facile]. Pour cela, après avoir chassé les « parasites » de la haute finance et leurs valets qui pompent l’énergie du peuple et le désespèrent, se retrousser les manches pour recouvrer la dignité de notre pays qui est une grande puissance économique et en a les moyens. Cesser de brader en petits morceaux notre force vitale au profit d’accapareurs clairement identifiés jamais rassasiés !
      Vous voyez où se situe mon combat [comme celui de SR avant qu’elle se fonde dans le PS qu’il lui a fait tant de mal]. Résistance, espérance et joie de se battre pour la belle cause de la nation qui en vaut le coup pour l’avenir de notre pays que nous aimons bien avec toutes ses composantes ! …. C’est autre chose que la peur et la résignation qui nous sont proposées pour pérenniser un système corrompu et mortifère[ qui n’en a plus pour très longtemps, d’ailleurs]. Fraternité.

Les commentaires sont fermés.