Riposte Party, contre Sarkozy.


C’était dimanche. J’avais retrouvé le mail d’invitation au milieu de quelques 300 autres. La campagne agite la Netosphère à défaut d’intéresser certains Français.

Au QG en face de l’UNESCO, il y avait une photographe et une équipe d’iTélé. Nous avions surtout quelques experts, ce dimanche midi, pour nous aider à répondre en « live » quand Sarkozy livrerait ses propositions.

Mais nous fûmes surpris. Le candidat sortant ne sortit pas grand chose, tout juste la fermeture de nos frontières dans un an si les autres 26 Etats européens refusaient de réviser les accords de Shenguen et un protectionnisme européen aux frontières.

Ce dimanche midi, nous étions une soixantaine, tous volontaires, tous d’horizons divers, pour mivre-tweeter et commenter l’intervention de Nicolas Sarkozy à Villepinte. Pire, nombre de collègues et confrères étaient ailleurs disséminés dans le pays.

Petit indicateur du jour, le hashtag #Sarkothon, ce petit signe que nous placions à la fin de chaque tweet, était premier à la fin de ce Sarkoshow dans les statistiques d’apparition de Twitter.

L’essentiel était ailleurs.

Nicolas Sarkozy n’était pas un bon candidat. Il n’y avait rien ou presque à commenter.

Des mots, des phrases déjà entendues. Nous attendions un programme, Il n’y eut qu’une proposition, certes étonnante pour celles et ceux qui pensaient que Nicolas Sarkozy était europhile.

 

 

Publicités

12 réflexions sur « Riposte Party, contre Sarkozy. »

  1. va nous obliger à redemander passeport et CNI Biométrique
    ou comment nous obliger à nous ficher nous même dans le fichier des honnêtes gens

    1. Bob, si ARAMIS n’a pas eu le temps de vous envoyer son livre, je peux le faire. À votre disposition… Togram

  2. Noyé sur sa méga scène blanche….sarkozy n’a fait qu’un maigre show !

  3. Cher Juan
    Sarkozy n’a jamais été europhile. En tous cas vu de ma fenêtre.Ses inspirateurs sont Gaino et Buisson, respectivement un souverainiste et l’autre néo exrême droite, Le gnôme cherche désespérément un angle d’attaque défense, pour se mettre en position d’éligible, ce qu’il n’est plus. Le meeting de Villepinte, si on y réfléchit est un fisaco, un désert.
    Qu’il s’en aille faire du fric, comme il dit! On ne le regrettera pas,sauf la foule de goitreux des Carpates agitateurs de drapeaux faute d’idées, qui ont fait le soit-disant succès du show.

  4. Villepinte (et pas Villepin, hein ?), encore une de ces éternelles tragédies sarkozienne virant au syndrome pavlovien des foules de neuneux, dont Gégé l’écraseur de chaise (elle a dû avoir chaud aux miches Berny les pièces jaunes, car si la chaise avait cédé il lui tombait dessus devant les caméras, la honte et quel symbole de fin de règne), qui était là comme toute la petite cour du showbiz de Clavier à Barbelivien en passant par Enrico poï poï, histoire de surveiler leurs intérêts placés sur un poney sur le retour qui risque de piquer son sprint au paddok. La télé à vraiment cde ravages… ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

  5. La presse allemande s’en prend en choeur à Merkel qui a eu l’imprudence d’afficher son soutien envers Sarkozy depuis qu’il fait de la démagogie anti-paquet européen afin de tondre l’herbe sous les pieds de François et de Marine.
    S’il continue comme ça il va être interdit de séjour en Allemagne, lui aussi.
    Je me demande pourquoi il se démène d’ailleurs. S’il abandonne la politique, il aura un bon poste chez Areva à vie sans réélection à la clé. Après tout il n’a jamais été autre chose qu’un camelot d’Areva.

  6. Sarkozy le magnifique , le sauveur de l’Europe au moins trois fois , l’accuse aujourd’hui de ne pas protéger ses ressortissants , c’est à pisser de rire !
    Lui qui se flattait d’avoir forcé la Grèce à payer les dettes de ses dirigeants , qui a accompagné et même initié cette mise à mort , qui est le chantre tous azimuts du libéralisme et du pouvoir des marchés , qui a laissé tomber l’industrie , l’agriculture et même l’éducation se veut aujourd’hui le protecteur d’un peuple dont il aura mis 4 millions de ses habitants au chômage . Là je ne me marre plus mais j’enrage !

    Merkel a dû tomber de sa chaise en l’entendant , eux qui formaient un si beau couple le temps d’une annonce de candidature ! Viendra-telle toujours soutenir un candidat qui reprochait hier à Hollande de vouloir renégocier les accords de Schengen et qui aujourd’hui , juste pour récupérer des voix s’en va crier avec ce qu’il appelait « les loups » !

    Après c’est pas moi c’est Cécilia , c’est pas moi c’est les immigrés , c’est pas moi c’est la gauche , il revient à son slogan préféré c’est pas moi c’est l’Europe , pourquoi pas c’est pas moi c’est la planète , c’est pas moi c’est Dieu !

    Triste spectacle sorti d’on ne sait où , fleurant bon les démonstrations de force style Corée du Nord , aux accents paranoïaques et aux solutions bidons . En vedette américaine Guaino le sinistre inspirateur des déclarations du roi , des vedettes du show-biz sur le retour , mais des cadres du parti au premier rang faisant la gueule en pensant à la suite ! Etalage de fric comme d’habitude , on a sorti les plus beaux drapeaux bleu blanc rouge mais le spectacle était trop bien organisé pour être vrai ! Qu’en restera-t-il? Sans doute rien sinon un gros trou dans le budget de l’UMP ..à moins que certains frais ne passent par un autre chemin…..
    Sarkozy a mis en scène sa démagogie , mais aussi ses mensonges , son faux courage , ses fausses solutions ,mais surtout son grand dégoût de toute vie en commun . Il a parlé d’union mais il n’a fait que stigmatiser , il a parlé de protection mais ses solutions sont de les retirer toutes . Oui Sarkozy a changé ..mais en pire !

    1. Mon époux essayait d’expliquer à une de nos amies pourquoi il ne faut pas (simplement) voter Sarkozy (Bayrou peut-être, elle est de droite !) ; rien à faire : son fils vote Sarkozy et donc elle aussi ; pas de remise en cause, pas de questionnement… et au pied du mur, c’est : « De toutes façons, ils sont tous pourris… de toutes façons une fois au pouvoir, ils font tous la même chose… de toutes façons, en France, on ne peut pas changer les choses, « ils » (les Français) râlent tout de suite… J’avais envie de pleurer !

    2. @ coup de grisou Non il n’est pas pire….il continue…a chaque problème ses « coupables »…les chômeurs, les immigrés, les malades….maintenant les européens.
      Sa mise en scène sur cette immense scène immaculée (pour un peu on lui aurait collé des ailes pour faire paradis), m’a glacé le sang.

      1. @Sylvie75 , C’est cela qui est pire , avant on reconnaissait facilement l’infâme Mister Hyde , mais maintenant il voudrait se cacher sous les traits de Docteur Jekyll ! Avec ou sans masque nous on le reconnaît facilement , mais malheureusement il peut encore tromper beaucoup de monde . Car comme le montre très bien Togram il a contaminé les esprits pour un bout de temps .La formule magique de Le Pen :tous pourris est maintenant celle qui nous sert de théorème lorsqu’on n’a pas envie de se creuser les méninges et pour justifier qu’on votera quand même pour celui ou celle qui fera la plus belle chasse aux étrangers !
        Je suis bien d’accord avec vous « glacé le sang » est exactement ce que j’ai ressenti , mais comme d’habitude j’ai préféré fuir ,il ne fait pas bon le rencontrer sur son chemin ! .

  7. ♫ Sur un air bien connu… quelque peu malmené ces temps-ci et pris en otage pour tout et n’importe quoi, je vous propose un petit refrain à chanter pour garder le moral à chaque fois que vous ressentez des démangeaisons allergiques dues à la sarkoïne :

    Aux urnes citoyens
    Larguez ces histrions
    Votons, votons
    Que l’clan parjure
    Dévisse à l’élection !

    ***

Les commentaires sont fermés.