Hollande, à Bercy et ailleurs

L’actualité de François Hollande, dimanche 29 avril, était à Bercy. Les photos prises ou relayées par les camarades donnaient envie.

Il y eut aussi cette photo.

A Bercy, le candidat eut des mots justes.

« Le rêve français, c’est la promesse républicaine, c’est notre récit, c’est ce que les générations entières avant nous ont été capables de construire, de proposer : l’aspiration à la promotion, à l’épanouissement, à l’accomplissement personnel dans la réussite nationale, que rien ne soit fait pour les uns sans que cela bénéficie aux autres, d’avoir de la solidarité entre nous et en même temps une capacité à donner à notre pays ce qu’il a de meilleur en lui-même, ses richesses, sa croissance, ses entreprises, son travail. »

—-

Dans cette campagne, j’ai voulu m’adresser à ce qu’il y avait de meilleur en chacun de nous. Je n’ai pas misé sur je ne sais quel ressentiment, rancune, je ne sais quelle obsession. J’ai refusé de flatter les sentiments médiocres, de pratiquer les surenchères sur chaque thème, d’aller voir chaque catégorie pour lui parler le langage qu’elle est supposée attendre. Non, j’ai voulu que nous nous concentrions sur les seuls défis qui vaillent, qui unissent la nation.

—–

Le premier devoir d’un président de la République, c’est de régler les problèmes, ce n’est pas d’en créer d’autres. Le premier devoir d’un chef de l’Etat, c’est de réconcilier, de rassembler, de réunir, ce n’est pas de diviser !

Le 6 mai, votez !

Publicités

DSK, Dray, et le reste

Quand j’ai entendu que DSK était venu faire coucou à Julien Dray, samedi soir Rue Saint Denis, je me suis dit, quelle bourde.

Heureusement, Ségolène Royal et quelques autres eurent le réflexe de partir. Les paparazzi n’attendaient que cela.

Il faut être sacrément de mauvaise foi pour penser que l’équipe Hollande avait envie du soutien de DSK dans la dernière ligne droite de cette campagne. Pour ma part, j’ai tellement écrit sur l’affaire DSK et le dégout qu’elle m’inspira, que j’étais soulagé que l’ancien patron du FMI ait été tenu à l’écart de tout commentaire, de toute présence, de tout soutien à notre campagne.

Dimanche midi, François Hollande eut exactement les mots qu’il fallait:

Dominique Strauss-Kahn n’a pas à revenir dans la campagne présidentielle. Il n’est plus dans la vie politique.

C’est dit.

Mickael Vendetta s’exile à Los Angeles: Yalla !

Parfois, une campagne électorale prête à sourire, sans hargne ni mauvaise foi. Même à l’UMP, on doit se bidonner du récent billet de Mickael Vendetta, micro-vedette autoproclamé « bogosse », en ce dernier weekend d’avril.

« Mon départ pour Los Angeles »

Mais pourquoi donc n’a-t-il pas choisi l’Inde, le Brésil, ou la Chine ? Tous ces pays émergents qui ne demandent qu’à accueillir des esprits libres et entrepreneuriaux comme celui de MV ?

« J’irai la ou la qualité de vie est meilleure , j’irai là ou je peux réaliser mes rêves les plus fous sans qu’on me mette des bâtons dans les roues . »

J’espère qu’il n’oubliera pas de nous rendre sa Carte Vitale. A LA, il trouvera bien comment s’assurer. Il serait dommage que son indépendance soit freinée par un quelconque vestige de ce système français si sclérosé.

Envie de changer ma vie , envie d’aller encore plus loin dans mes rêves .Mon départ à Los Angeles s’annonce bientôt pour moi . Je ne resterai pas en France si Hollande passe au Pouvoir . C’est un mal pour un bien , car je suis sur que ma vie est là bas au soleil  . Je ferai tous les castings nécessaires pour avoir des rôles dans des séries ou des Films . Je sais que je suis capable de réussir comme en France .

Il faut vraiment être idiot pour voter Hollande . Je suis désolé pour les gens qui votent Hollande , vous êtes complétement à L’ouest . Hollande est idiot , démago , un menteur . Je le verrai trop bien dans confession intime . Si Hollande est élu ça veut dire que la majorité des Français est bête . J’aurai honte de savoir que le président de la France soit Hollande.

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, Mickael Vendetta, c’est ce bonhomme:

 

La campagne est violente (2)

Samedi, une députée de Meurthe-et-Moselle a laissé entendre qu’une porte-parole de François Hollande, élue de la République, était rémunérée par Etat étranger, en l’occurrence le Maroc.

C’était ignoble, faux et fut démenti.

En réaction, Bruno Roger-Petit a tweeté un jolie video. Un souvenir d’un autre temps.

Hollande, présidentiel. Sarkozy, candidat

Quelque chose s’est effectivement croisé, lors de cette campagne. François Hollande, pourtant vigilant sur son éventuel succès, s’est présidentialisé sans conteste. Alors que son rival, pourtant à l’oeuvre depuis 5 ans au Palais de l’Elysée, s’est décrédibilisé à une vitesse inédite. Deux ans d’effort de « présidentialisation » réduits à néant.

Plus l’Autre s’excitait de meetings en émission, éructant d’un ton calme les plus grossiers mensonges (Fukushima, vrai travail, Ramadan, 700 Mosquées)  ou les plus improbables propositions de Marine Le Pen, plus le Notre éclatait de calme et maitrise.

Je ne fait partie d’aucun fan-club, juste d’une campagne contre Nicolas Sarkozy. Mais grâce à lui, cette dernière est devenue depuis des lustres une campagne d’adhésion. La difficile étape du premier tour derrière nous, je suis enfin ravi de bloguer, tweeter et militer avec des camarades de gauche, écolos et autres sensibilités. Mélenchon est impeccable, pour lui-même et pour Hollande. Ségolène Royal a tout donné et donnera encore. Cette campagne révèle une énergie collective que je n’avais vu depuis des lustres.

Les temps restent graves, et nous avons toutes et tous le sentiment d’aller gagner cette élection pour souffrir ensuite. Nous y allons pour redresser, réparer, corriger. Les temps sont rudes, les comptes sont plombés, les tensions sont phénoménales.

 

Cette campagne est violente (1)

Son pseudo sur Twitter est @fontenette1. Il/Elle est anonyme, ce qui n’est pas grave. Il/Elle raconte n’importe quoi, souvent des saloperies. Il/Elle soutient Nicolas Sarkozy. Ce dernier n’est pas responsable de ses soutiens. Mais celle-là est exemplaire. Elle avait plus de 15.000 tweets à son actifs, mais très peu de followers.

Jugez plutôt.

 @fontenette1: Vidéo: la vérité sur les horaires de piscine réservés aux musulmanes à Lille – Alicia Clashs http://shar.es/2ay0n via…

 RT @samuel_lafont: Tariq Ramadan appelle à battre Nicolas Sarkozy : un formidable soutien « humaniste » pour F. #Mollande……
Elle retweetait cette @tipilive, une camarade de lutte UMPiste, sur des rumeurs. Elle tweetait tout autant, près de 16.000, elle était de l’UMP du Morbihan. Elle cherchait le caniveau, elle relayait aussi des rumeurs sur la compagne d’Hollande.
Elle se justifiait de l’agressivité que son mentor subirait de la gauche. Oeil pour oeil, dent pour dent.