Le Rassemblement Bleu Marine et ses dangers


Marine Le Pen tenait donc meeting, mardi 1er mai, comme chaque année. C’était un peu son meeting d’après campagne, sa revanche d’entre-deux tours: « ça vous fait quoi de passer du statut de facho raciste xénophobe à celui de Français ayant des vraies préoccupations ? »

La présidente du FN lança son nouveau mouvement pour les élections législatives: le Rassemblement Bleu Marine.

Le discours fut instructif, car il nous était donné l’occasion d’entendre à nouveau la fameuse Marine le Pen.

« Nous sommes les seuls à défendre la République française! »

« J’ai fait mon choix. Chacun d’entre vous, chacun d’entre nous fera le sien. (…) Vous voterez selon votre conscience. » Elle refusait de prendre parti, renvoyant l' »UMPS ». Quelle surprise ! « Dimanche, je voterai Blanc! Et en juin, Bleu Marine » finit-elle par lâcher, à l’issue d’un incroyable faux suspense. « Hollande ou Sarkozy, aucun de ses deux là ne vous sauvera. »

Ce meeting fut décevant. Il ressemblait trop aux 29 précédents. La campagne présidentielle avait laissé croire que le Front national n’était plus le même. D’un certain côté, c’était vrai, il avait 1 ou 2 millions de voix de plus. Mais ce rassemblement fut aussi et surtout l’occasion de voir combien Marine Le Pen s’accrochait aux thèses les plus historiques du parti paternel.

Quand elle fit longuement siffler le nom du « sénateur Mélenchon » (rappeler son mandat était une façon de le portraiturer comme un agent du même système « UMPS »), quelques jeunes et moins jeunes aux cheveux ras crièrent longuement « Communistes Assassins !! ». De temps à autre, une fraction de la foule criait « on est chez nous! On est chez nous ! »

Fidèle à l’héritage paternel, Marine Le Pen dénonça toutes sortes de « -ismes »: les « Européistes« , ou les « immigrationistes« . Elle était contre le droit du sol, pour la proportionnelle intégrale, pour la préférence nationale. Elle est « pour » très peu de choses de concret. Nous écoutions, nous cherchions la main tendue. Non, j’avoue, je ne cherchais aucune main tendue.

Marine Le Pen n’est pas une adversaire, mais une ennemie et une chimère.

Chimère: Dans la mythologie grecque, la chimère est une créature fantastique, composée de plusieurs animaux. Elle est généralement décrite comme ayant une tête de lion, un corps de chèvre et une queue en tête de dragon, crachant du feu et dévorant les humains.

Si les « Communistes » sont des « Assassins », qu’aurait fait une Marine LP une fois élue à leur encontre ?

Rassemblement Bleu Marine était donc le nouveau concept marketing du Front national. Une appellation pour oublier, une dénomination pour séduire.

Qui sera dupe ?

16 réflexions sur « Le Rassemblement Bleu Marine et ses dangers »

  1. L’hydre à plusieurs têtes se reconstutie à chaque fois que les peuples se laissent endormir, tandis que les points de vigilance ont laisser passer certaines dérives à peine perceptibles. Ce fuit le cas en Allemagne dans les années trente et en France à la suite quand Pétain était pris pour un héro (alors qu’il avait surtout été le moins mauvais après la honte Nivelle, et le plus cabotin pour accepter les « honneurs » Les vrais héros ayant décliné le cinéma de fin de guerre) et en profitait pour manigancer avec ses copains de droite et d’extrême droite de la cagoule et le patronat préférant Hitler au Front Popu. Avec les relents ed pétainisme sarkoziens que je dénonce depuis 2007 (et avec de nombreuses censuires sur les forums qui se veulent « cleans » pour « débattre » dans un consensuel établi et bon teind où réussissent néanmoins à se glisser quelques lepéneries auxquelles personne ne semblent prêter attention. Pas plus tard qu’hier sur Marianne 2, un FN vient et dézingue Hollande ayant eu (selon lui) le tord d’accepter les voix de Mélenchon, ce communiste et patatti et patata. persone ne bronche et pas de censure durant une bone demie heure. je lui fond sur le râble en faisant le panégyrique de Jean-Marie et de ses accoinstances avec un waffen SS (Shonûber) et de sa fifille milliardaire se prétendant proche du petit peuple et de tendance « sociale ». Et bien devine un peu ce qui s’est passé : Censuré en même temps que le gus. A mon avis, ce sont de tels comportements neutrons et hypocrites qui, à la longue, permettent une « habitude » et un laisser aller général laissant une ouverture à ce genre d’officine masquée, tandis que les vigilants lassés de se voir méprisés, laissent peu à peu la surveillance se relâcher. Nous sommes comme dans les années trente et je crois que s’il n’y avait pas eu le Net, on serait déjà beaucoup plus enferrés par la drouite et son extrême prêts à fusionner en FNUMP (le lapsus de Longuet (Ex Occident) ce jour et les tirades canines de Luca (Pro FN notoire) récemment, en sont témoins). Vigilence donc et tous azimuts, même pour des comportements d’apparence anodine. ARAMIS

    148.Posté par Claude CARRON le 04/05/2012 11:08 (POSTE CE MATIN SUR MARIANNE POUR COMBATTRE L’ABSTENTION Y COMPRIS LES 15% ANNONCES DE FG)

    JP GUIHARD : Croyez-vous que face à des dictateurs sanguinaires comme le fut HITLER,par exemple, les peuples civiques et courageux se contentent de faire ce choix pour tenter de les virer ? Pensez-vous que la majorité des gens de droite votent blanc ou s’abstiennent, tandis que vous vous tâtez ?

    Mélenchoniste depuis 2005, je vais aller voter HOLLANDE avec ma nombreuse famille et ma tripotée d’amis afin de virer définitivement SARKO, sans problème (d’autant que Hollande se gauchise et donc s’améliore à nos yeux). Ce qui ne nous empêche absolument pas de veiller au grain ensuite, en militant (je suis responsable associatif bénévole, agissant sur les barricades sociales au quotidien) pour veiller à ce que notre programme soit pris le plus en compte possible.

    C’est un acte citoyen éclairé et de résistance vigilante et c’est à mes yeux, bien autre chose que d’éviter de s’exprimer pour ou contre l’un ou l’autre des candidats. Pour mes copains militants de terrain et moi-même (prenant les risques qui vont avec), voter blanc ou s’abstenir est un acte de non action contre les mauvais coups sarkoziens, comme si la résistance à l’occupant s’était contentée de s’isoler dans les maquis en ne faisant que des tracts pour montrer leur réprobation.

    Le mur de Berlin n’est pas tombé tout seul et faire comme s’il n’éxistait pas aurait été le meilleur moyen de le laisser debout. Sarko est notre mur de la honte et il DOIT tomber avec sa gestion politique pourrie et rendre des comptes à la Nation. La plaisanterie d’un soi-disant vote blanc contestataire ou une abstention « active » n’est RI d’autre qu’une combine censitaire inventée par les « sciences infuses »pour laisser un boulevard aux politiques de droite et ladite plaisanterie a assez durée. Devenons tous enfin citoyens combatifs et vigilents pour disposer d’hommes politiqus de qualité.

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

  2. comme le dit si bien longuet : NOUS, AU FRONT NATIONAL …………

  3. Marine est contre tous les « ismes » dit-elle. Y compris le fascisme ?……….

  4. Bonjour Juan, perso., je voterai blanc aussi, mais pour de vraies raisons :

    Pouvoir bâtir 1 véritable démocratie sous contrôle des citoyen(ne)s. Peut-

    être que les électrices/eurs du F.N. réfléchiront sur l’intérêt général du vote blanc

    massif pour interdire tout accès au pouvoir & faire ensemble 1 constitution par & pour

    les Français(es). Dans la mesure où celui-ci est majoritaire, il nous faudra bien indiquer

    que tout(e) élu(e) est responsable, avec des bilans intermédiaires (6, 12 mois, ou plus ?

    @ NOUS de le définir via le net cf.Estonie), devant le peuple, sous peine d’éjection, en cours

    de mandat unique. Fini le coup des les 5 ANS FERMES. Simple, clair & net, citoyen(ne)s, @+

  5. Et c’est une des raisons: les FN et le racisme des militants UMP qui ont poussé à la création de mon blog car je suis sûre que ce combat est à mener d’urgence après le 6 mai, c’est terminé de les raisonner, avec en plus l’attitude lâche et permissive de Sarkozy, la bête est bel et bien revenue, il faut donc la combattre! Là-dessus, Mélenchon avait raison ce matin sur BFMTV, 1000 fois raison

    1. Salut Rosa, l’un des moyens de faire taire le F.Haine(s) n’est-il pas
      de parler de leur »gestion »à Nice, Toulon, et j’en passe. Il en va de
      même pour d’autres »gestions à la C.. ». Ici, en P.A.C.A., nous…
      sommes »servi(e)s ». Le plus délirant est que »certain(e)s »en
      redemandent. Un problème MAJEUR D’INFORMATION.

      Par ailleurs, la »justice »française est OUT…

      1. Le meilleur moyen, ce serait qu’ils récupèrent une ville à nouveau, mais on ne le souhaite à personne.
        C’est aussi, je pense, qu’on puisse faire une vraie politique de décentralisation économique car chaque fois qu’une région récupère trop de migrants français, qui se sentent déracinés, qui ne comprennent pas la culture du coin, et qu’ils ne réussissent pas comme ils veulent, ils se mettent à voter FN…comme chez vous, je pense.
        Oui, informer sans relâche et reprendre la vraie mission de service public qu’est l’enseignement, expliquer l’Islam des Lumières, montrer les royaumes africains, tous les progrès venus d’ailleurs, tous nos mots italiens et arabes, il y a des choses à faire, isoler le raciste pour que cela ne se propage plus.
        Le racisme est incompatible avec la République Française, tout comme la pédophilie est incompatible avec la morale.
        En Australie, je crois, il y a un parti politique toléré qui milite pour la pédophilie.
        le racisme est la pédophilie de la démocratie.

  6. Vendredi 4 mai 2012 :

    Sarkozy 2007 : des avocats tunisiens de l’ex-Premier Ministre libyen reparlent de fonds libyens.

    Le principal avocat tunisien de l’ex-Premier ministre libyen incarcéré en Tunisie a affirmé à son tour vendredi à l’AFP que son client lui avait dit que le régime Kadhafi avait financé la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy, une allégation démentie par son avocat français Marcel Ceccaldi.

    « Al-Mahmoudi m’a dit plusieurs fois que le régime de Kadhafi avait bien financé la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007 », a déclaré Mabrouk Kourchid, reprenant l’essentiel des propos tenus la veille par un autre avocat tunisien, Bechir Essid.

    Me Mabrouk Kourchid, qui a assisté l’ex-dignitaire libyen auprès de la justice tunisienne, n’a pas avancé de montant, contrairement à Me Bechir Essid, qui avait mentionné une enveloppe de 50 millions d’euros pour le financement de la campagne présidentielle 2007.

    « L’ex-Premier ministre libyen est convaincu que sa détention prolongée en Tunisie était effectuée à la demande de la France et visait à taire la question du financement », a-t-il poursuivi.

    D’autres avocats tunisiens ont indiqué que l’affaire de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy par le régime libyen avait été évoquée devant une cour d’appel tunisienne le 25 octobre 2011.

    « La question a été posée devant un juge à l’ex-Premier ministre libyen et sa réponse affirmative figure dans un procès-verbal judiciaire », a assuré à l’AFP l’avocat qui avait posé la question, Slim Ben Othman.

    « Al-Mahmoudi avait alors indiqué qu’une enveloppe de 50 millions d’euros a été remise par lui-même aux mains d’envoyés de Sarkozy à Genève », a déclaré Me Ben Othman.

    « Une mallette contenant de l’argent en espèces avait été remise à Genève par al-Mahmoudi accompagné d’autres ex-dirigeants libyens », a poursuivi Me Ben Othman, rapportant des propos tenus par son client devant une cour présidée par le magistrat Ezzedine Bouzrara.

    « Des documents attestant de l’opération ont été copiés et déposés dans plusieurs capitales européennes », a ajouté l’avocat affirmant que son client craignait une liquidation physique.

    Citant son client, l’avocat Mabrouk Kourchid a indiqué que « le régime de Kadhafi n’avait pas financé que la présidentielle française, deux autres pays de l’Europe de l’est et de l’ouest ont profité de ses largesses », a-t-il affirmé, sans plus de précision.

    « J’étais présent lorsque la question du financement a été posée », a indiqué à l’AFP un avocat du comité de défense, Me Mahdi Bouaoucha, assurant que les propos de al-Mahmoudi avaient été consignés dans un procès-verbal.

    Les trois avocats tunisiens ont assuré ne pas connaître l’avocat français Marcel Ceccaldi qui avait formellement démenti jeudi les affirmations de ses confrères tunisiens.

    « En ma qualité d’avocat d’al-Baghdadi al-Mahmoudi, et sur instruction de ce dernier, je démens formellement les allégations de Bechir Essid », a déclaré à l’AFP l’avocat français Marcel Ceccaldi, qui dit défendre l’ex-Premier ministre libyen al-Baghdadi al-Mahmoudi.

    Dans un état de santé critique, M. al-Mahmoudi avait été hospitalisé pour hémorragie interne, avait indiqué jeudi Me Kourchid.

    http://www.romandie.com/news/n/_Sarkozy_2007_des_avocats_tunisiens_de_l_ex_PM_libyen_reparlent_de_fonds_libyens84040520121710.asp

    1. Je suis hors sujet, mais tant pis ; svp, ARAMIS, j’adore votre vocabulaire et « rataquin », connais pas et rien trouvé sur google ; vous pouvez me renseigner ?

  7. Bande de FASCISTES!…Vous supprimez carrément les messages des PRO-MARINE LE PEN qui vous dérangent!…C’est eccoeurant pour la France de laisser s’exprimer des tas de serpillères dans votre style! On voit que vous ne vous êtes jamais faits agresser ou cracher dessus par des sales primates du Tiers-Monde dans les transports en commun pour réagir de cette façon, vous! Bande de sales merdes corrompues!…Mais nous ne nous laisserons jamais faire et un jour, c’est MARINE qui aura le POUVOIR, vous verrez!…

Les commentaires sont fermés.