Coup pour coup, second récit de la campagne


C’est une histoire de coups et coups bas. Un second livre où deux journalistes politiques relatent la campagne présidentielle qui vient de s’écouler. L’ouvrage n’est second dans mes lectures et commentaires que dans l’ordre de mes achats.

Nathalie Schuck suivait Nicolas Sarkozy pour le Parisien. Nicolas Barotte François Hollande pour le Figaro. Vu le traitement de l’actualité politique par le quotidien de Serge Dassault ces dernières années, autant dire que j’ai observé la chose avec attention. Et j’ai été surpris. Nicolas Garote n’est pas outrancier comme son journal a pu l’être à l’occasion de nombre de « unes » ou éditoriaux contre le candidat socialiste. Certes, la campagne de François Hollande n’est pas épargnée. Les moments de doute y sont évoqués.

Nathalie Schuck a l’écriture plus tonique, plus directe. Elle relate nombre de propos de l’équipe Sarkozy ou du candidat sortant lui-même. Et certains sont terribles. Ils témoignent d’une rage et d’un aveuglement assez incroyable. Le Roi était nu et dans sa bulle depuis longtemps, nous le savions, Nathalie Schuck le relate avec précision.

Le récit est rythmé par cette écriture en duo. Pour chaque jour ou moment fort de la campagne, les lieux sont identifiés, le contexte est rappelé. On suit ce match à deux. J’y ai évidemment retrouvé nombre d’anecdotes. L’histoire m’est trop familière. Mais le propos est clair et lisible.

 

 

Publicités

9 réflexions sur « Coup pour coup, second récit de la campagne »

  1. Comment avez-vous le courage, Juan, de lire (relire!) ce qu’on a vécu ! j’avoue que je ne suis pas encore guérie de mes nausées … j’attends les coups bas de Copé &C° sur l’équipe de « ministres » élaborée par Ayraut hier , et de la constatation (comme l’a perfidement remarquer Pujadas) que peu d’entre eux ont de l' »expérience » !! —à en oublier les « expériences » en tant que maires… Dès demain, le venin va encore couler ! moi, je suis tellement ravie que Aubry ne soit pas 1° ministre ! et que Hollande ait « rajeuni » la vieille équipe des éléphants ! — je trouve que Vals méritait bien son poste, il s’est vraiment démené pendant la campagne: ça m’a plu! on se plaignait des égos de Droite , mais on est bien servi aussi à Gauche ! – Hollande n’a pu éviter Fabius …

  2. Bien sûr qu’on respire mieux… L’air est serein, apaisé. Le gouvernement va agir positivement sans déchirer tout ce qui bouge !
    N’oubliez pas de vous reposer, Juan ; moi aussi je me demande où vous trouvez le courage de revenir sur ce passé haineux. L’ambiance a tellement changé que même les misérables piques de Copé me font sourire.

  3. Je suis bien d’accord avec Brigitteh; quel soulagement de ne pas avoir la mère Aubry au gouvernement. Elle ne peut pas piffrer Hollande, elle a passé son temps dans les primaires et -va savoir – en privé, à démolir le nouveau Président. Il n’est pas à ce point masochiste pour en faire son premier ministre. Comme disait quelqu’un ?, dans les autres pays européens, il y a des tas de ministres et même premiers ministres qui n’avaient pas d’expèrience gouvernementale avant d’y arriver. Les Blair Mme Merkel, David Cameron, par exemple!!! Il serait bien que les journalistes se rendent compte aussi que nous avons changé de gouvernement, et qu’ils ne passent pas leur temps à interviewer les perdants. Leurs opinions ? ON S’EN FOUT! Que Copé rentre dans sa niche.

  4. Je suis trés content aussi que M. Aubry ait l’occasion de démontrer avec éclat qu’elle n’a Aucun ‘Ego
    et qu’elle se met encore quelques mois avec son humilité, sa délicatesse et son trés grand respect
    pointilleux et jamais démenti de toutes règles de démocratie, bien connus,, au service du PS.

    Toute la droite semble fortement « Copéisée » i.e. conditionnée au parler « bébête et méchant », il semble que
    ce soit grave et que ce n’est pas de sitôt qu’elle en guérira.

    Comme d’habitude je regrette que l’on n’y comprenne rien au Centre ôù le « Centrisme » est manifestement
    trés à droite du moins trés consevateur mais il semble que le « centrisme » soit complètement différent
    du centre, enfin bref ça fait mal à la tête.

    Dommage pour F. Bayrou que j’approuve quand il dénoçe la phobie des frontières mais qui n’en ayant mis
    aucune autour de son mouvement, pas même quelques haies riantes a surtout l’air d’un prêcheur
    dans un terrain vague.

  5. Juan, nous sommes tous, et c’est normal, sur le qui vive, tellement avont nous été blousés pendant cinq ans, par un extra terrestre hors normes, mélangeur de tous les genres, imitateur de tous les styles et finalement  » réussiteur  » de rien du tout !
    Quant au centrisme, il va falloir que ses adeptes m’expliquent ce que c’est exactement, car pour moi, c’est un bol de soupe de légumes, dans lequel, chacun y trouve sa part, et ses ingrédients préférés sans pour autant choisir et opter pour une saveur précise et savoureuse ! ( extrème droite, droite, gauche, extrème gauche )
    FB s’est prononcé en faveur de FH, par ruse, par tactique, par intention, par intelligence, par résignation, par rejet du sarkosisme, par calcul électoral en vue d’un maroquin !!
    Yà t’il un bayrouiste dans la salle ???
    Merci d’avance !

  6. Comme tout le monde ici, je reste marquée par les 5 années qui viennent de passer. Ce qui m’oblige à garder une certaine réserve et une certaine prudence sur les premiers pas de notre nouveau Président, même si je dois bien avouer que pour le moment c’est un sans-faute.

    Quant au gouvernement, me voilà soulagée qu’Aubry n’en soit pas. Par contre Fabius… je ne trouve pas que ce soit l’idée du siècle. Laissons-les travailler, observons-les, il sera toujours temps de juger après.

    L’argument de l’inexpérience est une bassesse caractéristique du discours Umpiste : ceux qui ont sévi au gouvernement depuis 5 ans étaient certes des gens très expérimentés, mais quand on voit ce que cela a donné…

    Franchement, ce gouvernement me plaît bien dans son ensemble, et la posture adoptée par Hollande aussi.

    A confirmer dans les actes.

  7. Céleste @,
    …je vous suis parfaitement dans votre conclusion !
    Moi aussi ce gouvernement me plaît bien, mais , il n’est que provisoir ! Les législatives vont oeuvrer, et il faut s’attendre à un premier remaniment, si, d’aventure, l’un ou l’autre de nos ministres n’étaient pas élus ! C’est la règle !!
    LF n’a pas démérité, son poste aux affaires étrangères lui va comme un gant, c’est un fin stratège, un diplomate, à égalité avec RD, qui avait en son temps la totale confiance de tonton !
    Martine n’est pas dans le staff, c’est peut être dommage, car François se prive d’une vraie compétence par  » retour de bâton  » revanchard, à mon avis ! C’est vrai qu’elle voulait être chef de gouvernement, ce qui n’est pas rien pour deux fortes personnalités, FH et MA ,qui ont du mal à se supporter ! Mais NS et FF n’étaient pas non plus  » cul et chemise  » !!
    Quant à l’expérimentation, je fais confiance aux talents de nos  » débutants  » qui, apprendront très vite leur métier, tout comme l’ont fait les  » bombardés  » de NS à des postes ministériels, sans que ceux ci, n’en connaissent la moindres virgules !
    Attendons donc le résultat des législatives, laissons les travailler en toute sérénité en leurs offrant une majorité, car la droite aigrie et redevenue complexée, va, par tous les moyens, et même les plus inavouables, nous mettre des bâtons, ( des poutres ) dans les roues pour que tout craque et se faire élire en 2017 !!
    Bien à vous !! 😉 !!

Les commentaires sont fermés.