Le Figaro parle des LeftBlogs


Judith Duportail, pour le Figaro.fr, m’a interrogé, comme d’autres, sur l’avenir des blogs de gauche depuis la victoire de François Hollande. Notre « délicate reconversion« , comme elle titre son article, est une question que nous nous posons bien évidemment. La journaliste cerne bien nos problématiques. Mais je me permets de compléter.

1. Nous avons envie de continuer (*)

2. Critiquer est plus facile que défendre. Nous le savons tous.

3. Nous devons éviter la caricature propagandiste. Cela serait inutile et peu digne de notre précédente vigilance.

4. Cinq ans de blogs antisarkozyste a solidifié nos capacités de vigilance.

5. Pour celles et ceux qui ont fait la campagne dans les équipes Hollande, Mélenchon, Bayrou, ou Joly, nous avons du nous exercer à défendre des promesses avec lucidité. En d’autres termes, l’exercice n’est pas aisé, mais nous venons justement de le pratiquer.

6. La gauche a une plus grande capacité de critiques internes mais publiques que la droite. Rappelez vous les bisbilles socialistes, les clashes écolo/PS ou ceux avec le Front de gauche.

7. Même pour ceux qui ont soutenu et voté Hollande, ils n’ont pas gobé son programme comme un seul oeuf. Pour ma part, j’ai toujours un « sujet » nucléaire.

 

 

 

(*) j’utilise un « nous » sans doute trop collectif, mais le sentiment me semble général.

Advertisements

13 réflexions sur “ Le Figaro parle des LeftBlogs ”

  1. Et c’est le fond du problème. L’exigence naît de l’expérience. Où est-elle l’expérience ?

  2. Si le Figaro en parle, c’est la reconnaissance « haut-de-gamme », alors…Pour la reconnaissance classique, il y a les trolls, moins prestigieux.
    Et si le Figaro se regardait un peu moins le nombril et savait reconnaître quand c’est bien joué et critiquer quand il faut…J’aime bien ces péroreurs qui s’écoutent parler…Si ils faisaient mieux la part des choses, les blogs auraient moins d’utilité…
    La censure des commentaires, que j’ai testé à tout niveau, est un exemple flagrant de manipulation…
    J’aimerais bien que la justice fasse un travail pour sanctionner les commentaires racistes de tout côté, car ceux-là, ils passent la modération…

  3. Juste une question pour une récente lectrice de votre blog et qui regrette de ne pas l’avoir connu pendant les cinq années difficiles qu’elle vient de vivre : pourquoi ce mot de « troll » et que signifie-t-il dans votre esprit ? avec ma naïveté habituelle je pose peut-être une question idiote ?

    1. danielle01, @
      Wikipédia :  » sur internet, un troll est une personne qui, sur un forum, aborde un sujet à contreverse provoquant de vives réactions et des discutions à n’en plus finir .
      Le troll relance souvent les mêmes sujets qui provoquent systématiquement les mêmes réactions  » !!
      Bonne lecture, !! ;-)) !!

  4. « dans son incommensurable orgueil techno et pour toujours plus de pognon » C’est le pognon le but, l’orgueil technologique le moyen, le capitalisme n’est qu’un système de domination, il n’est pas méchant en lui-même, c’est pire, il est indifférent à l’humain et ses conditions, de même qu’à la vie en général et ses conditions il n’est pas immoral, il est amoral. L’action Michelin monte, car les usines de pneus japonaises sont OUT, ça réjouit ceux qui en possèdent, nul n’a parlé d’indécence.. La guerre réjouit et est nécessaire aux marchands d’armes, où s’investissent les fonds de retraites. Kaddafi n’est pas un mauvais payeur. AREVA vend du MOX. etc ces gens là créent des emplois. EDF vend du courant, pour faire chauffer des résitances électriques dans des appartements mal isolés de pauvres qui ne peuvent pas influer sur les choix des bailleurs, sociaux ou pas. La dépossession de la décision économique des citoyens pauvres est nécessaire au système, donc désirable et donc organisée par le système, lequel a inféodé les politiques de droite, comme de gauche. On ne sortira pas du nucléaire en restant dans le capitalisme. Allez sur le blog de la CGT d’AREVA…Ils ont raison d’exiger un retour dans le public du contrôle. Ils ne peuvent pas être antinucléaires par dessus le marché. L’emploi est dans le marché. La vie humaine est dans le marché. La vie est dans le marché. Cherchez l’erreur.

  5. Effectivement, l’on lit ces jours ci dans les « LeftBlog’s » un certain nombres d’articles, parfois menaçants, sur ce sujet… Il y aurait comme un vent de panique dans ces blogs qui après avoir copieusement insulté Sarko pendant cinq ans, après l’avoir qualifié de « Facho » de Nazis, de nabot, de « nain », de « Tatcher, Berlusconi » de raciste et de « discriminant », on aura tout entendu, mais alors tout, sont tout à coup devenu Hyper Vertueux, et s’inquiètent de la montée des critiques et des commentaires des (méchants) Right’sblogs, suppo du Sarkosisme rampant!… c’est assez croustillant et en même temps assez rassurant. Les indignés d’hier sont devenu les petits bourgeois d’aujourd’hui, les indignés d’hier deviennent les hypocrytes d’aujourd’hui qui s’indignent de la même façon mais plus pour les mêmes raisons… L’histoire nous a fourni à la pelle ce genre de comedia dell arte, D’autant qu’on leur a enlevé l’objet de toute leurs détestations… Exit Sarko (ce dont je ne me pleint pas du reste).
    Cela fait évidement penser à la fameuse phrase de Cioran :  » il faut en toute circonstance être du côté des opprimés sans perdre de vu qu’ils sont pétris de la même boue que leurs oppresseurs »
    Cordialement
    PS : j’ai lu dans certains « LesftBlog » des propos menaçants à l’encore de ceux qui auraient l' »audace » d’ironiser, propos menaçant bien entendu de supprimer leurs commentaires … Ah!! la démocratie et la liberté de parole qui les animaient hier semblent les gêner aujourd’hui… C’est une bonne nouvelle! nous pouvons tranquillement continuer à désespérer de l’humain! mais au fond je ne me faisais aucune illusion, une fois de plus les mouches ont changés d’âne…
    Je suppose que mon « odieux » commentaire va être censuré mais bonjour quand même…

    1. Monsieur Y, @
      … sans vouloir vous contredire systématiquement, je pense quant même que vous exagérez !
       » les indignés d’hier sont devenus les petits bourgeois d’aujourd’hui,  » me semble relevé d’une mauvaise fois empreinte de cynisme revanchard !
      Votre texte dégage une odeur nauséabonde d’aigri retardé, refloué, provocateur avec des : moi, je vais vous en mettre plein la tronche !
      Votre  » odieux  » commentaire n’a pas été censuré, c’est la preuve, cher Monsieur Y, que sur les blogs de gauche, la liberté d’expression est respectée !!
      Bien à vous !!

    2. Tiens, un troll…
      C’est bien beau de jouer les vierges outragées tout juste sorties du couvent des oiseaux, on ne manque pas d’air…
      Si je n’ai pas fait passer votre commentaire sur mon blog, c’est que votre humour n’en était pas et n’amenait rien à la réflexion, vu que vous assimiliez mon article à de la connerie, ce qui n’était pas franchement une marque de respect.
      Vous n’amenez rien à la réflexion, aucun argument recevable. La preuve en est de votre commentaire. Quand vous(vous et vos amis) avez le toupet de faire un article sur un sujet de mon blog, sur lequel vous n’êtes pas d’accord, pour votre « ami » DG, et que vous et vos amis m’insultez à tout-va dans vos commentaires et ensuite venez vous pavaner en vous foutant allégrement de moi, comprenez que votre trollage ne passe pas.
      « Charbonnier est maître chez soi », dit un viel adage.
      Ensuite, je pense que vous faites allusion à Nicolas J. Le plus amusant dans cette histoire est que votre vindicte lui est principalement adressée, pas directement mais lâchement ici, chez Juan, qui lui aussi fait ce qu’il veut.
      Et très drôle aussi, car Nicolas J est bien plus tolérant que moi au sujet des racistes ou nationalistes, faut dire qu’il ne vous connait peut-être pas aussi bien que moi, et je connais votre propension à vous faire passer pour des types biens quand on vous rencontre et distiller votre venin d’une manière infâme et hypocrite, en cherchant à convaincre de manière pathétique. Il se trouve que j’ai eu un spécimen dans ma famille élargie dès toute petite…
      Nicolas J est un mec bien, je ne suis pas d’accord avec tout chez lui, mais on se respecte et ce mot, le respect, vous ne savez pas l’écrire!!!!!
      Pourtant, ça, vous en voulez du respect, mais , Monsieur, le respect, il se mérite par la réciprocité!
      Ce n’est pas en traitant les gens de mouches que vous gagnerez un semblant de considération.
      Donc si Nicolas J n’a aucune envie de vous laisser troller sur son blog, c’est son problème, et il a bien raison!
      La liberté d’expression, ce n’est pas se torcher avec en s’en servant pour insulter les autres.
      Cela ne vous va pas?
      Aller donc dégager votre trop plein de fiel chez vos copains DG ou chez l’amiral, et je vous promets qu’on n’ira pas vous embêter là-bas.
      Pour ce qui est de notre santé et de nos inspirations, ne vous inquiétez pas pour nous, entre vos petits camarades et les FNUMP, on a de quoi écrire, et de plus, on a pleins d’autre sources d’inspiration.
      On ne vous salue pas!

  6. Merci Juan pour le lien . Tu as raison d’utiliser un « Nous » qui va si bien à l’état d’esprit du groupe des leftblogs et des autres car au delà des légitimes clivages restent un très fort lien d’amitié.

    A très bientôt.

Les commentaires sont fermés.