Commentaire islamophobe

Cet après-midi, j’ai reçu un commentaire islamophobe. Je l’ai censuré du billet auquel il était destiné mais je vous le livre ici.

Athée, j’ai quelque difficulté à assumer, comprendre, partager les convictions religieuses des uns ou des autres. Ce blog fut l’occasion de saillies anticléricales assez nombreuses. Je suis toujours très dérangé de croiser des femmes trop voilées et des scouts en uniforme kaki dans les rues de ma banlieue.

Aujourd’hui c’est différent. Les gens regardent des émissions dans leur langue natale avec la télé cablée, ils imposent leur mode de vies, leur nourritures, leur croyances et ne veulent pas faire partie de la France. Ils veulent que la France s’adaptent à eux. C’est n’importe quoi.
OUI aux immigrés qui aiment la France, qui aiment la langue française, qui aiment le mode de vie français, et qui veulent vraiment vivre en France.
NON, aux immigrés qui crachent sur la France, ne font aucun effort pour parler français, méprisent la culture française et refusent de s’adapter au mode de vie français.

Le problème aussi c’est l’Islam. Désolé mais c’est vrai. Il y a 8% de musulmans en France et en prison il y a 70% de musulmans (pour vol, viol, meurtre). L’Islam est une religion qui incite à la violence.

Ces quelques lignes mériteraient d’innombrables commentaires. ça sent la France rance, celle d’hier ou d’avant-hier.

La fachosphère est plus active depuis quelques semaines.

C’est inquiétant.

 

Olivier Ferrand

Il venait juste d’être élu député socialiste.

Il est mort ce matin à 42 ans d’un arrêt cardiaque, après un footing.

Nous étions amis de promotion.

Olivier Ferrand, le président du Think Tank Terra Nova, qui venait d’être élu député PS de la huitième circonscription des Bouches-du-Rhône, est décédé samedi matin à Velaux (Bouches-du-Rhône) d’un arrêt cardiaque à 42 ans, a annoncé le premier secrétaire du PS des Bouches-du-Rhône, Jean-David Ciot.

« Il est parti ce (samedi) matin faire un jogging et a fait un arrêt cardiaque au retour. Les pompiers n’ont pas réussi à le ranimer », a détaillé Jean-David Ciot, évoquant un « énorme choc ».

Sarkozy et son trop d’immigrés en France

Rappelez-vous, c’était hier.

Pourquoi Mélenchon reste-t-il caricatural ?

Hier matin, j’ai lu cela:

«Non, être de gauche c’est peut-être tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Là il est en train d’épouser tous les poncifs autoritaires que l’on a connus, qui ne veulent rien dire. (…) M.Valls vient de valider une thèse absurde, anti économique, ridicule du Front National sur le sujet, d’après lequel il y aurait un rapport entre l’immigration et les difficultés sociales».

Jean-Luc Mélenchon, auteur de cette déclaration sur BFM TV, répondait, par média interposé, à l’une des citations de Manuel Valls dans son interview au Monde de la veille: xx. Il défendait, comme pendant les campagnes présidentielle et législatives qu’il fallait «régulariser tous les sans-papiers, tous».

Les propos de Jean-Luc Mélenchon me semblent caricaturaux. Vis-à-vis de Manuel Valls, contre qui nombre de procès de non-gauchitude ont été faits (y compris, parfois, ici) , l’accusation de Mélenchon est injuste, fausse et contre-productive:

– Injuste, parce que l’amalgame avec le FN est grotesque et on n’ose imaginer que Mélenchon ne veuille aucune règle d’admission des étrangers sur notre sol (or, qui dit règle, dit expulsion en cas de sa violation);

– Fausse, parce que Valls se contentait d’expliquer, dans cette interview, qu’il fallait simplement appliquer la loi et que si la loi n’était pas claire, il faudrait la clarifier par circulaire.

– Contre-productive, parce que l’une des grandes vertus du gouvernement Hollande/Ayrault est de « dé-polémiser » pas à pas les grands thèmes sarkozyens. La situation est suffisamment grave pour qu’on évite d’instrumentalisern’importe quoi comme le faisaient Sarko et d’autres.

On peut exprimer ses désaccords sans agir de la sorte. Par exemple, Mélenchon aurait mieux fait de critiquer que la règlementation migratoire soit encore une fois « clarifiée » par circulaire et non par décret. Cela paraît technique, mais les circulaires ne sont pas opposables devant un tribunal.

 

Des enfants morts

Deux cousins de 7 ans retrouvés noyés dans la piscine du voisin. On en parle et et reparle, à chaque début de journal radiophonique. Il faut se réfugier dans les colonnes du Monde ou de Libé pour éviter l’exposition.

Les parents de la petite Marina, 8 ans, tuée à coups de maltraitance. On réclame 30 ans de prison. Je serai sans doute plus sévère, mais là encore, le scénario ressemble à une mauvaise scène d’Esprits Criminels. Même dans le Monde, nous pouvions lire ceci:

Marina a dû subir des douches froides, être mise la tête sous l’eau dans la baignoire et s’infliger elle-même son propre supplice. Elle a été laissé plusieurs jours sans s’alimenter. Elle a été obligée de marcher pieds nus sur un sol rugueux avec un lourd sac sur les épaule (…) et ses parents ont tenté de l’enfermer dans un four, a-t-il rappelé. Il est par ailleurs établi qu’elle a été plusieurs fois attachée à son lit, à une tringle à rideau et baillonnée avec du ruban adhésif. »

Je reproduis ce court texte, témoignage de l’un des deux parents tortionnaires, parce que je reste incrédule comme à chaque fait divers particulièrement horrible qu’on nous exhibe avec moult détails.

Incrédule, horrifié mais pas surpris.

Aung San Suu Kyi, une grande dame.

Je l’ai connuE ici:

je l’avais découvertE là:

Je l’ai revuE ce matin: