Législatives: ces résultats qui font plaisir. Ou pas.


Déception pour mes camarades écolos.

Nous visions une vingtaine de sièges, il n’y en aurait que 8 à 14 gagnables au second tour. C’est la loi du genre. On peut également imaginer que la sortie de Cécile Duflot sur le cannabis (que j’approuve) leur aura coûté quelques suffrages.

Autre insatisfaction, la défaite de Jean-Luc Mélenchon à Hénin-Beaumont. Ou la triangulaire à peine favorable, que subit François Bayrou.

Enfin, à la Rochelle, Ségolène Royal était en tête. Sans la dissidence du candidat local Olivier Falorni, son élection semblait assurée dès le premier tour. Pire, ce dernier, annonça à l’AFP dimanche soir vers 22 heures qu’il allait maintenir sa candidature face à Ségolène Royal. C’était triste, et honteux.

Mais il y avait d’autres motifs de réelle satisfaction.

Six ministres étaient élus dès le premier tour (Ayrault, Lurel, Fabius, Batho, Cuvillier). D’autres faisaient d’excellents scores, comme Aurélie Filippetti (43%) ou Stéphane Le Foll (46%).

Le Front de gauche aura peut-être un groupe.

Les simulations sondagières donnaient entre 280 et 340 sièges au seul parti socialiste, et entre 230 et 270 à l’UMP.

Autant dire que rien n’est joué.

Absolument rien.

 

About these ads

28 réflexions sur “Législatives: ces résultats qui font plaisir. Ou pas.

  1. oui, il reste quelques symboles à assurer parmi lesquels
    la rochelle , henin , carpentras et collant :

  2. pas de deuxième tour chez moi, le député PS est élu au premier tour
    vive l’auvergne

  3. je suis désolé de la situation PS/PS à la Rochelle…..Ségoléniste convaincu, je pense sincèrement que Madame ROYAL servirait mieux la France d’abord par sa notoriété puis par ses chances d’accéder au perchoir.

    cela est d’autant plus désolant que son adversaire devra compter sur les voix de droite et pire…..
    dommage.

  4. Comme après la Présidentielle, je suis surpris et inquiet : on avait bien pris conscience d’une France à bout, mécontente et même parfois furieuse, subissant les effets de la déconstruction organisée par un camp dans absolument tous les domaines. Et une fois encore le camp des sortis ne s’en tire pas trop mal ! Cela signifie-t-il que leurs électeurs sont heureux et acceptent tout ce qui s’est passé depuis 2005 (et avant) et que ces électeurs font encore confiance à des gens qui ont failli ? Rappelons-nous ce premier ministre déclarant dès sa nomination, AVANT la crise mondiale : je suis à la tête d’un pays en faillite. Alors ?

  5. Juan, vous vous posez la question dans quel état l’ami Sarko a laissé l’UMP. En écoutant les déclarations des mammouths de l’UPM, la question ne mérite même pas d’être posée. La réponse coule comme l’eau de robinet. Lorsque Morano se découvre les mêmes valeurs que le FN, nous avons la réponse à votre question. Honte pour la Droite qui prone les valeurs républicaines.

  6. C’est vrai que rien n’est joué surtout avec 43% d’abstention.

    Hier soir, à part Juppé qui a évité de trop se mouiller (mais il faut dire qu’il ne se présentait nulle part) , les autres UMP son repartis sur les créneaux puants de la sécurité , de l’immigration et ont brandi comme à l’accoutumée les drapeaux de la peur des socialistes qui vont ruiner le pays . Jene sais pas d’où venaient les éléments de langage mais ce serait de Copé que ça ne m’étonnerait pas.

    Morano 10 secondes après le début de son interview faisait déjà appel aux électeurs du FN , ceux qui partagent les mêmes idées que l’UMP à voter pour eux et pour elle en particulier .
    Je me demande si elle ne voulait pas dire plutôt qu’une partie de l’UMP veut bien partager les idées du FN pour se faire élire.

    Rachida Dati faisait ses perpétuels effets de manches ( Channel) , Marine Le Pen faisait un discours haineux, le FN paradait , la famille le Pen trustait les médias avec Marion Maréchal-Le Pen du haut de ses 34% de voix .
    Eric Woerth a obtenu 40% ( de quoi on ne sait pas).
    Bref , rien de bien nouveau du côté de la nouvelle opposition .C’est toujours à droite toute.

    Bayrou a été digne , mais il paraît qu’en politique la dignité et l’honnêteté ça ne paie pas
    Rama Yade a été éliminée au premier tour. On ne la regrettera pas .

    Ici dans ma circonscription , le député UMP arrive en tête avec 41% contre une candidate PS (36%) dans un fief pourtant bien à droite redécoupé il y a déjà quelque temps pour que des villes comme La Baule représentent à elles seules plus de voix que toutes les autres réunies.
    Car dans la commune où j’habite où le maire est suppléant du candidat UMP celui-ci n’a fait que 31% contre 44% pour la candidate socialiste . Une bonne claque aux petites mauvaises odeurs!

    Il ne faut pas bouder son plaisir en attendant dimanche prochain , peut-être pas une vague rose qui emporterait tout sur son passage mais une jolie brise voire un petit vent frais, force 4 ou 5 ou même 6 qui assainirait un peu l’air vicié qui stagne depuis 5 ans..au moins.

  7. Morano est juste l’héritière laissée par Sarkozy….la soeur jumelle de MLP.
    Mais rien à ajouter tout est dit….même ressenti pour Mélenchon et Bayrou…

  8. Quoiqu’ils en disent et les confessions lamentables du directoire de l’UMP, parions qu’après le 17 juin, ayant constaté les valeurs qui les unissent, un nouveau parti de rassemblement à Droite se fera jour. Voici la naissance de FNUMP ou UMPFN de rêve tel que souhaité par Sarko, Copé, Ciotti, Luca et les autres. Cela ne signifie pas pour autant qu’aux prochaines élections, ils seront invincibles, loin de là. Car il y a aura encore plus de courses au pouvoir sur la direction.

    • Oui vous avez raison,Rosa , on aurait grande envie que dimanche 17 Juin au soir "ça sente un peu plus la rose"!Lol

      • oh oui… la moisissure décomposée (vous lisez dans mes pensées) brune qui ronge les déchets du FN récupérés pasr l’UMP (mon dernier article)….
        Ras le bol
        Un grand bol d’air frais qui sent la rose délicate, oui

  9. Nous sommes tous bien d’accord quant à l’attitude du parti ex-majoritaire sorti, mais je reviens sur ce qui m’inquiéte : comment expliquer qu’ils ont toujours autant d’électeurs bienheureux de leurs actions précédentes ? Cela ne s’explique pas seulement par les tripatouillages de circonscriptions du Citoyen Lambert (à propos vous avez vu comme il a bien réussi pour lui-même ? !!)

      • Exact ! J’ai voulu faire un rectificatif mais je n’ai pas pu ! J’ai confondu 2 alains : je voyais bien Marleix mais j’ai écrit Lambert. D’ailleurs cela a réussi au ci-devant Marleix car il a été élu en Auvergne dès le premier tour !

  10. Et que dire de Mme Dati qui, hier soir, maintenait que "l’UMP avait gagné" (si si, j’ai bien entendu) ? Copé n’était pas loin non plus d’ailleurs de tenir ce même discours, arguant du fait que le PS seul était "isolé".

    Il est peut-être temps de leur dire, à ces deux-là, qu’ils ont perdu la présidentielle, non ?

  11. Il n’y a pas de référendum anti-Sarkozy aux législatives (si c’était le cas, on se serait contenté de le virer de l’ Elysée, tout en laissant la majorité de l’ Assemblée à l’ UMP), mais un phénomène très classique: en période de crise dont la complexité de l’analyse et des solutions possibles dépasse les capacités du citoyen moyen (et même celles de l’"économiste distingué"), on essaye pragmatiquement de donner sa chance à l’opposition, pour voir si elle fera mieux.

    • Je me demande s’il n’y a pas une autre raison pour le choix d’un Député par le bon peuple : je me suis aperçu que beaucoup, par manque d’information politique, et manipulés par les Médias antiparlementaristes, votent une étiquête et non une personne. Je prends exemple sur deux circonscriptions du Rhône : dans la mienne, le Député qui l’est devenu par accident (assistant parlementaire du précédent) , est totalement invisible et inconnu du public, et bien il a quasiment atteint la majorité absolue avec son badge UMP ! Il faut dire que le monsieur Marleix a bien fait les choses : il a créé une circonscription qui est une véritable abérration géographique où les cantons ont été retravaillés un par un !
      Par contre les Députés très actifs pour leurs circonscriptions, même en vernissages et vins d’honneur, en sont récompensés car là alors le bon peuple votent un nom au ieu d’une étiquête (exemple d’un autre député du Rhône).

  12. D’accord avec Juan, il est trop tôt pour pavoiser, et il est fréquent que le 2 ème tour des législatives vienne corriger ou atténuer un peu les résultats du 1er (ce fut le cas en 2007, et pas à cause de la bourde de Borloo sur la TVA sociale, phénomène construit après coup par les journalistes politiques qui ont tendance à majorer l’ importance de leurs émissions).

    Personne ne sait si l’électorat UMP ne se mobilisera pas, surtout en constatant que les résultats de leur parti n’ont pas été ridicules, et qu’ils peuvent encore créer des problèmes à la majorité parlementaire de Hollande (ce qui n’aurait pas été le cas s’ils avaient été écrasés).

  13. Et une des données de ce scrutin est l’acte de décès du discours "ouvriériste" classique, à travers les échecs non seulement de Mélenchon mais de l’ensemble du Parti de Gauche et du Parti Communiste.

  14. @Célecste,
    Simplement, ils confondent les intentions de la popularité au moment des campagnes et le moment effectif de mise sur urne des bulletins de vote. Pour eux quoiqu’il advienne, la Gauche n’est pas légime pour le pouvoir. C’est orgeuilleux de leur part.Quelle insolence !!

  15. France : la droite ne fera pas barrage à l’extrême-droite.

    La droite française n’appellera pas à voter contre l’extrême-droite dans les 20 circonscriptions qui mettront aux prises un candidat de gauche et un candidat du Front national, a-t-on appris auprès du parti conservateur UMP.

    Cette décision du ni-ni (ni Front national, ni gauche) a été prise lors du bureau politique de l’UMP lundi alors que le Parti socialiste avait appelé la droite à appliquer le désistement républicain. L’un de ces duels opposera notamment Marine Le Pen à un candidat socialiste à Hénin-Beaumont (nord).

    "Pas question d’appeler à voter pour le Front national, ni d’appeler à voter pour le candidat socialiste", a lancé lors de cette réunion le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé.

    Le ni-ni constitue déjà une semi-victoire pour le Front national, qui appelle à une recomposition de la droite, car il revient à mettre sur un même plan extrême-droite et gauche.

    Par ailleurs, l’UMP a demandé le maintien de tous ses candidats partout où ils sont qualifiés pour le second tour dans une triangulaire avec un candidat socialiste et un candidat du Front national, a-t-on indiqué à l’AFP.

    La consigne de l’UMP sur le maintien en toutes circonstances connaît des ratés, certains candidats distancés par la gauche et le Front national étant tentés de jeter l’éponge pour gêner le Parti socialiste, dans le sud-est.

    C’est le cas de Roland Chassain, arrivé 3ème à Arles dans les Bouches-du Rhône, qui a annoncé lundi à l’AFP qu’il se retirait pour tenir sa position qui est : "tous contre Michel Vauzelle, le député sortant socialiste".

    Il pourrait être imité par un autre candidat de l’UMP, Etienne Mourrut, dans le département voisin du Gard.

    (©AFP / 11 juin 2012 17h17)

  16. dégoûté !!!! Dégoûté de cette droite qui ne fait même plus semblant de travailler pour le FN. Eh vas y que je te lèche, éh vas y qu’on a les mêmes valeurs… bravo M. Bayrou d’avoir fuit ces insupportables personnages qui jouent avec le feu de l’enfer… et tant pis si personne ne vous suit, ils ne vous méritent pas !
    quand au crétin de pseudo-socialiste qui va faire perdre Mme Royale je suis étonné qu’il se dise encore socialiste…
    Désolé enfin que les verts ne tirent pas plus leur épingle du jeu…
    jivago

  17. Non, la Droite la droite ne paidera pas pour le PS contre FN. Il convient de croire le fusion UMPFN et FNUMP est en marche et devient de plus en plus réelleµ. En écoutant Copé à sa conférence de presse, on sen dégager une grosse arnaque ne ni ni qui en fiait ne signifie rien d’autre que le soutien à sa droite de droite. Les arguments avancés ne doivent convaincre que les militants de UMPFNistes ou FNUMPéistes. Raison de plus que toute la Gauche soit totalement immobilisée pour contrer les distillations de la langue de vipère de Copé. Quand on connait la position de l’adversaire, on organise mieux sa défense et son attaque.

  18. Après le lib dup umpiste "Refaisons le monde à la sauce immonde" voilà encore Morano qui nous rejoue Capri c’est "FINI" Gianfranco (extrême droite italienne) en laissant les gondoles à Denise. Sacrée Morano va, elle ne nous laissera pas de souvenirs indélébiles avec son twist amoniaqué tendance parkinson et sa bouche en cul de poule : "qui pond un oeuf, peut nous en chier une pendule" Allez, un t’it coup de lib dup pour la peine de la pupuce à sa Lepen :

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

  19. le candidat ump qui était habituellement élu haut la main se trouve en triangulaire avec un fn et un ps ! ici.
    La France ses magouilles politiques, son fn qui brasse du vent, son ump qui a osé mettre en images pour la
    campagne le dernier meeting de sarkoTchev au Trocadéro dont on peut déceler son désir de vision future
    pour le pays et qui ressemble étrangement aux images des heures les plus sombres de l’histoire de l’allemagne,
    ses communistes qui feraient mieux de réflechir avant de disparaître, ses laboureurs béarnais qui referont
    surface, ses enfants debout que la république néglige, ses verts qui perdent de leur couleur et enfin son péesse
    qui n’a pas encore choisi s’il se mettra du côté des traîtres ou des droits de l’être humain ici et partout.
    Sinon, contente de vous avoir lus.

  20. Je voudrai apporter un témoignage : hier j’ai rendu visite à ma Mère de 84 ans. Toujours bien au fait de l’actualité, ses revenus se situent à la limite de la pauvreté (on a droit à aucune aide mais le revenu est plus que juste pour pouvoir vivre) ; elle ressent comme une France apaisée grâce au nouveau Président. Qu’a-t-elle retenu de l’actualité récente ?
    Et bien que la voiture de François Hollande roule vite, que cette voiture coûte 45000 euros, que mesdames Taubira, Duflot et Triveiler créent la polémique, que Mesdames Royal et Le Pen veulent de bonnes places.
    Bravo Messieurs les MEDIOCRATES, vos opérations de manipulations réussissent !

Les commentaires sont fermés.