#dicodesblogueurs:


Comme nombre de mes consoeurs et confrères, je me joins à l’opération dico des blogueurs lancée par Bembelly il y a quelques jours. L’idée est de répertorier et propager quelques formules de vocabulaire si spécifiques à nos usages blogosphériques. Bembelly l’explique très bien:

”Hier, j’ai fait un billet sur la crise de l’euro…”. ”Billet” cette expression commune aux blogs, cousin de ”article”  pour la presse, est désormais visible au panthéon de la langue française. Gloire! Question: Qui décide de l’insertion des mots dans le dictionnaire de la langue française? L’académie française? Les éditeurs de dictionnaires? La question se pose car, entre Le Petit Larousse et le Petit Robert, chaque année, c’est ”La guerre des dicos”…

Le mot que je retiens est « taguer« , vulgaire expression pour désigner quand nous signalons une personne, un thème ou sujet sur nos billets, e-photos ou chaînes de blogueuses/rs. Le « tag » est l’essence de la socialisation de nos écrits et de nos réactions.

Puisqu’il faut que tague des consoeurs/confrères, je livre la chose à CyCee, Olympe, mrsClooney et Polluxe.

 

Publicités

14 réflexions sur « #dicodesblogueurs: »

  1. Et çà permettra aux « nuls en tout genre », dont je fais partie, de mieux comprendre……

  2. Mais c’est la rue qui renouvelle régulièrement le vrai « parler » devenant du parler vrai. Ainsi, la subtile qualité de ce « jargon » sera-t-elle perçue en fonction de la qualité spontané du peuple qui l’emploi avec plus ou moins de créativité. Ensuite, les cravatés s’en emparent pour le contrôler, le calibrer et s’en approprier les origines. Quand le souffle du peuple est généreux, son dialogue devient savoureux. ARAMIS.

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

    1. J’espère que ce n’est pas vrai, car j’aimais bien vos interventions! Bonnes vacances quand même!!!

  3. @ petite plume perdue…

    Oui, j’espère bien profiter de mes longues vacances pour ne pas y revenir à mon retour; ce sera l’occasion idéale pour tenter de me débarrasser de cette dépendance aussi chronophage qu’inutile (parce que le niveau de nos échanges, franchement…), d’autant que j’ai une idée d’un nouveau bouquin en tête.
    Heu-reuse? :-)))

  4. @ petite plume perdue

    Ces 6 semaines sans internet qui débutent pour moi demain matin seront une occasion idéale pour tenter définitivement de ne pas y revenir à mon retour, et de me débarrasser de cette dépendance: parce que, objectivement, consacrer tant de temps à échanger avec des Espoir, des emma b., des MarieAnne, des Stux, des puritaine, des Alexandre Le Grand, des Rosebud, des petite plume perdue, etc., c’est plus qu’une perte de temps qui pourrait être consacré à autre chose, c’est franchement se vautrer dans la régression; la régression comporte toujours une part de plaisir, ce qui explique d’ailleurs cette dépendance.

    On sait que, pour se lancer dans la lutte contre une dépendance, la volonté ne suffit pas, il faut aussi savoir choisir le moment le plus favorable (les vacances sont aussi le moment le plus propice pour tenter d’arrêter de fumer), et, après de nombreux échecs, je tenterai de ne pas laisser passer cette occasion.

    Souhaitez-moi bonne chance !!!

  5. @ petite plume perdue, suite et fin

    Pour approfondir un peu les choses:

    Bien sûr que ces échanges sur les forums constituent une régression; et c’est précisément parce qu’il y a un plaisir masochiste dans toute régression que celle-ci créé une dépendance.

    Oui, échanger sur les forums constitue indéniablement une régression: croyez-vous que ça apporte quoi que ce soit à qui que ce soit?

    Mais en avoir conscience ne suffit pas à s’en débarrasser: ceux qui jouent au loto alors qu’ils savent très bien qu’ils n’ont aucune chance de gagner, ceux qui « supportent » débilement des équipes de foot avec des déguisements grotesques, les femmes qui se mettent soudain à porter une burqâ dans des pays où elles n’y sont pas tenues, etc., jouissent manifestement du plaisir de régresser: c’est une femme en burqâ qui me l’avait expliqué en Turquie: « c’est si reposant, de redevenir un enfant, d’être déchargée de toute responsabilité, et de laisser son mari décider de tout pour moi »: et c’est un peu le même phénomène lorsque vous ne supportez pas ceux qui brisent l’unanimisme si reposant et confortable du forum du blog de Juan sur M2F (ci, sur ses « coulisses », c’est un peu différent).

    1. Bien ! Je constate que vous n’omettez pas d’emporter votre pommade de survie. Remarquez, on ne sait jamais… Même les fraîches brises des nuits d’été peuvent être unanimement désespérantes !

      Vous ne répondez pas à ma question ?

      … Quand vous fermerez la porte, avant de partir, confiez-en donc la clé au regard bienveillant du dico des mots courtois, sans crainte. Il balaye très bien l’arrogance et nettoie la bouffissure avec beaucoup de zèle. Comme une petite fée de l’esprit, il vous transforme votre intérieur en un vrai paradis humain… Essayez-le donc, les M2 vous en seront reconnaissants !
      Bonne vacance.

      ***

  6. Il reste, Monsieur Arié, que pondre en rafale cinq ou six (copieux) commentaires simplement pour annoncer, un peu pompeusement, permettez-moi de vous le dire, que l’on a décidé de se taire, c’est un peu… Comment dire ? Un peu… régressif, peut-être ?

  7. Labaudruche nom de tout blogueur gonflé qui aime cultiver la dérision et l’autodérision ……YVONLABAUDRUCHE sur TOPSITE WEB NET rubrique actualité ………………..

Les commentaires sont fermés.