Déjà 5 ans de crise, encore 5 ans de crise.


 

Où étiez vous le lundi 15 septembre 2008 quand Lehman Brothers a disparu ?

J’étais en déplacement professionnel… à Londres. Je me souviens des cartons des employés de la succursale locale, de la une de la presse britannique au coeur de la City. Je me souviens m’être dit : « là, on va en prendre pour 10 ans ».

Le lendemain, j’écrivais sur ce blog:

A Londres, lundi, j’ai vu des employés de banque tromper leur stress dans la bière des “Happy Hours.”

La filiale anglaise de LEHMAN BROTHERS a fermé. 5000 londoniens ont fait leur cartons lundi et mardi, et sont partis chez eux. Certains espèrent qu’ils seront bien payés à la fin de la semaine; d’autres se lamentent d’avoir placé leurs économies, ou leur retraites dans les actions de leur entreprise.

LEHMAN BROTHERS est une banque d’affaires créée en 1850.

158 ans plus tard, elle a disparu en un week-end.

Quand vous marchez à Londres ce jour-là, vous vous demandez si la presse n’en fait pas trop, si la crise de 1929 nous attend au coin de la rue; s’il ne faudrait pas passer un coup de fil à la maison pour rapatrier un peu de cash à domicile.

Réflexe de terriens.

J’ai même regardé en l’air, dans les rues de Londres. Au cas où un capitaliste ruiné ne saute par la fenêtre.

J’ai regardé les visages autour de moi.

Peu étaient inquiets.

Avec mon épouse, on a pensé à la crise de 29 de nos grands-parents, à l’avenir de nos racailles.

La crise était déjà là. Il n’y avait que Nicolas Sarkozy pour ne pas l’avoir vu et nous promettre la mise en place des subprimes à la Française. Les Echos, hier, publiaient d’ailleurs un numéro spéciale sur les 5 ans de crise, faisant remonter le déclenchement de cette Grande Crise au 9 août 2007.

cela fait donc 5 ans que nous sommes tous en crise, et, objectivement, on n’est pas près d’en sortir.

Publicités

8 réflexions sur « Déjà 5 ans de crise, encore 5 ans de crise. »

  1. Qui a dit le 21 Septembre 2007 : je suis à la tête d’un état en situation de faillite ? Un certain François Fillon premier Sinistre lors de son premier déplacement. OUI vous avez bien lu ! 21 Septembre 2007 !

    1. Effectivement, et tout le monde, y compris son patron – Sarkozy – lui est (sont) tombé sur la tête pur avoir osé dire la vérité!

  2. Non, nous ne sommes pas au bout du tunnel d’autant que l’équipe précédente n’était pas au pouvoir pour faire une politique cohérente face à une telle situation. Les mesures prises ont été faites toujours avec le même but inavoué, enrichir la caste dominante, saupoudrer par ci par là des mesures dites sociales avec toujours en toile de fond la mécanique ultra libérale. Evidemment, ce nouveau gouvernement va devoir prendre des décisions difficiles ce qui permettra aux déçus du sarkozysme délirant de dire … voyez, voyez, on vous l’avait bien dit que etc etc…

  3. Bonjour,pour les petis,la crise est là depuis 73/75.On nous ressort le couplet chaque fois qu’il « faut » trancher dans le « gras ».Chez certains,meme en Phrance,il n’en reste plus beaucoup (de gras).
    En 2007/8 ,c’est simplement remonté un peu plus haut…

  4. Coluche en 79 : « La crise elle a dix ans, elle peut encore grandir » « Depuis que je suis tout p’tit, j’entends dire que c’est la crise, je vois pas en quoi c’est une crise » « la crise, la crise, çà vient pas tout seul, faut bien quelqu’un pour la créer « . Toujours autant d’actualité. Sarko et ses copains affairistes se sont bien chargés de nous la gonfler… ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/sale-temps-pour-les-faisans-687851

Les commentaires sont fermés.