Valls et nous


Manuel Valls nous fascine.

Autant faire preuve de sincérité. Il incarne l’exact schizophrénie qui occupe certains d’entre nous à gauche.

D’une part, il prive la droite de ses arguments électoralistes avec des arguments qui n’en sont pas. Quand il détruit des camps de Roms, il détruit une large fraction du sarkozysme politique. Et, j’avoue, cela me réjouit, me régale, me soulage. Pour une raison essentielle: j’avais la nausée trop souvent en écoutant Sarkozy comme Le Pen jouer des Roms ou de l’immigration. Valls ne joue pas, il agit.

D’autre part, la manière dont Valls agit me gêne, comme d’autres à gauche. Je n’ai plus l’indignation facile sur ces sujets. Une quinzaine d’années dans une zep, l’envie personnelle de comprendre ce que la France vit plutôt que d’adhérer à ce que des commentateurs commentent du loin de leurs salons. Bref, mais quand même. Que Valls réussisse à désolidariser le thème migratoire ou le thème sécuritaire (fichue association depuis l’aube des années 80 !) restera une mince satisfaction s’il le fait avec les moyens et la manière de l’adversaire.

Donc Valls, pour ces deux raisons, incarne exactement, parfaitement, curieusement, notre schizophrénie.

Publicités

54 réflexions sur « Valls et nous »

  1. Tout à fait d’accord : A drôle d’époque, difficulté de positionnement idéologique. Il y avait la drôle de guerre et nous sommes dans la drôle de paix permettant à la fois toutes les hypocrisies et la mise en place de tous les moyens nécessaires pour les dénoncer les unes après les autres, tout en prenant le risque de se tromper. Nous marchons sur des oeufs et au radar… ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/les-docks-en-folie-1858422

  2. Il y a Valls et il y a Hollande :

    « Je sou­haite que, lorsqu’un cam­pe­ment insa­lu­bre est déman­telé, des solu­tions alter­na­ti­ves soient pro­po­sées. On ne peut pas conti­nuer à accep­ter que des famil­les soient chas­sées d’un endroit sans solu­tion. Cela les conduit à s’ins­tal­ler dans des condi­tions qui ne sont pas meilleu­res ».

    François HOLLANDE, promesse de la campagne présidentielle.

  3. non, pas encore Valls !!!! pour lui , son élection en 2022 va dépendre :
    du nombre de Roms virés, parqués, jugés,
    pas réinsérés, éduqués, logés.

    et le bougre pour l’habillage…. républicain il sait faire….
    inutile de me répondre.. pour le défendre, je sais c’est un compte personnel !

    J’attends l’alternative de hollande :
    allons bon je lui donne encore 18 mois…. pour passer du pédalo au canot à moteur… le hors-bord est interdit car dangereux !

  4. En tout cas je trouve cela hallucinant hallucinant hallucinant (3 fois hallucinant) que tu es pu écrire une profession de foi telle que : « NOUS SOMMES TOUS DES ROMS » sous Sarkozy et te réjouir comme un fou de leur expulsion sous Hollande !
    Ce n’est pas de la schyzophrénie c’est bien deux poids deux mesures comme l’écrivait ta consoeur.
    Le fascisme c’est donc selon qu’il vient de la droite ou de la présupposée gauche.

    Et voici le leftwashing en marche avec l’aide des leftblogueurs.

    Ca fout méga les jetons.

    1. je ne sais pas où tu peux lire que je me « réjouis comme un fou » de ces expulsions/démantèlements après la lecture d’un billet où j’écris justement que (1) ce qui me réjouit est le tort que Valls fait à l’ancienne Sarko-clique et (2) ce que je n’aime pas est cette entreprise de démantèlement/expulsions/.///

      1. Mais où est donc le tort fait à l’ancienne Sarko-clique ? Valls non seulement lui donne raison mais l’imite en tout point ! Et du coup la France est tout pareillement épinglée par la Commission européenne !
        Ainsi l’ancienne Sarko-clique passe pour une bande d’angelots. Elle pourrait même crier au plagiat mais elle ne le fait pas parce qu’il n’y a pas vraiment de Sarko-clique vu que personne n’aime pour de vrai Sarko. Il y a juste une bande de petits trouducs trop occupés à se disputer les meilleures places dans l’opposition pour se laisser distraire par des expulsions de Roms dont apparemment ils savaient déjà qu’elles seraient poursuivies par leurs successeurs !

  5. Je pense comme Euterpe , que Valls donne raison à Sarkozy en agissant de la sorte . C’est d’ailleurs pour cette raison que les gens de droite l’approuvent à une grande majorité . Il ne coupe pas l’herbe sous le pied de l’UMP , Hortefeux , Besson j’en passe et des encore pires mais au contraire il les conforte dans leurs choix et fait remonter à la surface les vieux relents de xénophobie et de racisme qui remontent à la surface quand on parle des Roms . car il le sait , tout le monde ( ou presque) se fout pas mal de leur sort et pense même qu’ils n’ont que ce qu’ils méritent !

    Expulser les camps de Roms parce qu’ils sont insalubres est pour moi une raison hypocrite qui cache bien autre chose .

    La loi oblige les communes à prévoir des endroits adéquats pour tous les gens du voyage . Si ces endroits n’existent pas à qui la faute ? Mais comme la majorité des communes , des départements et surtout des régions est à gauche on préfère détourner l’attention autrement .

    C’est à mon avis aussi cynique et malhonnête que sous l’ancien régime et bien loin de l’idée qu’on se fait du respect des droits de l’homme .
    Personnellement cette manière d’agir me révulse mais je sais que je ne suis pas dans la ligne générale , dans le « consensus mou » qui voudrait qu’on accepte tout en bloc .
    Je veux bien attendre pour certaines choses économiques mais le respect humain ne coûte rien ( ou pas grand chose) et doit être appliqué illico à la lettre .

    1. Vous ferez comme le maire de Choisy le roi, vous irez expliquer aux 2 300 demandeurs de logements sociaux en attente pourquoi des familles de sans-papiers sont aidées en priorité, sachant que « Le travail social à proprement parler n’a pu commencer que sept ou huit mois après l’installation sur le site », et dire aux « femmes seules avec des enfants qui vivent dans leurs voitures parce qu’elles n’ont pas les moyens de se payer un loyer » qu’elles doivent y rester un an de plus.
      http://www.lemonde.fr/societe/article/2012/09/02/a-choisy-le-lent-et-delicat-pari-de-l-integration-des-roms_1754419_3224.html

      1. @Floréale est-ce que j’ai dit qu’il fallait donner les logements sociaux en priorité .aux roms J’ai juste dit qu’il fallait au minimum trouver des emplacements décents pour les gens du voyage comme la loi oblige les maires à le faire . C’est très différent que ce que vous avez interprété à votre sauce.

        1. Et vous irez aussi les accompagner à Paul Emploi les aider à se dégotter un boulot sous le nez de ceux qui sont inscrits depuis plus longtemps qu’eux outre à être en liste d’attente logement.

          1. @Foréale ,Je m’étonnais que cette réflexion ne soit pas venue plus tôt .De plus vous me prêtez des propos que je n’ai pas tenus .Et puis je vous ferai remarquer que POLE Emploi je connais par coeur car je suis chômeur depuis plus de deux ans ( 650 euros par mois si ça vous dit quelque chose) ! Donc la fausse compassion qui consiste à s’intéresser aux chômeurs juste pour se payer la tête d’un contradicteur ça ne m’impressionne pas!
            Je demande justement que nous soyons tous traités comme des humains et que les lois votées soient au minimum respectées. Ai-je dit autre chose?
            J’habite une petite commune de 10 000 habitants . Un terrain a été aménagé pour les gens du voyage et les roms en particulier . Depuis il n’y a plus de conflit avec la population . C’est bien la preuve que quand on veut on peut résoudre les problèmes tranquillement et sans en faire des tonnes ou pire un argument de campagne . Et pourtant c’est une municipalité dont je ne partage pas les mêmes idées politiques mais sur ce coup là ils ont été réglos malgré l’ignoble campagne sarkozyste !

            1. « Et puis je vous ferai remarquer que POLE Emploi je connais par coeur car je suis chômeur depuis plus de deux ans ( 650 euros par mois si ça vous dit quelque chose) ! Donc la fausse compassion qui consiste à s’intéresser aux chômeurs juste pour se payer la tête d’un contradicteur ça ne m’impressionne pas! »

              Je suis chômeuse, et malade (tumeur). Ici (Italie), pas de RSA, pas de RMI, ça n’existe pas. Je survis avec des petits boulots à droite à gauche, et ce que m’a famille m’envoie pour m’aider, ce qui me fait au total moins de 650 €/mois. Dans un an et demi (de ce train là je ne serai pas encore morte, en principe il me faudra un peu + que ça), j’aurais droit au minimum vieillesse italien: 488 €/mois.
              Vos mélopées misérabilistes, vous pouvez vous les carrer. Oui, il y a des injustices, ce monde étant ce qu’il est: pas le paradis terrestre. Non vous n’êtes pas, vous comme tant d’autres avec notre bonté-bonne, des sauveurs du monde, non la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde, elle ne peut qu’en prendre sa part, et il ne me semble pas qu’elle puisse en accueillir bcp + que ce qu’elle en accueille déjà, à moins que vous teniez vraiment à faire vivre les générations futures à 120 millions dans un hexagone bétonné (les vaches, elles boufferont quoi pour faire du lait? Le bitume? Et les gens le béton?), ce qui pour le coup serait franchement dégueulasse de votre part qu’une telle insouciance.
              Alors vous allez ravaler votre bonté-bonne irrationnelle et stupidissime. Sinon, je vous la ferai ravaler jusqu’à l’ulcère. Vous pouvez compter sur moi.

                1. Je vous ai souhaité (éventuellement) un ulcère, pas un cancer. ça se soigne très bien et pendant que vous serez en cure, vous ne ferez pas votre morale à 50 cents la pièce.

                2. Je vous ai souhaité (éventuellement) un ulcère, pas un cancer. ça se soigne très bien et pendant que vous serez en cure, vous ne nous ferez pas votre morale à 50 cents la pièce.

              1. Juan, votre article fait se gausser la population bloguesque réac et ce n’est pas une bonne chose. Il n’y a pas à schizophréniser comme des bêtes. Il y a à dire que Martine Aubry avait raison de dire que Valls n’avait rien à faire au PS, que celui-ci est là où il est pour calmer les ardeurs de l’UMPFN et calmer leur électorat, et qu’il aurait été préférable qu’il y ait Montebourg à sa place.
                D’un autre côté, pas non plus la peine de se mettre martel en tête, que nous importe si Hollande et sa twitteuse ont ou non la bénédiction de Jospin, c’est du passé, Valls et sa violoniste passera… un peu plus à droite par la sortie du PS si ça le chante, il reste 5 ans et il faut voir loin: penser par exemple que ce serait une fort bonne chose que Ségo prennent la direction du PS ( comme vous le disiez si bien dans un de vos récents articles) à la place des deux blanc-becs en lice (ça c’est moi qui le dit, et je le maintiens).

              2. Dès qu’il s’agit de bazarder des basanés Floréale est toujours prête à supprimer quiconque s’interpose.

                Mais un système cela se change et les vaches sont encore moins bien traitées que les Roms. Elles sont exploitées et torturées à mort pour leur lait et leur viande dans une société d’obèses et d’osthéoporosés à cause de cette viande et de ce lait sur-consommés qui est nuisible à la santé mais bons pour les marchés financiers. Production de viande et de lait qui nécessite des milliers d’hectares de terres arables qui fourniraient dix fois plus de céréales, fruits et légumes si on la diminuait des deux tiers (ou la supprimait carrément).
                Il y aurait à manger pour tout le monde et moins de gens + animaux qui souffrent.

                Alors il faudrait peut-être penser autrement qu’en terme du concours de l’allocation chômage la plus basse et en compétition avec le statut des Roms.
                Mais ce sont souvent les plus pauvres qui stigmatisent encore plus pauvres qu’eux de peur de se retrouver à leur place ou de se faire supplanter par eux.
                Cela ne justifie pourtant pas toutes ces menaces et coups de sang quand même, franchement ! Je trouve cela choquant.

                1. L’Humain est omnivore par nature, pas ruminant.
                  Que ce soit pour l’élevage ou l’agriculture, les terres disparaissent soit pour des méga-infrastructures routières ou aéroportuaires, soit à cause de l’étalement urbain. Une des causes de l’étalement urbain est le refus du vivrensembleuh des 50% de la population qui vit dans « l’étalement ». On peut considérer qu’ils se sont suffisamment étalés et qu’il est plus judicieux de construire sur les friches industrielles, si possible des constructions écologiques et non énergivores. Mais on ne peut pas non plus prétendre leur imposer de force la mixité source d’inévitables conflits, en les noyant sous un baratin multiculturaliste qui ne correspond en rien à la réalité qu’ils ont sous les yeux en leur en chantant les joies.

                  1. non moi je suis vegan et je me porte très bien. Beaucoup mieux que quand je ne l’étais pas. En fait c’est une alimentation qui non content de te donner un tonus inédit, te protège du diabète, de l’adiposité, des inflammations en tout genre en particulier articulaires, de l’ostéoporose, de l’hypertension, du cholestérol et j’en passe.
                    Cela dit si les gens qui veulent absolument être omnivores voulaient bien se restreindre dans leur consommation de produits animaux genre en manger une fois tous les trois mois, cela améliorerait la VIE sur terre dans nombre de domaines pas seulement celui de la santé personnel.

                    1. Personne ne t’empêche, ni toi ni qui que ce soit, d’être vegan. Je suis contente pour toi que tu te portes comme un charme. Apparemment, ton merveilleux régime ne semblait pas t’empêcher d’avoir de « graves douleurs articulaires dans les bras », qui « te faisaient craindre pour ton emploi ». Craindre pour son emploi dans la fonction publique municipale à Berlin dans la grasse Allemagne, j’en ris encore. Ah moins que tu ne sois précaire… Il y aurait donc des précaires dans ce merveilleux pays tellement mieux que la France dont tu nous chantes les vertus toute l’année?
                      Et tu n’as jamais dû voir la dentition des populations abonnées aux céréales et féculents et légumes, carentes de protéines… ça leur plairait surement de manger un peu de viande plus souvent qu’une fois tous les 3 mois.

                2. « Mais ce sont souvent les plus pauvres qui stigmatisent encore plus pauvres qu’eux de peur de se retrouver à leur place ou de se faire supplanter par eux. »
                  Oui et alors tu fais quoi? Tu vas leur dire de se laisser gentiment supplanter et appauvrir et avec le sourire siouplait et même en aidant les plus pauvres à prendre leur place? Leur expliquer les joies du multiculturalisme et l’enrichissement culturel? Tu leur dis quoi à ceux qui ont devant eux des kyrielles d’immigrés dans les listes d’attente de logement? Qu’ils aillent les aider à emménager par fraternité?

  6. En plus en disant pas plus tard que l’année dernière « nous sommes tous des Roms » et non pas que « les Roms sont nos frères et nos soeurs », non : NOUS serions NOUS-MÊMES des Roms, TOI Y COMPRIS, puis, aujourd’hui, en les repoussant loin de toi et de nous comme des nuisibles, j’ai la désagréable impression que tu les aurais juste instrumentalisés pour chasser Sarkozy mais que tu ne pensais pas un mot de ce que tu écrivais.

    Je voudrais bien être détrompée.

  7. Valls fait son boulot….
    Difficile de devoir choisir entre « notre » misère et leur misère…..et impossible d’accepter….
    Et que fait-on de l’exploitation de cette misère….de ceux qui forcent les enfants à voler, les mères à mendier, les jeunes filles à se prostituer….
    Quelle est la solution ?
    J’ai l’impression que les roms nous projettent dans l’avenir….l’avenir sombre de ceux qu’on va exclure petit à petit….
    Vous avez raison, Juan, nous sommes plus que tiraillés….

    1. Sylvie75,
      valls n’a pas été mis à ce poste par hasard . Hollande savait très bien ce qu’il pensait des Roms puisqu’il avait presque défendu Sarkozy à l’époque . Il s’est même trouvé très souvent en accord avec lui sur bien des sujets de société .

      Valls est effectivement le symbole de la gauche qui « a le cul entre deux chaises » ( excusez l’expression très populaire) celle qui peut faire exactement les mêmes horreurs que la droite en se trouvant des tas de bonnes raisons supérieures.
      Y avait-il urgence à ce point ? Ne pouvait-il d’abord aller discuter avec les maires , avec les préfets , avec les présidents de régions pour trouver des solutions acceptables ?

      Tous les Roms ne prostituent pas leurs enfants et ne sont pas des voleurs . Quand on voit l’état de leurs caravanes et la villa somptueuse que Tapie veut se payer .(;avec l’argent de qui et gagné comment ?) on se demande qui il faudrait expulser en priorité.

  8. @ coup de grisou
    bonjour
    je me suis mal exprimée….je ne dis pas que les roms prostituent leurs enfants et volent….j’évoque ceux qui exploitent leur misère et pour moi il y a urgence de protéger les roms de « cette mafia »….et de l’expulser définitivement.

    1. Sylvie75, effectivement ça m’étonnais de vous .
      Il y a partout des mafias , y compris celles en col blanc et la prostitution organisée n’est pas le seul fait des mafias roumaines
      Mais je ne sais pas comment on peut protéger les Roms et surtout leurs enfants de cette mafia si on les expulse plus loin et s’ils sont contraints d’errer dans des conditions encore plus précaires car ils n’ont plus rien ! C’est inhumain de détruire le seul toit qu’ils ont sur la tête , leur caravane même insalubre c’est toujours mieux que rien . On n’a pas non plus à juger du mode de vie des gens et je connais nombre d’ados qui vivent aussi dans leurs camions , des femmes seules avec des enfants qui vivent dans leurs voitures parce qu’elles n’ont pas les moyens de se payer un loyer .
      C’est la spirale infernale qui nous pend au nez à peu près tous . On est tous des Roms en puissance .

      1. « Mais je ne sais pas comment on peut protéger les Roms et surtout leurs enfants de cette mafia »
        Ah non vous ne savez pas? En combattant la mafia, pardi. Et permettez-moi de vous dire que je suis plutôt mieux placée que vous de ma postation italienne pour savoir comment on s’y prend.
        Par interpol en croisant les données sur la collusion seigneurs féodaux roms / gouvernement roumain en Roumanie, par exemple, entre autre. C’est là-bas que le problème doit se régler, et c’est un problème européen.

    2. Sylvie : je vous comprends bien j’ai rencontré récemment le même problème. Qu’on respectent les Roms parce qu’ils sont des humains qui doivent avoir accès à tous les droits dont on dispose est une évidence pour des gens de gauche dont nous nous revendiquons, mais il semblerait qu’on ne puisse pas dénoncer les mafias mettant à mal les milliers de Roms déjà tant fragilisés et spoliés, soit en étant directement visés par lesdites mafia (hyper organisées et ayant même pignon sur rue), soit en se cachant derrière les populations qu’elles soumettes tout en salissant leur image par amalgame.

      Ces mafias issues de Roms (que je trouve bizarrement avec toujopurs trop de pouvoir bien qu’étant répertoriées et connues par Interpoles) sont des cancers, des parasites pour les populations Roms elles-mêmes et il faut absolument se donner les moyens de séparer le bon grain de l’ivraie, en évitant de laisser prise à l’amalgame dont fait toujours ses choux gars la droite et son extrême. ne nous trompons pas mais soyons vigilants : les pourris, fascistes et racistes sont à traquer et à virer quelques soient leurs origines et quelque soit envers qui ils le sont. ARAMIS

      http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/les-docks-en-folie-1858422

  9. « Manuel Valls nous fascine. »

    Il aurait été plus honnête d’écrire ME à la place de « nous »
    Quant à dire que untel détruit le sarkozysme en faisant du Sarkozy… Vivement que Moscovici rétablisse le bouclier fiscal !
    Appellation « blogueur de gouvernement » contrôlée (ABGC)

    Je préfère lire ça :
    « contribuer à désingulariser, par l’amalgame, une politique qui a ciblé des populations sur critères ethniques, c’est être un abruti, un gros »

  10. Inadmissibles les actions, j’aurais dû dire les exactions de Valls.

    Amnesty International les a dénoncées, et AI n’est pas un repaire de gauchistes. Etre complice de cela est tout simplement insupportable. Je suis sur le point de renvoyer ma carte du PS ..Après 40 ans de militantisme !
    C’est parfaitement écoeurant. D’ailleurs la droite ne s’y est pas trompée: Le vieux Dassault ne tarit pas d’éloges sur Valls et lui promet l’appui du Figaro!!!
    La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, de 1948 proclame : « Nul ne devra être soumis à des traitements cruels, inghumains, dégradants. »

    Alors cher Juan comment qualifiez-vous ce qui est fait aux ROMS ?

    1. En quoi sortir des gens de bidons-villes est un traitement cruel?

      En quoi appliquer la loi et des décisions de justice est dégradants?

      La vérité, difficile à accepter certes, c’est que les gouvernements de droite et de gauche mène une politique à 99% identique parce qu’entre l’Union Européenne, les autres traités et les syndicats ils n’ont aucune marge de manoeuvre.
      Voilà pourquoi les 2 mesures phares du gouvernement Ayrault sont
      -le mariage homo: selon l’INED il y aurait 1.5% de personnes ayant déjà eu une expérience homo, et moins de 50% des familles hétéros se marient… c’est dire l’importance et l’urgence de la mesure quand on est en pleine crise économique. (je ne me prononce pas sur sa pertinence de fond).
      -le droit de vote des étrangers vivant depuis plus de 10 ans en France, sachant qu’en 10 ans toute personne le souhaitant peut sans difficulté obtenir la citoyenneté française… encore une mesure urgente et importante!

      Les Roms c’est pareil: soit on les sort de leur misère mais ça coute cher et cela nous obligerait à user de sanction pour sortir les enfants des trottoirs et à les éduquer, soit on les expulse et on les renvois à ceux qui LEGALEMENT en sont responsables: les gouvernements roumains et bulgares. Dans les deux cas des français généreux mais un peu cons diront que l’usage des forces de l’ordre pour forcer les roms à sortir de leur misère et de leur sous développement est un « traitement cruel, inhumain, dégradant ».

      En somme on les laisse tels qu’ils sont, analphabètes, sales, sous développés, obligés de voler… c’est vrai que c’est plus « humaniste » comme on dit à gauche.

      1. @aetius
        je suis désolé, votre argumentation est bien connue,mais la promesse de F. Hollande était :  » pas de démantèlement sans solution de logement « .
        Ce n’est pas le cas .
        Enfin certains ont été démantelés avant toute décision de justice.

        1. Pardonnez moi de ma question, mais pourquoi on leur doit un logement? Ma mémoire défaille…

          Les roms sont expulsés de leurs camps à la demande de maires, de droite et surtout de gauche par la force des choses, parce qu’ils ne veulent pas supporter les problèmes (déliquance notament) induis par cette présence, et au fond mettre les roms dans des immeubles, des mobil-home ou des camps n’y change pas grand chose. On est pas délinquant à cause de son logement. A cause de ses revenus, ou de son absence de revenu, peut etre et encore…

          1. @aetius
            Les flanquer sur la route ne résout rien et pire encore , cela augmente la possibilité de dérive vers la délinquance. Que les maires de droite ne s’embarassent pas d’humanité, cela n »‘a rien d’étonnant c’est dans leurs gènes . Que des maires de gauche aient la même attitude me semble scandaleux . C’est tout.
            Quant à savoir si l’on  » doit » leur donner un logement ou favoriser leur sédentarisation, je fais simplement référence à la Déclaration Universelle des droits de l’homme de 1948. Si cela ne vous dit rien, je crains que votre cas soit irrémédiable.
            Tristement vôtre.

            1. @Gédéon:
              De quels problèmes à résoudre parlez vous? de ceux des riverains (délinquance) ou de ceux des roms (illétrisme, santé, surnatalité…)?
              Les roms étant des NIMBI humains on peut supposer que les expulser de son voisinage résout quand même le problème de la ville concerné, bien que cela refile la patate chaude à une autre ville.
              Pour ce qui des problèmes des roms, je suis embarrassé de remarquer qu’étant ressortissant d’un autre pays, européen de surcroit, c’est donc à ce pays de résoudre le problème de ses concitoyens, non?

              Je suis aussi un peu gêné de vous demander si cette phrase est du second degré:
              « Que les maires de droite ne s’embarrassent pas d’humanité, cela n‘a rien d’étonnant c’est dans leurs gènes. »
              Comment vous définissez la droite et la gauche? Pourquoi les gens sont de droite ou de gauche? Vous pensez vraiment que des gens se disent « tiens je vais être du coté des méchants du coup je vais être de droite, je suis vraiment un enfoiré AH AH AH! »?

              Je ne veux pas vous ressortir le monopole du cœur de Giscard, mais bon si on regarde bien je ne suis pas certain qu’historiquement les gouvernements de gauche ont toujours fait preuve de plus d’humanité que ceux de droite. Enfin j’ajouterai qu’on ne fait pas de politique avec des bons sentiments.
              Pour ce qui est de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme, vous avez raison de la mentionner; c’est le iatus fondamentale: je suis plutôt du coté de la DDHC. Plutôt la liberté que l’égalité. Quoiqu’il en soit même dans le cas de la DUDH je ne crois pas que les Etats est devoirs de loger les personnes rentrées illégalement sur leurs territoires.
              Mais comme je suis très curieux: vous proposez quoi pour résoudre les problèmes des roms? Je suis assez curieux que vous accompagniez votre réponses de son coût à (la louche).

              1. @aetius
                Ce sera à votre égard ma dernière réponse. En effet je crains bien que dans votre cas, les pensées soient tellement ancrées que toute controverse se révèlerait sans espoir de voir l’un ou l’autre amender son point de vue.
                Le choix de votre pseudonyme est en lui même intéressant : Aetius général romain sénateur et préfet des Gaules,il remporta sur Attila la bataille dite des « champs catalauniques ».
                Bref, vous êtes l’un des remparts de notre pays contre les « barbares ». Tout s’explique donc.
                Reste l’argument à la Copé: je n’ai pas fait le choix d’être un méchant. Je l’imagine volontiers. Les gens de droite ne le sont pas de naissance mais ils sont tellement convaincus que ce sont les seuls à savoir par leur intelligence leur culture et leur milieu, ce qui est bon pour cet enfant qu’ est le peuple, qu’ils ont toujours tendance à punir d’abord pour lui apprendre à vivre à ce fameux peuple; iL faut toujours réprimer imposer forcer, faire de l’exemplarité.
                Alors oui, par cette aliénation de la pensée l’humanisme leur parait toujours être une faiblesse.
                C’est l’honneur de la gauche d’avoir foi dans l’éducation ,la discussion et la culture. Chaque fois qu’elle s’éloigne de son l’humanisme d’origine elle trahit . Cela lui arrive hélas !

                1. @ Gédéon
                  Vous êtes parfaitement libre de ne pas continuez à me répondre, tout comme je suis parfaitement libre de penser que la dernière moitié de votre message est au minimum très sectaire au maximum très idiot car vous ne vous mettez pas à ma place: vous parlez d’une personne imaginaire.

                  Je ne discute pas avec vous pour vous convaincre, je ne crois pas cela possible, même partiellement. Je peux convaincre d’autres personnes qui nous liraient (ce sont des commentaires ne rêvons pas!), je peux éventuellement alimenter votre réflexion qui peut être dans 2 ans ressemblerait plus à la mienne, mais vous convaincre par un débat me semble presque impossible, si c’est ça qui vous retiens de continuez ne parlez plus jamais avec quelqu’un qui ne pense pas comme vous.

                  Aetius a essayé de sauver Rome, il a réussi un temps, a été tué, Rome s’est effondré très vite ensuite. Mais s’il a gagné aux Champs Catalauniques c’est notamment avec l’aide des francs, et je crois des wisigoths, des barbares eux aussi. L’Histoire est parfois complexe. Mais se lancer sur les raisons de la chute de l’empire romain pourrait nous mener très loin; c’est probablement l’un des faits les plus surprenants de l’Histoire, avec la défaite de la France en 1940, les échecs ottoman devant Vienne etc…

                  Pour ma part il me semble bien que 60% des gens sont de droite ou de gauche parce que leur parents le sont, 30% sont des gens qui ont subis d’autres influences dans leur jeunesse (profs notamment) et 10% sont des gens qui adoptent des convictions qui correspondent à leurs intérêts (bizarrement les riches sont contre les impôts, les pauvres favorables à la hausse du RSA, les clandestins sont pour les régularisations, les parisiens sont contre les voies sur berges, les banlieusards sont contre…)

                  L’humanisme j’ai appris à l’école que c’était un courant littéraire de la renaissance, récemment j’ai réalisé que dans le langage courant ça voulait dire « je suis de gauche et gentil », depuis je suis retourné lire Ronsard et Du Bellay.
                  Vous confondez un peu « de droite  » et « grand bourgeois ». Si sociologiquement, l’essentiel de la bourgeoisie traditionnelle est de droite, une bonne part de la bourgeoisie concrète (niveau d’études et de revenu élevés) est de gauche, il n’est qu’à regardé les scores des verts et du PS dans les centres villes.

                  Etre de droite c’est surement être favorable à l’ordre, mais il est finalement assez hypocrite (des 2 cotés) de croire que la gauche n’est pas favorable elle aussi à un certain ordre. La droite est moins préoccupée par les inégalités (je les considère pour ma part comme parfaitement supportable, je m’intéresse bien davantage que tout le monde s’enrichisse plutôt que chacun est exactement la même chose) la gauche ne jure que pas l’égalité en général.
                  UMP et PS sont d’accord sur presque tout, ce qui explique qu’en ce moment beaucoup de gens de droite relativisent, tandis que tant de gens de gauche se sentent cocus. In fine ce qui distingue les deux camps me semble être principalement 2 choses:

                  -Le plus gros défaut des gens de droite c’est de se croire plus intelligent, plus libre et surtout plus réaliste qu’une personne de gauche, ce qui est loin d’être systématique en réalité.

                  -Le plus gros défaut des gens de gauche, c’est se croire moralement supérieur aux personnes de droite, alors qu’en fait ils sont juste une opinion différente. Au passage c’est ce qui explique que les régimes politiques révolutionnaires ou progressistes soient souvent (mais pas toujours) pas très respectueux de la vie humaine: les opposants sont vu comme des ennemis du bien, pas simplement des adversaires en désaccord.

                  Je dirai que la plupart des gens de droite qui réfléchissent (ça fait pas grand monde certes) ne se définissent pas comme « de droite » ou « pas de gauche », mais plutôt comme « libéral », « patriote/gaulliste/nationaliste/souverainiste »,
                  « conservateur » autant de notions qui renvoient à des idées autant qu’à une histoire, autant de notions qui sont simples à appréhender. Ceux d’en face se définissent beaucoup plus souvent comme « de gauche », les termes plus conceptuels de « progressistes » ou de « socialistes » viennent souvent en second, ils se vivent plus comme membre d’une nuance de la gauche avant toute chose. C’est donc une appartenance plus militante qu’intelectuelle (ce que je dis n’est pas péjoratif).

                  J’en ai déduis que le concept même de clivage droite/gauche est une notion de gauche et pour les gens de gauche il définit ceux qui sont du bon coté et ceux qui sont du mauvais. A l’époque ou la gauche avait une doctrine cohérante cela pouvait faire sens et correspondait bien au combat du moment (république, laïcité, condition ouvrière…) mais aujourd’hui que le système politique est essentiellement entre les mains d’un petit milieu parisien très consensuel, il me semble que ce clivage n’est que du théatre: vous avez élu Hollande pour appliquer le plan de Sarkozy, qui a mes yeux n’a -hors effet de communication- pris aucune mesure effectivement de droite, ni même qui correspondent à ce que vous dites « réprimer imposer forcer, faire de l’exemplarité », qu’il vous l’ait fait gober montre son talent!

                2. A toutes fins utiles, et puisque selon moi les définitions de droite et de gauche sont un peu plus profondes que « les gentils » et « les méchants » (à moins que ce ne soit l’inverse), voici un article parut dans un journal de droite, de tendance libéral qui explique pourquoi selon lui la droite est complexée et par quoi elle se définit:

                  http://www.atlantico.fr/decryptage/droite-decomplexee-mais-quels-complexes-parle-t-on-jean-paul-mialet-491344.html?page=0,1

                  Ce qui est interresant c’est qu’il arrive à lier les 3 tendances de la droite: conservatisme, nationalisme et libéralisme et d’expliquer ce qui les relie. Au final elles sont essentiellement lié par le principe de prudence et de réalité (la droite pourrait se résumer par un certain bon sens populaire: un tien vaut mieux que 2 tu l’auras, ou encore « le mieux est l’ennemi du bien ») quand la gauche se définirait pas une insatisfaction de l’état présent et donc un sentiment que le progrès est indispensable et donc implacable.
                  La chose la moins contestable du texte étant le rapport de la droit à Pétain, ce qui est plus contestable c’est qu’il ne relève pas que cette identification de Pétain comme étant de droite est pour le moins discutable, et son oubli des collaborateurs de gauche, assez nombreux en réalité (voir Laval ou encore le livre de Simon Epstein sur les dreyfusards à Vichy).

                  Désolé de vous avoir dérangé alors que vous ne souhaitiez plus échanger, mais le texte me semblait suffisament pertinent vu notre sujet, que je n’ai pu résister à le citer.

  11. Pour les Roms, Valls ne fait que de faire appliquer la loi et ne fait pas
    comme N. Sarkosy et Hortefeux qui honteusement se faisaient mousser en
    se glorifiant de taper sur telle ou telle population vulnérable.

    En l’occurence je trouve que ce n’est pas bien de s’en prendre
    au « gendarme » seulement parce qu’il est « gendarme » ou même
    d’avoir une opinion sur lui à propos des Roms mi-figue mi-raisin
    en louvoyant.

    Si on trouve scandaleux que les Roms n’aenit pas de bons relogements
    assurés c’est à Hollande qu’il faut s’en prendre qui une fois de plus
    a carburé aux fausses promesses.

Les commentaires sont fermés.