Les blogs libéraux sont inutiles


… Certains de mes confrères/consoeurs s’agitent avec délice et un relatif sadisme (si, si, sadisme) sur un billet de l’E-Entrepreneur Pierre Chappaz, le CEO de ebuzzing qui s’afflige de l’échec des blogs libéraux.

Bembelly et Nicolas lui donnent quelques conseils.

Il n’y aucun conseil à donner. Non pas qu’il ne faille pas aider l’adversaire, bien au contraire. La blogosphère politique serait gagnerait beaucoup à des des débats plus riches en liens et polémiques. Il y a deux raisons pour lesquelles ces conseils sont inutiles.

Primo, ils n’ont qu’à prendre exemple sur Opposition Républicaine. Qu’ils se rassemblent à quelques dizaines pour faire un blog collectif. Ces Sarko-Fans déçus par la défaite de leur mentor se sont mis à plusieurs (on évoque une centaine de contributeurs) pour créer leur opération estivale et estimable.

Secundo, le discours libéral est largement relayé par les médias officiels: si l’on oublie les quelques mois de lucidité de Nicolas Sarkozy et quelques autres où ils réclamèrent davantage de régulation, nous sommes retombés dans la grande période du grand chacun-pour-soi libéral. Il ne faut pas oublier que l’un des moteurs d’inspiration des blogs politiques amateurs est le besoin d’exprimer un autre point de vue que celui qui est propagé par les médias en général.

Une preuve personnelle: passée le bonheur de la victoire du 6 mai dernier, j’ai eu un joli passage à vide: toute la presse était hollandolâtre et nous avions gagné. Puis, assez vite, le front des critiques s’est musclé, de gauche à droite, et la presse s’est jetée dans un Hollande-bashing assez productif… Et l’inspiration est revenue !

Pour la peine, je vous invite à lire ces autres blogueuses et blogueurs politiques qui n’ont pas de problèmes d’inspiration: Olympe, El Camino, SebMusset, Melclalex, Gildan, Isabelle, David, Ptit Louis, Gularu, Louis, CyCee, RosaL, Trublyonne, GaëlLolo, Antoine, Romain, Elooody, Eric, et MrsClooney !

Publicités

32 réflexions sur « Les blogs libéraux sont inutiles »

  1. Je ne comprends pas pourquoi le blog de Rosaelle n’est pas sur la liste, alors que, d’après des sources fiables, elle serait désormais consultante sur Arte.
    Veuillez, s’il vous plait, Juan, réparer prestement cette injustice injuste, irréparable et nauséabonde.

    (j’ai des connexions avec les Pussy Riot)

    1. merci, lol:-)
      Consultante, c’est un grand mot:-)
      Parce que je suis indépendante, peut-être?
      Quel est notre place, à nous les non-alignés?
      Merci , Juan, de m’avoir rajoûté:-)

  2. Ben oui !! Juan, cette idée je l’ai eue mille fois en percevant votre découragement du début et puis celui de vos confrères…
     » Que ne se regroupent ils pas ? …; et que ne s’appuyent ils d’avantage sur des publications de qualité qui pullulent en réalité sur le net…. pour qui cherche un peu !
    Heureuse de vous sentir quelque peu ragaillardi….
    Allez….Haut les coeurs !! Le « boulot » n’est pas terminé…

  3. absolument d’accord avec toi juan mais moi je suis encore plus dûr, qu’ils se déme…. Leur manque d’unité, de visibilité, de puissance collective n’est absolument pas mon problème ni celui des Leftblogs.

  4. Juan passe un bon coup de brosse à reluire à ses petits copains.

    Pas d’inspiration ce matin pour trouver quelque chose de mieux à dire?

  5. C’est quand même beau de voir tous ces leftblogs fermer les uns après les autres. On se doutait bien qu’au-delà d’une critique bête et méchante ils n’avaient pas beaucoup de chose à proposer. L’arrivée de la gauche au pouvoir a permis de démontrer la vacuité des idée d’une bonne partie des blogueurs de gauche. C’est pas facile quand il faut se coltiner avec la réalité…

    1. Je suppose que le moindre nombre de blogs de droite démontrait la vacuité des idées à droite ?

        1. Et la multiplication des blogs de droite depuis l’élection d’Hollande, elle démontre quoi ? Qu’à part critiquer, la droite n’a rien à offrir ?

          La réalité, c’est tout simplement que lorsqu’un camp gagne, beaucoup de ses partisans considèrent que leur mission est accomplie, et qu’il est temps de se reposer. Dans le camp perdant, on considère qu’il faut retrousser ses manches pour regagner ce qui a été perdu. Ça ne démontre rien du tout au sujet des idées des uns ou des autres, et ce n’est pas la multiplication des idées qui fait la multiplication des blogs (certains ont beaucoup d’idées et très peu de blogs), mais le nombre de gens qui portent les idées, qui elles peuvent être en nombre réduit.

          1. Ou tout simplement qu’il est aisé de se complaire dans la critique permanente. Il est par contre plus difficile d’exercer le pouvoir parce que ce dernier se heurte à la réalité des choses et son exercice nécessite forcément des compromis. On nous a promis que l’on allait voir ce que l’on allait voir avec M. Hollande au pouvoir. Pour l’instant c’est pas trop brillant.

  6. Je ne suis pas un libéral mais franchement dire quelque chose comme « Secundo, le discours libéral est largement relayé par les médias officiels » c’est que vous ne connaissez vraiment rien au libéralisme.
    Entre la gauche étatique et la droite corporatiste, le libéralisme ne trouve pas sa place en France.

  7. Le Problème c’est qu’avec Hollande,
    on tourne la page …. en arrière !!
    Les seul(e)s qui n’ont pas la Langue de bois au PS EELV sont baillonnées
    (où ont été conduit(e)s à se renier).
    Merici François, merci Lionel, Faut pas que ça clive.

    Soignons nous les uns les autres en silence please,
    Comme dit Lionel
    « L »Hopital ne peut pas tout faire ».

  8. @ Juan

    Les libéraux ne considèrent pas Sarkozy, à aucune époque, comme un libéral (et ce que nous appelons néo-libéralisme, pour eux, n’a rien à voir avec le libéralisme). Pour beaucoup, Sarkozy appartient à la gauche, et pour certains, c’est quasiment un communiste ;°)

    La gauche ne gagnerait-elle pas à adopter certaines idées libérales ? Je pense au revenu de base, en particulier.

  9. @ Juan

    J’aimerais bien que vous m’expliquiez en quoi ce gouvernement est moins « libéral » (au sens économique du terme) que le précédent (qui, comme le rappelle Zap Pow, ne l’était pas si on veut faire preuve d’un peu de rigiueur), et, par conséquent, en quoi les blogueurs qui le soutiennent le seraient moins que ceux qui soutenaient Sarkozy.

    Il ne faut pas être victime de la langue de bois des partis politiques: ce billet aurait dû s’intituler « “Les blogs sarkozystes (ou umpistes) sont inutiles”, ce qui aurait un sens, mais il faut cesser d’entretenir le mythe selon lequel nous serons passés à une économie moins libérale que celle du précédent quinquennat.

  10. @ Elié Arié
    Evidemment d’accord , ce gouvernement est une réplique soft du précédent et il ne faudra même pas cinq ans pour s’en apercevoir . Et là , les conséquences risquent d’être incalculables .

  11. Moi aussi je suis d’accord, je viens de voir les nouvelles sur l’A2
    F. Hollande et V. Trieiweiller sont des Répliques de
    N. Sarkosy et C. Bruni c’est du moins bien ainsi
    qu’ils se laissent présentés.

    Quand au Socialisme et ses représentant(es) sérieux et sérieuses
    ils sont tournés en ridicule.

    C’est bien la république où les Teinturiers Pujadas et l’autre expert
    Libéral donnent les coups de Règles et les bons Points à laquelle
    les 2 couples ont rendus ou rendent leurs devoirs.

    Pour les plus aveugles ils faudra moins de 2 ans pour
    s’en apercevoir, pas besoin d’attendre les « Résultats ».

  12. Prendre mon temps est un loisir subtil sauf pour la Madame cui-cui qui, elle, a donné immédiatement
    la clef pour qu’on lui ferme définitivement la porte.

  13. Libéral, n’est ce pas du trio sacré (Hayek, Friedman Allais) dont on parle?
    Maurice Allais, seul Prix Nobel d’économie français, oublié de tous qui nous laisse en héritage son dernier interview réalisé François Ruffin et publié dans le n°40 journal FAKIR en mars 2009 dans lequel on peut lire ceci:

    « François Ruffin: Le protectionnisme est généralement associé à l’isolationnisme, au nationalisme, à l’autarcie…

    Maurice Allais : D’abord, une libéralisation totale des échanges et des mouvements de capitaux ne me paraît possible, souhaitable, que dans le cadre d’ensembles régionaux groupant des pays au développement économique et social comparable. Ensuite, pour toute organisation régionale – et je pense bien sûr ici à l’Europe –, le choix n’est pas entre l’absence de toute protection et un protectionnisme isolant totalement l’économie de l’extérieur. Il est dans la recherche d’un système qui permette de bénéficier d’une concurrence effective et des avantages de nombreux échanges avec l’extérieur, mais qui protège également l’économie communautaire contre tous les désordres et les dysfonctionnements qui caractérisent chaque jour l’économie mondiale. »

    Lire l’interview intégralement:
    http://www.fakirpresse.info/Maurice-Allais-Contre-le.html

    Les libéraux ne sont jamais à un paradoxe près. Ils ont formé les Chicago Boys et pourtant ces libéraux comme Hayek et Friedman souscrivent volontiers au principe de revenu de base (basic income).

    Depuis Tatcher et Reaggan, (la chute du mur de Berlin en 1989) il est certain que le libéralisme, relayé par les médias officiel est dans tous les esprits puisqu’il n’existe plus d’alternative que celle du marché.

    La crise financière n’est-elle pas le résultat de ces apprentis sorciers de la pensée économique libérale.

    Quid du détricotage du « Glass Steagle Act », abrogé par Clinton (démocrate) en 1999?

    Quant aux libertariens (Ron Paul) et leurs amis libéraux compatibles, il détestent les conventions, les lois sociales… il suffit de discuter avec ces gens de l’article 22 de la Déclaration des droits de l’Homme de 1948 pour comprendre le niveau de leurs idées. Ils haïssent les droits sociaux au nom de la liberté. Ils détestent les institutions publiques, le bien commun pour échapper à la justice sociale. Pour s’en convaincre il suffit de voir qui soutient les libertariens (ultra libéraux) aux Etats-unis), des gens comme Christine O’DONNELL et Sarah PALIN (des conservateurs républicains, ervents défenseurs d’un traditionalisme religieux). Bonjour la garantie des libertés individuelles.

    Même si le libéralisme augmente certainement l’efficacité économique. A terme, il concentre les richesses dans les mains de quelques-uns soit les industriels, les financiers et les commerçants… dont on imagine l’issu fasciste et bassement matérialiste. Est-ce pour autant qu’il faille considérer le socialisme comme une réponse à tous nos problèmes?

  14. Ce que je préfère dans  » l’article » c’est le « nous avons gagné »…

    Et les Français eux, ils ont gagnés quoi dans l’affaire ??

  15. Dites moi Juan, j’ai testé pour vous « Hashtable » Le libéralisme, une réponse à la crise ? »
    Là bas, pour savoir si les blogs libéraux sont inutiles, en tout cas, il jouent pas, l’argumentaire est spécieux.
    Faut se les farcir. Les libéraux avancent en ordre… Ils sont peut être individualistes mais leur pensée est très incisives. Vous devriez vous y frotter un peu plus pour voir.
    Alors sur l’utilité des blogs de gauche, c’est peut-être pire parce qu’ils eprennent pour les gentils et d’un point de vue gentils, on polémique gentillemnt parce que c’est nous les gentils quand même.
    Merci pour le lien du hashtable.

Les commentaires sont fermés.