Grèce en flammes, blocus médiatique ?


A défaut de lire des blogs ou la presse étrangère, il faut s’abonner à Arrêt Sur Images. Le site d’informations a justement remarqué combien la presse officielle française était silencieuse sur les dernières manifestations en Grèce. A l’inverse, les principaux journaux européens, de gauche comme de droite, faisaient leur une du jour précédent sur ces émeutes.

Plus de 30 000 Grecs dans les rues d’Athènes contre la rigueur, selon la police : les flammes des cocktail Molotov jetés par certains manifestants sont à la Une de la presse mondiale, du Koweit à la Chine en passant par le Brésil et les Etats-Unis… Mais pas en France.

La photo de Une du quotidien hollandais ND montre des policiers grecs au milieu des flammes provoquées par un premier cocktail Molotov, tandis qu’un deuxième, lui aussi enflammé, arrive et se détache nettement sur le fond de ciel bleu.

Et oui… Nous pouvions/devions nous demander pourquoi cette impression de fin du monde n’imprime pas l’esprit et les colonnes de nos éditocrates nationaux. Nulle censure bien sûr, mais ces derniers passent tout simplement à côté.

Ils sont à côté.

Publicités

28 réflexions sur “ Grèce en flammes, blocus médiatique ? ”

  1. Très bon billet Juan, on ne dénoncera jamais assez l’entre-soi éditocratique qui règne en France ! Bonne retraite 😉

  2. Comment peuvent-ils être TOUS, en MEME TEMPS, « à côté » ? … je pourrais comprendre qu’un ou deux média parviennent à « ignorer » de tels évènements, mais TOUS ? en même temps ? … n’y a-t-il quand même pas une sorte de censure « de convenance » , dans le but de « ne pas inquiéter » la masse informe que nous sommes ??

  3. Pas de censure, pas encore. Par contre, il suffit d’être suffisamment communicant et persuasif pour obtenir le même résultat en provoquant une sorte d’auto-censure.
    C’est précisement à ce principe que Charlie Hebdo n’a pas voulu se plier il y a peu.
    Et comme les grands groupes de presse, quoi qu’on en dise, sont la propriété de gens de la droite bien libérale, il y a des choses à ne pas trop montrer en ce moment pour continuer d’exister…

  4. Merci Juan ! Je suis surchargée … budgets en baisse = plus de travail pour ceux qui sont en poste ! … pour le même prix … si c’est de l’effort juste, je veux bien. Voilà pourquoi, non seulement je me fais rare, mais également pourquoi nous devons rester attentifs à ce qui se passe de gravissime en Grèce … et en Espagne !!!
    Merci envore.

  5. Oui, le fond de l’air est frais en ce moment.
    Nos valeureux médiacrates, après avoir courageusement esquivé ce sujet brûlant qu’était l’Islande et son bras d’honneur à la finance, évitent avec témérité la Grèce.
    Marco l’a souligné, ce ne sont certes pas des Rotschild, des Dassault ou des Bouygues qui vont nous chanter les louanges de la résistance à la finance, si?

  6. Parlez des émeutes en Grèce ou en Espagne, Non mais ça va pas??? La crise ne passera pas par nous.
    Il faut parler des préconisations hollandaire, la corrida, le droit de vote des étrangers, le mariage homo, les vacances soclaires… j’en passe et des meilleurs. On n’est pas au bout de nos surprises.
    Bon alors pour le régime minceur, on 1 tiers 1/3, 1/3, 1 tiers, 1 tiers, 1 autre tiers, et un dernier tiers là…
    L’addition à la louche, je vous fait un prix 30 milliards pour faire un compte rond… Le débat est sur la table.
    Chez nous pas d’émeutes, en période de récession des anti-dépresseurs suffisent. Vive la France!

  7. Comme l’a expliqué dernièrement ironiquement Daniel Schneidermann sur le site Arrêt Sur Image , ces manifestants , grecs ou espagnols , sont un peu balourds . Ce qui intéresse les médias ce sont des manifestants barbus criant « Allah akbar », et non ceux qui crient leurs révoltes contre le hold-up du siècle , celui de la finance . Ceux qui possèdent ces médias , les Dassault , Bouygues , Bolloré , Arnault , Lagardère ou Rotschild , tous des financiers de très haut rang , ne vont quand même pas se tirer une balle dans le pied . Les faits divers , la Météo , le sport et les musulmans , voilà des diversions qui tombent à pic pour éviter de parler des problèmes qui pourraient donner envie aux gueux de se rebeller .

    1. @ l’arsène
      +1000
      Dévier la peur pour mieux truquer l’info ….le seul « combat » des medias….pour mieux nous contenir !

  8. Le rôle des médias : « Engranger l’insignifiant dans la mémoire des résignés. »
    Raoul Vaneigem

  9. Ils sont à côté( les « éditocrates » français) comme ils l’ont été lors de la « révolution » islandaise! Volonté délibérée pour illustrer la célèbre chanson de Ray Ventura, Tout va très bien, Madame la marquise ! ….
    On ne sais jamais, cela pourrait donner de mauvaises idées aux Français repus, certes mais, dont l’inquiétude grandit d’autant les mensonges du pouvoir en place (socialiste ?) qui a trahi…Et, qui s’apprête, la main sur le cœur, à voter un traité européen pour plus d’austérité avec la bénédiction des banksters qui eux, se frottent les mains de plaisir ! Mais rassurez-vous, la révolution est en marche, c’est écrit dans l’Histoire !
    Mais avec un peu de bon sens, d’honnêteté, de courage, nous pourrions nous épargner la violence qui va s’en suivre à l’image de la Grèce ! …

  10. L’auto-censure: et en Espagne, il a fallu deux jours pour voir les manifestations…et vite fait…
    Les occupy wall street, qui étaient un énorme mouvement et le sont toujours sont soigneusement évités…
    comme si rien ne devait bouger: j’ai l’impression qu’il n’y a rien de changé depuis des années: les mêmes thèmes, les mêmes rengaines.
    le monde tourne sans nous

  11. Ces manifestations, en Grèce, en Espagne ou ailleurs, se renouvellent régulièrement, puis s’arrêtent, sans rien changer au cours des événements (un nouveau train de mesues d’austérité vient d’être décidé par le gouvernement grec), comme toute manifestation qui est uniquement protestataire et désespérée, mais sans se battre pour une alternative: c’est de là que vient leur manque d’intérêt; d’ailleurs, la majorité des Grecs restent partisans du maintien dans l’ UE et la zone euro…

    30 000 manifestants, ça fait beaucoup de monde dans la rue, mais ça fait très peu de Grecs.

  12. 86.Posté par petite plume perdue

    REPONSE A ARIE QUI ME CITE SUR M2

    merci de m’avoir prévenu, je suis allé voir vite fait et effectivement ARIE me cite en dialoguant avec MON RORO.
    Je ne suis pas inscrit dans M2 donc je ne peux pas lui répondre ; s’il passe là il verra mon remerciement

    Même pas flatté que ARIE puisse m’admirer tant que ça puisque moi même je le vois un peu comme un vélo sans chaine……………..il pédale beaucoup mais n’avance pas.

    C’est la problématique des donneurs de leçons……..ARIE, que je dépasse déjà dans de nombreux domaines, ne peut retirer que du fiel de la comparaison qu’il s’impose….d’autant qu’il répond systématiquement à MON RORO qu’il dénigre à chaque fois……allez comprendre

    Ou j’ai plus de mal, c’est dêtre associé à MON RORO……………comment peut on associer un esprit libre (moi) à un asservi idéologique (lui)…………

    c’est tout ARIE ça ……capable de démontrer que GG et la mère TERESA avait le même but dans la vie : le bonheur des peuples……..

    M’étonne pas qu’il ne vient plus ici où le bon sens règne en maître (en dehors des umpistes), il va connaitre des difficultés sur M2 lui qui n’a de cesse de démontrer que l’abstrait c’est la vie….

    Quand j’arrive à le lire, moi ARIE me fait rire………je ne lui en veux pas, il fait ce qu’il peut pour exister

    Grosses bises PETITE PLUME PERDUE

    GLOSSAIRE : MON RORO = ROSEBUD
    GG = ex président déchu

    1. @espoir je vous cite: « moi même je » « que je dépasse déjà dans de nombreux domaines » « un esprit libre (moi) » « moi ARIE me fait rire » « il fait ce qu’il peut pour exister »

      Tout ce JEU pour votre nombril AVOU(E) dans le même commentaire pour conclure « il fait ce qu’il peut pour exister »!!!???

      Allo c’est quoi exister?

      1. j’avais prévu l’éventualité que quelqu’un ferait de la pseudologie sur ce coup là…..il faudra que ARIE pense à vous remercier

        1. “il fait ce qu’il peut pour exister”!!!???
          Parce que vous non? Apparemment, il fallait que cela se sache.
          Oublions un peu que la Grèce en flammes, blocus médiatique ?
          Dévoilé un peu votre ego sur la question puisque vous savez ce qu’est l’existence.
          Allo c’est quoi exister?

          1. vous insistez, je vais finir par croire que c’est ARIE déguisé, ou alors vous l’aimez beaucoup pour intervenir dans une réponse qui ne vous concerne pas

            1. J’insiste parce que votre commentaire dévoile un certainnombre de « non dit » plutôt rigolo. Cela fait un peu cour d’école. Elémentaire mon cher Watson!!!. Ce qui m’intéresse ce n’est pas le différent qui vous oppose a Paul Arié mais l’intérêt que vous portez à votre personne qui somme toute se résume à un appareil digestif comme tout le monde mais en mieux d’après vous. Et comme vous donnez l’impression de savoir ce qu’est l’existence. Et bien je vous le demande parce que j’aimerais bien savoir ce qui se cache dans votre phrase “il fait ce qu’il peut pour exister”. Vous non? C’est quoi l’existence?

              1. j’aurai volontiers pris plaisir à votre sujet existentiel si j’en avais eu le temps.
                je ne m’adresse pas à Paul ARIE mais à Elie (tel que son pseudo l’indique)
                Ensuite je vous remercie de porter votre attention sur un sujet que je laisse aux intellectuels, je suis effectivement du niveau de cour d’école et je m’y trouve bien.
                L’existence pour moi, c’est un temps aléatoire entre la naissance et la mort pendant lequel passent des plats de frites et des plats de merde (plus ou moins de l’un ou de l’autre suivant les destins) qu’il faut déguster avec délectation (ce qui répond donc directement au fait que je sois un estomac.) jusqu’au l’heure fatidique de rendre ce qu’on appelle l’âme.

                Pour le reste, j’ai déjà un analyste que je paie régulièrement, je n’ai pas les moyens d’un deuxième.

        2. je veux faire vite mais je me dois de dire à Obioxtruc que vu la façon dont j’ai tortillé ma réponse à ARIE, votre remarque est tout à fait juste…..heureusement que j’ai une vie ailleurs, vous m’auriez mis un bourdon métaphysique pour la journée

  13. J’étais justement à l’étranger et j’ai eu droit à une couverture des évènements grecs mais aussi à quelques mots du portugal. Helas, cela a été relégué au second plan par l’anti-islamisme primaire qui règne en amérique du nord et qui fait faire des amalgames dont le danger n’est pas encore perçu par la population.

  14. L’un des pires éditocrates parmi ceux à qui vous faites allusions est le sieur
    Aphatie qui pontifie tous les soirs de semaine sur Canal+ dans le « grand journal ». Personne parmi les invités n’ose lui rentrer dedans pour lui clouer le bec une fois qu »il a débité son credo néo libéral ou tristement retardataire.
    Je ne l’ai vu qu’une fois battu et renvoyé à ses chères études par R. Badinter qui l’a sèchement remis à sa place d’incompétent péremptoire. Et c’était raffraichissant.

Les commentaires sont fermés.