Ilan Simon, la caution trotskyste du Figaro Magazine


Quelle n’était pas notre surprise de lire le compte-rendu de la manifestation dite « pour tous » organisée le 24 mars dernier dans l’édition du Figaro Magazine datée du 29 suivant.

Il fallait à l’hebdomadaire distinguer les participants des prétendues caricatures dévoilées ces derniers jours – bras levés, jeunesses identitaires, catholiques avec berceaux, et autres images réactionnaires qui ont fleuri sur la toile et ailleurs.

Nous avions donc quatre témoignages « divers » pour démontrer combien le mouvement était varié, oeucuménique et pacifiste : un maire socialiste d’une petite commune (alibi de gauche), une professeur de droit public (caution juridique), une jeune Française d’origine éthiopienne (minorité visible) et… Ilan Simon, présenté comme « militant trotskiste ».

Sa « parole de manifestant« , comme la décrit le journal, est édifiante de haine. Elle est surtout incroyablement drôle à lire dans les colonnes du magazine de la France des Riches. Le FigMag a joué avec les nerfs et le coeur de ses lecteurs.

« Je suis venu pour dénoncer le véritable objectif de cette loi, qui va créer des rapports marchants dans la sphère de la procréation humaine. Je suis venu pour dire que je m’oppose au clivage factice entre les méchants réactionnaires et les gentils progressistes auquel François Hollande, le larbin du CAC40, veut nous faire croire. (…) Pour moi, les enfants ont besoin d’un référent masculin et d’un référent féminin: pas pour des raisons religieuses, mais, oui, parce que je suis freudien comme Trotsky ! Et j’en profite, moi, militant communiste révolutionnaire, pour dénoncer l’inconséquence de l’extrême gauche petite-bourgeoise du NPA, qui a manifesté en février avec le grand milliardaire Pierre Bergé en ne comprenant pas qu’elle apportait ainsi une certaine caution gauchiste à un projet industriel.« 

Interrogez-vous. Peu importe votre opinion sur le sujet. Avez-vous lu pire connerie sur le mariage gay ? Cette loi serait donc un « projet industriel » du Grand Capital pour se faire du sale argent sur le dos des travailleurs.

Mon dieu… où sont-ils allés chercher celui là pour pareil témoignage ?

Visiblement, Ilan Simon émarge à ARS Combat. Les trotskystes ont cette gentille faculté de détester très fort ceux qui sont les plus proches d’eux politiquement. Il avait déjà écrit son soutien à Frigide Barjot. Lequel publie le courrier de soutien du militant à l’égérie bobo-saumon de la cause anti-gay, en respectant les fautes d’orthographe:

« Frigide,

Suite à notre entretien téléphonique, et la sympathie que tu as témoigné envers ma démarches, je te renouvelle mon total soutien dans ton combat contre le projet du gouvernement qui vise, sous couvert de l’ouverture du mariage au couple de personnes du même sexe, à développer la marchandisation de la procréation sur la base des positions défendues dans l’article publié par notre journal COMBAT N°62 sont le titre est « le mariage pour tous: les autres enjeux du débat ».

Pour mémoire, je suis militant depuis environ cinq ans à l’ARS COMBAT, une organisation communiste-trotskyste qui se revendique du marxisme révolutionnaire, dans la continuité du programme de la IV Internationale. Cette organisation a été constituée il y a environ dix ans en rupture avec l’extrême gauche opportuniste » petite-bourgeoise » du NPA (ex LCR).(…). »

L’ARS Combat ? Ai-je bien lu… ? Sur le site de l’organisation dissidente du NPA, on peut lire combien la démarche d’Ilan Simon a choqué. Le pauvre garçon avait cru bon revendiqué son initiative du trotskysme révolutionnaire. Elle n’était qu’isolée et individuelle.

« Une « Lettre de soutien d’un militant d’extrême gauche à Frigide Barjot », datée du 1 février circule sur le net.

En contradiction avec les orientations de notre organisation et en violation de son cadre démocratique, l’auteur du communiqué a pris une initiative qui nous est absolument étrangère. Nous considérons l’ouverture du droit au mariage pour les couples homosexuels comme un progrès. Mais nous dénonçons l’utilisation de la revendication du droit au mariage pour imposer un véritable marché de la procréation humaine. »

Que penser du Figaro qui relaye cet avis « individuel et isolé » ? Que penser de celles et ceux qui ont confondu la loi sur le mariage pour tous avec une légalisation de la GPA ?

Que penser de ces amalgames en tous genres ?

 

 

 

20130330-190946.jpg

Publicités

11 réflexions sur « Ilan Simon, la caution trotskyste du Figaro Magazine »

  1. ça existe des mecs comme ça dans la vraie gauche ,
    t’es sur que t’as rien inventé
    mélechon reviens , ils sont devnus fous

  2. A lire les commentaires dans la plupart des journaux, il y a au moins 80 % des gens qui font cet amalgame hélas, même ceux qui seraient plutôt pour le mariage pour tous.

  3. Bof ! On eput en faire autant dans l’autre sens. Je m’appele ARAMIS et je suis militant issu UMPCDUDI, section des libertaires encostardés de Neuilly et je trouve inadmissible que des bourgeois gauchistes de l’ump des cathos réac et de l’Upus des I, se plaignent après avoir attaqué eux-mêmes de paisibles CRS spectateurs qui n’ont fait que de se défendre sans matraque… J’ai bon ? ARAMIS

    http://www.youscribe.com/catalogue/livres/litterature/romans-et-nouvelles/on-a-tue-la-mere-michel-1978639

  4. Ce type est vraisemblablement un fake : typique des manoeuvres malhonnêtes et des tricheurs d’extrême-droite, il y en a un bon paquet. Ils inondent le net en se faisant passer pour des musulmans fanatiques ou racistes, en choisissant un pseudo « connoté », et se faire passer pour un trotzkiste, c’est tout à fait logique pour discréditer aussi.
    Un ancien militant repenti a expliqué ces méthodes à la presse, il y a quelques temps.

  5. Non, ce n’est pas un fake, il existe vraiment, il a fréquenté longtemps un forum d’extrême-gauche où j’étais aussi, et je l’ai déjà vu dans la vraie vie à des événements militants.

  6.  » le site de l’organisation dissidente du NPA » ? ARS-Combat n’a jamais fait partie du NPA ne serait-ce qu’en tant que courant, ni même de la LCR auparavant.

  7. Il faut avoir vu s’entredéchirer trotskistes et communistes pour comprendre que cette personne n’est absolument pas un fake.

    Il essaie peut-être de faire de l’entrisme à l’UMP 🙂

  8. « site d’extrême droite 24Presse.  » En 2 clics de vérification on voit que 24presse n’est pas un site d’extrême droite (ni de quoi que ce soit d’ailleurs). Cela décridibilise totalement ton propos.

Les commentaires sont fermés.