DSK conseille Cahuzac


Pourquoi éprouve-t-on cet étrange sentiment de manquer de surprise ?

« Dominique a été utile pour que Jérôme comprenne qu’il y a une vie après la politique »

DSK conseillerait Cahuzac. L’information est (1) sans grand intérêt politique, (2) non confirmée par les deux intéressés. Ce sont encore des « proches » qui s’expriment. Ils ont été vus au bar d’un grand hôtel, le Royal Monceau, à Paris. On leur trouve des points communs: Stéphane Fouks – le communicant désormais caché d’Euro-RSCG; Anne Hommel qui travailla pour l’un puis l’autre.

Ils ont même ce « proche » en commun qui livre donc beaucoup à la presse, en l’occurrence le Monde.

« C’est d’abord le temps, les épreuves, le réel qui ont amené Jérôme à réfléchir, glisse un proche des deux hommes. Mais c’est vrai que Strauss lui a démontré qu’il y avait une vie après la politique. Ça a été des éléments de crantage extrêmement importants pour Jérôme. »

DSK conseillerait Cahuzac.

Quand on vous dit que certains ne tournent plus rond.

Publicités

9 réflexions sur « DSK conseille Cahuzac »

  1. Non ! ils n’ont quand même pas fait un article pour ça dans le « monde » quand même !
    pincez moi.
    En quoi ça concerne les lecteurs … quoique … en y réfléchissant bien, peut être la carte des cocktails du Royal Monceau.

  2. Bon, même si Le Monde qui n’est plus ce qu’il était depuis des lustres et comme tous les medias cherche la petite bête bien souvent où elle n’est pas pour faire du buzz, ce n’est pas anodin pour moi la conjonction de deux faux socialistes.

  3. disons qu’ils ont du temps libre.. rien ne les empêche de papoter, d’échanger (même de s’esclaffer/?) c’est sûr, ils partagent certains points communs: qqls unes et manchettes, le vent du boulet, carrière en éclat, vindicte populaire, menottes pour l’un, idée suicidaire pour l’autre (?) etc.
    oui, ils ont de quoi passer un bon-moment: comment vas-tu yau de poêle.. et toile à matelas
    ce papier du Monde (pas lu) n’est pas une chronique de Zola (ah bon..) et nous de jaser (c’est si-bon)

  4. Pourquoi ne pas admettre qu’il y a des gens pour lesquels il est très difficile d’accepter l’idée qu’il puisse exister une vie sans faire de la politique? Il y a bien des blogueurs qui n’arrivent pas à imaginer qu’il puisse exister une vie sans tenir un blog…

Les commentaires sont fermés.