La gauche n’existe plus…


C’est jean-Claude Michea qui semble le dire. L’été est aussi ce moment où l’on pût rattraper des lectures en retard.

Cette invitation-là à la réflexion a fait débat puisque Michea est une inspiration revendiquée d’Arthur-de-Ragemag. Il y eut aussi un début de controverse relancée par Frédéric Lordon, l’un des économistes atterrés, contre Michea.

Ce n’est pas une pente que je suis. Aussi la lecture de l’ouvrage est-elle chargée d’enjeu, plus que d’autres, avant même d’avoir commencé.

Michea s’attaque au compromis historique entre le mouvement « socialiste et ouvrier » et la gauche « libérale et républicaine ».

Ce compromis politique est celui qui nous tient presque tous.

Presque.

20130718-195352.jpg

Publicités

4 réflexions sur “ La gauche n’existe plus… ”

Les commentaires sont fermés.