Pourquoi Sarkozy n’est pas parti


On se fiche un peu de savoir si Sarkozy est vraiment parti ou s’il va revenir. Il incarne et résume simplement mieux que quiconque les travers d’une époque à laquelle il a trop grandement participé.

Nicolas Sarkozy, avec l’expérience qu’il nous a fait vivre entre 2002 et 2012, est un raccourci facile et simple d’accès pour résumer ce qui se déroule malheureusement encore sous nos yeux. N’y voyez donc rien d’autres dans ma persévérance à l’utiliser dans nombre de billets.

Seulement, voilà. En lisant une à une les 35 propositions de l’un de ceux que nous pouvions considérer comme une alternative à cette funeste parenthèse à droite, j’ai nommé François Fillon, je suis resté tétanisé.

Nicolas Sarkozy ne reviendra peut-être plus. Mais son esprit rôde encore.

Sur les 35 propositions de Fillon, on trouve du néo-libéralisme brutal et du buissonisme aveugle.

C’en est si terrifiant que je me demande si Jean-François Copé n’est finalement pas plus simple à comprendre, plus droit dans ses convictions qui systématiquement m’horrifient. Fillon semble une anguille. Copé est un adversaire que l’on devine.

 

20 réflexions sur « Pourquoi Sarkozy n’est pas parti »

  1. D’accord avec cette analyse.

    « C’en est si terrifiant que je me demande si Jean-François Copé n’est finalement pas plus simple à comprendre, plus droit dans ses convictions qui systématiquement m’horrifient. Fillon semble une anguille. Copé est un adversaire que l’on devine. » Ce qui peut engendrer cette suite logique : à se prétendre de droite avec ces idées extrêmes et les revendiquer, qu’est-ce qui va empêcher les Français, déçus de tout et de tous, d’aller carrément vers l’extrême-droite, tout aussi faux-cul mais qui n’est pas une copie ?

    1. Salut Solanden, c’est tout l’intérêt général d’1 VIème R.F.² sous contrôle des citoyen(ne)s. C’est l’occasion d’éviter les extrêmes de »gau-te ou de droi-che, COMM€ le F.Haines ». EXIGEONS AUSSI DES COMPTES, $arko.N.€T d’autres sont concerné(e)s. @+

      N.b.: hier soir, il y avait 1 doc. assez interessant sur »CETT€ FUMEU$€ droi-che », @ (re-)voir sur public-sénat

  2. Cope président avec Nadine Morano comme premier ministre serait l’idéal, évidement.
    On peut même se laisser a rêver avec Balkany au ministère de l’intérieur et David Douillet aux finances, on toucherait au sublime, au jubilatoire.

  3. on espère que justice sera enfin rendue…
    ff sous ses airs de communiant sérieux, ne baigne-t-il pas lui aussi dans une des « combinaziones » de roitelet preum et autres truands en bande organisée?

  4. En fait, ce dont tu prends conscience, c’est juste le fait que Sarkozy n’est pas sorti de nulle part mais que, comme 99.9% des politiciens, il ne fait que répondre à la demande d’un public ?

  5. Sylvie:si,si …pourquoi vous vous sous estimez…je plaisante,j’ai la même appréciation.

  6. Bah ! Disons que Fillon c’est le Hollande de droite, quoi. Il fait des coucou bien à droite avant les élections pour revenir vers le centre droit mou en cas de victoire… Exactement ce que fait HOLLANDE actuellement en flattant les classes moyennes et les agriculteurs pour les municipales. A nous au FG, il devrait nous rester une bonne part du peuple de vraie gauche ayant compris enfin. ARAMIS

    http://www.monbestseller.com/manuscrit/et-un-poulet-rouennais-sauce-pruneaux-un

    1. Je crois quelqu’un a dit que la France se gouvernait au centre. Tu devrais voir la saison 1 de Borgen. La chose n’est pas que française. Ce qui n’empêche pas d’avoir des convictions chevillées au corps.

      1. Salut Juan, la France »se gouvernerait au centre »…! En vertu de quoi…? Avec des »élu(e)s »toujours aussi IRRESPONSABLES durant leur(s) mandat(s) (Je pense aux cumulard(e)s dont le problème n’a toujours pas été traité, au XXIème siècle). PLUS 300 MILLIARDS DE DETT€ pour $arko.N.1er €T son équipe de branquignoles, »ça »ne vous suffit-il donc pas…?

    2. Salut ARAMIS, pour changer effectivement, ne nous faut-il pas +tôt refaire ensemble 1 nouvelle constitution & des réformes d’intérêt général avant d’élire quiconque ?

  7. Des convictions ultralibérales ? Dès lors où la gauche est déjà au centre (Bayrou ferait-il pire que HOLLANDE acteuellment en matière sociale ?), le centre est déjà forcément à droite…

  8. Fillon…alternative? Sérieux ? c’est pire, c’est le prolongement direct déguisé en plus propre sur lui. C’est le néo-collaborationisme qui ne veut pas dire son nom, le gars qui fait croire que ce n’était pas lui pendant 5 ans qui appliquait servilement la politique de son comparse, définie avec lui. Le Fillon d’une réforme des retraites baclée, le fillon faible avec les forts, fort avec les faibles. Fillon = Sarkozy et il y a intérêt à matraquer cette idée pour qu’il n’apparaisse pas comme l’alternative justement.

  9. Fillon c’est du Sarkozy qui dit son nom en 35 propositions. Rien à attendre de bon de ces gens là. La seule chose de bien c’est qu’ils nous rendent d’un coup Hollande beaucoup plus sympathique 😉

  10. Sarkozy est parti ,mais le sarkozysme est toujours présent . Fillon , le compagnon retors qui a fait appliquer sans broncher les lois les plus iniques, veut qu’on le prenne pour un rebelle ou un beauf idéal (rayer la mention inutile)

    Avec ou sans lui,les Roms sont toujours les « têtes de Turc » , y compris chez certains PS « décomplexés » maintenant. Ils font sans doute tache à côté des camping-cars et des caravanes dans le pays du tourisme .
    La « croissance » est plus que jamais le dieu qu’il faut vénérer, l’écologie on s’en fout toujours autant, la « crise » est le mot le plus hystériquement employé à toutes les sauces .
    Les pauvres ne partent pas en vacances, les riches continuent d’expatrier leurs capitaux, et bientôt on nous dira qu’il faut encore renflouer les banques qui continuent à jouer avec notre pognon.
    Les agriculteurs disparaissent un à un dans un silence assourdissant, les usines licencient par wagons entiers et les médias nous assomment de nouvelles qui n’en sont pas.
    Bientôt il n’y aura plus d’abeilles, toutes décimées par Monsanto et consorts , donc plus de pollinisation, Près d’un quart des espèces animales et végétales pourrait disparaître d’ici le milieu du siècle en raison des activités humaines. Mais tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes!
    Et malgré toutes ces « belles » constatations il reste encore un paquet de politiques, et pas seulement à droite, qui font tout ce qui est en leur pouvoir pour…que rien ne change! Fillon en est un parmi d’autres

    Et puis dans ce tableau d’apocalypse, « pépère » Hollande vient quand même de prendre deux décisions que personne ou presque ne commente; il a décidé de prolonger le moratoire sur les OGM malgré la décision du conseil d’état et d’augmenter les petites retraites des agriculteurs ( au minimum 75% du SMIC). On se raccroche à ce qu’on peut!

    Alors les états d’âmes de l’UMPFN,de Fillon à copé et même Sarkozy, les 35 propositions de Fillon se noient dans ce bruit de fond de poulailler dans lequel on ne distingue même plus de bribes d’intelligence.
    A la rentrée je mets un casque anti-bruit!

    1. @ Aramis
      Je n’aurais peut-être pas choisi Hitler…mais l’effet est garanti ! 😉

  11. Sylvie . Si j’ai choisi Adolphe en risquant le point Godwin, c’est surtout qu’il fut doublement carbonisé (juste avant et après sa mort) Et lui aussi jouait au grand avec sa taille aussi limitée que son niveau d’intelligence et puis encore au regard du score sarkozien : comme lui, il a emmouscaillé les français durant 5 ans (1939/1944) avant de rendre le pays exsangue… Que des ponts communs entre ces deux fureurs là. ARAMIS

    http://www.monbestseller.com/manuscrit/et-un-poulet-rouennais-sauce-pruneaux-un

Les commentaires sont fermés.