Qatar: une coupe du monde pour 4.000 morts ?


D’après le quotidien britannique THE GUARDIAN ce 25 septembre, un ouvrier népalais par jour tombait mort, cet été, sur les chantiers de construction des installations sportives pour la Coupe du Monde de football de 2022. L’ambassade népalaise à Doha a enregistré au moins 44 décès de travailleurs entre le 4 juin et 8 août.

Trente Népalais se sont réfugiés dans leur ambassade pour fuir leurs conditions de travail forcé.

Les papiers d’identité de ces travailleurs sont confisqués. Le Guardian a recueilli des témoignages d’exactions diverses contre ces ouvriers (hébergement insalubres, manque de nourriture).

« This summer, Nepalese workers died at a rate of almost one a day in Qatar, many of them young men who had sudden heart attacks. The investigation found evidence to suggest that thousands of Nepalese, who make up the single largest group of labourers in Qatar, face exploitation and abuses that amount to modern-day slavery, as defined by the International Labour Organisation, during a building binge paving the way for 2022. »

A ce rythme-là, ce sont près de 4.000 ouvriers qui risquent la mort d’ici la Coupe du Monde.

Le Qatar n’a signé la convention internationale contre le travail forcé qu’en 2007. Juste à temps pour obtenir, avec quelque collusions occidentales bien politiques, l’organisation de cette manifestation internationale.

Le Qatar compte 1,2 million de travailleurs immigrés.

Quelque 500.000 supplémentaires devraient être amenés d’ici la fin des travaux.

Publicités

4 réflexions sur « Qatar: une coupe du monde pour 4.000 morts ? »

  1. Bah ! L’essentiel, c’est que la FIFA et son président, Sepp Blatter aient encaissé un gros chèque des Quataris . On va pas embèter ces gens pour 4000 morts, non ?

  2. Je ne suis même pas sûr qu’ils y aient pensé . Ils ont pris le flouze et après, vogue la galère

  3. Il est grand temps que les regards se tournent un peu vers le Qatar, qui en dépit d’une politique intérieure à rebours de nos valeurs et d’un prosélytisme wahhabite hallucinant, est montré en exemple. Les milliards ne doivent pas tout acheter.

    Le printemps dernier je suis allée à Oman et Dubaï, même impression de voir des ouvriers étrangers qui font tout mais n’ont droit à rien…

Les commentaires sont fermés.