Bloguer contre l’ogre médiatique


Le Monde avait choisi de consacrer sa couverture du 7 décembre, et quelques articles du journal à l’intérieur à cet ogre médiatique, ce curieux ensemble composé des chaînes et radios d’information, des réseaux sociaux et des sites de news qui participent de cet emballement buzzométrique permanent.

Un conseiller ministériel anonyme, qu’on imagine bossant plutôt près de l’un de ses barons ministres plutôt qu’au porte-parolat ou chez la ministre de la Com’ et de la Culture, confiait ainsi: « C’est Sarkozy qui a jusqu’ici le mieux compris quel était le rôle d’un président sous la Ve, au XXIe siècle, dans ce contexte médiatique. Hollande et ses équipes savent comment ces médias fonctionnent, mais ils n’ont pas encore trouvé la bonne formule. »

« Hollande et ses équipes »… J’imagine qui est ainsi désigné.

Je suis pourtant surpris que des gens apparemment intelligents, politiquement éduqués, proches du pouvoir voire dans le pouvoir, puissent ainsi encore penser qu’il faille suivre le buzz et l’excitation pour gouverner.

Reconnaissons bien volontiers que Sarkozy fut l’homme présidentiel le plus cohérent avec cette vacuité systématique. Mais  qu’a-t-on retenu de cette étrange époque, presque une décennie, de zapping médiatique incarné au sommet de l’appareil d’Etat ?

Un président réduit à des apparitions sur-scénarisés, des discours hors sol, une agitation qui bloquait l’action, une excitation qui empêchait le recul et la décision, bref, ce fut un immense gâchis.

Notre propre expérience blogosphérique est née de ce besoin de riposter à cet encombrement manipulatoire. Aujourd’hui, la démarche demeure malheureusement la même. Sarkofrance demeure non pas tant parce que Sarkozy est là (il n’est pas là) que parce qu’il se trouve encore des journalistes et des hommes politiques pour nous encombrer l’esprit de futile et d’agitation.

Or la période est grave, elle mérite mieux qu’une « BFMisation » de notre vie citoyenne.

« Tout se vaut – ou peu s’en faut – au royaume de l’info en continu, de la réaction permanente et du direct sans filet. »

Publicités

10 réflexions sur « Bloguer contre l’ogre médiatique »

  1. Mon avis exactement

    j’ajouterai avec perfidie que leMonde participe allégrement sur son site à la « buzification » du trivial, mais c’est vrai qu’il a fait et fait campagne pour Sarkozy, NKM et autres tourniquets.

    1. je pense que le Monde échappe à la chose. Le journal s’est considérablement enrichi en articles et dossiers, dans tous les sujets. Indépendemment du fond lui-même 😉

  2. Tout mercantilisme finit toujours par dénaturer le domaine qu’il prétend servir, y compris « l’information », et seuls les vrais contre pouvoirs sincères (donc non corrompus) peuvent contrebalancer la tendance merdique actuelle, dénoncée par ceux-là mêmes qui en sont la cause. Que le Monde en soit à « traiter,analyser, disséquer » cet « ogre » médiatique (péjoratif ?) au moins pour dénoncer la partie qui échappe aux habituels « faiseurs et décideurs d’opinions » dont il fait partie, ne m’étonne qu’à moitié. D’où l’utilité incontestable (toujours à mes yeux) de blogues comme le tien. ARAMIS

  3. Je suis ahuri par le nombre de sondages aussi inutiles et imbéciles les uns que les autres .
    Chaque chaîne y va de son petit sondage « en ligne » à chaud de préférence , du style « êtes-vous d’accord sur…oui, non  » juste après un reportage disons « légèrement » orienté , le plus souvent à charge.
    Chaque téléspectateur doit forcément avoir un avis sur tout, immédiat et péremptoire. pas de peut-être possible, j’attends de comprendre, seulement un NSP qui englobe tout et n’importe quoi.
    Des référendums réservés aux fans de la chaîne, aux plus assidus, aux primaires ou aux revenchards. Et cela vaut pour toutes les chaînes, même publiques, un comble!
    Je me demande où est l’éthique pour un sondage qui sera pris par les autres téléspectateurs pour argent comptant , « vu à la télé »
    En effet les nostalgiques du sarkozisme sont encore bien là!

  4. Ce journal qui a été conçu avec une éthique journalistique, l’a perdue au fur à mesure de la nomination de sa direction pour finir avec un directoire à « la mords-moi le zgeg » où se mélange PS/Droite. Donc normal qu’il fasse l’apologie de la droite sarkozyste

  5. J’ai bien l’impression que les politiciens et les grands médias ne savent plus faire la différence entre action politique et com’ attrape-tout . Du coup, le citoyen lecteur se dit qu’on se fout de lui parce que son quotidien, ce n’est pas celui qu’on lui colle sous le nez !

  6. On essaie de nous tenir constamment en haleine……comme si les médias étaient les seuls a détenir les clés d’une énigme …..alors on donne la parole a des  » spécialistes » pour rendre chaque chose assez compliquée pour nous faire croire que nous ne comprenons rien….le tout noyé dans des buzz , le sommet étant (peut être) atteint avec  » l’affaire » de la prostate de Hollande….

  7. et c’est pas fini, de plus FH a eu l’idée inqualifiable (une idée de val t?) d’inviter nabo à aller aux obsèque de mandela
    (sera-t-il accompagné de la mascotte botoxée mannequin sur le retour qui a fait une bonne affaire en épousant nabo pour rester sous les flashs et quelle tenue portera-t-elle pour le voyage puis à sa descented’avion , pour la cérémonie chanttra-telle une de ses oeuvres dont elle a le secret ? etc etc ? on a déjà la larme à l’oeil

Les commentaires sont fermés.