Pourquoi je crois au retour de Sarko


La chose m’est apparu il y a quelques jours, en relisant mes écrits sur Sarkofrance/Saison2. Régulièrement au cours de cette année 2013, l’ancien monarque refaisait surface. Quelque part ves le printemps, j’ai même osé écrire qu’il était politiquement mort. C’est très certainement faux. La France offre une amnésie généreuse. Qu’importe les casseroles, l’homme politique français a l’habitude de contester les juges et de laver son « honneur » en repassant par les urnes.

Un tel comportement est complètement impossible aux Etats-Unis. Mais en France, tout est possible, surtout pour eux. C’est l’un des aspects les plus détestables de notre régime.

Bref, j’ai cru que la justice allait régler son cas à Sarkozy. J’en doute aujourd’hui. Politiquement, il travaille activement à son retour. Enfin, le pays est très divisé, à gauche comme à droite. Il peut donc s’en sortir avec un socle même plus faible qu’en 2012.

Le retour de Sarkozy pour mes 47 ans serait évidemment une sale nouvelle, mais sans doute plus le choc d’antan. La politique est un éternel recommencement mais jamais une répétition. 2017 ne sera pas 2007.

Publicités

15 réflexions sur « Pourquoi je crois au retour de Sarko »

  1. Sauf en temps de guerre, les politicards finissent rarement sur la paille humide des cachots . Sauf erreur, un des rares à avoir connu cette indignité est Louis Klotz, ex ministre des finances ( ?) sous Clemenceau et condamné, en 1928 pour usage de faux .
    Maintenant, si Sarkozy devait revenir au pouvoir en 2017, outre que ce serait un échec cuisant des socio-libéraux, ça signifierait que la classe politique française est tombée au trente-sixième dessous . Mais le pire n’est jamais sûr .

    1. Non: beaucoup plus récemment, il y a eu Alain Carignon, ministre de l’environnement, puis de la communication, condamné en 1996 à 5 ans de prison dont 1 avec sursis, libéré au bout de 2 ans…et devenu, depuis, conseiller politique de Sarkoizy :-)))

  2. La saint Nicolas c’est passé et ici où j’habite ( en Bretagne) ça ne se fête pas. A 65 ans (passés) je ne crois pas plus au père noël qu’au père fouettard et je ne prends jamais mes cauchemars pour des réalités pas plus que mes rêves d’ailleurs.
    Je ne regarde pas non plus les mauvais navets( pléonasme, c’était pour la rime) à la télé-réalité.
    Bonne fin d’année quand même. A l’année prochaine!

  3. Si Sarko pense repasser c’est qu’il se dit que si les gens qui l’ont virer accepte le même genre de politique cinq ans sans rechigner, c’est gagné, sauf que c’est loin d’être gagné pour lui et sa doublure se prétendant de gauche. Si c’est pas le FG gauche ce ne sera ni HOLLANDE ni SARKO, non plus… ARAMIS

  4. On ne sait jamais de quoi demain sera fait mais je ne pense pas non plus que Sarko reviendra en 2017

    Revenir pour quoi faire ? Tu crois vraiment que les Copé, Fillon et cie vont laisser leur unique chance de se présenter à la présidentielle ? Il faudrait être grand seigneur, ce qui n’hésite pas en politique.

    Si on suivait ta logique, alors Jospin aurait du être appelé comme recours pour 2012 !

    Rien n’interdit à Sarko de faire un come-back comme on dit mais je ne pense pas que nos compatriotes soient amnésiques à ce point.

    Et puis n’oublie pas cette question : revenir ? pour quoi faire ? Lech Walesa croyait à un retour gagnant en Pologne lors des élections de 2000, il n’a eu que 2% à la présidentielle !

  5. Avec Morano à l’éducation nationale, Copé à la Justice et Balkany aux finances ?
    je crois qu’il a humilié trop de monde dans son propre camp pour pouvoir fédérer sur son nom, ceci dit sociologiquement , la FRANCE reste majoritairement à droite…

  6. Tout pronostic serait hasardeux ! Tout est possible en politique , comme dans d’ autres domaines , d’ ailleurs .
    Le petit Nicolas fait partie des  » incendiaires pompiers  » . Cela signifie qu’ après avoir mis sa famille politique au bord de la faillite , il fait figure de principal recours pour recoller les morceaux . Bien sûr , les barons de l’ UMP le rejettent majoritairement , mais ils feront malgré tout appel à lui si les divisions de la droite s’ aggravent encore à l’ approche de 2017 .
    En attendant , le spectacle qu’ il offre est à mourir de rire : prétendre revenir en politique par DEVOIR …. de la part d’ un Sarkozy , c’ est vraiment trop drôle .
    Mais il est vrai que , selon Henri Guaino , il a sauvé l’ euro , la France , l’ Europe …. et le monde .

  7. coup de blues de fin d’année ? je comprends, compte tenu des résultats obtenus par la politique de FH en 2013. mais il y a encore, disons 3 ans, pour redresser la barre et j’ai envie d’être optimiste. Il sera bien temps de déchanter le moment venu.
    Bonne année 2014

Les commentaires sont fermés.