Si j’étais au Parti de gauche…


… je n’aurais pas axé ma fronde anti-fiscale sur les thèmes retenus l’automne dernier. Comme c’est la nouvelle année, les bonnes résolutions, toussa toussa, je vais donner un conseil, gratuit, cadeau, la maison offre.

Rappelez-vous.

Contre les Bonnets Rouges, Mélenchon et d’autres tentent de mobiliser pour expliquer que l’impôt c’est bien. Puis, quelques semaines plus tard, tente de faire croire que la hausse de la TVA va augmenter d’autant les prix, surtout pour les ménages modestes. L’arnarque en a convaincu plus d’un, malgré de nombreuses tentatives pédagogiques.

Mon propos n’est pas de critiquer le fond de ces deux arguments: oui, l’impôt est une bonne chose pour qui souhaite de la redistribution et des services publics de qualité (entre autres). Oui, la hausse de la TVA est injuste.

Mais tout occupé à son parler dur, cru et je-ne-sais plus quoi, Mélenchon a caricaturé un débat qui pourtant pouvait se résumer autour d’un chouette slogan: les classes populaires vont supporter un tiers des hausses d’impôts !

C’est lourd, injuste et économiquement contreproductif.

Je ne sais pas pourquoi le FDG ne s’est pas sais d’un slogan pareil. C’est plus simple. On s’identifie facilement. On comprend facilement. Au lieu de quoi, il a fallu lire des âneries (pardon) telles « Le 1er janvier prochain, tout va augmenter », 100 euros par Français, etc.

Ce tiers de hausse d’impôts est même sous-évalué, puisqu’il ne prend pas en compte les effets indirects des augmentations de taxes et cotisations sur les entreprises (déflation salariale, hausse de prix, etc).

A bon entendeur…PS: Ne croyez pas que je cherche à personnaliser le problème sur Jean-Luc Mélenchon. Il m’agace autant que Mosco, moins que Valls, et, de toutes façons, je ne crois pas dans les hommes providentiels. J’évoque Mélenchon avec régularité car c’est lui qui parle le plus fort, est le plus invité, fait davantage parler de lui que d’autres au FDG.

 

Publicités

22 réflexions sur « Si j’étais au Parti de gauche… »

  1. Visiblement, lire les déclarations du Parti de Gauche sur son site et celles de Mélenchon sur son blog, c’est pas le fort, hein….? Mais les voeux d’Hollande, qui ressemblent furieusement à ceux de ses prédécesseurs, c’est bien, pas vrai ?

  2. Comme je ne suis pas original, je te souhaite une très bonne année 2014 Juan ainsi qu’à tes proches ( tu choisiras ce qui te semble « bon ») . Et bien entendu et surtout d’ailleurs une « arrogante » santé morale et physique .

    Quand à moi j’espère qu’en 2004 on ne continuera pas à parler de tout et n’importe quoi en mon nom, c’est à dire au nom de ceux qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté.
    Que la TVA augmente de 0,4% sur les bagnoles, tu vois ça m’affecte très peu et pour être honnête pas du tout , d’abord parce que j’achète le plus souvent à des particuliers des tas de boue à pas cher et ensuite je n’en change pas une fois par mois ni même par an.
    Idem pour l’alcool et les cigarettes pas vraiment indispensables à ma santé. Quand aux restaurants je n’y vais jamais et ceux qui les fréquentent ( à part les routiers) ont largement de quoi payer quelques euros de plus pour payer « grassement » des employés au SMIC.

    Par contre que la TVA baisse sur les produits de première nécessité, là tu vois, ça m’intéresse au plus haut point, même si ça passe de 7 à 5,5% c’est déjà ça. Mais forcément ça ne concerne pas ceux qui se préoccupent plus de leur télé plasma que de leurs enfants ( je sais je suis sévère mais j’en connais des tas) . Notre société hyper-matérialiste a oublié que ses ancêtres ne mangeaient pas toujours à leur faim et que l’inversion des valeurs a accompagné celle de l’intelligence.

    De plus comme je n’ai jamais crié avec les loups, je ne veux pas que ma voix aille amplifier celle des bonnets rouges, roses, bleus ou verts. J’en ai ma claque d’entendre ces éternelles jérémiades et j’aimerais tant que tous ces râleurs la bouche pleine me disent comment on va résoudre la crise internationale, celle qui s’attaque à nos porte-monnaies et à nos emplois comme un cancer, celle qui fait que nous cherchons tous plus ou moins à faire des « bons coups » de préférence sur le dos des plus pauvres , celle qui mine notre moral, celle qui nous fait nous précipiter dans les bras des harangueurs de tous poils.

    Voila mon « rêve » pour 2014 mais comme c’est parti je pense que mon voeu ne sera pas encore exaucé cette année.
    Pire, on me traitera de mouton, de lavette, de n’avoir rien compris, de résigné, que sais-je encore, enfin tous les qualificatifs qui me donneront « envie » de me tirer une balle dans la tête.
    Car pour rien au monde je ne donnerai ma voix à celle qui attend dans l’ombre que la classe politique dans son ensemble ait fini de dénaturer le terme même de « politique », celle qui consiste à prévoir, anticiper, proposer et non faire la guerre des tranchées, à vouloir avoir raison contre tout le monde, à proposer du tout ou rien …Bref je démarre l’année avec un goût amer de beau gâchis.
    Tu vois l’optimisme n’est pas forcément de rigueur partout et l’espoir , et bien on fait avec au jour le jour ou à la seconde la seconde!
    Merci d’exister.

    1. merci d’exister, réciproquement. Ton billet, car ta réponse est meilleure qu’un billet, éclaire bien davantage que d’autres. Ton voeux ne sera peut-être pas exaucé, mais nous pouvons espérer progresser collectivement. Il faut un temps éviter le sjeux d’appareil, les petites polémiques, écrire et défendre ce à quoi on croit.

  3. Ceux qui sont restés encore à la logique : voter HOLLANDE c’est toujours moins « dangereux » que de voter MELENCHON, ne peuvent évidemment pas comprendre les mises en place permanentes qu se poursuivent au sein du FRONT DE GAUCHE et qui tout à fait bien perçues par ceux qui ont déjà voter pour le FG et ceux qui sont de plus en plus enclins à le faire tout en regrettant d’avoir voter PS et perdu ainsi autant de temps à un réel changement de société en la gauchisant. Ce que vous prenez pour un problème est pour nous une qualité, alors… ARAMIS

    1. @Aramis, j’apprécie ton optimisme ( c’est sincère) ….mais
      -pour l’instant c’est Hollande qui est élu et les élections présidentielles sont très très loin. Donc personne ne pense à voter Hollande ou qui que ce soit.
      -Pour l’instant, à moins d’être dans le secret des dieux, je ne vois pas se qui se construit au FDG mais plutôt se qui se déconstruit entre le PG et le PC . Je ne sais pas qui a raison ou tort mais c’est ce qu’on voit de l’extérieur
      -Donc pour aller vers le FDG il faut qu’il soit « attirant » . Je ne suis pas hostile ni méprisant envers le FDG, bien au contraire , je l’ai répété des dizaines de fois, mais Mélenchon a déclenché un processus que les Français ne comprennent pas et ne suivent pas forcément ( pour l’instant).
      Forcer toujours le trait ou la caricature, tout amalgamer,faire une manif genre « non à la hausse de TVA pour tous  » qui me rappelle d’autres agglomérats, n’y voir que le négatif alors qu’il faudrait proposer surtout du positif , ne fait que brouiller un peu plus l’idée qu’on se fait d’une « vraie » gauche.
      C’est ce que j’ai voulu ( maladroitement) démontrer dans mon commentaire précédent J’attendrai donc ( avec grande impatience) de voir comment il évolue et surtout ce qu’il propose concrètement ( le FDG) .

      Bonne année et bonne santé à toi et à tes proches.

      1. Ce que beaucoup d’électeurs qui apprécient sa capacité combative et ses talents d’orateurs lui reprochent surtout, c’est sa propension à défendre les immigrés (face à Lepen dont le fond de commerce consiste à les accuser de tous les maux) et d’insister sur les familles multiraciales en y voyant un atout. Il suffirait qu’il mette çà en veilleuse pour passer devant le PS et la mère Lepen et tout le monde le sait mais personne ne souhaite vraiment qu’il le fasse (évidemment). Le même que lui en nationiste, axant un peu plus ses discours sur la France et sa sauvegarde, une attaque frontale de la finance internationale (comme en avait juste parlé HOLLANDE) pour un social de qualité servant de m^ter étalon social à l’Europe et l’affaire est pliée en 6 mois. ARAMIS

  4. DÉJÀ ÉLECTEURS DU FG, OU SUR LE POINT DE LE DEVENIR, NOUS SAVONS QU’IL SUIT LE CHEMIN QU’IL CONVIENT :

    « Le Front de Gauche entend continuer à œuvrer sur les mots d’ordre de sa marche « pour la Révolution fiscale, la taxation du capital, l’annulation de la hausse de la TVA ».

    Le plus urgent est de mobiliser encore plus massivement contre la hausse de la TVA prévue le 1er janvier. Il faut la mettre en échec. Cette hausse, matériellement insupportable pour un grand nombre de nos concitoyen-ne-s, symbolise en outre une fiscalité injuste visant à faire payer aux ménages les cadeaux au patronat. C’est pourquoi le Front de Gauche est favorable à la tenue rapide d’une réunion unitaire de l’ensemble des organisations de gauche, des syndicats, des associations concernées par la question pour examiner le cadre et les formes de mobilisation contre cette hausse.

    Dans le même temps, Jean-Marc Ayrault a annoncé une remise à plat de la fiscalité. Chiche… Nous avons déjà, dans l’Humain d’abord, des propositions qui placent la justice fiscale, la redistribution des richesses et la taxation du capital au cœur de notre projet. Mais nous voulons aller plus loin en travaillant à des Etats Généraux. Leur but sera d’élaborer et de porter de la façon la plus massive possible une réforme fiscale opposée aux canons du libéralisme, auxquels obéit le gouvernement, qui privilégient la « compétitivité et la baisse des dépenses publiques » au détriment de l’intérêt général et de l’égalité. »

    Conclusion : Il y a moins de couacs au FG et de reniements qu’au sein du gouvernement socialiste

    1. « mobiliser encore plus massivement contre la hausse de la TVA prévue le 1er janvier.  »
      Encore plus massivement? Ça, ce ne sera pas difficile, il suffit de rassembler deux tondus et un pelé.

      1. Ce serait toujours mieux que le MRC qui n’aurait même pas le pelé comme soutien .

  5. @ Juan

    « les classes populaires vont supporter un tiers des hausses d’impôts  » (…) Je ne sais pas pourquoi le FDG ne s’est pas sais d’un slogan pareil. »

    Parce que ça touche beaucoup moins de monde que  » tout va augmenter de 100 euros par Français »: les « classes populaires » sont, par définition, moins nombreuses que l’ensemble des Français, puisqu’elles se définissent par rapport au revenu médian.

    « La politique, c’est un métier, coco »

  6. Elie Arié :: Évitez donc de confondre le FG avec la tribu gauloise que représente les électeurs issue des MRC (à peine serrés dans une cabine téléphonique), je n’en peux plus de rire… Çà y a pas à dire, c’est pas le PS qui pourrait se vanter de déranger autant la classe moyenne haute (+ de 60.000 euros annuels) et sa grande sœur bourgeoise… »Dis-moi qui tu déranges et je te dirais qui tu es ». Moi, si j’étais électeur socialiste, je m’empresserai de venir au FG. ARAMIS

      1. Vous n’êtes pas dénué d’humour, c’est déjà çà. 2014 : année du chignon et des rillettes…. Sagittaire dans la maison des adja avec Mercure en perdition et mars en carré à Pluton et plombé dans le péritoine. Bref en 2014 çà va chahuté sec pour le capitaine de pédalo et les talonnettes en fusion… ARAMIS

  7. Bonne année à tous ! Après tout, n’avais-je pas proposé une baisse drastique de la TVA sauf sur les vrais articles de luxe ? et un retour large des tranches d’impôt comme il n’y a pas si longtemps, 7 ou 8 tranches de plus jusqu’à 80%, et suppression des niches fiscales. Et tous les revenus acquis en France imposés en France : celui qui s’y soustrait (personne physique ou morale) voit ces revenus bloqués à la CDC. Ainsi, ce serait vraiment la bonne année !

  8. Petit clin d’œil en passant : en numérologie on emploi la réduction théosophique des dates : soit 1968 = 24 (donc année 6) et devinez ! 2014 = 25 (année 7) il a eu chaud le pépère. Quoique ! ARAMIS

  9. Te voilà donc presque atteint d’une schizophrénie diachronique…

    Plutôt que contester une mesure qui en elle-même n’a rien de symbolique, la TVA, il aurait fallu plus abruptement contester l’ensemble du budget. Et donc D’EMBLÉE, AVANT tout débat à l’Assemblée, donner encore plus de poids à la contestation du camp d’en face qui le précédait.

    Et dire qu’il y a peu, lorsque les bonnets rouges ont protesté contre l’écotaxe, je tentais de démontrer sur l’un de tes blogs (à force de semer, je ne sais plus où) l’importance de la prise de position de Moscovici qui avait légitimé le poujadisme fiscal et donc orienté de tout son poids le débat dans ce sens, forçant alors à légitimer le consentement à l’impôt quand il est juste et progressif… avant que Hollande ne se confirme lui-même hier la voie prise par le ministre des Finances hier.

    Bref, tu te focalises sur les actions de Mélenchon ou du FdG en oubliant que, plus que quiconque, la minorité est contrainte de s’adapter au discours d’une majorité PS *et* UMP, qui finit régulièrement par pousser du même côté… (Et je ne parle même pas des médias qui claironnent à longueur de journée)

    Donc moi, si j’étais Juan, je prendrais un peu de recul pour remettre en place la chronologie des événements, tout comme l’évolution des discours 😉

    Tu remarqueras ainsi aussi qu’ils auront changé depuis la présentation du budget, contre lequel le FdG aura voté, se déclarant très concrètement désormais « opposition de gauche », la « période de grâce » (que ce dernier avait octroyé pour respecter le vote majoritaire et la demande d’évaluation sur bilan contre le chômage) se terminant.

    Au cas où mon autre message ait été noyé, bonne année !

  10. merci Canalguada (bonne année pareil !): je suis resté assez stoïquement sur cette affaire de TVA, y compris contre mes proches amis hollandais, car dès le début j’ai considéré que c’était un arbre qui cachait la forêt, un arbre complètement symbolique et sans grand intérêt. Hollande est un stratège qui se prête mal à une critique frontale et caricaturale Sarko en son temps.

  11. L’avenir vous donnera raison ou tors, selon que vous aviez réellement raison par rapport l’histoire qui reste seule juge…

Les commentaires sont fermés.