Cette nouvelle traque contre Hollande


park-24015_640

Qu’importent les désaccords politiques – nous les exprimons dans ces colonnes et ailleurs. Il s’agit d’autre chose, qui me fait penser à un autre temps. Guy me dira qu’il faut s’adapter, que notre personnel politique devrait s’adapter.

Il n’empêche.

Cela ressemble à une traque médiatique comme la France en a connu des dizaines avant la Guerre. Certaines d’entre elles étaient antisémites. D’autres simplement de la vengeance politique. Puisque l’on se rappelle de la Grande Guerre à l’occasion du centenaire prochain de son déclenchement, on pourrait se souvenir de cette affaire Caillaux de 1914. Quelques mois avant la Guerre, le patron du Fiagro s’était employé à déstabiliser le ministre des finances Joseph Caillaux, à tel point qu’il dérapa vers l’intime, menaçant de publier des lettres entre le ministre, sa femme et sa maîtresse – ou l’accusation infondée de corruption. Déjà à l’époque, ces outrances médiatiques en choquaient heureusement certains.

« Il est des méthodes de polémique que nous nous devons de laisser à certaine presse de boue et de chantage et qui n’en doivent point sortir, pour l’honneur même de notre profession. » Collectif « Le Témoin », publié par Le Siècle en janvier 1914

L’affaire Gayet/Hollande/Trierweiler ressemble à cela. C’est une nouvelle traque, sans rapport avec l’action politique du gouvernement. Elle n’est pas non plus née d’une surexposition programmée à l’Elysée de la vie privée de François Hollande. Ce qui n’est qu’une querelle intime s’est emparée de la classe médiatique sans qu’on comprenne où elle s’arrêtera. Les plus grands journalistes s’y égarent. Elle réactive les vieux conservatismes cachés de certains. Au bureau, un collègue m’a dit « quand même, Valérie Trierweiler a quatre employés et un bureau à l’Elysée. » Et alors, ai-je demandé. « Ben, elle n’est pas mariée » a-t-il enchaîné. L’archaïsme le plus complet refait surface.

Mais s’il n’y avait que cela. Nous avons tout.

« On assiste à une chasse à l’homme derrière le président, avec des paparazzi, des publications de photos, et de rumeurs ». Jean-Vincent Placé

29 réflexions sur « Cette nouvelle traque contre Hollande »

  1. « Oui et alors? » Qu’est-ce que ça peut foutre qu’elle ait un bureau avec 4 employés puisqu’elle travaille, certes en toute discrétion et elle fait pas mal en Afrique. I faut qu’elle prévienne le ban et l’arrière-ban à chaque déplacement qu’elle fait ? Qu’on se le dise une bonne fois pour toutes : ce n’est ni Cécilia ni Carlita.
    Quant à être mariée ou pas on ne va pas devenir hypocrites ou grenouille de bénitier, alors que le Pape François souffle un vent de modernisme chez les catho

  2. Et encore le « bashing » contre le ministre Caillaux n’a duré que trois mois (du 8 janvier au 13 mars 1914). Il était le fait du seul Figaro. Il s’est malheureusement terminé par un drame : l’assassinat de Gaston Calmette, le directeur du Figaro, par Henriette Caillaux, la femme du ministre, qui n’a pas supporté la pression de cette campagne de presse. Caillaux ne s’en est véritablement jamais remis politiquement même s’il a pu rebondir après la première guerre mondiale. On sait que Calmette n’était pas très regardant sur la qualité des informations dont il était quotidiennement abreuvé pour déstabiliser le ministre. Il s’est laissé submerger par certaines intox provenant de la police secrète russe (la redoutable Okhrana) qui, en matière de faux documents, a montré toute sa capacité de nuisance (c’est elle qui a fabriqué les trop fameux Protocoles des Sages de Sion qui circulent toujours aujourd’hui).

    Aujourd’hui, la politique est d’une incroyable violence – à tort ou à raison. Le « bashing » est ininterrompue : 365 jours/ 365, 7 jours /7, 24h/ 24. Tous les présidents de la République en ont été victimes. Rares sont ceux qui ont échappé à des campagnes de presse dont les effets peuvent être ravageurs en raison de la multiplicité des supports (cf. les réseaux sociaux). Idem de la plupart des personnages publics. Certains scandales, certains comportements méritent d’être dénoncées, certes. Encore faut-il y mettre les formes, avec un minimum de distance, de froideur et de tact pour celles et ceux qui en font l’objet. Certaines campagnes ont abouti à des relaxes judiciaires et cela ne donne guère lieu à des remises en cause des bashers. Enfin, certaines campagnes de presse sont ineptes, notamment celles qui s’attaquent essentiellement à la sphère intime de la vie privée.

    Le comportement de Calmette a toujours fait de nombreux émules aujourd’hui. Il montre une chose, c’est qu’il n’y a pas de journalisme d’investigation en France. Il n’y a qu’un journalisme de dépêches d’agence de presse et de « main courante », c’est-à-dire abreuvé quotidiennement de documents divers, de racontars, de lettres anonymes, de confidences recueillies en « off », etc., qui permettent à l’informateur – et à ceux qui se dissimulent parfois derrière lui – de mener le journaliste à se faire le complice (involontaire ou consentant) d’un projet qui le dépasse.

    L’investigation, c’est prendre un sujet qui ne fait pas l’actualité, qui est potentiellement riche en révélations, c’est le creuser dans la discrétion, c’est ensuite solliciter des contacts auprès de ses sources, etc.

    C’est donc rigoureusement l’inverse.

    Une simple réflexion au passage : pour 1000 articles sur François Hollande et Julie Gayet, combien d’articles sur Serge Dassault dont une commission sénatoriale vient de refuser – dans une indifférence médiatique étonnante – la levée de son immunité parlementaire ? Y a-t-il un seul journaliste qui ait pris le parti de réfléchir sérieusement sur la composition de cette commission, sur ses compétences, et, plus généralement encore, sur les accusations (peut-être vraies, peut-être infondées) dont il est l’objet ?

    Il y a quantité de sujets qui mériteraient des enquêtes fouillées.

    1. @Fabrice ,
      Investigation ? vous n’y pensez pas ! Les principaux médias appartiennent aux milliardaires qui n’ont aucun intérêt à se tirer une balle dans le pied en faisant réfléchir . Et pépère et Cie en sont fort aise ( il n’a rien fait pour éviter les concentrations en quelques riches mains ) , le bashing aussi désagréable peut-il apparaître leur rend bien objectivement service en détournant l’attention et conduisant au succès redouté de l’abstention électorale dans l’espoir de favoriser ainsi une frange dite éclairée politiquement susceptible d’optimiser le score PS…et de se maintenir aux affaires . C’est assez tortueux mais bien dans la stratégie idéologique des sociaux libéraux ( hors aile gauche PS ) que je pratique depuis 60 ans . Pépère joue au machiavel comme son prédécesseur mytherrand mais l’avenir nous dira si c’est productif et pour qui…A mon sens , ils sont imbuvables ! Au secours Jaurès !

  3. Mme Trierweiler va-t-elle aller tirer un coup de revolver dans la face de Plenel ? C’est toute la question…

    (Caillaux ! Caillaux ! Caillaux ! Ferme ta gueule, répondit l’écho.)

    1. Eh ! ce n’est pas de ma faute si Mme Caillaux a fait passer Gaston Calmette (à qui est dédié Du côté de chez Swann, soit dit en passant) de vie à trépas de cette manière !

  4. Et alors ?…. Réponse pleine de politesse du maitre des lieux pour ne pas employer une formule plus triviale .
    Toi qui lis cet article et y trouves à redire une question :
    Tu traites comment ta compagne ?.. En quoi une épouse aurait plus de  » privilège  » ?.. Les frais de représentation seraient ils différends ?…
    vincent

    1. Je suis en train de vous répondre en les ayant aux pieds figurez-vous. Mais lui il fait du scooter et courre la gueuse au lieu de gérer le pays à gauche comme promis. Et vous, vous faites quoi en pareil cas ?

        1. Bravo madame CAPELLO. Vous n’avez rien à répondre à part corriger une photte d’hynattanssion. Quelle belle intervention!

          1. Merci flattée du compliment. Simplement fille d’instit…….ça vous joue de ces tours. Désolée, c’est plus fort que moi et petite confidence, je vois les fautes des autres en ignorant superbement les miennes mais je n’écris jamais comme je parle ! Ce qui m’a paru être votre cas.

            1. Personne n’est parfait. Pourtant vous faites ce que vous pouvez pour être authentique. L’éducation trop strict peut, aussi, constituer un frein à la spontanéité. Je fais effectivement des fautes (que je ne corrige pas) pour faire partager mon impression du moment et vous ne faites aucune faute en vous exprimant au minimum… Chacun son trip. ARAMIS

  5. Mouais. Franchement je ne vois pas de traque, mais plutôt l’embarras chez ceux qui soutiennent l’action de FH. Les médias (ça dépend lesquels)sont assez prudents sur le coté « salopio » du président. Maintenant sa réaction est la bonne, et si la traque consiste à savoir si il va se rendre seul aux états unis, ben faut bien qu’il assume aussi qu’il est un homme public avec tout ce que ça comporte…. Je crois que ça dépend de l’importance que l’on donne à tout ça. Moi je m’en moque.

  6. La vie privée est vite passée à une extrapolation sur la vie politique : « S’il cocufie sa nana, il est logique qu’il cocufie aussi ses électeurs », etc.
    Voir:
    « Le glissement du supposé comportement privé est en train de refaçonner l’image politique de Hollande : de la prétendue attitude froide du compagnon, on glisse sans difficulté au comportement de l’homme politique. De là à considérer que, parce qu’il aurait été froid avec sa femme, il est cynique en politique, il n’y a qu’un pas que le directeur de « L’Express » est prêt à franchir. »

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1130011-l-affaire-hollande-gayet-dans-les-medias-adieu-la-decence-la-tele-realite-a-gagne.html

  7. le fait d’être ou non marié est ringard en revanche je suis pour abolir cette non-fonction

  8. Pendant que certains s’occupent de la vie privée du Président, les problèmes des Français demeurent. Ce n’est pas d’aujourd’hui que les présidents ont des maîtresses, faut-il remonter jusqu’à Félix Faure, mort dans les bras d’une hétaïre?Chirac, Mitterand, Sarko lui-même ont eu une vie d’homme bien remplie….Il vaut mieux arrêter l’hypocrisie. Il y a d’autres défis à relever et tout ça ne me dit rien de bon. Les pauvres gens qui gagnent juste le seuil de pauvreté se fichent pas mal de ça, ils préfèrent un salaire digne de ce nom et du boulot. La France prendrait-elle le puritanisme victorien pour se rapprocher de l’Amérique? Un homme reste toujours un homme, fut-il président. Il revendique le président normal, le voici vivant un vaudeville normal…Peut-être un scénariste va faire un film avec….Cela pose simplement le statut de la « première dame » de France, mariée ou pas, ce qu’elle doit faire…Il faut y réfléchir car nos impôts payent tout ces chichis et tralalas qui n’ont rien d’obligatoire.

  9. Ce que disait le Figaro sur Caillaux était complètement faux etr était dit avec
    méchanceté et hargne.

    Ce que dit Closer sur Hollande est vrai et est exprimé avec délicatesse et même
    une ceraine admiration (pour les performances amoureuses).

    De quoi se plaignent donc les Hollandistes partisans ?

    L »archaisme c’est donc « ne pas dissimuler la Vérité »
    et la modernité « dissimuler ou nier la Vérité » ?

    Quel malchance pour Hollande que la France, la seule démocratie
    au monde qui n’était pas archaique le devienne à son tour !

  10. « sans rapport avec l’action politique du gouvernement »

    C’est exactement ce que nous venons de dire d’une seule voix entre personnes de différentes opinions politique.

    De toute manière, plus la droite tapera là dessus, plus Hollande répondra en leur piquant leur programme …. l’emm.rdant, c’est que nous, pauvres Français, nous sommes au milieu.

  11. Comme je le disais à l’instant sur l’autre forum de Juan : en tant qu’électeur du FRONT DE GAUCHE ayant voté Hollande sans me faire d’illusion (c’est encore pire que ce que j’avais imaginé) sur sa « gauchitude », je suis ni triste ni content, je suis juste en attente de voir les idées de droite partir en compote et ceux qui continuent de justifier la politique de HOLLANDE vont à leur tour déguster faute d’avoir daigner rejeter cette politique qui vient désormais vers eux. pour me part, le seul truc important c’est que le FRONT DE GAUCHE devienne enfin la première force de gauche pour battre la droite et son extrême ainsi que leurs alliés cachés libéraux. ARAMIS

  12. On ne peut imaginer de créer un statut de Deuxième Dame de France
    et puis trés certainement d’ici un ou deux ans, il y aurait certainement lieu,
    de Troisième Dame de France etc …

    ni même encore pire créer un statut de Dame(s) de France
    sans numérotation (de plus on ne connaitrait même pas le nombre
    à l’avance).

    Alors peut-être le statut de « dame inconnue » c’est la modernité qui
    me semble proposée ici où l’information « privée » est condamnée ,
    mieux en tout cas que l’hypocrisie de la Dame d’apparât actuel.

    Et alors pourquoi un cérémonie de ranimation de la flamme
    de la Dame Inconnue.

    .

    ,

  13.  » Cette nouvelle traque contre Hollande  »
    Mais qu’est-ce tu racontes encore ! C’est lui qui nous traque . Les gueux , tu connais ? Ou pas ? A priori non . .Alors restez entre vous mais ne t’étonnes pas du résultat .

  14. Il continue de patiner à 22 % de neuneus content de son nouveau programme… Çà veux donc dire que s’il avait annoncé la couleur au lieu de nous faire le coup de « Je hais la finance… », il n’aurait fait que 22% et MELENCHON aurait sans doute récupérer un bon tiers de ceux qui hésitaient en assurant leur vote « à gauche » et placé le vrai présidentiable de gauche au second tour…

Les commentaires sont fermés.