« Tu as bien changé »


C’est une ritournelle, moins vivace qu’avant, mais quand même.

Chez certains, c’est une sorte de nouveau point Godwin. Plutôt que de parler du fond, on me rétorque l’un de ces « killer-arguments » censés régler le sort à l’échange, l’argument ultime qui terrasse tout:

« Tu n’aurais jamais dit cela du temps de Sarkozy »

Au début, je voulais y croire, à cette équipe, je la défendais avec l’envie d’y croire. Puis, tout cela a changé. J’y crois toujours un peu, comme d’ailleurs je crois – les jours où je suis optimiste – que le Front de gauche va se ressaisir; qu’EELV va sortir du bois et de son trou, etc. Bref, pour revenir à notre affaire, je cherche le fond du raisonnement qui se cache derrière cet argument: « tu as bien changé ». Vous trouverez facilement nombre de variantes. En gros, l’idée est que je tolère de Hollande (et son équipe) des choses qui me paraissaient intolérables sous Sarkozy.

J’ai un scoop.

1. C’est vrai, mille fois vrai. Je le dis sans malice. Un exemple, parmi d’autres. En 2002, j’ai voté Chirac. Vers 2011, je me suis dit que jamais je ne voterai Sarkozy contre Le Pen. Puis aujourd’hui, je me dit que je serai capable de voter Sarkozy contre Le Pen. C’est dire si j’ai changé. Je pourrais expliquer pourquoi, mais c’est trop long. C’est le contexte, ce putain de contexte vous fait changer d’avis. Nous vivons une époque dramatique. D’autres avant nous en ont vécu. Les circonstances les ont changé.

2. Je défis aussi quiconque de savoir avec précision cette curieuse alchimie qui compose nos histoires et convictions personnelles. Un exemple ? J’ai une proche qui est passée auto-entrepreneur pour sortir du chômage. J’ai découvert des choses. Certes, je reste critique sur cette fausse facilité, mais pour cette proche, elle a ouvert son business si facilement que j’ai changé d’avis. C’est cette expérience personnelle qui m’a fais changer d’avis.

3. Je sais que je vais encore changer d’avis. Etant malheureusement persuadé que Nicolas Sarkozy va revenir gagnant en 2017, je suis prêt à parier que ma couverture blogosphérique de son second quinquennat – si j’en ai la force – sera vachement différente de celle du premier, 5 ans avant. Pire, en vieillissant, je change d’avis. Je vois mes enfants grandir. J’observe notre vie de couple, je comprend la vieillesse de nos parents. Je change, tous les jours.

4. Il y a bien sûr des esprits purs qui jamais ne bougent jamais, traversent les vents et les marées sans fléchir. Ces gens me servent de boussole parfois, ou me terrifient. Qu’importe, eux. le plus important est ailleurs, chez tou(te)s ces citoyen(ne)s qui se cherchent, se trouvent parfois, se re-perdent ensuite, hésitent le jour du vote, alternent leurs soutiens non par manque de conviction mais par manque d’adhésion.

Pourquoi écris-je tout cela ? Ah oui. Parce qu’un aimable lecteur me faisait encore la réflexion sur un autre réseau que ce blog amical que « j’avais bien changé », à propos de je-ne-sais-plus quoi.

Paix à son âme.

Publicités

33 réflexions sur « « Tu as bien changé » »

  1. Bonjour Juan, & tou(te)s, je pense qu’en ayant voté blanc majoritairement, en 1988 pour mettre à bas cette Vème ripouxblicskaïa Monarchique Bananière française jacobine, PLUS POURRI€ que jamais, nous serions bien avancé(e)s. Dommage(-able)…! Ceci reste à faire + d’un quart de siècle plus tard. Le jour où nous, Français(es), aurons instauré 1 véritable démocratie participative directe, je pense que nous vivrons bien mieux, @+

  2. On dit bien que seuls les C… ne changent pas d’avis…
    On peut aussi se poser la question : Changer d’avis, est-ce inhérent au vieillissement 🙂 ?

  3. Moi auss, j’a voté Chirac CONTRE Le Pen ( et pas POUR Chirac, ce n’est pas la même chose ) . En 2012, j’ai voté Hollande CONTRE Sarkozy ( et pas POUR Hollande ) . Je voterais sans doute Sarkozy CONTRE Le Pen parce que , de deux maux, il faut choisir le moindre . Mais le pire n’étant jamais certain, je ne désèspère pas d’avoir à voter pour un candidat FdeG .

        1. On voit mal ce que l’esprit pourrait avoir comme utilité dans une élection, qui est tout de même l’acte le plus grégaire qui soit…

          1. Puisqu’il faut mettre les points sur les « i », ce n’est pas pour Chirac et son programme, mais contre Le Pen et sa pensée Nationalo-raciste, Chirac n’étant que l’instrument de ce rejet . On peut toujours dire qu’il aurait fallut voter blanc . Le hic, c’est que le vote blanc compte pour du beurre, avec le risque de voir JMLP être élu .
            Cornélien, n’est-ce pas ?

            1. En 2002, Le Pen n’avait rigoureusement aucune chance d’être élu, vous auriez dû vous en rendre compte immédiatement, au lieu de jouer les Jean Moulin au petit pied comme vous l’avez fait ! (Je précise que mon « vous » est ici collectif et ne vous vise nullement en particulier.)

              Cela dit, je conserve un souvenir réjoui de ces interminables cohortes de progressistes allant, la queue basse et l’oreille flasque (voire l’inverse), glisser leur bulletin Chirac dans l’urne en s’imaginant sauver la République en danger : vous avez été, ce jour-là, du plus délicieux comique.

              1. Si tous le monde s’était dit que Le Pen n’avait aucune chance d’être élu et était resté à la maison ou avait voté blanc, je ne suis pas sûr que le dit JMLP ne se serait pas installé à l’Elysée .
                C’est toujours facile de refaire l’histoire, après .

  4. Ce qui est important ce n’est pas le fait d’avoir changé , c’est surtout dans quel sens . Si c’est de gauche à droite ou de droite à gauche . Personnellement , je n’aime pas zigzaguer , c’est plus prudent pour éviter les sorties de route ,

  5. J’ai l’impression que c’est pour ce genre de billet, d’une rare et rafraîchissante sincérité, que j’aime encore (un peu) lire les blogs.
    Cela change des billets bêtement militant, d’un coté ou d’autre.

    Rien que pour ça je te remercie.

  6. « Etant malheureusement persuadé que Nicolas Sarkozy va revenir gagnant en 2017 »
    Je suis consterné de lire ça venant de toi. Et pourquoi ne pas suggérer que tu vas aussi militer à l’UMP, pendant que tu y es ?

  7. Je me rappelle le temps où je me faisais traiter par des militants LO d’exploiteur parce que j’étais passé du statut de salarié à celui d’exploitant agricole à une période où on considérait que ces ersatz de travailleurs-là n’étaient pas la « clientèle » des partis de gauche ;
    Exploitants exploités ils l’étaient pourtant déjà, j’en ai largement subi les effets
    Je connais aussi des auto-entrepreneurs qui sans ce statut seraient toujours chômeurs et dont certains d’entre eux aujourd’hui ont réussi à obtenir le statut d’artisan. Je n’ai personnellement jamais été contre cette mesure, elle aurait seulement due être un peu mieux « encadrée ».
    Tiens, artisans, commerçants, encore une « clientèle » que les partis de gauche ne pouvaient pas souffrir autrefois .
    Il en est de même pour l’écologie où la surenchère est plus que jamais d’actualité pour savoir qui saura la « récupérer » !

    Comme quoi l’évolution ça existe en positif ou en négatif , y compris dans les partis politiques, selon le vent dans lequel on se place et selon les voix qu’on a à récupérer.
    Mais il est vrai que la gauche aujourd’hui ne rechigne pas à faire les fonds de tiroir tant ses électeurs se sont fait la malle.

    Alors les discours sur la vraie ou la fausse gauche , savoir si on doit être plus à gauche que moi tu meurs ou pas, les 9/10 des gens s’en foutent , le dernier sondage IFOP vient de le montrer.
    On pourra toujours me rétorquer que les sondages c’est du bidon, mais alors qu’on ne s’en serve pas non plus quand ils nous arrangent le portrait.
    Et qu’on ne vienne pas me dire non plus « si on ne peut plus critiquer alors où va-t-on » parce que depuis plus d’un an je n’ai pas eu l’impression de censure, au contraire, j’ai même l’impression que plus personne n’a voté Hollande même en connaissance de cause ( j’en fais partie) . Comme quoi dans la difficulté je ne vois pas de différence entre les réactions des gens de gauche et celle des gens de droite! C’était la même chose sous Sarkozy.

    La gauche dans son ensemble devra donc se pencher sur le pourquoi de cette désaffection qui n’est pas le seul fait de ceux qui sont au pouvoir, c’est trop facile, c’est ridicule et largement contre-productif, la preuve.
    Elle devra faire le bilan de ses manquements et de ses postures à tous les échelons .
    Oui, Hollande a été élu par défaut, personne ou presque ne le conteste, et alors?
    Au lieu de nous écharper sur ses tendances que nous connaissions déjà avant les élections, nous ferions mieux de nous concerter pour présenter à ce que certains appellent le  » peuple » des propositions réalistes AVANT les élections à venir.

    Mais ça, cette évolution-là , on risque de l’attendre longtemps , les lignes Maginot ont encore de l’avenir.. Tant pis, les pauvres attendront et pourront passer leur temps à compter les points ou à assister aux distributions de médailles …ou pas.

  8. Bonne analyse et lucidité. Nous changeons tous et le tout est d’assumer ces changements. Nous avons tous nos raisons pour avoir tel avis sur un sujet, pouvons changer aussi d’avis en en discutant avec d’autres points de vue…
    Pareil pour 2017 sinon, pareil pour FdG et EELV. mais pa contre je n’attendais rien d’Hollande, sinon juste un peu moins de rapidité dans la trahison prévisible…..enfin trahison, pour ceux qui ont pris les promesses pour argent comptant.
    Et en effet, la plupart des électeurs considèrent toujours la politique comme un truc de gauche contre droite, donc font l’amalgame entre FDG, PS, EELV contre UMP, UDI …Front national maintenant.
    triste… au point de ne plus avoir envie de commenter quoi que ce soit « chez moi » en ce moment, laisser filer….

    1. je comprends les moments de découragements de bloguing. mais tu écris bien, la simple écriture sur les choses qui nous intéressent est parfois salvatrice. Sans autre enjeu que d’écrire.

  9. Comme disait un copain mariole : « Les gens se plaignent que la vie devient cher sous Sarko. Pour moi çà ne change rien. Sous Chirac je mettais 30 euros d’essence à la pompe et bien maintenant je mets toujours 30 euros d’essence dans mon réservoir à la même pompe, et alors ? » Le pire c’est que je crois qu’il n’a toujours pas changé, comme HOLLANDE. C’est vrai çà, si c’est pour être encore pire, il ne vaut mieux pas. Quoique je me demande si pour ces deux fadas là c’est encore possible d’être pire… Il y a 4 erreurs dans cette phrase, saurez-vous les trouver ? Hollande : « Je suis de gauche et je hais la finance. Le changement c’est maintenant  » et cerise sur le kouglof « je vais inverser la courbe du chômage » … » Beau comme de l’antique. ARAMIS

  10. Une phrase lue hier et qui résume bien ton billet je trouve:

    « si on ne change pas, ça sert à quoi qu’il nous arrive des choses ? »

  11. Les gens se trompent souvent de repère.

    Il y a ceux qui pensent qu’avoir de la suite dans les idées, c’est se borner à suivre un groupe ou une personne.

    Ils oublient le terrain des idées ; du coup si le groupe a changé d’idées, il faudrait que vous en fassiez autant.

    Non Juan, moi qui vous lis depuis longtemps, je peux vous dire que vous êtes égal à vous même, et si certains perdent le nord, il n’en n’est pas de même pour vous.

    1. merci Hélène. Il faut continuer ce petit chemin, lentement, tranquillement. quand on se comprend au-delà des mots et des désaccords, l’essentiel est gagné.

  12. Mais nombreux sont ceux qui regrettent d’avoir voté chi en 2002 , parce que lpn ne serait pas passé de toute façon
    Ils se sont fait avoir –
    Et sii nab revenait (mais ses potes de m… sont divisés, cf aussi les casseroles bien que, pour passer à travers, ‘il ait placé des hommes à lui moyennant promesses de truand) il recommencera son job de casse des services publics, de privatisations, coups bas etc(sur fond de propagande de son « bonheur » factice)
    Alors c’est bien beau de ch sur FH, c’est facile de jouer aux effarouchés
    Pendant la campagne de 2002, le Chi , imité malheureusement pas Jospin , avait imité le fn en faisant campagne sur l’insécurité
    Depuis , le niveau à droite n’a cessé de baisser, gonflant d’espoir les intégristes les plys décomplexés pour la plus grande joie des journalistes pour faire le buzz…
    bref …

  13. c’est peut être la retraite qui fait ça ?

    vous écrivez tout ça, parce que vous avez le blues sweet chouz…et pis c’est tout,

    rien ne se passe comme prévu……

  14. J’arrive en retard et je n’ai pas lu les commentaires. J’ai eu une journée de fou mais depuis ce matin, quand j’ai lu le billet, je voulais commenter. Bref. On est d’accord ou presque. Quand des imbéciles me dise que j’ai changé, je réponds volontiers qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Il n’empêche que je n’oublie jamais de demander si j’ai réellement changé. Et la réponse est souvent : non.

  15. Je fais un régime et bien en 15 jours j’ai déjà vachement changé. La preuve, l’autre jour dans la rue. Je croise un copain sur le trottoir d’en face. Je lui fait coucou et il ne m’a pas reconnu. Remarquez,, il est tellement con, si çà s’trouve c’était même pas moi. (C’est de qui ?) ARAMIS

Les commentaires sont fermés.