Blog de droite…


Mon confrère Nicolas s’y colle régulièrement.

Il commente, moque, ou raille des blogs de droite qu’il arrive encore à lire. Je pourrais faire de même, mais l’envie fait défaut.

Nicolas riposte. Il a une patience qui l’honore. Ce mercredi, il tapait sur Corto qui venait de moquer le site collaboratif Stopbashing.

Corto ne racontait pas grand chose d’intéressant. C’est le billet de Nicolas qui m’a incité à le lire (je pourrais le maudire pour cette perte de temps). Je n’ai pas compris le message général de Corto. Il n’y en a sans doute pas.

Pour commenter, il faut une envie, un déclic, un intérêt.  Il faut aussi avoir quelque chose à défendre, ce qui n’est pas/plus mon cas.

Certain(e)s blogueuses/rs de droite publient pourtant des billets qui peuvent susciter des réactions argumentées. Comme par exemple sur le mariage gay, l’impopularité de Hollande, la politique économique du gouvernement . Ils suscitent des réactions, ils alimentent le débat ou la rage. D’autres, comme ce récent billet de Corto, ne suscitent rien.

Oui, Nicolas avait bien du courage.

 

 

 

 

Publicités

15 réflexions sur « Blog de droite… »

  1. Il ne suscite rien, mais vous êtes déjà deux (pour aujourd’hui…) à en avoir fait un billet : n’y aurait-il pas là un certain manque de cohérence ?

  2. Moi Corto me suscite du dégoût. En plus d’être béat d’admiration devant le projet de l’UMP de revenir au 39h, il laisse traîner dans ses commentaires toute une faune de néo-pétainistes…Beurk.

    1. Pauv’ ‘tit Jonathan « Razorback », qui a le dégoût si facile ! Poursuivi comme il se croit par une horde rampante de pétainistes à dents longues et lippes baveuses !

      (Pauvre abruti, va…)

      1. Merdier-sans-goût=> Un peu de tenue serait la bienvenue, vieux débris.

        « Heureux les irrécupérables en esprit, car les royaumes de la Terre sont à eux ». (Matthieu, 5.3, détourné.)

  3. Ce n’est pas du courage mais l’envie de taper sur les blogs de droite militants (par opposition à des blogs généralistes tenus par des non militants mais à droite). Il y en a très peu et souvent de mauvaise qualité, sans fond,… Donc finalement sans intérêt. Ils font des billets d’humeur parfois fort joliment écrits (et souvent très plaisants à lire même si on n’est pas d’accord) mais semblent faits pour attirer des commentateurs benoîts. C’est typiquement le cas de Corto. Je pourrais en citer d’autres. Les mecs vont expliquer que Hollande creuse la dette sans se rendre compte que c’est leur poulain, Sarko, qui a fait le pire.

    Je viens de lire une chronique de Luc Ferry, ici. http://morandais.wordpress.com/2014/02/24/luc-ferry-la-lente-agonie-des-idees-de-gauche/

    C’est un peu à l’image. Il fait une belle démonstration mais rare sa conclusion en oubliant que la droite a échoué.

    Les blogueurs de droite, en plus, écrivent avec une agressivité mal placée (je ne jette pas la pierre, j’ai été blogueur d’opposition). À gauche, on est nombreux, on peut trouver du contenu de qualité dans le lot !

    Les mieux, à droite, sont ceux qui ne sont pas que politiques et qui font preuve de détachement comme Didier, ci-dessus, ou FalconHill, dans des styles radicalement opposés. À noter aussi Koltchak, franchement engagé et avec qui je suis totalement en désaccord (sauf sur certains constats) : au moins, il ne va pas par le dos de la cuiller dans des billets politiques.

  4. Blog de droite , blog de gauche : je n’ai pas envie de commenter tellement ils semblent si proches sur le fond ( à part certains comme SuperNo ou Musset ) . Seuls les gueux jugeront . J’espère .

  5. Pour @didiergoux « Abruti » usité à l’encontre d’un commentateur chez http://bembelly.fr (dans « I Am black and « I Am a Ukrainian » … ») c’est pas gentil mais ici c’est toléré selon lui. Le tri sélectif dedans son crâne sans doute ! 😉

    1. Ne le prenez pas mal, mais franchement, ce que vous venez de tenter d’exprimer est parfaitement imbitable.

      Qu’est-ce que vous voulez me dire, au juste ?

  6. Et ben moi je viens de recevoir çà ! « kik » vous en pensez ? Çà sent l’implosion PS, là, non ? Les sympathisants, dont je ne suis plus depuis 1983, ont le droit de signer l’appel… Çà devrait faire mal !

    Ça bouge au PS

    40 % des membres du Bureau national du PS lancent un appel
    Socialistes, signez le massivement ICI

    Lors d’un séminaire du BN du PS le 10 février dernier, 29 dirigeants socialistes (près de 40 % du BN) ont déposé un texte pointant leurs désaccords avec les choix du pacte de responsabilité : non à la politique dite « de l’offre » , non à la baisse du « coût du travail » , pas de « pacte » avec le Medef sans contrepartie, oui à la redistribution des richesses maintenant.

    À la réunion du BN du 25 février, Le secrétariat du BN a refusé d’en tenir compte et a imposé sans échange préalable une heure avant la réunion un autre texte soutenant ce pacte sans réserve : aucun chiffre quant aux contreparties, aucune exigence quant aux négociations salariales, et rien sur la question des sanctions si les contreparties attendues du patronat ne se concrétisent pas. Il a été adopté au forcing mais avec seulement 24 voix des présents.

    Le débat concerne maintenant tous les militants socialistes.
    Fidèles à l’esprit du discours du Bourget et opposés aux politiques d’austérité en Europe et dans notre pays, les signataires du texte « il n’y a pas qu’une politique possible » ont décidé de le faire signer massivement. A l’initiative de ce texte avec la motion 3 Maintenant La Gauche, le social au cœur, avec la motion 4 Nouvelle Voie Socialiste, avec Un monde d’avance (motion 1) , la revue Démocratie&Socialisme est partie prenante de ce débat et relaie ici cet appel afin que les milliers de militants qui partagent ce point de vue puissent faire entendre leurs voix.

    Le texte de l’appel : Il n’y a pas qu’une politique possible

Les commentaires sont fermés.