Contre Hollande, la bonne et la mauvaise rancune


On entend ou lit ici ou là que la déception contre Hollande est si grande à gauche qu’il faudrait s’abstenir aux élections municipales dont le premier tour a lieu demain dimanche.

Quel curieux argument…

Oublions un instant les situations locales où des facteurs locaux peuvent conduire à voter ou ne pas voter à cause de considérations locales. Après tout, je suis confronté à cette même situation. EELV s’est désolidarisé du PS dans ma commune, pour s’allier avec les centristes du PRG… Et d’anciens communistes sont dans la liste socialiste, le tout pour voter contre un maire UMP-UDI qui a le soutien du Modem. Bref, à l’heure où j’écris ces lignes, je ne sais pas encore quel sera mon bulletin.

Il y a bonne et mauvaise rancune contre un élu pour qui on a voté nous déçoit finalement. La bonne est celle qui vous fait agir. Elle est bonne car elle sert, elle est utile. D’après mes dernières constatations, il y a même en France une opposition de gauche ultra-virulente. Difficile de considérer le Front de gauche comme un suppôt de la Hollandie triomphante.

Il suffit donc de voter pour la liste la plus proche du FDG dans votre commune si votre vote doit avoir un sens national. Votez FDG plutôt que l’abstention.

Si la liste locale vous insupporte, il y a encore le vote blanc. On sait bien que la France de 2014 ne comptabilise pas davantage le vote blanc. Et pourtant, cela reste un vote. Il y aura des statistiques. Il aura une signification plus forte, quoi qu’on dise, qu’une abstention. L’abstention équivaut au désintérêt, au constat que la démocratie ne sert plus à rien.

C’est une démarche terrifiante.

 

24 réflexions sur “ Contre Hollande, la bonne et la mauvaise rancune ”

  1. votez pour le municipales, OK, c’est peut-être tout ce qui reste des lambeaux démocratiques.

    Quand l’OTAN dirige l’Europe
    quand j’entend ces bruits de bottes
    quand le FMI, La BCE et la CE affament la Grèce

    eh bien oui, la « démocratie  » devient une tromperie terrifiante
    Pour le reste ne votez jamais.

  2. j »ai lu dans twitter un ancien leftblog dire que les militants socialistes qui appelaient à voter étaient des dindes . Un tel mépris de la part de certains est assez épique, voir insultant. Jusqu’à preuve du contraire et hormis les cas de petits villages , on a le choix en terme d’offre politique. La posture du donneur de leçons perché sur son rocher, est assez cocasse donc. Dans mon 20e le choix à gauche est large et la droite est liquéfiée (et avec au moins une liste dissidente « sarkozyste suspendue » ) et je me demande quoi voter au 2nd tour, si comme la dernière fois le choix est cornélien : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_municipales_de_2008_%C3%A0_Paris#20e_arrondissement

      1. Ayo Juan;

        Ben non, justement aux municipales et aux seules municipales, le vote peut avoir une importance pratique, et il ne s’agit pas d’un vote manichéen « pour ou contre ».
        Maintenant le vote, est le grand trompe l’oeil (pour être poli) est-ce que ceux qui ont du par choix binaire voter Hollande se retrouvent une seule fois dans ses décisions ?
        Je l’ai déjà dit ici, je suis un « localiste », mais avant tout un pacifiste égalitaire, créez moi un parti pour les européennes qui demande la sortie de l’Otan, une votation citoyenne pour supprimer la Commission de ce Barroso de Wall street et donner le pouvoir, tout le pouvoir à un Parlement européen élu au suffrage proportionel à un tour.
        Là ça pourrait ressembler à une démocratie.

        et c’est la prochaine mascarade organisée à 50 % d’abstentions ou suffrages blancs et nuls.

    1. Bof ! On dit bien que, dans le VIIeme, un ane serait élu, pourvu qu’il porte l’étiquette UMP …

  3. Je vais voter. Mes consoeurs se sont tant battues pour en avoir le droit !

    Par contre il y a 2 listes, rien de plus simple gauche – droite. Bon, j’ai le coeur à gauche mais les zozos de gauche sont de gros nuls qui ont viré ceux qui risquaient de leur faire de l’ombre.

    Le maire sortant de droite se représente et ce n’est pas un cadeau !

    Dilemne, vote blanc, c’est tout ce qu’il me reste……snif.

  4. Je sais Juan, m’abstenir j’ai vraiment du mal. Comme le dit Danielle, des gens se sont battus: rien que pour honorer leur mémoire, on doit le faire. Et regardez ce qui se passe dans des pays comme la Turquie ou ailleurs.

  5. Dans mon bled, le problème est résolu : liste unique, sans couleur politique ( je le sais, je suis candidat, malgré mon « Frontdegauchisme ») . Les bisbilles portent davantage sur le PLU qui doit être mis en place et dont certains voudraient se servir pour optimiser leurs terrains aux frais de la collectivité .
    Donc, je voterais, sans états d’ame . Ce sera une autre paire de manches aux Européennes .

    1. Ah ! Oui le fameux plus qui rend les terrains inconstructible en bons terrains constructibles, mon maire bétonneur s’est empressé de le faire adopter et miracle, le terrain que j’avais dénoncé à la DDE, comme proche d’une marnière, dont le maire avait bloqué provisoirement le permis de construire juste avant le PLU (en arguant la proximité d’une terre agricole gênant l’ouverture du terrain à la circulation), pour le rendre constructible quand l’acquéreur à accepter de signer un document dégageant la responsabilité du maire en cas de glissement de terrain, grâce au fameux PLU (Plan Local d’Urbanisme) présenté comme un progrès en milieu rural. Un progrès pour la spéculation foncière, bien entendu… ARAMIS

    1. Pas exactement : ils sont propriétaires de terres agricoles qu’ils comptent bien voir devenir constructibles – ce qui, soit dit en passant, n’est pas scandaleux, vu que le village est « vieux » au point que lécole, gérée par un SIVU intercommunal tremble parce qu’à un élève près, c’est la fermeture – et attirer des jeunes ne peut être que bénéfique . Seulement, je les soupçonne, une fois la constructibilité officialisée, de vouloir diviser les terrains en plusieurs lots et les faire viabiliser aux frais de la collectivité communale . Il va falloir surveiller ça de près et c’est une des raisons de ma candidature .

  6. « L’abstention équivaut au désintérêt, au constat que la démocratie ne sert plus à rien. »

    Il serait bon de savoir dissocier régime représentatif et démocratie.
    Je ne suis par principe contre les élections, cela étant devant la recrudescence des « fait-ton-devoir-citoyen-ou-tu-souille-la-mémoire-de-ceux-qui-sont-morts-etc », voici un peu de propagande anarchisante: http://fr.wikisource.org/wiki/%C3%89lecteur,_%C3%A9coute#Voter.2C_c.E2.80.99est_faire_le_jeu_de_la_R.C3.A9action.

    1. @ Johnathan R. Razorback

      Texte intéressant en effet, à bien des égards pertinent, et qui en tout cas pousse à la réflexion, ce qui est une bonne et saine chose.

  7. eh , les déçus , les blasés , les indécis , réveillez vous !
    faites tous les jours un tour sur ce site ça vous fera du bien , ça vous remontera le moral
    vous verrez que les choses changent , un peu tous les jours ou presque , et dans le bon sens
    la révolution du grand soir , c’est plus de notre temps

    http://www.stopbashing.org

    1. Révolutionnaire ! Pendant que le patronat et la haute finance massacrent allègrement les avancées du CNR et les acquis sociaux obtenus de hautes luttes au marteau pilon et à vitesse grand V, des petites mains s’affèrent pour faire l’inventaire des quelques petits bricolages gouvernementaux au marteau en mousse ressortant sous forme de mesurettes servant surtout à masquer l’ampleur de la casse sociale. Dérisoire cette guimauve de socialos neuneuïsés… ARAMIS

  8. NON , l’abstention sert à protester !!! Nous n’avons pas voté pour ça le 6 Mai 2012 et nous ne voulons pas que les cadors du PS aillent se répandre sur tous les plateaux média le soir des élections pour aller répéter à qui mieux – mieux que c’est leur politique qui a été plébiscitée par les Français ( ce qu’ils ne manqueront pas de faire ! ) En un mot comme en cent, nous voulons apprendre l’humilité aux hommes politiques … Vaste programme …

  9. pourquoi devrait on avoir de la rancune à l’égard de Hollande ?
    ce serait d’un mesquin…

    en veut on à quelqu’un qui ne peut rien….la rancune doit être préservée pour les crânes d’œufs de Bruxelles qui sont les véritables décideurs de la feuille de route de l’économie française.

    On ne peut être rancunier avec un bon employé, bien obeïssant allons…

    1. Le problème c’est qu’il ne s’est pas contenté d’être un bon employé bien obéissant, mais surtout qu’il ait continué à faire croire qu’il était de gauche et surtout qu’il haïssait la finance, qu’il allait renégocier les conneries de son prédécesseur et que les patrons n’avaient qu’à bien se tenir, pour faire finalement exactement ce pourtant son prédécesseur a été viré. En faisant çà, il a surtout empêché l’émergence d’une vraie gauche, pour le plus grand bonheur de la haute finance internationale et du gros patronat français…. ARAMIS

  10. il faut voter, voter c’est prendre une décision.

    Décidons nous de faire appliquer la politique de l’UE par la gauche, ou par la droite…cruel dilemme, en vérité, chacun des deux groupes à montrer beaucoup de zèle dans le domaine, mais soyons sûr qu’il reste encore beaucoup à appliquer

    d’ailleurs je préviens les futurs maires qui ont beaucoup promis, que les recettes vont diminuer de 10 %environ cette année suite au programme d’économie de 50 milliards e cours et qui sortira après le 30 mars (eh oui, faut bien voter d’abord

    Ca fait quelques décisions en moins …ouf

Les commentaires sont fermés.