Les élections municipales vues de San Francisco…


Finalement, vu de loin, la France reste belle.

Voyage surprise, motif familial. Le décalage horaire dans les dents, mais quelle vue… Le climat est doux, on oublie (un peu) les municipales, Hollande et le reste. Dans l’avion, on lit Courrier International avec Marine Le Pen en couverture. On jette les journaux rapidement en arrivant. La Fabrique de l’opinion est épuisante.

Justement, dans mes bagages, l’instructif ouvrage de Clement Sénéchal, « Médias contre médias ». J’y reviendrai. Il donne quelques espoirs.

San Francisco, donc, est l’une des villes les moins américaines de l’Amérique qu’on nous décrit.

20140328-012902.jpg

20140328-012959.jpg

Quel est l’équivalent de Marine Le Pen ici ? Une créature hybride du Tea Party anti-fiscal sans la couche religieuse ? Vaste sujet.

20140328-013636.jpg

5 réflexions sur “ Les élections municipales vues de San Francisco… ”

  1. Voyage de travail ou de loisir? Quoiqu’il en soit bon séjour. Ne nous oubliez pas et continuez à nous faire part de vos coups de cœur (ou de gueule). So long.

  2. Faites ces merveilleuses boutiques de deco de Noël,c’est féerique. Bon séjour et faites le vide.I

  3. La « douceur » de San Francisco se tempère quand on voit le nombre de sdf, de paumés et de déclassés qui errent dans les rues du Tenderloin, le système américain rejette beaucoup…
    Jamais connu aussi un système de bus aussi mal foutu.

    Cela étant, San Francisco est belle, ça ne fait aucun doute. Si vous avez le temps, je vous suggère un petit italien de toute merveille, Seven Hills (sur Nob Hill), les pâtes fondent dans la bouche, les desserts sont délicieux et le vin savoureux, de quoi passer une très belle soirée (non loin de Seven Hills, un très bon bar à vin également).

    Profitez-bien.

Les commentaires sont fermés.