Ce que la nomination de Jouyet a d’exaspérant


Franchement, je n’avais pas prévu que mes archives de Sarkofrance me servent contre Hollande.

Franchement.

Je savais bien que cette histoire, notre histoire, posée ainsi par écrit, servirait à pister l’ancien Monarque dans ses nouvelles aventures. Rappeler à certains d’où nous venons.

Cette période-là était mauvaise. Hollande n’est pas Sarkozy. Valls n’est pas Sarkozy. Mais il y a des points communs. Voici en quelques mots ce que je pense. J’ajoute que cette politique désormais m’insupporte. Le supplice chinois a eu raison de moi.

Hier mercredi, Sarkofrance s’est invitée en Hollandofrance. L’actuel président, qui n’est pas un monarque, a rapatrié Jouyet à l’Elysée. C’est pour moi l’une des pires nouvelles du moment. Non pas qu’il s’agisse d’une réorientation majeure de la politique. Jouyet est un bambou. Il fléchit dans le sens du vent. Mais le message politique que cela délivre est détestable. Primo, on comprend que Hollande est si désemparé qu’il doit se convaincre de ramener un ancien ami passé traître en 2007. Secundo, cette nomination est effroyable pour le commun des citoyens. Elle signifie que les relations, le copinage sont plus utiles que le reste.

 

Je ne jouerai pas au naïf. Je le sais. Ne jouez pas au naïf. Mais cela s’ajoute à un désarroi social incroyable.

Alors ?

On fait quoi ?

 

28 réflexions sur “ Ce que la nomination de Jouyet a d’exaspérant ”

  1. Bientôt, Césario Hollande sera dans l’arène avec Néron, Caligula, Tibère, Auguste, Titus, Vespasien et Claudius… Çà va saigner à gros bouillons… Aléa jacta est ! ARAMIS

  2. Attend encore, Juan.
    Sois vigilant mais déjà, il y avait des conseillers élyséens qui sont restés entre Sarkozy et Hollande.
    Mais le gouvernement Valls est tout neuf.
    Attendons.

  3. Joyet est l’Homme de TOUS les gouvernements! un clône de Talleyrand. Il faut le voir sur la photo dans le gouvernement Sarkozy il sourit jusqu’aux oreilles; sur la photo avec Valls il sourira également jusqu’aux oreilles; un caméléon vous dis-je

    1. Aurore : bien vu le nouveau Talleyrand Et comme disait de lui Napoléon, .Jouyet ? Un merde dans un bas de soie…

      1. Bonjour ARAMIS, ne connaissant pas ce type, difficile d’en parler. Enfin, Talleyrand, Napoléon I ou III, et d’autres COMM€ Naboléon…,tout »ça », c’est du même »tonneau,agrémenté par la haute administration »française, nous avons »sous la Vème r.M.B.f. »jacobine,le »résultat des courses ». TOUT L’intérêt général DE CHANGER VRAIMENT POUR 1 VIème R.F.². En Estonie, les élu(e)s doivent répondre de leurs actions & les gens votent les lois VIA le Net (Ceci évite un 1/2 MILLIARD d’€.de dépenses pour UN€ »organisation »à LA CON. De +, les citoyen(ne)s connaissent de fait les lois. @+ tou(te)s

  4. Bonjour @ tou(te)s, solution : vote blanc massif. Ceux/celles qui votent »centre,droi-che »ou pire, extrêmes sont tout aussi concerné(e)s par celui-ci pour exiger 1 VIème R.F.² sous contrôle des citoyen(ne)s de manière @ avoir, enfin, au XXIème siècle, des élu(e)s responsables devant nous, les Français(es) dans leur ensemble, les Européen(ne)s & même l’Humanité

    1. Très simple ARAMIS, est-il possible d’avoir confiance dans ce »système de la Vème r.M.B.f. »? Par expérience, je réponds par la négative & si d’aventure tu me trouves 1 personne qui aurait fait ce qu’elle disait qu’elle ferait, écris-moi. Perso., je pense qu’il est préférable de changer le système en premier, histoire d’éviter de mettre la charrue avant les boeufs. Les Islandais(es) l’ont compris, même si, ils/elles n’ont pas utiliser le Net ( 4 ans pour leur nouvelle constitution ! ), @ l’inverse des Estonien(ne)s@+

    1. Salut Rva, 1 nouvelle constitution qui nous permet d’exiger de tout(e) élu(e) des bilans intermédiaires en cours de mandat unique (Renouvelable ? Combien de fois ? Ce sera @ voter VIA le Net, tel qu’en Estonie pour éviter de perdre du temps) me semble 1 des idées. Fini de prendre 5/6 ans fermes sans pouvoir rien faire citoyen(ne)s, @+ tou(te)s

      1. @ Lol :o)
        C’est dans les idées du Nouveau parti issu du Comité Roosevelt : Nouvelle Donne. Environ 6000 adhérents depuis
        décembre. Plusieurs propositions sont faites ; notamment plus de professionnels de la politique, un mandat unique et limité dans le temps (deux maxi).
        Perso, j’ai mis 30 euros là-dedans, j’aimerai y croire… Je n’en peux plus de voir ces guignols au pouvoir depuis des années, promus avec des casseroles, promus malgré leurs incompétences avérées. Qui ont toujours réponse à tout. Qui s’assoient sur l’avis des Français (référendum 2005) De l’air…

        http://www.nouvelledonne.fr/appel-pour-une-nouvelle-donne

    2. Une liste de course.

      Comme ça, quand on remonte, on se fait pas engueuler parce qu’on a oublié quelque chose.

      Et puis ça évite les déclarations d’intentions assez vagues, type: « je pense qu’il est préférable de changer le système en premier, histoire d’éviter de mettre la charrue avant les bœufs ».

      Copyright Lol:), 10 avril 2014

      Ce genre de considérations, appartenant à la famille du « tout est dans tout et réciproquement », a certes son mérite (il meuble les conversations anodines et potentiellement chiantes, comme un déjeuner avec ma belle-mère) mais à part ça…

      Donc, c’est une bonne occasion de faire remonter le niveau de QI dans la bulle de gauche.

      A force de creuser, on va bien finir par trouver des gens qui réfléchissent, quand même. Pour l’instant, on est dans le tout venant.

      On dit des cours de ferme qu’elles étaient ferrées: on y mettait un petit peu de tout pour que le sol résiste aux mouvements des bêtes ferrées et des carrioles, sans qu’on s’y embourbe. A une certaine époque, on y mettait du mâchefer. De là vient peut-être le sens de l’expression.

      Quand on creuse le sol de ces vieilles cours, on trouve le « tout venant »: une qualité de déblais assez médiocre, la meilleure partie étant réservée au soubassement des ouvrages durables, tels les ponts, les routes ou les murs des bâtisses.

      L’idée de remonter avec une liste d’objectifs précis, applicables dans la réalité actuelle, change donc par rapport à l’habitude de la gauche commune: creuser le vil, le vulgaire dans la sublime récapitulation de l’échec et de ses haines recuites et qui ne remonte à la lumière du soleil que des idées somme toute banales et vieillotes.

      Mais, c’est un effort.

      C’est un effort réellement novateur, par les temps qui courent.

      Donc, poser la question: « on fait quoi? » est une pierre de plus posée dans les fondations d’un ouvrage en réalité moderne. et qui aspire à monter plus haut.

  5. « On fait quoi ? »

    On attend.

    Pour l’instant seules les classes moyennes et les plus pauvres sont touchés depuis quelques années.

    Mais les classes plus aisées sont sur le fil du rasoir, et lorsque ce qu’on appelle pudiquement « le financement des 50 Mrds » sera mis en place, ce sont eux qui vont passer à la guillotine.

    Exemple : les médecins vont voir leur revenus baisser sérieusement, les propriétaires de biens à louer vont se trouver face à des locataires insolvables, ou avec des logements vides, les notaires commencent à subir le contre coup de la diminution des actes, les constructeurs, bien que la tendance soit à la libéralisation des normes et autres contraintes, sont sur la pente descendante, faute des crédits que leurs clientèle ne pourra plus obtenir etc. etc. etc.

    C’est là qu’il faudra sérieusement observer les réactions.

    On ne peut pas casser les fondations d’une économie comme celle de la France, sans faire disparaître le pays.

    1. @ Anonyme. La »HAUT€ fonction publique »jacobine de la Vème »r.M.B.f. »€ST EN RIEN touchée,malgré CES CONNERI€$ accumulées…,PAR MILLIARDS D’€.,NON Relatés par £€$ »médias »…

  6. Jouyet, de l’avis de Juan ; avoir mis au gouvernement une telle girouette ! surtout lorsque l’on sait ce que déjà Jouyet devait à Hollande au sortir de l’ENA !! il appelle cela un ami ? en outre cet ami n’a pas une personnalité éclatante, du panache ou je ne sais quoi ! la BPI semble-t-il, selon Jouyet lui-même n’était pas à sa hauteur « cette petite banque » … je doute qu’il apporte grand chose ! cela ajoute simplement un ++ aux notions de copinage en politique ; toutes obédiences comprises …

  7. « On fait quoi ? »

    On essaye de comprendre

    -qu’au-delà des différences, il y a des contraintes qui s’imposent à tous dans le monde tel qu’il est et qu’il n’est au pouvoir de personne de changer;

    -que le rêve mélenchoniste d’un monde qui serait différent n’est qu’un rêve, alors que la politique, c’est agir sur la réalité (ce que les 90 ou 95 % des Français qui ne voteront jamais pour Mélenchon ont parfaitement compris, on peut essayer d’en faire autant);

    -que des gens comme Jouyet qui maîtrisent mieux que d’autres les règles qui s’imposent à nous, qui sont au-delà des partis, et qui peuvent être utiles dans tous les cas de figure;

    -que le monde ne se divise pas entre les gentils de gauche et les méchants de droite, et que le conservatisme n’est pas toujours de droite:

    http://www.marianne.net/elie-pense/L-union-sacree-contre-Valls-de-tous-les-conservatismes_a393.html

  8. Jouyet est choisi logiquement par Hollande, non parce qu’il est un ami – bien que d’avoir à se faire pardonner va être une garantie ! – mais parce qu’il correspond à la politique de Hollande.
    Je maintiens mes dires d’il y a un mois : mon seul baromètre : le chiffre du chômage : il sera à 2.5 M en 2017 j’examinerais la possibilité de voter PS. Au dessus : pif paf boum et pas hue !

    Pour le reste : politique de l’offre / politique de la demande : j’y pige que couic.
    Les Mesurettes fiscales « positives » seront annihilées par d’autres dans 6 mois…

    L’usine à gaz se complexifie et la réforme fiscale s’éloigne.

  9. La france est sous la tutelle de l’Europe. Changement d’hommes et c’est coca cola pepsi cola, même politique. Au lieu d’aller dans le mur comme ça, on y va avec des coussins mais le résultat est le même, je ne me fais aucune illusion. Les salariés sont devenus variables d’ajustement et si tu l’ouvres d’autres attendent dehors alors tu la fermes. La dictature c’est ferme-la, la démocratie c’est cause toujours, mais c’est pareil…Ils sont tous formatés par la promotion Voltaire…..

    1. Et comme l’Europe est formatée par les USA autant demander sa « green card » maintenant

  10. nous sommes entrés dans une ère d’un socialisme d’inspiration  » sarkosien d’ouverture décomplexé », le nombre de traitres en moins….

    les modes ne s’arrêtent pas comme ça …(ici un gugus qui rit)

  11. Le départ annoncé de Le Mas à la Caisse des Dépôts me gêne beaucoup plus que le choix d’un proche pour une fonction qui nécessite un accord parfait avec le président.
    Quand à la trahison de 2007, si Hollande a pu pardonner pourquoi ne le pourrions nous pas ?

  12. Qu’est ce qu’on fait ?

    On attend … que toutes les couches de la société Française soient touchées par cette politique de l’offre, là on pourra avoir un panorama de notre pays.

    Depuis quelques années ce ne sont que les plus précaires et les couches moyennes qui ont subi cette rigueur, or aujourd’hui, les mesures qui vont servir à « financer » le pacte de responsabilité vont directement faire baisser les revenus de la classe moyenne « supérieure ».

    Donc, nous verrons dans un an.

  13. Ils étaient combien dans la promotion Voltaire de l’ENA ? Est-ce qu’il en reste beaucoup à caser ?

Les commentaires sont fermés.