Quand Hollywood collaborait avec les nazis


20140416-124220.jpg

Fichu livre. L’auteur a enquêté sur les troubles relations entre Hollywood et l’Allemagne nazie. Avant l’arrivée d’Hitler au pouvoir, l’Allemagne s’était dotée d’une législation pouvant interdire la diffusion de long-métrages étrangers sur son sol s’ils portaient atteinte à son image. D’autres pays européens avaient d’ailleurs procédé de même.

Quand Hitler parvint au pouvoir, à compter de janvier 1933, la donne changea radicalement et progressivement. Les uns après les autres, les Studios d’Hollywood, pourtant dirigés ou fondés par des Juifs, acceptèrent la censure, dès les scenarios, des autorités allemandes. Ces dernières avaient dépêché sur place, à Los Angeles, un envoyé spécial en charge du charcutage.

Pendant près de 10 ans, cette collaboration, à l’avantage des Nazis, permis d’évacuer tous les personnages juifs de tous les films produits par Hollywood. Quand la guerre éclata en 1939, quelques films anti-nazis, mais toujours sans mention même du terme « Juif« , furent produits à Hollywood.

L’ampleur de cette auto-censure, pour des raisons simplement matérielles – la poursuite du business – est particulièrement terrifiante. Car l’ouvrage détaille combien les dirigeants d’Hollywood, tout comme les médias, étaient bien informés des persécutions et massacres commis par le régime nazi avant même la mise en oeuvre de la Solution Finale à compter de 1942.

Un ouvrage indispensable.

 

20140416-124326.jpg

 

 

12 réflexions sur “ Quand Hollywood collaborait avec les nazis ”

  1. Je conseille aussi de lire sur l’eugenisme, sa promotion par Henri Ford et le financement de l’allemagne Nazi qui aboutit à ce que l’on sait….

  2. Une abominable collaboration qui a perduré après l’effondrement de l’empire nazi avec le triste épisode Mac Carthy.

    1. je vérifie. Désolé, je suis loin et ne contrôle pas tout en tant réel. Parfois, tu restes bloqué effectivement en « file d’attente ». mais je te promets que je n’y suis pour rien…😉

  3. Donc je disais que le maccarthysme avait dû être un prolongement de la collaboration américaine avec les nazis, maccarthysme qui avait touché Charly CHAPLIN soupçonné de communisme et aussi auteur du film « LE DICTATEUR » qui ridiculisa HITLER. Quant au docteur RATH, il soutien que l’Europe est toujours aux mains des nazis. On est mal… ARAMIS

    http://ri.search.yahoo.com/_ylt=A0LEVjVUmVdTv10AQ9YPxQt.;_ylu=X3oDMTBya3R2ZmV1BHNlYwNzcgRwb3MDNARjb2xvA2JmMQR2dGlkAw–/RV=2/RE=1398278613/RO=10/RU=http%3a%2f%2fchantier88.egaliteetreconciliation.fr%2fAppel-du-Dr-Rath-aux-populations-d-Allemagne-d-Europe-et-du-monde-entier-11422.html/RK=0/RS=tIONEJgisiuRdczVz9iEksxdgmY-

  4. Je disais donc que le maccarthysme ayant commencé juste après la guerre devait être une forme de cette collaboration et toucha même Charly CHAPLIN soupçonné du « grave » crime de communisme, surtout coupable d’avoir ridiculisé HITLER avec son film « LE DICTATEUR ». Quant au docteur RATH il soutien que l’Europe serait toujours aux mains des trusts nazis. On est mal de chez mal. Je ne mets plus lien car c’est ce qui doit gêner ton site. ARAMIS

  5. Bof ! Walt Disney travaillait, semble-t-il, pour le FB.i et se livrait à la dénonciation des communistes travaillant dans les studios Hollywoodiens . Et dire que ce type s’est fait cryogénisé avec l’espoir de revivre un jour; Si ça devait arriver, je voudrais que l’extrême gauche soit au pouvoir aux US et, si possible, être encore de ce monde, rien que pour voir la bobine qu’il ferait .

  6. Soral se comparant à Chavez, c’est le grand n’importe quoi . Chavez etait partie prenante dans une union Sud-Américaine, ce qui est aux antipodes du nationalisme, se prétendant-il socialiste

Les commentaires sont fermés.