On parle d’Europe, enfin. #élections


Il fallait s’attarder sur le billet du bien connu Eric Fassin, publié par le Monde en réponse à la tribune présidentielle du 9 mai.

Que nous dit Eric Fassin ?

Que l’Europe mérite mieux que ce que l’on nous raconte

« En faisant désespérer de la politique, la politique actuelle sape les fondements mêmes de la démocratie. »

Qu’un Européen convaincu comme votre serviteur commence à applaudir à ce simple constat mériterait quelques explications.

1. Comme le rappelle Eric Fassin, le problème actuel de l’union européenne, c’est « la tension entre démocratie et marché« . Or notre construction, économique et libérale, peine à se doter des outils politiques les plus basiques. La conclusion semble venir d’elle-même: il faut freiner la dérégulation.

2. Eric Fassin l’écrit, on applaudit: quand il n’y a plus de différence entre les partis politiques, l’électeur s’abstient. C’est du bon sens. Un bon sens qu’une fraction de la gauche gouvernementale n’a pas retenu en estimant que l’abstention, d’une part, et la victoire de la droite d’autre part, lors du scrutin municipal, autorisait François Hollande à gommer davantage les différences entre sa gauche et la droite.

3. Fassin porte la plume dans la plaie. Il évoque les attaques anti-Rom de l’actuel premier ministre. On évitera de dire que c’est aussi caricatural que l’ancien Sarkozy. Mais cela reste détestable, mais ce n’est plus le pire. Comme l’écrit Fassin, l’Europe même se tait.

 

 

24 réflexions sur “ On parle d’Europe, enfin. #élections ”

  1. HORS SUJET : je change d’opérateur comment fais-je pour la transformation ? Merci car je ne trouve pas le lien

    1. Salut Aurore, je ne comprends pas ce que tu nous dis en commençant par « HORS SUJET ».

      ARAMIS en donnerait-t-il le sens ? Si c’est le cas, sa réponse est juste. Enfin, en France, je pense
      que nous devrions nous réveiller & VIT€. +tôt que l’abstention, l’intérêt général du vote blanc massif *
      est là pour que nous,citoyen(ne)s,en France,puissions reprendre le contrôle de la Politique,au sens premier
      du terme afin d’exiger des élu(e)s le suivi de leur programme, donc, leurs responsabilités,en cours de mandat
      UNIQU€ (12,5 K.€./mois, je vous le rappelle, en France, car C’€ST L’ARGENT DES Européen(ne)s de l’U.E.),@+

      (*) Ceci,en cas de majorité,ferait suffisamment de bruit pour faire réfléchir nos ami(e)s & voisin(e)s de l’U.E.,du monde

      1. @Mons & Aramis : Merci de vos infos. Je suistrès partagée entre voter FDG et le bulletin blanc car je pense comme toi, Mons, que ça pourrait être plus marquant. J’ai l’impression que les députés ne sont qu’une chambre d’enregistrement avec une voix consultative.
        Il est curieux quand même que nous, la France, sommes restreints à 3%, alors que les autres pays, qui la plupart ont gardé leur monnaie, sont teus à 5% voire 6%….. et qu’en plus ça ne les gênerait pas de quitter l’UE que bon nombre d’européens le souhaitent également

        1. R€, Aurore, ceci d’après ce que j’en comprends correspond au déficit, ou me tromperai-je ?

          Enfin, partons de ce point : Traité sur notre monnaie COMMUN€, c’est NON dépassement de 3 %
          de déficit + DETT€ < à 60 % du P.I.B. Ceci est le cadre donné pour 1 bonne gestion, à laquelle la
          R.F.A.,qui l'a en quelque sorte imposée cf.DM,à elle-même,un peu failli,avant de retourner à l'équilibre.

          Perso., je vois aucun problème à maintenir,dans la mesure de notre POSSIBL€,1 bonne gestion. Je préfère
          LARGEMENT C€LA à la dévaluation qui appauvrissait les Français(es) & leur volaient leur argent cf."Etat
          …la Vème"r.M.B.f."jacobine,en l'occurrence. TOUT€FOIS, je pense que NOUS, citoyen(ne)s, devons imposer
          1 règlement aux dirigeant(e)s de la B.C.€.,sans pour autant leur enlever le pouvoir de suivre la politique financière
          la moins mal adaptée. C'est aussi les RESPONSABILISER : éjection de ceux/celles qui ont pris des décisions pour
          l'entrée de la Grèce alors que l'économie avait des chiffres nases, geler partie de leur salaire pour qu'ils/elles
          comprennent ce que c'est que de vivre,en temps de crise,sous un seuil de pauvreté en relation avec leurs actes…

          Enfin, d'autres idées & propositions pourraient être envisagées tout en préservant l'indépendance de la B.C.€.

          Lors de ma fin d'études de géographie,à Tübingen,j'aurai préféré avoir l'€uro. Aucun taux de change,€TC. Enfin
          si tu as quelques minutes, fais-toi 1 comparaison de paniers "Carrouf,Leclerc,Casino,Chan-AU" & Lidl/Aldi.de & tu
          devrais voir un écart cf."Lois Raffarin/Galland". Voilou, bien @ toi, ainsi qu'aux autres qui participe(nt)(raient),@+

  2. Le nouvel opérateur te donne en principe les renseignements, voir il t fait même la démarche avec toi. En tout cas j’étais chez orange et je suis parti chez Free et Free à presque tout fait. J’ai juste veillé à faire opposition à la banque vis à vis de Orange, qui avait du mal à comprendre que notre liaison était définitivement terminée.

    Et ledit FASSIN, il connaît MELENCHON ? Et si oui, qu’en dit-il ? ARAMIS

      1. @Aramis Pas grave. Ta réponse du 12 mai me sied complètement mais je me pose la question si réellement le bulletin blanc est comptabilisé comme le gvrt Ayrault l’a dit, ça aurait plus d’impact car depuis 2005 on nous prend pour des gogos…. déjà que j’avais voté contre Maastricht. Je suis dans le même état d’esprit que Stanislas où dans son post de ce jour il décrit très bien l’état d’esprit que la majorité des français ont

        1. Je ne crois pas que les votes soient comptabilisés et qu’ils puissent avoir une quelconque influences sur un système qui a déjà du mal à convenir qu’il puisse y avoir d’autre candidats que ceux émanant du binôme libéral qui se partagent les têtes de gondoles depuis 30 ans aussi bien en France,qu’en Grèce, Espagne, Portugal, Angleterre, et Allemagne au moins. Déjà que Hollande comprends à l’envers (ou plutôt s’en contrefout) le résultat du vote des municipales lui donnant tors, alors essayer de comprendre un bulletin blanc et en tenir compte, il ne faut pas rêver.

          La seule chance pour les gens de gauche d’avoir une politique plus à gauche au niveau européen, c’est de voter et d’amener à voter pour Alexis TSIPRAS et rien d’autre. Ne pas voter, donnera forcément le même résultat que de voter pour le PSE ou le PPE. Ni plus ni moins, puisque ceux qui poussent les gens à être écœurés sont ceux qui fabriquent ou laissent fabriquer le chômage en se contentant de pleurer des larmes de crocodiles, en faisant signe de souhaiter que çà cesse alors qu’ils font tout pour que çà dure… Çà fait trente ans que çà dure et ils continuent avec les mêmes recettes. Alors comptabiliser les bulletins blancs ? Non pas tout de suite et surtout, pas eux ! ARAMIS

        2. AURORE
          je crois bien que nous sommes fait pour nous entendre. …j’ai toujours voté NON à l’UE et j’avais lu le traité de Maastricht …en réalité, je me méfie de ces assemblages

          ensuite je suis tombé j’ai lu E. TODD avec son « l’invention de l’Europe » qui m’a fait pensé que ça ne pouvait pas marcher.
          Les extensions successives du nombre de pays étaient les signes d’une de la préparation d’une enfoirade qui ne se dément pas, quoi qu’on en dise.

          un grand braquage organisé sans masque….

  3. ça n’intéresse personne mais je le dis quand même, le 25 mai je vais à la pêche

    je vois déjà JUAN qui va sursauter sur son siège pour cause de devoir non effectué, mais ma réflexion est celle ci

    1) j’y vais pour voter blanc mais en réalité je me déplace, je cautionne quand même pour ne pas prendre position en dernier lieu

    2) je vais à la pêche donc je ne cautionne pas, je ne fais aucun choix puisque ça ne sert à rien…

    parce qu’en réalité la bruxellité ne recherche que le taux d’abstention le moins élevé possible pour prouver une justification dans les yeux du peuple à leurs méfaits de plus en plus visible

    si le taux d’abstention est ENORME , ils feront de toute manière comme bon leur semble, sauf qu’ils ne pourront pas dire que c’est avec la caution des peuples…

    non violente, non coopération civique pour l’UE…….

    hugh…j’ai dit……

    1. Salut Stanislas,bon 25 mai quand même…! VOTE/€ BLANC MASSIF :

      JAMAIS VU. En revanche, ABSTENTION MAJORITAIRE…
      déjà vu,à Villiers-le-bel,entre autres. »Résultat(s) »:Zéro
      (0)ABSOLU…ou presque,pour les citoyen(ne)s…

      mais à 12,5 K.€./mois, je dirai que le degrés
      de conscience des politicard(e)s est à
      l’opposé de leur(s) revenu(s)
      par rapport au zéro,c’est
      dire si CE/€ »système »est
      suicidaire,POUR NOUS
      Européen(ne)s &
      Français(es)…

  4. pour les fôtes d’ortografe…pardon…..je me suis concentré sur ma pensée, pas sur mon claveir

  5. Concernant la CEE :

     » 30,000 lobbyists and counting : is Brussels under corporate sway?
    (…) these shadowy agitators are estimated to influence 75% of European legislation.

    To stroll around the vast, ugly and permanent building site that is Brussels’ European district is to brush up against the power of the lobbies. Every office block, every glass and steel construction within a kilometre of the European commission, council and parliament is peopled by Europe’s biggest corporate names.

    Thousands of companies, banks, law firms, PR consultancies and trade associations are there to bend ears and influence the regulations and laws that shape Europe’s single market, fix trade deals, and govern economic and commercial behaviour in a union of 507 million.

    Lobbying is a billion-euro industry in Brussels. According to Corporate Europe Observatory, a watchdog campaigning for greater transparency, there are at least 30,000 lobbyists in Brussels, nearly matching the 31,000 staff employed by the European commission and making it second only to Washington in the concentration of those seeking to affect legislation. Lobbyists sign a transparency register run by the parliament and the commission, though it is not mandatory.

    By some estimates, they influence 75% of legislation. In principle, lobbyists give politicians information and arguments during the decision-making process. In practice, the corridors of the parliament often teem with individuals, who meet MEPs in their offices or in open spaces such as the « Mickey Mouse bar » (nicknamed so because of the shape of its seats) inside the parliament.

    They explain their concerns, provide a « position paper », and send in suggestions for amendments to legislative proposals. Of course, the final decision is taken by MEPs. But examples are legion of the tail wagging the dog.  »

    http://www.theguardian.com/world/2014/may/08/lobbyists-european-parliament-brussels-corporate

  6. Il n’y a pas que les électeurs qui s’abstiennent….quand on voit le peu de mobilisation de nos politiques pour essayer de convaincre….

    1. C’est sans doute qu’ils ont intérêt à ce que ceux qui gêneraient leurs plans s’abstiennent… ARAMIS

      1. Pourtant ils devraient vanter le modèle….quand on voit la quantité d’emplois que cela crée et rien qu’avec nos impôts, le seul endroit où le nombre de fonctionnaires ne semble pas gêner !!! à moins qu’on ne nous dise pas tout….

        1. Confidence pour confidence : on ne nous dit pas tout et dans le doute (vu le résultat du référendum lié à une proposition européenne en 2005) ils préfèrent carrément tout faire pour dégoûter ceux qui seraient tentés de manifester un peu trop fort (encore) leur ressentiment pour cette organisation mafieuse ayant désormais le blanc seing des « élus » en attente de retour d’ascenseur pour leur petite carrière. Ils n’ont plus besoin de rechercher quelques % attestant de l’utilité de ce genre de bourgeoisie affairiste du 21e siècle, puisque les fameux élus larbins ont régulièrement fait la pub et le service après vente (Sarko déniant même carrément la volonté populaire de 2005 en 2007), qu’ont ils à gagner avec ce genre de participation-là, alors qu’il y assez de neuneu socialistes et de droite pour donner le sentiment d’une participation populaire confirmant l’utilité de la grande Europe sous coupe allemande, qui ressemble furieusement à ce que Hitler avait espérer mettre au point : un grand marché de sous humains s’entre déchirant pour honorer leurs maîtres de la race des seigneurs. Non je n’exagère malheureusement pas. ce que Pétain et Hitler avaient échoué à faire avec des panzers et de la collaboration fasciste, les couples Shöder/Merkel et Sarkozy/Hollande y sont parvenus avec les Mercedes bourrées d’euros et de la « pédagogie » vaseline… Bravo les artistes associés. ARAMIS

          1. Comme mon père avait fait son devoir en rejoignant la résistance en 1943, je rejoins le FRONT DE GAUCHE pour résister aux forces de l’argent nous emmenant dans une guerre économique destructrice d’humanité. ARAMIS

            https://www.facebook.com/

  7. le plus drôle de l’histoire (c’est un rire jaune bien sûr) c’est qu’il y a de fortes chances qu’on puisse se retrouver finalement avec deux vainqueurs, les vrais décideurs d’une UE qui ne veut que le bien de nos multinationales qui font l’emploi….ailleurs

    – soit un allemand, comme si l’UE n’était pas encore assez tenue par ce pays,

    – soit un luxembourgeois, représentant d’un pays de 500 000 habitant (1/1000 de la population de l’UE) qui « gagne son PIB » grâce à sa vocation de paradis fiscal en europe……et dont le fameux Juncker est totalement opposé à la transparence des comptes bancaires…

    à ma décharge, concernant l’humour, je suis assez mauvais public…….mais je reconnais que celle là est bonne, sans pour autant valoir le déplacement.

    vivement le 25 mai qu’on sache qui a gagné et n’oubliez pas de faire tamponner vos cartes d’électeurs……en attendant celle de rationnement ?

    bonne journée quand même

Les commentaires sont fermés.