Qui va sauver la droite ?


L’effondrement de l’UMP au lendemain d’un scrutin européen qui était d’abord un échec général est une mauvaise nouvelle pour le pays.  Copé a démissionné, emporté par un scandale qui n’en finit plus de rebondir.

1. A gauche, on aurait tort de se réjouir. Les têtes-à-têtes électoraux avec l’extrême droite sont de mauvaises choses pour la démocratie. Le FN prouve tous les jours les risques qu’il fait porter au débat politique serein et démocratique: violence des mots, haine des propositions, absurdité des idées. Le FN est une rage sans générosité ni solidarité ni avenir. On épiloguera plus tard sur ce constat subjectif mais sincère. J’ai bien conscience de choquer certains électeurs « sincères » qui ont cru exprimer leur colère en votant FN. Mais répétons l’argument: le FN n’est pas un adversaire, c’est un ennemi.

2. La France est un pays aux multiples opinions, aux multiples couleurs. La droite républicaine, « bonapartiste » comme l’appelait comme René Rémond, existe dans ce pays. Nul ne peut se réjouir que certaines de ces idées ne soient plus incarnées politiquement par un mouvement stable, honnête et républicain.

3. Mon antisarkozysme primaire me conduit à penser que l’affaire Bygmalion est l’un des épiphénomènes de cette droite décomplexée chère à Nicolas Sarkozy. Pour l’ancien monarque, qu’importe les moyens, seule comptait la victoire. Il a déçu à droite, profondément, on l’oublie trop souvent. Pour tricher encore davantage sur les règles de financement politique, la direction de l’UMP a osé la surfacturation de conférences internes (et alléger ainsi le coût des meetings de l’ancien monarque). C’est une honte.

Bref, il est urgent que la droite politique se régénère.

22 réflexions sur “ Qui va sauver la droite ? ”

  1. En matière de contournement des limitations imposées aux sommes consacrées aux campagnes électorales, on peut faire confiance à tous les partis pour rivaliser d’ingéniosité: fausses factures, surfacturations de conférences internes, micro-partis, etc.
    On regrette parfois de ne pas voir autant d’inventivité consacrée à l’art de gouverner et de faire entrer de l’argent dans les caisses de l’ Etat lorsqu’ils sont au pouvoir.

    1. @ Arie
      + 1
      Avec le simple souhait que ça puisse enfin s’arrêter un jour….et que l’énergie de ceux qui sont censés gouverner soit enfin occupée à une noble cause……mais ça …..

  2. J’ai bien peur que la reconstruction de cette véritable droite, pas l’ersatz implanté par l’ex dans les 20 dernières années (depuis l’affaire de HB à Neuilly) et encore, ce n’était déjà pas un perdreau de l’année puisqu’il venait de pousser son maître en la matière vers la sortie, soit bien longue
    J’ai bien peur que cette droite reste durablement marquée par le passage dévastateur de cette équipe.

  3. « A gauche, on aurait tort de se réjouir. »

    A, pardon, mais le départ de Copé est une mesure de salubrité publique. On parle quand même du type qui a déclaré qu’à moins de 5000 euros/mois, on ne peut être qu’un minable.

    #Unbourgeoiss’enva.

  4. si on apprécie l’humour, l’UMP est un vrai cas d’école…

    -une assoc politique coulée offciellement (si c’était une entreprise) mais tenue financièrement par les banques,
    -un président auto proclamé suite à un mécompte dans les voix……et viré suite à un autre mécompte
    – des comptes de campagnes olé olé
    – un ex président qui invente le langage brut de fonderie « cass toi pov con » et qui en restzant dans les métaux, au plombé la France (celle là est gratos)
    – une section « sociale  » pour caser du pauvre et du chômeur (si si) avec wauquiez
    – morano pour représenter la France à bruxelles…

    et tous les jours ces gonzes là sont prêts à se dévouer pour gérer la France alors qu’ils ont du mal à s’en sortir avec une assoc qui fait 30 millions de chiffre d’affaires…..

    laissez nous l’UMP pour rire, c’est trop triste ailleurs…

    1. L’UMP a été créée en avril 2002, il y a 12 ans, pendant lesquels elle a été au pouvoir pendant 10 ans; alors, avant de s’en moquer…

      1. je me moque de qui je veux ARIE ,

        arrête de faire ton redresseur de tort tu n’as pas du tout le profil, loin de là……. …occupe toi de Mélenchon, je me charge de l’UMP…à chacun son chien de sa chienne

        je ne suis pas un de tes employés….

          1. ARIE

            n’empêche que tu lui consacres suffisamment d’articles de blog et de remarques acerbes toutes les semaines………..au nom de la science ?

            alors excuse moi, je reprends ma phrase : « occupe toi du détail Mélenchon……..

      2. L’UMP a été crée pour être une machine à gagner des élections. Sarkozy l’a bien compris puisqu’il lui a préféré la présidence plutôt que d’être ministre.
        Il a été élu uniquement grâce à la com relayée jusqu’à outrance par TF1 depuis qu’il se rase puisqu’au JT de 20H on a bouffé du Sarkozy tous les soirs.

        On nous a présenté une espèce de sauveur avec un programme pour la france digne d’un épisode de la petite maison dans la prairie et dont les démonstrations économiques sont de la même valeur que celles que l’on fait au coins du bar après une soirée de bitûre.

        On a eu le programme et les Français ont jugé au résultat. La gestion de l’UMP est à l’image de la façon dont Sarko a géré la France.
        Rappellons quand même que si un plafond a été fixé, c’est pour empêcher des lobbies ayant des moyens financiers important d’influer sur une élection.

        les donateurs aux Sarkothon doivent être contents de savoir où est parti leur fric.
        Sarkozy est une calamité pour la France et il faut regarder la prestation de Copé hier soir sur TF1 pour s’en convaincre. J’ai savouré cet instant entre autre où il cite la brianllante victoire de l’UMP au municipale alors qu’il s’est pris 24h00 plus tôt la branlée la plus magistrale en passant en dessous du FN aux européennes.
        Les Sarkozystes ont l’art de prendre les Français pour des cons sans mémoire. Comment pouvaient il espérer que les Français oublient que le PPE a voté toutes les lois européennes qui ont été votées par une Europe qu’on leur a fait détester.

        Quand on promet beaucoup au gens, les gens attendent beaucoup de vous.

  5. j’en ai raté une ….c’est pour casser du pauvre, l’effet n’est pas le même

  6. Faut pas s’inquiéter pour elle, avec tous les roublards chiraquiens, comme Devedjian, avec un Jego à l’UDI, c’est plutôt pour le libéralisme de Hollande que je m’inquièterais…et son refus de changer de politique…ça, c’est inquiètant.

  7. sauver la Droite ?
    protéger le patrimoine en excitant le patriotisme, conserver ses privilèges en promouvant l’ordre moral ?

    C’est le rôle traditionnel de l’extrème droite, (les fascistes donc, les natiaonal-socialistes encore mieux) Mussolini, Hitler, Franco, Trujillo, Stroesner, Pinochet, Marcos, Soekarno, etc…. donc pas à s’en faire Martine s’en charge puisque Sarko est enthummé.

    En version moderne ça donne Thatcher, Reagan Tony Blair, Berlusconi
    mais en post-moderne ça donne Hollande, Moscovici, Straus Khan, Fabius, Sapin, etc…
    et en futureuros ça devient FMI, Otan, Troïka, Junker

  8. toujours du mal à comprendre pourquoi tu t inquietes d’une eventuelle disparition de la droite, puisque cela fait de la gauche le seul receptacle politique des « valeurs républicaines ».

    Si il n’y a plus d’UMP, pour un mec de droite modérée attaché aux valeurs républicaines, le choix est soit de voter PS, soit de s’abstenir, pas de voter FN, non ?

  9. Pour les embrouilles de pognon, l’UMP et ses ancètres, le RPR; l’UDR, et l’UNR, sont des pros . Les autres partis sont petits bras à coté, même si ils ont leurs travers financiers . Ce qui est étonnant, c’est que ça ne semble pas géner l’électeur, voir Balkany à Levallois .
    Le FN, on peut penser qu’il finira victime de ses excès : le vidage de la section locale des Droits de l’Homme à Hénin-Beaumont, le refus de celébrer l’abolition de l’esclavage à Villers-Cotterets, n’en sont que les débuts . Et on peut compter sur pépé Jean-Marie pour des dérapages qu’il ne contrôle pas toujours .

Les commentaires sont fermés.