Pas d’explications pour Hollande ?


Lui président avait promis de ne pas se comporter en dirigeant de la majorité comme son prédécesseur. Sarkozy confondait l’Elysée avec le QG de l’UMP; ses déplacements présidentiels avec des meetings de campagne.

« Un traitement individualisé et un travail personnalisé, ou en petits comités, plutôt qu’un grand raout installant le président et les groupes parlementaires dans un face-à-face qui, vu le climat, ne serait pas sans risques : voici comment l’on conçoit, à l’Elysée, le travail de reconquête de la majorité socialiste. En douceur. » (source)

Hollande est resté en retrait, mais qu’il se rassure. Personne ne lui contestera l’opportunité de rencontrer des députés déçus.

Il n’a plus de majorité.

 

Je me souviens d’une rencontre de blogueurs à l’Elysée. La moitié était déjà critique, mais pas dans l’opposition. Le président était un invité surprise.  J’en étais ressorti assez satisfait par l’homme. Vous connaissez la suite.

François Hollande peut « rencontrer« . Ces échanges peuvent convaincre que l’homme n’a pas le caractère qu’on lui prête imparfaitement dans les médias. Mais ils ne changeront pas le fond d’une action politique qui trouble et insupporte. Il faut un changement, pas une « explication parlementaire ».

 

3 réflexions sur “ Pas d’explications pour Hollande ? ”

  1. Je suis hors sujet ( encore que…), mais quelle baffe d’Obama sur la tronche de FH et son intervention auprès du président US dans l’affaire de la BNP .
    Il faudrait bien, en effet, laissé un peu les banksters se débrouiller avec leurs turpitudes et cesser de leur sauver la mise à chaque crash : comment pourraient-ils se sentir responsables, autrement ?

Les commentaires sont fermés.