Retrouver un souffle


Jean-Luc Mélenchon est parti se reposer. D’autres devraient faire de même. Depuis 10 jours déjà, le leader du Parti de Gauche est à l’écart, au point que le Figaro s’en inquiète.

C’est une période particulière.

Ce n’est pas la première fois que l’abattement, la fatigue ou simplement la lassitude nous guette.Mais mon propos, cette fois-ci, ne concerne pas l’infime blogosphère à laquelle nous participons. Non, cet essoufflement, je le vois, le lis, le constate chez nos ténors politiques, petits et grands, celles et ceux qui ont consacré leur vie professionnelle à travailler pour la Cité.

Ne voyez pas dans cette remarque un quelconque poujadisme, un réflexe neo-con contre les politiques dans leur ensemble. La politique est une machine à broyer les hommes (et les femmes).  Elle est aussi noble, incroyablement noble.

Le cynisme ambiant ne saurait faire oublier cela.

J’ai rencontré la politique à l’oeuvre de près et régulièrement. L’expérience blogosphérique nous a permis de faire connaissance avec quelques figures, d’être invité à des échanges avec des ministres.  Ma propre expérience personnelle m’a fait croiser, parfois longtemps, des politiques à l’oeuvre, élus ou conseillers. On est parfois déçu, parfois en rage, parfois surpris. Mais je me suis toujours dit que la politique était comme le reste: il y a des cons partout, des inefficaces partout, des fragiles partout.

On s’égare.

Revenons à cette période, particulière.

Retrouver le souffle est une nécessité. Mais il est possible, probable, que nos ténors politiques n’aient pas conscience qu’il faudrait qu’ils se retirent, prennent un peu de recul, réfléchissent à la suite.

Mélenchon fait ce chemin. D’autres à gauche sont aussi en retrait.

Ils ont raison, pour l’heure.

 

20140614-170215-61335662.jpg

21 réflexions sur “ Retrouver un souffle ”

  1. HORS SUJET

    Si j’ai bien compris c’est un origine 100/100 arabe (d’Algérie) qui a fait gagner la France là-bas…….
    Et il va falloir lui dire merci ?! quelle honte ! où sont passé tous ceux – ils sont nombreux à ce qu’on dit – qui veulent des expulsions massives de ceux qui viennent manger le pain des vrais Français ?
    Pardon ? Je n’ai rien compris, il y a 2 poids 2 mesures plus un nombre de lâches…..
    Pardon Juan pour m’être lâchée mais j’en avais besoin.

  2. Je ne comprends pas trop le commentaire…. même s’il est hors sujet.
    Merluche recharge ses batteries …….. et c’est vrai qu’il y a, pour le coup, moins d’animation et plus de platitudes. Et avec la Coupe du Monde ça ne va pas s’arranger!!!! Ah si les pleurnichards de la droite ce soir à « mots croisés »

    1. Je ne vois pas la nécessité de mettre les points sur les i…..la France black, blanc, bleue…..ça ne vous dit rien ?

    2. Danielle explique que, selon elle, mêmes les plus obtus du FN appalaudiraient Benzema si il menait l’équipe de France au titre mondial . Mais il redeviendrait un sale arabe si, lors des prochains matchs, ladite équipe se faisait étriller .
      A mon sens, elle fait erreur : en 1998, les xénophobes et les racistes avançaient encore masqués . Aujourd’hui, ils se lachent sans retenue

      1. Ah ok ça prêtait à confusion. Oui tu as raison ils avançaient masqués ….mais les barbus aussi. Là on a pas fait très attention

  3. Un ténor a l’oreille musicale . Nos ténors politiques sont nettement sourdingues . Et en plus aveugles . Donc, il y a peu de chances qu’ils prennent du recul puisqu’ils ne voient rien, n’entendent rien ( sauf, par exception, le son des tiroirs-caisses actionnés par le MEDEF )

  4. Cette réflexion sur les politiques qui ont parfois besoin de prendre du recul, retrouver leur souffle et recharger leurs batteries ne serait-elle pas aussi valable pour les blogueurs et commentateurs ?

    Ne faudrait-il pas un régime des intermittents de la politique et de la blogosphère ?

    Vivement les vacances !

    1. Ca, c’est bien vrai : votre dernier billet sur le mystère Hollande est un tissu de contradictions . Il est temps de prendre du recul et des vacances pour espèrer retrouver votre souffle

  5. Mélenchon nous avait prévenu….il a peut-être « gu….lé » trop fort….et parfois çà ne nous a pas plu….il aurait fallu écouter l’essentiel de ce qu’il avait à dire ou il aurait peut-être du le dire autrement….mais pas étonnant qu’il ait besoin de recharger les batteries….
    Les autres ne changent pas….l’UMP continue sa descente aux enfers, le PS a peur de mourir alors que c’est nous qu’il rend « malade »..et Le Pen fait son show devant un public de plus en plus nombreux…et pendant ce temps les médias chassent, caméra aux poings, les mécontents de la sncf…

  6. Non seulement Mélenchon se met en retrait (et il raison de la faire) mais nous-même qui le suivons allons nous placer en position de spectateurs, histoire de voir ceux qui n’ont jamais rien à dire, s’ils vont continuer à le faire quand la suite du programme de pépère premier va les toucher directement. c’est un test quoi ! ARAMIS

        1. Pouvoir et non pourvoir. Pourvoir c’est pour les pauvres et pouvoir c’est pour les riches. Alors offrons-nous ce pouvoir que n’osions nous permettre d’observer. ARAMIS

  7. il fait bien de souffler, quand je vois autour de moi le nombre de gens qui respirent mal à cause des allergies au pollen…

    alors une allergie au PS, ça doit être épuisant..

    1. Oui, tout à fait bien vu. Surtout le pire, le solférinien acarien qui s’accroche à ses prérogatives et aux prébendes qui vont avec… ARAMIS

Les commentaires sont fermés.