Foncer dans le mur en klaxonnant. Ou pas.


L’expression fait fureur depuis quelques lustres déjà, pour désigner l’action du gouvernement. On l’utilisait contre Sarkozy, médusés que nous étions par son obstination. Elle sert désormais pour qualifier l’action d’Hollande.

Elle m’évoque les dessins animés de Beep Beep et le Coyote, franche rigolade quand j’étais gamin.

Ou bien ces tests automobile informatisés.

 

 

13 réflexions sur “ Foncer dans le mur en klaxonnant. Ou pas. ”

  1. De nos jours, il es interdit de klaxonner . Ce qui n’empèche pas de foncer allègrement dans le mur .Nous avons des experts à droite comme à gauche .

  2. perso content de mon vélo, et de ma Peugeot ! sinon une italienne ! of course !
    what else, bref,

    à part ça, désolé, j’ai pris & mis l’temps..
    suis un speed pas rapide,
    autiste extraverti.. enfin tu vois, bip-et-bip
    j’ai (enfin) ‘compris’ Hollande ! (tv hier)
    ben merde alors.. (vive le sport ?)

    ps, qui n’a rien à voir.. y a qqls jours, semaines, Juan disait son ‘basta’ au blog (le sien) expliquant ses raisons (normales et justifiées) les quelles ne bluffaient pas l’helvète manouche, descendant de vieux, eux mêmes vieux, vieux, vieux singe..
    Bip-Bip
    pourvu qu’ça dure

  3. Dans le mur, assurément, et malheureusement de multiples façons. Quelques exemple parmi quantité d’autres :

    « The world’s most widely used insecticides have contaminated the environment across the planet so pervasively that global food production is at risk, according to a comprehensive scientific assessment of the chemicals’ impacts. »
    http://www.theguardian.com/environment/2014/jun/24/insecticides-world-food-supplies-risk

    « Les marchés financiers spéculent sur les catastrophes que provoquera le changement climatique.
    Jouer sur les catastrophes naturelles à venir pour s’assurer un bon rendement quand les marchés boursiers flageolent : c’est la dernière mode chez les assureurs et les financiers. Bienvenue dans le monde des cat bonds, les placements sur la catastrophe ! »
    http://www.reporterre.net/spip.php?article5973

    « Tisa, ces négociations commerciales secrètes qui visent à accélérer privatisations et dérégulations.
    C’est un accord commercial dont personne ne parle, négocié dans l’opacité la plus totale. 50 pays, parmi les plus fervents défenseurs de la libéralisation, discutent en ce moment de l’ouverture du « marché des services » à la concurrence internationale. Éducation, santé, transports, télécommunications, services financiers… Tout est sur la table des négociations. Sans que les citoyens ou parlementaires aient leur mot à dire. Les négociateurs – soumis à la forte pression des lobbys – sont cette semaine à Genève pour le 7ème round de ces pourparlers internationaux, qui pourraient gravement menacer les services publics et les tentatives de régulation du secteur financier. »
    http://www.bastamag.net/Tisa-ces-negociations-commerciales

  4. Mais rassurons-nous :

    « Les hyper-riches ont augmenté leur fortune en 2014.

    Selon le magazine Capital, les cent plus grosses fortunes de France ont accumulé un pactole de 257 milliards d’euros en 2014 ! Ce montant a progressé de 10 % par rapport à l’an précédent.

    En tête du palmarès : la famille Mulliez, qui possède le groupe Auchan : fortune de 38 milliards d’euros, en augmentation de 3,8 % par rapport à 2013. Ce groupe veut notamment bétonner le triangle de Gonnesse, la ferme des Bouillons et des champs à St-Jean-de-Braye.

    Cette évolution n’est pas propre à la France. En janvier, Oxfam avait publié une étude montrant que, malgré la crise du système financier ouverte en 2008, la fraction la plus riche des sociétés a continué à s’enrichir. Pour elle, il n’y a en fait pas de crise.

    De son côté, l’Observatoire des inégalités a récemment montré que les écarts de richesse au niveau mondial sont abyssaux : la fortune annuelle de l’homme le plus riche du monde est 104 millions de fois supérieure au seuil de pauvreté mondial et représente 19 millions de fois la richesse médiane par adulte. »

    http://www.reporterre.net/spip.php?article6059

  5. vu le nombre de morts sociaux (chômeurs, pauvres de tous types,) depuis quelques années, il me semble que nous sommes déjà rentré dans le mur.
    Nous sommes coincés dans un bus et le klaxon aussi….

    en attendant les secours du chef hollande qui ne viennent pas, parce qu’ils ne savent pas nous retrouver (ont pas appris à lire une carte), il est à craindre qu’un second car touristique, celui des banquiers et de la finance vienne nous emplafonner de plein fouet par l’arrière…
    c’est donc un carambolage monstre qui nous menace….

  6. à propos de secours qui ne nous trouvent pas,

    nos chefs élus sont en train de se prendre la tête pour gratter quelques centaines de millions sur le dos des intermittents, quelques centaines sur les chômeurs, sur les malades, les vieux ; bref, s’arrachent la santé et l’intelligence pour sauver la France toute entière de la faillite

    Pendant ce temps là, l’UE vient de débloquer 11 milliards d’euros à refiler à l’Ukraine (soit pour foutre la merde, soit pour garder sous le coude quelques travailleurs pas chers pour la teutonie qui va manquer de bras)…

    l’UE de la paix, c’est maintenant…

  7. tout à fait ça….les mêmes depuis tant d’années.
    Petit aparté sur le crash test informatisé pour raison marketing : En réalité, c’est bien à 50 ou 60km/h que l’on obtient ce résultat avec une vraie voiture. Le voir à vitesse réelle fait réfléchir sur sa conduite, en cette veille de départ en vacances.
    la catapulte (oui c’est comme ça qu’on l’appelle dans le milieu) de VW : https://www.youtube.com/watch?v=qYIS1NYsuAE
    Bonnes vacances aux juilletistes

Les commentaires sont fermés.