Un souvenir du bac


C’est l’ami Romain Blachier qui sollicite. Racontons un souvenir du Bac, puisque le Bac vient de se terminer pour quelques centaines de milliers de lycéens, la semaine dernière.

Je ne me souviens que du premier Bac, le Français, en fin de première. J’écrivais mal. Mes parents m’avaient astreint à une préparation, de la lecture. Je me souviens de Le Clezio. Il fallait enrichir mon vocabulaire à défaut de convaincre de ma grammaire.

J’ai obtenu la meilleure note de Français jamais obtenue… Une petite avance pour l’année suivante.

2 réflexions sur “ Un souvenir du bac ”

  1. Même genre de souvenir mais en philo….des notes minables toute l’année faute de sujets passionnants. Et là, au bac, enfin un sujet qui me parle et me voilà avec enfin une note au dessus de la moyenne.
    Encore une prof que je ne remercierai pas, ….tandis que d’autres ont eu certainement plus d’influence qu’ils ne le croyaient à l’époque.

  2. d’ailleurs celui qui ne l’obtient pas, le bac terrien, peut en être malade, ;
    mais pas de danger, c’est un diplôme gagnant le bac à lauréat,

Les commentaires sont fermés.