Les calculs pour 2017


Si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui,  je saurai pour qui voter.

François Hollande a mal parlé ce 14 juillet. Ce n’est pas parce qu’une poignée d’abrutis l’a sifflé sur les Champs, pour le plus grand plaisir des machines à buzz médiatique, qu’il fallait l’applaudir.

Son propos télévisuel a été habile: il a cornaqué son rival de l’intérieur Manuel Valls, , mieux que Chirac vis-à-vis de Sarkozy, dans un rôle d’exécutant jugé efficace de sa politique.

Hollande dirige Valls, c’est compris.

Il a défendu sa politique de l’offre , obstiné dans l’erreur.  Le plus fascinant dans cette intervention fut d’écouter cette conviction. Je rappelle pourquoi je pense qu’Hollande fait fausse route: son combat en faveur du Dieu Compétitif efface tout le reste. C’est un pari politique, de droite, et qui n’a jamais fonctionné.

Qui dit mieux ?

Hollande avance le droit de vote des étrangers pour la fin du quinquennat.

On croit rêver.

 

51 réflexions sur “ Les calculs pour 2017 ”

  1. Je ne sais pas pour qui je voterai si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui mais…
    ….ce billet m’inspire un photomontage !
    😉

  2. Parce que le droit de vote des immigrés ce serait une mesure sociale ? Moi je suis contre et de gauche, je fais quoi ? Ou tout le monde à le droit de voter chez tout le monde ou rien. Moi en Algérie je n’aurai pas voté Boutéflka, mais pour un français qui vivrait là-bas, na ! ARAMIS

  3. le + drôle est quand même de voir Junker proposer une 1/2 relance UE de 300 milliards € pour lutter contre le chômage dans l’UE après avoir soutenu.. la création du chômage par une politique austéritaire :p Je pense que c’est le sujet essentiel (et d’ailleurs une demande de FH avec les autres soc-dem), regardons ça au lieu de penser à 2017. Par ce que la encore le diable se cachera dans les détails, et que cela à une chance/risque d’influencer la situation en France. Je vais citer quelqu’un, je pense la même chose: Juncker dit des choses. Il est donc possible qu’il se passe quelque chose avec lui. Au moins parce qu’il semble avoir conscience du danger qui pèse sur l’Europe actuelle du fait de la désaffection massive des peuples à son endroit. tout est dans le « possible » , devinez qui a écrit ça ? c’est Melenchon. Et il se base sur son ressenti, pas de la dialectique… Etonnant non ? ou alors il ne s’est pas relu.

  4. faut rien calculer pour 2017, un gros plantage financier va mettre tout en cause d’ici là,

    – il suffit de commencer à suivre l’irrationnalité des placements boursiers qui préfigurent une nouvelle bulle….ça monte, ça monte alors qu’il n’y a aucune perspective de croissance dans le réel.

    -le casse gueule de la banque portugaise en cours, futur départ d’un écroulement de banques en série…..

    ce n’est pas la politique à hollande que nous vivons, hollande et valls sont juste les standardistes de juncker, ponte du premier paradis fiscal de l’UE qui capte 80 % des investissements de la zone…. et de l’UE…

    la France n’existe plus en tant que pays, c’est un land de l’UE ..

    3 ans c’est très long, quand la finance fait ses bénéfices à la micro seconde, sans quasiment rien refiler à l’économie réelle…
    et pendant ce temps là la BCE arrose à volonté le circuit bancaire….

    comme disait Confucius « du fric liquide jusqu’au cou, pas moyen d’en boire »….

  5. Stanislas : non la plus grosse lessiveuse UE c’est les NL avec 12000 milliards d’Euros par an. Tout le monde l’oublie , et ce sont des résultats, bénéfices pas des « investissements »

    1. RVA

      j’avoue ne pas comprendre NL. ??

      si on ratisse la zone et les potentiels de planques fiscales ou d’optimisation, sous différents angles on a : Luxembourg, Irlande, Belgique, Autriche, grande bretagne…et quelques ilots attenants ici et là…

      je cite volontiers juncker et son Luxembourg, parce que cet imposteur s’est ouvertement opposé à la transparence du système financier de son tout petit pays….ce qui est un comble pour un type qui veut prétendre gouverner un espace « ouvert »..

      chacun apprécie comme il veut la plaisanterie et l’humour…..

      1. stanislas NL signifie Nouvelle Lune, c’est ce qu’on voit sur certaines voitures , mais je n’ai jamais trouvé où se situe ce pays.Si vous avez une idée je suis preneur
        amitiés

        1. Bonjour Robert

          ça m’a fait rire parce que j’ai cherché je ne sais trop quoi, alors qu’effectivement c’est sur toutes les voitures des bataves…..

          c’est partageux qui a apporté la réponse…

          voila ce que c’est de chercher midi à 14 heures…

      2. NL = Nederland , oups, les PAYS-BAS. avec ce beau statut fiscal par exemple de la « fondation a but non lucratif » , je crois que c’est la statut d’IKEA par exemple.

        1. Il y a aussi les SCI de droit hollandais, pas mal en matière d’immobilier professionnel

        2. je vais voir ça ces prochains jours, il est vrai que je me suis peu intéressé à ce pays.

  6. Vi vi, cher Juan, allez ne vais pas retourner le couteau dans la plaie, mais la perspicacité avant le vote s’imposera d’elle-même avant le futur choix ou pas choix du tout d’ailleurs.

    Je suis d’accord avec Stanislas, le système de la finance s’écroulera avant et peut-être avec Rva aussi, ne sais pas ce que sont les NL ???

    Les pays nordiques ?

    Quoi qu’il en soit et de mon indécrottable Suisse dont les banques et le gouvernement, les lobby assureurs ont tous les pouvoirs au détriment de la réalité citoyenne et contrairement à ce que l’on croit, je peux dire qu’ici les choses ne vont pas mieux c’est juste que la pauvreté se voit moins et est bien mieux cachée, ce qui rend la chose encore plus difficile à combattre.

    C’est la Terre qui va mal cher Juan, dans son entier, parce que tout est basé sur un principe économique obsolète. Il aurait fallu l’arrêter bien avant et en construire un autre, plus partageur pour sauver la planète et les humains dans leur globalité.

    Nous vivons sur une toute petite Terre, les nations ne sont plus que des grains de sable dans une globalité irresponsable.

    1. oui, 2017 se présentera le moment venu. Et il ne faut pas faire de politique fiction. Je déteste, cependant, cette tactique à l’oeuvre depuis quelques semaines qui consiste à agiter quelques cadeaux « à gauche » pour la toute fin d’un quinquennat, après un glissement stratégique et durable vers la droite.

      1. Sans faire de politique fiction, moi je ne pose pas de question : 1er tour à la vraie Gauche, le 2ème… in’challah !!!! sinon kinos

  7. du simple point de vue politique, j’aime assez la réflexion de Confucius coluche qui disait

     » le mois où les politiques disent le moins de connerie, c’est le mois de février parce ce qu’il n’a que 28 jours »…

  8. NL : Nederland, les Pays-Bas. Qui sont un bonne vieille lessiveuse toujours en service malgré les casseroles accumulées au fil des décennies.

    AmroBank, ING Bank, RaboBank, je suis quasi convaincu que ça ne dit rien aux Français alors que ces établissements ont défrayé la chronique. RaboBank, par exemple, c’est en gros l’équivalent de notre Crédit Agricole. Eh bien RaboBank a blanchi des milliards et des milliards de dollars narco-trafiqués. Même pas une gardav ! La Justice a dit que c’était pas bien, petit coquin, et qu’il fallait pas recommencer. Pendant que ça continuait à toute vapeur…

  9. En 2012, j’ai fait campagne dans les quartiers populaires en parlant notamment du droit de vote qui était l’une des premières promesses énoncées par F. Hollande lors du meeting d’investiture de Villepinte. F. Hollande n’a plus les moyens de faire passer cette promesse, soyons francs !

    Militant PS, s’il fallait faire campagne aujourd’hui, je voterais Hollande si c’était le candidat PS, mais je ne mettrais pas les pieds dans les cages d’assesseur pour faire campagne, pas par peur d’être traité de menteur (j’étais de foi), mais parce que, moi-même, je me suis senti manipulé, trahi..

  10. j’ai fait le calcul pour 2017.

    puisque tous les politiques sont en train de tirer un trait sur 2015 et 2016 pour s’intéresser à leur élection de 2017, j’ai fait le calcul pour fallait préparer l’alevinage de l’étang où je vais pêcher pour cette même année…

  11. A tous : NL = Pays Bas (Hollande-pas le président- pour ceux qui n’auraient pas encore compris) LOL!!!!
    Aramis a raison est-ce une mesure sociale que le droit nde vote des immigrés ? auquel je ne suis pas du tout d’accord également, …. foutage de gueule.
    Et oui on ne parle pas assez de ce fameux « NL »

  12. Les calculs pour 2017 ?
    Comme dit Stanislas , aucun .
    Le rebond de la Grande Crise pointe son nez . Récession , déflation mais la bourse monte malgré des indicateurs merdiques . Tout le monde sait comment ça finit .
    Un super big krach pour dans deux ans et tout ce merdier volera en éclat .
    Les « pépère » comme les autres .

    1. En termes médicaux, avoir des calculs (surtout au niveau des reins) n’est jamais très bon… M’est avis que ça doit ou devrait être pareil en terme politique… Je dis ça…

  13. Si nous étions en 2017, je regarderais soigneusement les canddidats du 1er tour . Sachant le graaaaand renouvellement de la classe politique française, j’imagine que nous retrouverions les Juppé ( ou Bertrand, ou Sarkozy (?) ), Marion Anne Perrinne, FH ( ou Valls ), un Vert quelconque et le candidat de gauche ( le PS n’etant PAS de gauche ) . Donc, le candidat de gauche au premier tour et un superbe vote blanc au second tour si les autres guignols passaient devant .
    Par contre, je m »efforcerais de mener campagne pour la gauche aux législatives, afin d’avoir un vrai rééquilibrage et pas des frondeurs à la mie de pain qui se liquéfient au premier froncement de sourcil d’un Manuel Valls .
    Maintenant, 2017, c’est loin et rien ne dit qu’on ne serait pas amener à voter avant , tant pour des législatives anticipées que pour une présidentielle, avec un FH poussé à la démission par ses conneries .

        1. Pareil aussi pour moi et mes très nombreux amis galériens (on en parle souvent, comme éventualité si la vraie gauche,n’était pas présente au second tour). ARAMIS

  14. mais si je calcule de suite je ne vous cache pas que je suis outré par l’élection de ce juncker, même si plus rien ne me surprend dans ce boxon à multinationales qu’est l’UE……

    je ne veux pas foutre la merde mais à titre indicatif, la France, 5 eme puissance mondiale et 2eme d’Europe, va réussir l’exploit de n’avoir quasi aucun représentant de poids (2 sur 20 et encore sur des bricoles) à bruxelles

    un beau sujet pour JUAN…….

    ce n’est plus du foutage de gueule, on entre de plein pied dans la haute trahison de nos élites….

    bordel de merde, …………….je rejoins le premier qui aura un programme économique censé avec comme préalable la reprise de notre souveraineté dans le cadre d’une UE redéfinie à quelques uns et en dehors de l’allemagne (ce qui exclut le l’épicerie familiale FN en ce qui me concerne….)

    il faudra en tenir compte en 2017……………si la France existe encore………

    1. Se rassurer en disant être la 5ème puissance mondiale, c’est l’équivalent de se glorifier d’être la cinquième équipe de football dans le championnat français. ça permet d’oublier qu’on est très très loin du PSG et très loin de Monaco. La France c’est 1% de la population mondiale, et pas beaucoup de grands succès industriels récents (quels sont les équivalents de Microsoft, Apple, Google, Twitter, Facebook ?)

      L’autre point qui me chiffonne est que j’aimerais bien savoir quels hommes politiques français vous aimeriez inflger aux citoyens européens très concrètement. Moscovici ? Raffarin ?

      1. la France c’est aussi le 21eme pays du monde en nombre d’habitants, vous pouvez vérifier….

        La puissance d’un pays n’a rien à voir avec celle d’une équipe de foot ni en individu, ni en budget, c’est aussi une situation géostratégique, des infrastructures, un niveau de culture et de formation….

        même si on voit des petits budgets au foot donner la leçon aux équipes importantes…

        ça n’a donc rien à voir avec un quelconque fait de se rassurer c’est un fait statistique, économique.
        La France est le 3eme pays au monde pour attirer les investissements…le fric c’est con, croire que celui qui le possède a des vapeurs pour le placer est une vue de l’esprit, il se place là où les risques sont absents;;et la France reste un beau débouché pour la saigner….il y a encore beaucoup à brader contrairement à la grèce où tout le palpable est vendu….

        et ne soyez pas chiffonné pour votre dernier paragraphe, je ne vois pas de noms dans cette génération de politiciens professionnels corrompus (au moins intellectuellement)……ce qui ne m’empêche nullement d’utiliser, comme tout à chacun, la seule prérogative qui me reste d’exprimer mon opinion….

        ce que je crois, c’est que des hommes se révèleront naturellement quand la période psychotique du libéralisme financier actuelle ira à son terme : dans le mur (genre de berlin en symbolique)…il reste donc à attendre…..

        1. Faudrait peut-être arrêter de parler d’un pays comme une « puissance » quelconque mais en parler comme une composante d’un monde globalement à la dérive et là on pourra se poser les bonnes questions.

          Je ne cause pas du monde de la finance, juste du monde et ses composantes humaines, animales, végétales et, forcément…. utopiques…

          Vive le repli sur soi sans ces conditions…

          1. Ok pour le monde à la dérive, mais il est des constantes qu’on ne peut pas ignorer, comme la notion d’épreuve de force constante qui a toujours prévalu et qui prévaut toujours en ce bas monde, ce n’est pas moi qui l’ait inventé tout de même..

            je renvoie à l’histoire où on a rarement vu une nation transférer ses instruments de pouvoir à une autre, sauf par abandon devant une force supérieure

            en système de concurrence, on doit bien parler de puissance, là où fatalement il y a un dominant et un dominé…ça finit souvent comme ça, d’ailleurs…

            puissance me semble être le mot qui convient sauf à m’expliquer que je me trompe sur la notion d’épreuve de force que je dois rêver….

            et ce jeu se renforce en période de pénurie, c’est à celui qui va faire plier l’autre pour exister……

            nous sommes sur terre…..

            au final vous avez raison, il faut se poser les bonnes questions…

            l’une d’entre elle est donc pour moi, : quand reprenons nous nos instrument de pouvoir et de souveraineté pour mettre en œuvre les composantes de notre puissance dans un monde en guerre économique ? *

            * (précision ; dans un cadre renégocié avec des puissances complémentaires aux nôtres s’il faut envisager une possibilité d’union ).

            1. > La France est le 3eme pays au monde pour attirer les investissements…

              Je serais vous, je lirais l’article « La France, l’investissement et le biais de narration » pour utiliser des arguments moins faiblards

              http://blog.francetvinfo.fr/classe-eco/2014/02/01/la-france-linvestissement-et-le-biais-de-narration.html

              > la France c’est aussi le 21eme pays du monde en nombre d’habitants, vous pouvez vérifier….

              Un pays moyen donc, ce qui me convient personellement tout à fait, j’aimerais juste qu’il se comporte plus souvent de manière exemplaire.

              > je renvoie à l’histoire où on a rarement vu une nation transférer ses instruments de pouvoir à une autre, sauf par abandon devant une force supérieure

              Ben regardez ce qu’on fait nos voisins suisses en fondant la fédération helvétique, j’ai pas l’impression que depuis le temps ils s’en soient portés plus mal que la plupart des autres pays.

              L’union européenne c’est une version de ça dégénérée parce que certains pays à commencer par l’Angleterre et la France tiennent à la fois à ne pas en sortir ET à bloquer ses évolutions vers quelque chose de satisfaisant.

              1. https://www.tresor.economie.gouv.fr/investissements-etrangers-en-france

                oui je connais delaigue,

                je mets l’accent sur le fait que la France n’est pas le 3e pays en IDE, et je reconnais mon erreur elle est 4eme.

                Toutefois la démonstration de delaigue renvoie aux réactions aux écarts de flux d’une année sur l’autre et les analyses qui en découlent et qu’il trouve (si j’ai bien compris) délirantes parfois…ou il le laisse entendre.
                C’est un autre sujet;..

                ensuite si vous voulez m’expliquer mieux la comparaison entre la suisse et la France « concernant le transfert de pouvoir », parce que j’avoue ma limite historique concernant ce pays……donc je ne la comprend pas..

                1. « Le mythe fondateur suisse n’est pas la conquête des terres par un monarque, ce n’est pas non plus la résistance héroïque d’un peuple contre l’oppresseur. Le mythe fondateur suisse est un pacte de solidarité conclu en 1291 entre trois différentes vallées, Schwyz, Uri et Unterwald, le Pacte du Gothard, du nom du col stratégique entouré par les trois vallées. Le mythe fondateur suisse est politique et surtout contractuel. »

                  Extrait de la série d’articles sur l’histoire de la confédération helvétique
                  http://www.taurillon.org/La-Suisse-ou-l-histoire-d-un-peuple-heureux-Denis-de-Rougemont
                  http://www.taurillon.org/La-Suisse-Etat-paradoxal-la-Confederation-federale,00951
                  http://www.taurillon.org/Et-si-la-Lumiere-venait-de-Suisse

  15. bon …bon…bon ..je ne vois aucune analyse ici , seulement du lâchage et du lynchage , il n’ y a pire ennemi que la gauche elle même et si je suis déçue ce n’ est nullement par le gouvernement ou FH mais par cette gauche irréaliste qui n’ a qu’ une vision à court terme de la politique ….déçue par ces blogueurs dit de gauche se comportant comme des enfants capricieux ( certains allant jusqu’ à prétendre que FH serait plus méprisant et détestable que Sarkozy ), la gauche se meure de son incapacité à penser , à inventer , à accepter que le monde change plus vite qu’ elle n’ innove ..

    1. on aimerait pouvoir analyser, mais pour cela, faudrait il qu’il y ait quelque chose à analyser…

      Le lâchage n’est pas le fait de ceux qui ont voté pour un type censé être de gauche, ceux là sont restés sur place, ils ne sont même pas » frondeurs », il n’y a tout simplement plus personne à la place où ils avaient mis quelqu’un il y a deux ans…

      les blogueurs dits de gauche sont des enfants bien capricieux mais ne dit on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ?
      ……….rien que des lanceurs de pavés, des bouffeurs de bitume..

      je parie que tous ces blogueurs de gauche ne seraient même pas foutus de donner à une quête pour renflouer les excentricités financières de leurs mentors……

      mais ce ne sont que les radins qui sont à gauche finalement, pas foutu de lâcher un peu d’argent pour des causes sociales comme celles du MEDEF, du CAC, ou des banquiers qui font les cons….

      comprennent rien à la modernité du libéralisme financier qui est ce que le silicone est à l’amélioration de la plastique physique..

      1. « modernité du libéralisme financier qui est à l’économie, ce qu’est le silicone à l’amélioration de la plastique physique… »

      1. sans vouloir faire de peine à Stanislas, c’est à nadia maubois que j’adresse mon accord sur ses propos…

        1. sans vouloir te faire de peine, je n’ai pas envisagé une seule seconde que tu puisses être en accord avec mes propos

    2. Peut-être que cette « gauche capricieuse et bouffeuse de bitume » n’aime pas qu’on lui fasse prendre des vessies pour des lanternes.
      Quant à « bouffeur de bitume » ce n’est point élégant car toi, socialiste bon teint, tu dois savoir que les luttes se sont gagnées sur le bitume et non velcrosé sur un siège… et puis en 2010 toute la clique socialiste bouffait du bitume, foulait la pelouse de la Fête de l’Huma (sans grand succès je l’avoue) pour « endormir » les électeurs ».
      Et maintenant ce sont les Territorialités qui sont « attaquées »… Pourquoi ? Hollande pense récupérer quoi ? Il est en train de nous faire une France bleue…. et bleue marine

      1. ma chère madame, cette image d’Epinal du « gauchiste « se veut être du second degré qui a l’inconvénient de tourner au bide assez souvent…

        j’en suis à la limite de la vexation quand vous me traitez de socialiste, tout dépend bien sûr de votre second degré à vous.:…j’espère en tout cas que vous ne pensiez ni à pascal lamy ni à wauquiez, et dans ce cas vous êtes pardonnée …..

        en réalité je ne suis encarté nulle part, ce qui me facilité les choses car je peux faire mon « gauchiste », quel que soit le parti au pouvoir… c’est plus facile non…..?

        mais je suis prêt à soutenir un individu qui aura l’outrecuidance de penser que la priorité d’une politique économique est celle qui considère le peuple, non pas comme variable d’ajustement de CHARGES et de COUT en dernier recours des errances et de l’assistanat de la faune de la finance, du MEDEF et du CAC réunis, mais comme le principale source de RESSOURCES HUMAINES d’un pays au détriment du marché mais dans le cadre des problématiques de concurrence qui sont les nôtres…

        je suis désolé de vous avoir fâchée mais ça vous va bien au teint….

        1. Mais mon cher Monsieur ce n’est pas à vous que je m’adressais mais je faisais réponse à Maubois Nadia…. mon doigt ou mon clavier a fourché. J’aime assez vos interventions….. Allez…. sans rancune

  16. je vois la Hollande différemment.. petit pays calviniste (comme la Suisse mais bcp plus plat; la comparaison s’arrête là) sans grande industrie, pas de mine pas de fossile, pas vraiment de secret, ni bancaire ni politique, pas de vague (vaut mieux pas !) commerçants, traders de tradition (polyglottes) efficaces, pragmatiques, alors une économie plutôt stable aussi sa qualité de vie.. sans prétention (ni arrogance)
    ps, une traduc pour Stan: ‘god ver domme’, bordel de..

Les commentaires sont fermés.