Quand les digues ont sauté…


Une ex-future candidate du Front national, prise en flagrant délit (et délire) de racisme dans un reportage de France 2, a finalement été condamnée à 9 mois de prison ferme pour avoir comparé, en l’assumant, Christiane Taubira à un singe.

Elle n’a malheureusement été condamnée qu’à 5 ans d’inéligibilité.  C’est sans doute le plus grave. Etant personnellement dubitatif sur le travail de « rééducation » qu’il est possible d’accomplir en prison, je crois à l’inverse qu’empêcher ce genre de personnes délirantes vomir leur haine raciste dans des listes électorales où l’on attend des candidats un minimum d’exemplarité républicaine était une nécessité démocratique.

Il y a très longtemps, au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, j’avais chroniqué comme d’autres comment nos digues morales et républicaines sautaient les unes après les autres sous les coups de boutoir d’une droite classique devenue « décomplexée« .

« Nicolas Sarkozy, quand il était candidat à l’élection présidentielle, a fait sauter plusieurs digues. Il appelait cela la « rupture« . Il a attaqué l’esprit de Mai 1968, l’Etat Providence, les régimes spéciaux, les petits délinquants de la rue, les sans papiers, les découragés du travail.
Il a replacé au coeur du débat l’identité nationale, l’enrichissement personnel et l’atlantisme. Il a chamboulé la communication et la pratique présidentielle à travers une personnalisation extrême du pouvoir, autour de sa personne, de ses conseillers non élus, et de son épouse. Bref, des digues ont sauté : celle de l’universalité des droits de l’homme, du débat parlementaire, du respect en politique. »

(source: 23ème semaine de Sarkofrance)

Le décomplexage massif porté aux nues et au sommet (de l’Elysée) par Nicolas Sarkozy et son clan a libéré les monstres. C’est l’un des constats qu’Edwy Plenel rappelle aussi dans son dernier ouvrage  (« Dire Non », éditions Don Quichotte, prochainement chroniqué dans ces colonnes). Le monstre ose s’exprimer sans limite.

Quand la condamnation de cette « dame » du FN fut connue, un sénateur UMP déclara que l’injure initiale qui lui valait cette condamnation était une « blague potache ».

Rappelez vous comme elle en riait à l’époque…

20 réflexions sur “ Quand les digues ont sauté… ”

  1. On ne peut que se réjouir en attendant la confirmation de l’appel qui a été formé.Dommage que cette mesure n’ait pas été prise auparavant lorsque Le Pen dérapait ou simplement envers un français lambda

  2. Sur Twitter je bloque, mais sur FB ,il m’arrive de lire en diagonale certains commentaires de personnes….. amis d’amis …..je suis absolument effarée de lire certains raisonnements racistes et tellement absurdes , mais qui peut écrire de telles inepties , intox ?????

  3. En taule les voyous!
    Hier, ces mêmes personnes hurlaient et tapaient sur le « laxisme de Taubira », aujourd’hui, on cherche l’apaisement: » Ah non! C’est trop pénible! Vite! il faut réduire la peine! Mais si, on propose même d’acheter son bracelet électronique nous même, s’il vous plait Madame Taubira « 

    Les cons.

  4. ouais, il y a du travail en prévision pour les psy et équivalents
    au moins une profession qui a des perspectives d’avenir…..

    faut reconnaitre aussi que c’est rarement une démarche volontaire…

  5. Ca démontre au moins une chose : La petite médème est totalement représentative du FN, n’en déplaise à Marion Anne Perrinne et à Florian Philippot . Ses propos s’assimilent à une incitation à la haine raciale qui fait d’elle, que ça lui plaise où non, une délinquante ( ce que, visiblement, elle ne comprend pas, voir son interview hier à la télé ) et, effectivement, 5 ans d’inéligibilité, c’est une vaste blague . Dans son cas, l’inégibilté à vie serait la sanction appropriée . Il est temps de rappeler à des pèlerins de cet acabit que noir, jaune ou blanc, islamiste, chrétien, bouddhiste ou autre, que nous sommes tous des HUMAINS et que sa blancheur et ( surtout ) sa blondeur n’en font pas quelqu’un de supérieur, loin de là .

      1. Elle ne se repentira pas profondément car ce n’est pas « un simple dérapage » et si la Justice avait été aussi tranchante avec les dérapages de Le Pen, nous n’aurions pas un F-Haine à 25%

      2. Il faut l’avoir entendue pour comprendre que changer, c’est pas vraiment dans ses gènes . Et oui, il est préférable d’éliminer de la vie politique ce genre de zigoto . Il y a largement assez des politicards professionnels raconteur de salades, sans en rajouter .

      3. Lorsqu’on sollicite un mandat, c’est auprès de tous les citoyens . Le spectacle donné par les politicards de l’UMP, celui donné par Marion Anne Perrinne, son FHaine et leurs propos insidieux, celui de FH, déconnecté des réalités et son PS incapable d’assumer son libéralisme ramapant , ça donne furieusement envie de les rendre tous inéligibles, d’autant qu’ils sont là depuis des décennies et que, tel soeur Anne, le citoyen lambda ne voit rien venir .

        1. Une dernière chose, à l’attention d’Estelle92 : être élu, c’est être responsable, non seulement de ses actes, mais aussi de ses paroles . Si dès le départ, on n’a pas compris ça, mieux vaut oublier la politique . Visiblement, ça a échappé à la digne représentante du FN .

          1. Donc sa connerie est impardonnable, celle des élus corrompus est pardonnable…
            En plus elle n’est pas élue…

            1. La corruption des élus n’est pas plus pardonnable . Juppé, en 1ere instance, s’était pris 10 ans d’inégibilité, ramenée à 14 mois en appel ( fallait pas traumatiser ce pauvre homme ) . Perso, les élus qui trempent les doigts dans la confiture ne devraient plus être éligibles : traitre un jour, traitre toujours .
              Quand à la petite médème du FHaine, elle était candidate et donc, responsable de ses actes et de ses paroles .
              Pour mon compte, j’en ai marre de ce genre de pélerins qui sollicitent un (des) mandat sans avoir pour deux ronds, non pas d’intelligence ( faut pas trop demander ), mais de bon sens et, surtout , de respect de l’autre .

              1. Et puis, puisqu’il faut renouveler la classe politique, il est préférable d’éliminer, d’entrée, des individus qui se montrent malsains . Il est regrettable qu’on n’en n’ai pas fait autant pour des JMLP, des Marion Anne Perrinne, des Sarkozy et d’autres qui ne savent pas faire autre chose que de monter les citoyens les uns contre les autres, par carrièrisme, parce que pour des idées profitables à l’intéret général … !.

Les commentaires sont fermés.