Gaza, la mort.


230 morts.

Une bombe qui tue 4 enfants devant des caméras occidentales, les nôtres. Quatre autres enfants tués le lendemain.

La guerre, bien sûr, c’est sale.

Le Likoud est en passe d’éteindre l’idée d’Israël comme le Hamas et quelques autres fanatiques ont détruit la Palestine de l’intérieur.

Comment ne pas être stupéfié par ce que l’on voit, ce que l’on entend ?

Puisque le décompte doit être macabre, faisons-le. Combien de morts civils et innocents d’un côté, combien de l’autre ? On connaît le résultat.

Le Likoud d’Israël a perdu toute dignité, encore une fois.

Voici que Tsahal intervient par la voie terrestre. C’est peut-être la meilleure chose et la plus grave aussi qui aurait pu se passer. Que l’on sorte de cette guerre à distance de drones. Je ne dit pas cela par plaisir ni soutien.

C’est une guerre, Likoud contre Hamas.

 

 

51 réflexions sur “ Gaza, la mort. ”

  1. C’est un pays occupé qui se fait massacrer.
    Arrête de foutre le Hamas au milieu, cela devient fatigant et surtout, limite insultant vis-à-vis des Israéliens qui militent contre la politique d’Apartheid de leur pays.
    Tu te rends compte que tu dis que c’est les Afrikaaners contre l’ANC, le jour de la naissance de Mandela?
    Tu te rends compte qu’on sort les mêmes salades que pour sauvegarder l’Appartheid?
    Désolée

    1. ??? je dis exactement l’inverse: il y a des Israéliens qui luttent contre la guerre et l’occupation des territoires occupés. Israel meurt par sa droite, à cause de sa droite.

  2. Et voilà, vous nous avez énervé Dame Rosa ! C’est malin, tiens…

    (J’ai un peu de mal à comprendre ce que vient maquiller Mandela dans cette histoire, mais bon : je ne suis pas une grande spécialiste comme elle, n’est-ce pas ?)

      1. Si vous faites allusion aux neurones que vous-même mettez en surchauffe dès qu’il s’agit des Juifs, je crois que je fais très bien de les laisser en sommeil chez moi…

            1. Toujours là?
              Mais ça m’atteint pas du tout, ce genre d’insinuations.
              Je sais qui je suis.
              Justifier un tant soit peu l’agression israélienne et le massacre, c’est réellement insulter tous les Juifs qui se battent contre le LIKOUD et les autres ultra-sionistes, insulter tous les Israéliens qui se battent contre leur gouvernement et le règne des colons qui chassent  » de l’arabe ».
               » Thomas, si vous suivez les sondages en Israël au cours des 30 ou 40 dernières années, vous trouvez clairement un racisme grossier: un tiers de la population se déclare ouvertement être raciste. Ce racisme est de la nature de « Je hais les Arabes » et « je souhaite la mort des arabes. »
              http://blogs.mediapart.fr/blog/ishtar/061213/mandela-discours-sur-la-palestine

  3. Si le Likoud était au pouvoir dans une configuration politiques à la française, sans proportionnelle, il n’y aurait pas d’intervention terrestre, mais le Likoud est tiraillé par des intérêts contradictoires et malheureusement Israël Beitenu et HaBayit HaYehudi sont des partenaires politique clairement belliqueux, et il est (politiquement) très dangereux pour Netanyahou de rester inactif quand des centaines de missiles s’abattent depuis des semaines sur les sud du pays et maintenant sur la quasi totalité d’Israël.
    Rosaelle, Gaza est occupée depuis 2001? J’ai dû rater un épisode…

      1. C’est toujours occupé militairement ou alors faut expliquer ce que font les frontières bloquées par l’armée Israélienne et le blocus militaire, ainsi que les incursions et les terres occupées par les Colons. Gaza fait partie de la Palestine. Faut arrêter. Regardez la carte. Merci. La Palestine est considérée comme occupée par l’ONU elle-même.

        1. Wow… Gaza et la Cisjordanie ont simplement deux gouvernements différents, dont les factions armées se sont affrontées à de nombreuses reprises depuis une dizaine d’années.
          Gaza n’est pas occupée, et le blocus israélien n’est pas différent du blocus égyptien de l’autre côté, mais ça, on n’en parle pas.
          Les Colons de Gaza ont évacué le territoire en 2001. C’est un fait, pas un sujet de discussion.
          Discussion par ailleurs close pour moi car vous être parfaitement dans la catégorie des gens qui parlent de quelque chose dont ils ne savent absolument RIEN.

          1. Dans mon entourage, j’ai quelqu’un qui parle arabe littéraire et hébreu. Je maitrise assez bien l’anglais d’ailleurs.
            Mais bon, cest curieux que juste avant l’offensive, il y a eu commencement de gouvernement d’union nationale entre le Fatah et le Hamas, Gaza et la Cisjordanie étant deux provinces de la Palestine, on peut ajouter, hélas, des bouts isolés comme Bethléem et Jénine etc….C’est le jeu des pro-sioniste fascisants , hélas, de vouloir dire que la Palestine n’existe pas.
            Et beaucoup se font avoir.
            Pourquoi, discussion close?
            Les colons, vous dites. C’est le vrai terme, et définissez donc le mot colon.
            Et en Cisjordanie, les colons sont toujours là, non?

            1. Ce sont les « sionistes fascisants » qui ont balancé des centaines de roquettes sur des cibles civiles israéliennes ce mois dernier?
              Les colons sont en Cisjordanie et y resteront, la solution, c’est un échange de territoire qui permettront à Israël de récupérer les grosses colonies et à la Cisjordanie de ne pas y perdre au change.
              La grande majorité des israéliens savent cela pertinemment. Mais tant que le Hamas attaquera le territoire israélien comme il le fait régulièrement depuis 2001, que le Hezbollah restera une menace au nord et que l’instabilité régionale perdurera comme en Irak et en Syrie, cela ne se fera pas.
              Car là ou vous vous trompez c’est que si beaucoup de décisions israéliennes géopolitiques sont contestables, elles ne sont pas le fait de calculs expansionnistes mais sont issues de la peur.

              1. Quoi? Mais là on voit vraiment le visage du sionisme. Aucune intention de faire la paix. On va chasser les gens de Cisjordanie et on massacre dans la joie et la bonne humeur Gaza, c’est ça?
                On vole tout et en échange on a rien, et comme au bon temps de la France occupée, tu la fermes, et si il y a Oradour sur Glane, c’est la faute aux Résistants!
                Bon, sur ce, je te laisse avec tes sionistes, Juan.

                  1. Surement pas, j’ai des tas de potes arabes, et en plus même des potes Juifs. Faut arrêter de tirer sur la corde, la judéophobie, je supporte pas. Quand à l’antisémitisme…je suis pro-palestinienne et les palestiniens sont tous sémites.
                    L’amalgame, il prend plus.
                    Ici, c’est Israël gouverné par le Likoud qui envoie une armée dite « régulière ».
                    Par contre, amalgamer ces gens-là aux Juifs, c’est de la judéophobie. C’est du racisme, mon grand.

                    1. « Surement pas, j’ai des tas de potes arabes, et en plus même des potes Juifs. »

                      Mouarf ! Il y avait longtemps qu’on ne l’avais pas entendue, celle-là ! Mais rassurez-vous : nul n’a jamais douté que vous ayez « des tas de potes arabes ». Pour les « potes juifs », ils doivent être déjà moins nombreux, et surtout soigneusement sélectionnés parmi ce qu’on pourrait appeler les « juifs judéophobes de gauche ».

                      Vous savez que vous avez un pouvoir comique certain, quand le sujet s’y prête ?

                    2. Je récuse le terme « islamophobie » car c’est ce que j’appelle un « mot de l’ennemi », et vous le savez fort bien. Je suis anti-musulman, ça oui, mais pas « phobique » pour deux ronds. Un peu comme la plupart de vos amis sont anti-chrétiens, voyez. Sauf qu’il me semble y avoir des raisons nettement plus valables et urgentes que les leurs, à mon « antisme »…

                      Et je propose qu’on en reste là : cela ne se fait guère, de monopoliser ainsi la parole quand on n’est pas chez soi (je dis ça pour vous, pour moi… et pour les musulmans !)

                  2. J’allais vous le dire, mon cher ! Bon, allez, je me désabonne : l’antisémitisme rabique ne me divertit jamais très longtemps, je dois l’avouer…

                  3. Ou, j’avais point vu votre commentaire, petit sournois de Didier Goux, vous savez que vous aussi, vous arrivez à ne pas me faire rire?
                    Tiens, quand je critique les intégristes musulmans, et que je mets en avant les pro-palestiniens Juifs sur mon blog, c’est bizarre que vous, sur le vôtre, vous êtes incapables de pondre un billet afin de condamner un criminel de guerre, s’il a le bonheur de se dire juif, il est absout…
                    Voui, vous êtes rigolo, finalement.

  4. Tout est dit. Personnellement, je ne comprends rien à cette guerre.
    Je ne comprends pas, alors que l’on nous demande, chaque année, de nous souvenir des camps de concentration, des rafles, des exécutions, que cela puisse se perpétuer, ailleurs, sous d’autres formes. Je ne comprends pas qu’au nom de religions, certains s’évertuent à faire le contraire de ce qu’elles sont sensées représenter. L’être humain devient horrible quand il assassine ses enfants, les enfants des autres. C’est l’échelon suprême de l’horreur, si tant soit peu que l’on puisse classer ces monstruosités.

  5. Tiens, j’ai écris il y a quelques jours sur cette question de décompte macabre.
    Sujet d’étonnement à de multiples égards.
    Je m’étonne qu’on « oublie » que si les centaines de roquettes tirées par le hamas n’étaient pas détruites en l’air, elles feraient selon toute vraisemblance de nombreuses victimes civiles chez les israéliens. Plus que des victimes civiles palestiniennes ? Des enfants qui jouent ? Des familles entières ? Va savoir. En tous cas, je suis a peu près certain que si ça se produisait, le hamas ne présenterait pas d’excuses, voire que ça provoquerait des scènes de liesses dans les rues de Gaza, voir dans les nôtres.

    Je m’étonne aussi que 170.000 morts en Syrie, pas rien tout de même, suscitent si peu d’émotion médiatique et si peu de manifestations comparés au morts palestiniens que tout un chacun déplore à juste titre.

    1. Peut-être qu’Israël devrait arrêter le dôme de fer, envoyer les civiles sur les toits au lieu des abris pour équilibrer les comptes….

      1. Il m’arrive effectivement de penser que les israéliens auraient intérêt à se laisser tuer un peu plus pour soigner leur stats, ce qui priverait les plus enragés d’au moins un argument. Mais il suffit de lire les commentaires ici, ou ailleurs, pour se dire que ce serait peine perdue.

  6. 1400 enfants au 6 juin 2014 tués par des soldats israéliens, par l’Occupant depuis 2002. Cela, c’est la vérité et pas qu’à Gaza.
    Voilà pourquoi on a le droit d’être en colère.
    Et c’est en moyenne un enfant tous les trois jours, et on ne parle que des enfants, là.
    Tu te demandes pourquoi ça m’énerve, Juan, ce parti pris?
    Là, on en parle parce que l’attaque est de grande ampleur, mais au moins une fois par semaine, Gaza est sous les bombes depuis 2002, au moins uns fois tous les deux à trois jours, il y a une « bavure israélienne » des colons, des soldats etc…
    Mais là, les médias détournent le regard.
    http://www.mondialisation.ca/les-enfants-palestiniens-ne-sont-pas-que-des-statistiques/5385738.

    1. rosaelle comme tous les gauchistes, nous traite de racistes, de xénophobes et de fasciste mais je vais réussir a démontrer que son idéologie est encore plus raciste et fasciste que la mienne Je m’explique, elle attaque israel et défends les palestiniens Or quand je vois des palestiniennes a la télé, qu’est ce que je vois ? Bingo, des femmes et des filles voilées Quand je vois des israéliennes, qu’est ce que je vois ? Ben rien justement, difficile voire impossible de distinguer une israelienne d’une française ou d’une australienne Mais cela ne semble pas choquer notre grande féministe rosaelle Pourquoi ? Simple parce qu’elle est raciste, meme si la pauvre ne semble pas en avoir conscience Son multiculturalisme et son amour de l’étranger ne peuvent que la mener sur cette voie Pour elle, si une femme se met a porter le voile et ou a se faire battre ou violer c’est grave sauf si c’est une palestinienne… Après tout, c’est pas grave, c’est leur culture, leur mode de vie millénaire, fo comprendre, tolérance, ouverture d’esprit et blablabla La plupart de ces pauvres filles mariées de force avant leur 18 ans avec des hommes qui ont en général au moins le double de leur age se font pourtant systématiquement violer et violenter, meme un enfant de 12 ans le comprendrait Mais bon comme c’est des arabes et pas des occidentales, notre courageuse rosaelle detourne les yeux Du moment que tout cela ne se passe pas sous ma fenetre, pas vu, pas pris… Voila la vraie raison de mon islamophobie et de mon ethnocentrisme Ceux qui osent employer ces termes se font les complices des violeurs et des oppresseurs de femmes qui, meme si ils existent partout (personne n’est parfait), sont quand meme, dans leur écrasante majorité musulmans, africains, indiens ou je ne sais qui encore C’est normal que les arrierés nommés plus haut emploient fréquemment ce genre de termes, après tout, ils ne font que défendre leur bout de gras, alors… Mais ça l’est beaucoup moins pour des gens qui disent lutter pour la liberté et le droit des femmes Et ça vaut aussi pour l’éloge de mandela, qui aura fait d’un des pays les plus riches du monde, le paradis des criminels en tout genre L’apartheid est condamnable et indéfendable, certes Il n’en demeure pas moins que depuis qu’il a été aboli, la criminalité a explosé Cela fait de nombreuses femmes agressées, battues et violées dont rosaelle se contrefout comme de son premier tampon puisqu’elle n’en parle pas Tout comme elle se fout de ses milliers de filles qui tous les ans se font violer dans les cités et meme dans les centres-villes la nuit par des racailles de banlieues L’exclusion et la pauvreté sont des explications faciles Je connais beaucoup de gens qui vivent a la campagne, qui n’ont pas de boulot, pas de petite copine et peu d’amis Pourtant, il ne leur viendrait jamais a l’esprit d’essayer d’imiter leurs collègues des banlieues Et ces gens la ont pourtant autant de raisons que les minorités ethniques de détester leur pays et le système politico-financier puisqu’eux aussi n’ont pas grand chose a perdre Donc nos braves gauchistes, qui prétendent défendre la veuve et l’orphelin quelque soit leur origine, oublient de parler de certains victimes, celles qui justement risqueraient de leur faire remettre en cause leur sacro-sainte idéologie Rosaelle n’est pas folle ou conne, loin de la, elle est tout simplement un etre humain méprisable et abject, point barre L’islamophobie est une bonne frontière puiqu’elle permet de distinguer ceux qui adorent la liberté de ceux qui ne revent que de dictature ou de tyrannie Celui (ou celle) qui prétend défendre la liberté et qui trouve normal qu’une femme se voile le corps et les cheveux ou se fasse violer et assassiner légalement (comme cela se fait quasi systématiquement dans les pays ou l’islam ou d’autres croyances ou cultures rétrogrades fait la loi) n’est qu’un fou ou un tartuffe Et que rosaelle et autres gauchistes (je n’oublie pas les vrais fachos et les antisémites, ils se reconnaitront) se rassurent, tant que l’humanité existera, il y aura toujours des gens qui préfereront la recherche de la liberté et de la verité a la recherche de leur petit confort mental et matériel

      1. Bien le machin antigauchiste…c’est son psy qui va être mécontent. Sérieux …je te parle de victimes et tu me causes de fringues?

      2. tu sais ce que tu vas faire, tiens? Va donc dans la rue chercherun musulman et lui dire tout ça, va donc dans la rue chercher un Africain même pas musulman et lui dire que l’Appartheid protégeait de la criminalité.
        Allez, un peu de courage…
        Mais je doute sérieusement que tu en aies, la lâcheté , ça aucun doute.
        Quand à la ségrégation des femmes via les bus, les femmes mariées de force, les femmes qu’on oblige à raser la tête, les femmes qu’on enferme et qu’on ne touche plus durant leurs règles…c’est en Israël et c’est comme cela que certaines communautés religieuses vivent , en Israël, dans ta belle démocratie sans aucune protestation des autorités.
        Tu sais qu’en Europe, il y a des femmes, elles sont obligées de porter un voile, interdites de sortie et de porter des enfants, et personne dit rien…
        Le pire est qu’avec des gens comme toi, qu’on va approuver en ne disant rien, j’arrive toujours à faire le distingo entre le système israélien et les hommes.
        Et c’est moi qu’on dit radicale et horrible, alors qu’on ferme sa gueule( je ne parle pas de toi, Juan) devant tes propos.
        Me faire traiter de raciste par un xénophobe qui aurait été très bien dans la milice sous Pétain….pauvre type, va.

  7. Y a peut-être une solution ( utopique, j’en conviens ) : que tous les pays bailleurs de fonds d’Israel et des Palestiniens ferment la source de fric . Normalement, et dans notre monde financier, ça devrait calmer les ardeurs belliqueuses des uns et des autres .

  8. Un enfant israélien même nouveau-né est un colon selon rosaëlle et consort.

    Je rappelle que le nom exact de la Palestine est Judée-Samarie, Palestine est le nom donnée par les romains à cette terre pour la dissocier totalement du peuple juif suite à leur révolte

    L’occupant ottoman préféraient vendre la terre aux juifs qu’aux arabes mais selon les plastinolâtres les palestiniens descendaient des philistins mangeur de porcs et de chiens;

    Un colon est une personne qui occupe une terre où aucun de ces ancêtres n’a mis les pieds durant l’histoire.

    1. Il se régale, l’anonyme grandpas, là mais il raconte n’importe quoi.
      Un enfant est un innocent, il n’est ni juif ni israélien, ni palestinien, ni criminel, c’est un enfant pour moi.
      Après, tu racontes tes fadaises, tes conneries, tu peux même te gargariser avec.
      Tu peux réécrire l’histoire, de toute manières, un raciste c’est pas parce qu’il fait de la lêche vers une communauté stigmatisée, ce que je réprouverai toujours, moi, qu’il ne va pas un jour se retourner contre les mêmes, si le sens du vent, la mode, l’y pousse.
      Le jour où ce sera rentable de devenir antisémite, comme tu le dis, on t’y retrouvera.
      Soutenir le sionisme ne te sauvera pas de ta conscience.
      Et non, le colonialisme a une définition dans la loi internationale et c’est pas toi et ta bande de débiles (tu m’insultes, je t’insulte, on est quitte) qui vont réécrire les lois.

      1. Et en plus, ils le disent eux-même, les Juifs viennent d’Egypte, et c’est la Bible qui l’a dit, tu ferais bien de la relire, car t’as pas pigé son message d’humanité en entier.
        Sur ce, bon vent!

  9. ouais.. ben c’est mal barré (/rien de neuf)
    à part ça, des copains d’un peu partout, ne leur demande pas d’où qu’ils sont (me le disent ou le devine ou m’en fous) et pour l’altitude (le vol) BE parapente et delta, je dirais qu’elle est variable.

    Je suis retourné à Beyrouth en 92 avec mon gamin (13 ans) on a volé au dessus de la ville, Jounieh, Bcharré, Bekaa (non pas Bekaa) on s’en est bien tiré.. héhé.. on est passé à la tv libanaise, of course.

    Oui, je connaissais le pays, l’occase d’y mettre les mains (ah la jeunesse) disons quand ma génération filait à Katmandu (par ex) une curiosité (‘saloperie’ non je plaisante, encore un peu sous le coude) m’a fait bifurquer.
    Orient toujours. Proche, moyen, loin.. pas juge,

    une certaine vision ‘originelle’ ..?
    et culture (partagée avec vous n’est-ce pas) l’Arabe mal considéré à la casa (déjà) Pépé (et tonton) résistant, méritait la médaille du Juste.. enfin tu vois

    mes idées ? plutôt fidèle et loyal ne changent pas (être con n’est ni un délit ni un péché; alors un droit)
    mes contradictions ? et influences.. alors oui j’ai changé de camp.. (sale jeune) pour une affection, un bol de munition ou qqls mezzé (pis un lit aussi)

    Tout ça pour dire (désolé d’aparté perso/no scolaire)
    .. nous savons tous que c’est un big bordelo dont aucun de nous n’est responsable, de loin ou le nez dedans.
    Les abus défilent, le bal des intérêts (valse, rock ‘nd roll..) aussi, et les alliances, accointances/contraires..

    les sensibilités ?!
    les « nôtres » se mettraient sur la gueule ?
    Kamel boude si je bois l’apéro avec David ?
    ben merde.. vite une coloscopie !
    peut-être j’hamas /un droit de vivre/ dans le colon

    ps, pas dit Dieu et/ou Politique
    une carence no urgente à combler
    pas pressé (!?)
    j’allais oublier: Bonne Journée

    ah oui (lu hier ou avant) la France.. stat calibre élection (tralàlà) pas vu Baroin.. un oubli ? le truc qu’on ne voit pas ?
    la surprise n’est pas un art (ça se saurait) l’opportun je ne sais pas

    1. le décollage à Beyrouth ? juste sous la Vierge (comme à Rio) ensuite, pour tout le monde pareil.. un couteau multi lames et une paire de jambes.. (je taquine)
      Thermique moi !
      Donne du ciel !
      oup’s, je m’égare..

      posé une fois dans Rocinha (yes!)
      une fois à côté de Baalbek /qu’importe
      vous savez quoi..

      Les Gens Sont Adorables !
      A-Do-Ra-Bles !

  10. Rien, rien, ne justifie la mort d’innocents…..il n’y a pas un deuil qui soit supportable….je ne peux qu’imaginer l’innocence de ces enfants et la douleur des parents….je suis révoltée par ces souffrances « évitables » et ma révolte n’est rien au regard de ce que supporte ces deux peuples….je sais que les sentiments sont faciles mais c’est sincère ….

    1. Bonsoir @ Sylvie75, j’étais inquiète de ne plus vous lire sur les blogs habituels…

      Je vous rejoins à cent mille pour cent dans l’expression de votre révolte.

      ***

  11. Une minute pour le Hamas , une minute pour Israël .
    Une minute pour l’occupé , une minute pour l’occupant .
    Une minute pour les sans terre et une minute pour les colons .
    Une minute pour la liberté une minute pour l’apartheid .
    Le traitement de l’info est parfait .
    Viva la muerte , non ?

  12.  » As a father who lost his children in Gaza, I call for an end to this bloodshed.
    Palestinians and Israelis must work together to build a new generation that believes in humanity and freedom.
    Insanity, as Einstein said, is doing the same thing over and over and expecting a different result. We Palestinians and Israelis have experienced many destructive wars and the result is always the same: more deaths, more terrible injuries, more bloodshed, more animosity and more hatred. What do we expect to be the result of any war?
    The current conflict has led to at least 260 people being killed, more than 1,600 severely wounded, more than 2,300 Israeli air strikes, more than 1,300 rockets fired from Gaza and at least 600 houses and institutions demolished and destroyed. The children of both sides are traumatised and all aspects of daily life paralysed. The Palestinians are under attack while millions of Israelis facing attack are forced to hide in fear in bomb shelters. But the consequences of war go far beyond what we see on our screens. What we don’t see is 10 times what is visible and both sides are suffering.
    After the killing of my three daughters by an Israeli shell in January 2009 I concluded that if my daughters were the last sacrifice on the road to peace between Palestinians and Israelis, then I accept their loss. I promised that I would continue to fight with the only means available to me: wisdom, courage, strong words and meaningful action.
    But what I learned from that war that scarred my family so irreparably was that all of us (Palestinians and Israelis) take a defensive position to justify our acts. This originates from fear and from past experience. Only when we start to take responsibility and reconcile ourselves to new thinking will we get a different result.
    Conflict is the result of fear, mistrust and suspicion. We need to smash these artificial barriers we have created in our minds because nothing will change until we change what is in our own hearts, minds and souls.
    I understand intimately the meaning of unbearable suffering, loss, the absence of security and what it is to live in terror. And I understand and feel the suffering of the Israelis who have lost loved ones and are forced to live in fear. But what is the best way for Palestinians and Israelis to resume hope and life? We need to heal our people and close the wound completely, not in stages or in ways that leave part of it open.
    Nothing is impossible but we need to act before it becomes irreversible. Palestinians and Israelis have been angry for a long time but we need to ask what our anger has achieved? It has brought destruction and injustice to ourselves and to others. When the war ends, and I hope it happens soon, all will celebrate the victory but in reality, all are losers from war.
    What kind of victory produces orphans or maimed children and wounds to the soul that never heal? As a wounded, bereaved father who lost his three beloved children I feel the suffering of all human beings but I call for an end to this bloodshed.
    This is a moment in history that must be captured. The hope and the future safety and freedom of Israel are linked to the security, safety, freedom and future of Palestinians. We are like conjoined twins and any harm induced to one will impact the other.
    The courageous thing for both sides is to embrace the dignity, grace and strength of the other. We have no choice but to work together to heal our wounds, wipe our tears and, while learning the lessons of the past, to look forward. George Orwell said that the further a society drifts from the truth, the more it will hate those who speak it. We all bleed the same colour and the life of all is equal and precious. No cause justifies the killing, intimidating or threatening of human beings.
    Let us build a new generation that believes advancing human civilisation is a joint project and that the most sacred things in the universe are humanity and freedom.  »

    Izzeldin Abuelaish

    http://www.theguardian.com/commentisfree/2014/jul/18/father-children-gaza-bloodshed-palestinians-israelis

    1. mucho things.. fermées ou pas et à qui ? les blessures.. le courage est-il digne ? liberté humanité/ construire, construire (parole parole)
      souffrance, loss, absence, killing

      je zappe la météo, les conséquences, la comptabilité (tu prends un enfant, un p’tit orphan de passage, chez toi ? « ouais d’accord »)

      no je ne rêve pas.. j’ai déjà une humanité mon pote..
      je suis du genre Homo de l’espèce Sapiens
      .. si t’as mieux à me proposer (et me fais un prix) je te file rencard à la douane (arrêt de bus)

  13.  » Offensive israélienne sur Gaza : les enfants palestiniens paient un lourd tribut.
    Depuis le début de l’opération militaire israélienne contre Gaza, le 7 juillet, 230 Palestiniens ont été tués. Une victime sur cinq est un enfant. Des enfants qui paient un lourd tribut à chaque offensive : ils sont des centaines à avoir été blessés, des milliers à avoir perdu un proche ou leur maison, des dizaines de milliers à ne plus avoir accès à l’eau. Sans oublier les lourdes conséquences psychologiques. Une catastrophe humanitaire qui aura « des conséquences alarmantes pour les futures chances de paix, de stabilité et d’entente », alerte l’Onu. De notre envoyé spécial.  »
    Suite de l’article :
    http://www.bastamag.net/Offensive-israelienne-sur-Gaza-les

Les commentaires sont fermés.