Hollande, Chirac, quand la presse s’y met avec retard


C’était l’objet de ma chronique du 15 juillet dernier, publiée également sur Marianne.fr:

« 14 juillet: Hollande, à droite de Chirac ?

La ressemblance physique est devenue frappante depuis qu’il a changé de lunettes. Hollande rejoint Chirac. Mais la comparaison ne s’arrête pas. L’attitude personnelle et l’action politique se complètent.
Hollande réalise avec Valls ce que Chirac n’a pas su faire avec Sarkozy.

Terrifiant. »

Le lendemain, 16 juillet, le quotidien libéral reprend une belle fraction de l’argument, avec quelques heures de retard.

« Jacques Chirac sort de ce corps ».

Au-delà et moins anecdotiquement que les désormais fameuses lunettes, l’historien Jean-Luc Barré voit « une communauté de style » entre Jacques Chirac et François Hollande. Un « même sens de la dissimulation et de la ruse » aussi. Le Président et ses amis ne jurent plus que par Jacques Chirac, devenu leur boussole, leur référence, leur exemple. Une façon d’enfoncer un coin au cœur de la droite, mais aussi de promouvoir la « marque Hollande ». A l’Elysée, pour se remonter le moral, l’heure est à la « Chirac attitude ». »

Du coup RTL, puis Europe1 s’y mettent à leur tour. « François Hollande entretient-il cette comparaison ? »

Instants grégaires ?

 

 

8 réflexions sur “ Hollande, Chirac, quand la presse s’y met avec retard ”

  1. vous ne parlez que de la ressemblance physique, mais j’en vois une autre qui est absolument criante entre eux deux : c’est la mémoire…

    tous les deux ont vite fait d’oublier

Les commentaires sont fermés.