Se disputer l’héritage de Jaurès


L’Histoire, la nôtre, la vôtre, est essentielle pour comprendre d’où l’on vient et où l’on va.

Mais il ne faut pas déconner non plus.

Pardonnez le vocabulaire.

Mon confrère David Desgouilles, sur Antidote, s’indigne que ni Hollande ni un autre ponte de la République Française (j’insiste sur les termes), ne se soit déplacé à l’anniversaire de la bataille de Bouvines.

Je rêve.

« La bataille de Bouvines est une bataille qui se déroula le dimanche 27 juillet 1214 près de Bouvines, dans le comté de Flandre (aujourd’hui dans le département du Nord), en France, et opposant les troupes royales françaises de Philippe Auguste, renforcées par quelques milices communales et soutenues par Frédéric II de Hohenstaufen, à une coalition constituée de princes et seigneurs français, menée par Jean sans Terre, duc d’Aquitaine, de Normandie et roi d’Angleterre, et soutenue par l’empereur du Saint-Empire Otton IV. La victoire est emportée par le roi de France et marque le début du déclin de la prédominance seigneuriale. » (source: Wikipedia)

Combien d’anniversaires anachroniques doit-on se fader en 2014 ? Rien sur les premiers Crô-Magnons si mignons ?

Un secrétaire général désigné à la tête du PS tente un parallèle entre Jaurès et Hollande. C’est à la fois crétin et osé. Crétin puisqu’on lui tombera dessus assez facilement. Osé car il faut être aveugle ou faible pour faire une sortie de la sorte.

Pierre Laurent, que j’apprécie, déboule donc sur « Camba » pour lui expliquer combien le pacte irresponsable n’a pas grand chose avec Jaurès. Il a raison et tort. Quelle comparaison peut-on tirer entre la France de 1914 et celle de 2014 ?

« Je ne suis pas un modéré, je suis avec vous un révolutionnaire. » Oui, Jean Jaurès, ce militant de la civilisation humaine, cet infatigable défenseur de la paix et du progrès, était un révolutionnaire de son temps, avec son temps. Aux libres interprètes contemporains de gauche ou de droite voire d’extrême droite qui cherchent à l’enrôler, pour ne pas dire à l’usurper, nous disons aujourd’hui, cent ans après que les deux balles tirées à bout portant par Raoul Villain lui ait fauché la vie : « taisez vous et laissez parler Jaurès ». Pas une page qui ne dise en effet son ardent désir de libérer l’humanité. Dans notre France de 2014, Jaurès a fort à nous dire. Oui, laissons là les usurpateurs et écoutons cette voix forte, chaleureuse, généreuse d’un homme enraciné dans la réalité vivante du peuple et agissant sans relâche pour les valeurs universelles d’humanisme qui fondèrent le socialisme français.   » Pierre Laurent

 

 

33 réflexions sur “ Se disputer l’héritage de Jaurès ”

  1. C’est pas le tout d’en parler, encore faut-il suivre ses principes révolutionnaires en les adaptant aux combats de notre temps sans les caviarder ! ARAMIS

    1. Jaurés c’est battu pour la paix, pour éviter la boucherie qui s’annonçait et il essaya de mobiliser les socialistes, l’internationale socialiste pour dire Non à la guerre.
      Il a été tué tout autant par ces deux balles que par les articles assassins de la presse de l’époque.
      C’était il y a 100 ans.

      et aujourd’hui le PS pousse à l’affrontement avec la Russie, soutient la marche à la guerre de l’OTAN, LeDrian a envoyé de ses précieux Mistral patrouiller les Pays Baltes, et la presse Système (subventionnée) nous impose la vision des néo-cons US et avec les représailles économiques pousse à l’affrontement.
      L’Europe c’est la guerre et depuis 1994 ça n’arréte pas.

      Alors se réclamer de Jaurès c’est une insulte à sa mémoire.

      1. Et oui, les seuls combats que daignent faire les décideurs socialistes ce sont ceux qui enverraient nos enfants se faire massacrer en Crimée, pour leurs petites affaires, pas ceux qui défendent le pouvoir d’achat pour lequel ils ont été placés au pouvoir (faute de mieux, puisque le FG fait peur aux sots de gauche qui croient que le PS est de gauche). Hollande fait du « social » gratuit et de la surenchère libérale et guerrière et il croit pouvoir tenir ainsi jusqu’en 2017. Il se goure. Jaurès voulait la paix, tout en combattant l’injustice, Hollande c’est l’exact contraire. ARAMIS

      2. Mon père , dans sa jeunesse , est allé à un meeting de Jaurès . Beaucoup plus tard , il me l’a raconté les larmes aux yeux…j’avais une dizaine d’années et j’ai pensé : ce mec devait être un type bien…

  2. Vous avez tort de vous moquer, concernant Bouvines : cette bataille eut réellement des conséquences très grandes et très durables, non seulement pour la France mais aussi pour l’ensemble de l’Europe d’alors.

    On n’en dira pas autant de Jaurès, dont la figure reste pourtant importante et assez belle, je dois dire. Quant à l’individu nommé Laurent Pierre, il ferait mieux de mettre une sourdine, au lieu de sous-entendre que tout le monde invoque Jaurès à tort, sauf lui-même bien entendu. Or, quand on voit la clownerie sociétale qu’est devenue le PCF, on n’est pas sûr du tout que Jaurès aurait applaudi des deux mains sa dérive.

    Enfin…

    1. Y a aussi la bataille de Tolbiac, qui est par trop négligée . C’est pas franc de la part des gens qui nous gouvernent

  3.  » Un secrétaire général désigné à la tête du PS tente un parallèle entre Jaurès et Hollande. C’est à la fois crétin et osé »

    non non, la méthode a un nom, ça s’appelle du « cirage de pompe »…il a peut être quelque chose à lui demander ?

    coluche disait  » il y en a, pour briller en société, qui boufferaient du cirage »

    1. Pour ton info et bien que ce soit hors sujet, cet écho du Canard Enchainé du 30/7 :  » les dirigeants de la CGC des banques ont étudié de près les résultats du CICE – ce truc dont Hollande croit qu’il va créer des emplois – et dont le constat laisse songeur . Les échos du 24/7 titrent : les banques soupçonnées d’avoir détourné l’esprit du CICE  » . Lesdites banques ont perçu au moins 135 millions d’euros à ce titre et, au lieu de créer des emplois, les ont investis dans la prospection de nouveaux marchés et dans de nouvelles technologies  » . Autrement dit, et selon la conclusion du  » Canard « , dans celles qui permettent de supprimer des emplois .
      Pôvre FH .

      1. j’ai lu cette info, encore un exemple avec Gattaz 800 K
        et la poste qui amélioré ses bénéf de 30 % et fait une charrette de 5000 personnes….

        le bilan intermédiaire s’allonge et on n’est pas au bout de nos surprises (surtout pour ceux qui veulent être surpris…
        parce que c’était couru d’avance que le CICE servirait d’aubaine et non de création d’emploi….

        bah ça fera moins de boulot pour l’équipe à pisani ferry qui doit étudier le comportement des entrepreneurs…:-D😦

        hollande qui a fait HEC sait aussi depuis le départ que l’argent passe par une fenêtre…

  4. Je serais curieux d’entendre Jaures sur le conflit israelo-palesinien. Dreyfusard et pro-palestinien, est-ce compatible?

    1. Le tout reste de cerner qui est la vraie victime et qui est le vrai bourreau, afin de ce mettre avec l’un contre l’autre pour rétablir l’équilibre… ARAMIR

    2. Je ne sais pas si Jaurès aurait été pro-Palestiniens, mais je ne vois aucune incompatibilité à être dreyfusard et pro-Palestiniens, à moins de confondre antisémitisme et antisionisme.

  5. C’est fou le nombre de gugusses qui récupèrent Jaurès . C’est tellement facile de faire parler les morts et d’affirmer que J.J. était, en son temps, sur la même longueur d’ondes qu’eux aujourd’hui .
    Ce serait marrant si ce n’était crispant .

  6. Mouais. Laurent, pas un modéré, vrai, un révolutionnaire ? mdr…. Tu l’apprécies ! Tu le connais ? M’enfin ! quelqu’un qui retourne sa veste à chaque élection pour s’amouracher soudainement des fauxcialistes ne mérite pourtant pas notre considération. L’idéologie à géométrie (très) variable n’a jamais été mon fort… Et puis, il n’aura échappé à personne qu’il tente d’occuper le champ laissé libre par Méluche. Sauf qu’il n’en a pas l’étoffe. Ni la culture…

  7. Mais après tout tu as raison : Laurent est bien gentil et bien brave. Sauf que : « ce qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience » (R. Char)

    1. ping… son assassin passa les 4 de la guerre à l’ombre (retranché ?) et acquitté en 18.. sinon, j’habite rue A Briand, plus fréquent d’ailleurs (j’ignore pourquoi)

      1. Salut ti suisse , A. Briand , lointain cousin par alliance ( ma femme ) . Je pense que ce républicain laïc ( loi de 1905 , un peu dénaturée : https://www.google.com/url?q=http://www.libre-penseur-adlpf.com/article-1905-la-loi-peau-de-chagrin-121454161.html&sa=U&ei=ugvcU9GkNYGg0QWWroGICg&ved=0CA4QFjAF&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNEyu3zdXgJ6bmCMFrsHafQwypMZXw ) et + ou – pacifiste n’était pas un tribun populaire comme Jaurès . Ceci explique cela , pour faire très court .

  8. En me souvenant du passage de pépère 1er à Total + et à Gandrange et en tenant compte du résultat du fameux « changement » je me demande où il se serait placé dans cette situation de Carmaux.

    La grande grève de Carmaux

    Jaurès est à l’écart de la vie politique nationale quand, en 1892, éclate la grande grève des mines de Carmaux.

    La compagnie des mines, dirigée par le baron Reille, l’homme fort de la droite tarnaise, et son gendre le marquis Ludovic de Solages, député de la circonscription, venait de licencier un de ses ouvriers, Jean Baptiste Calvignac, leader syndical et socialiste, ouvrier mineur, nouveau maire de Carmaux depuis le 15 mai 1892, pour s’être absenté à plusieurs reprises afin de remplir ses obligations d’élu municipal. C’était remettre en cause le suffrage universel et les droits réels de la classe ouvrière à s’exprimer en politique.

    Les ouvriers se mettent en grève pour défendre ce maire dont ils sont fiers. La République envoie l’armée, 1500 soldats, au nom de la « liberté du travail ». La République semble prendre le parti du patronat monarchiste contre les grévistes. En France, on est en plein scandale de Panamá.

    Avec la finance ou avec les ouvriers ? Non je déconne, je sais et vous aussi… ARAMIS

  9. Il est tout bonnement grotesque de lire Pierre Laurent dénoncer « les usurpateurs », « ceux qui maquillent leurs mesures de régression sociale », alors que lui-même et le PCF se sont associés avec ces mêmes « usurpateurs » (quand bien même pratiquent-ils une politique néolibérale et servent-ils les intérêts du Médef) lors des dernières élections municipales, ce qui place de facto Pierre Laurent dans cette catégorie des « usurpateurs ».
    Qui plus est, le PCF est l’un des premiers à avoir trahi Jaurès et ses idéaux en transformant le journal qu’il avait fondé, L’Humanité, en instrument de propagande du Stalinisme.
    Pierre Laurent, tout autant que les autres, serait bien inspiré de s’appliquer ses propres paroles à lui-même et de se taire et laisser parler Jaurès.
    Car en effet, en ces temps de régression sociale, de creusement des inégalités, de criminalisation des mouvements sociaux et d’exacerbation des haines nationalistes, la parole de Jaurès est toujours d’actualité.

    1. Je l’ai lu et c’est un discours Contre la Guerre !
      donc contre Hollande et ces conards bellicistes suceurs d ‘Otan en bombarde les rebelles.
      le PS est irrécupérable, à la poubelle !

      signé par le Commandant Marcos message sponsoré par PurOdor.

  10. Ah Bouvines, cette belle rouste qu’on a mis aux Anglais et aux Allemands! Une autre époque, autrement plus intéressante en terme de relations avec nos voisins européens. Plus sérieusement, autant ça n’aurait pas de sens d’en faire une commémoration officielle (si on doit commémorer tout les moments forts de l’Histoire de France, on n’a pas fini…), autant c’est un peu dommage que cet évènement soit à ce point oublié (un ou deux documentaire ou reconstitution tv dessus, ça aurait été sympa), compte tenu de son importance dans l’histoire européenne. Pour ce qui est de Jaurès… il n’y a jamais commémoration d’un grand personnage sans récupération par le pouvoir en place, on peut le regretter, mais ça n’a rien de surprenant.

  11. Tonyrev , je crois rêver… » cette belle rouste qu’on a mis… » Bouvines ne s’est pas faite avec des bovins mais avec des hommes de chair et de sang boudiou de tuedieu !
    Arras envoie 1 000 miliciens,
    la région d’Abbeville 2 000 hommes…
    Paris envoie un corps de 2 000 hommes, dont 1750 restent sur le champ de bataille ( ce n’est qu’une estimation ) ; Au total, l’armée royale atteindrait 7 000 combattants .
    Mais hélas , vous n’y étiez pas ! cette rouste vous a certainement manquée . Je vous imagine bien auréolant le despote napoléon tueur de peuples encensé aux invalides comme un grand civilisateur par certains panégyristes fous de patriotisme guerrier…qui pour la plupart n’ont  » jamais senti le vent du boulet  » .

    1. Si vous aviez pris la peine de lire la deuxième phrase de mon commentaire (voire, soyons fous, le début de la troisième: « plus sérieusement… »), vous auriez compris qu’il y avait une pointe d’ironie dans mes propos, quelque chose d’appelé « humour ». Et non, je n’ai aucune espèce d’admiration ni pour Napoléon ni pour un quelconque patriotisme guerrier.

  12. O.K. Tonyrev , j’ai bien lu votre commentaire…au 1er degré . A quel degré fallait-il le lire pour y trouver ou de l’ironie ou de l’humour ? Çà ne me paraît pas évident mais soit , au bénéfice du doute je vous accorde que vous ne serez pas fusillé , ne suis-je pas généreux ? et je retire mes propos suivants  » Mais hélas….etc…etc… » Cela dit , sur le fond , je ne suis pas sur qu’une lecture bêtement historiciste et prétendument objective sur des événements ayant mobilisé ( c’est le cas de le dire ) autant de couches sociales aussi disparates que celles qui ont été victimes de l’impérialisme odieux alliant le sabre , le goupillon et la finance , je ne suis pas sur que cette lecture suffise . L’historien n’est pas dénué d’à priori idéologiques plus ou moins conscients . Quelques liens : https://www.google.com/url?q=http://www.franceinfo.fr/emission/france-info-y-etait/2013-2014/13-fevrier-1915-fusille-pour-un-pantalon-11-10-2013-12-10-0&sa=U&ei=2vvbU6yLKtG10QWFxoCICQ&ved=0CAYQFjAAOBQ&client=internal-uds-cse&usg=AFQjCNH-3CYPCa0CuOpgP8T6REXNdulQPghttp://www.fnlp.fr/spip.php?article101

Les commentaires sont fermés.