Quand les parents protègent, ou pas.


Nous étions dans Paris à nous promener en famille, vacances obligent. Un passant, la grosse trentaine aborde ma fille, lui demande d’où elle vient. Elle lui met un vent. Je me dirige vers le gaillard, qui s’éloigne rapidement.

Que s’imaginait-il faire avec elle ?

A quelques centaines de kilomètres de là, un journaliste occidental venait d’obtenir une remise de peine qu’il purgeait pour pédophilie au Maroc.  Il avait conclu un deal avec les parents de l’une de ses deux victimes, âgées de 16 ans: un mariage.

Un deal avec les parents.

« Un journaliste allemand, condamné pour avoir été surpris dans son véhicule en compagnie de deux lycéennes de 16 ans, à Tétouan, dans le nord du Maroc, a vu sa peine réduite de 6 mois en appel après une promesse de mariage. Il a été pris en flagrant délit en train de « séduire deux jeunes filles mineures ». Selon l’agence de presse espagnole EFE, l’homme a promis d’épouser l’une des deux adolescentes après un accord conclu avec les parents de la victime. L’homme sera donc libre dans deux mois. » (source)

46 réflexions sur “ Quand les parents protègent, ou pas. ”

  1. Culture, coutumes, éducation ? Une autre culture, un autre lieu :
    Une de mes collègues et amie revient d’un voyage en Serbie. Se trouvant à Belgrade, elle a été étonnée de se retrouver dans une ambiance de France de notre enfance (1950/1960). Elle y a vu une jeunesse respectueuse des uns des autres. De ce qu’elle a ressenti, les jeunes filles, toutes mignonnes, s’y promènent en sécurité. Les garçons n’ont pas [encore] cette tendance à poser un regard harceleur sur le corps de leur compatriotes, en moins de les aborder avec ténacité.

  2. il y a 30 ans (eh oui ma p’tiote est grande) à aventure identique, il aurait fallu que le mec coure vite….et longtemps
    j’étais jeune et beau, je sentais bon le sable chaud.

    aujourd’hui, avec l’âge, le problème c’est de courir

      1. c’est vrai, mais je suis globalement plus orienté à l’apaisement même si ça bouillonne encore parfois…..priorité à la discussion avant le bourre pif ou le schlapp dans les bedas comme dirait quelqu’un ici même…

        je dois dire que ça m’a coûté un paquet de cierges pour arriver à ce beau résultat

      2. certes mais je suis plus orienté « apaisement » même si ça bouillonne encore parfois…
        donc discussion avant le « bourre pif » ou le « schlapp dans les bedas » comme dirait quelqu’un ici

        ça m’a coûté une fortune en cierges pour arriver à ce beau résultat tout en sagesse et en compréhension….

        mais faut pas déconner non plus…

  3. ah j’ai dû déconner quelque part…je n’avais pas vu le premier texte apparaître…….désolé

    bon …formulé différemment l’idée y est quand même

  4. Je trouve tout de même curieux d’échanger volontairement une peine de six mois de prison contre le bagne à perpétuité. Mais enfin, chacun fait comme il veut, hein !

    1. La prison dorée de certains vaut peut-être moins que le « bagne » apparent faisant frémir les matérialistes ? La nouvelle mondialisation devrait même pouvoir déboucher sur ce genre de choix à l’intérieur même des régions. Chiche ! ARAMIS

  5. Eh! Eh! ma formule a du bon!!! je trouve qu’aujourd’hui il y a plus de libidineux que par le passé. On portait des minijupes, certes on se faisait siffle mais toujours « bon enfant », tandis que maintenant une fille porte ne serait-ce un débardeur (zut il fait chaud quand même) ce sont des termes graveleux qui fusent…. et pas toujours par les plus beaux!

  6. Pour mettre un peu d’humour à vos posts : Heureusement que pour beaucoup d’entre vous, le père de votre compagne n’a pas toujours couru vite. 😊
    Plus sérieux : le mot NON, a-t-il encore un sens ?
    Cela nous oblige à rester méfiant. C’est un grand dommage de ne pas pouvoir se promener en toute tranquillité, tant pour les filles, que pour les garçons.

    1.  » Heureusement que pour beaucoup d’entre vous, le père de votre compagne n’a pas toujours couru vite. 😊……

      quand on a vingt et plus et qu’on drague une fille majeure, on intègre le fait que le père est vieillissant, et donc qu’il courra de toute façon moins vite……faut juste ne pas se faire surprendre…..

      il peut y avoir aussi des pères flattés de la trouvaille de leur rejetone

      l’âge avançant, le père est forcément de plus en plus désabusé, il n’aura donc plus que la vengeance de nous enterrer à l’apéro …

      héhé…

      1. En fauteuil roulant et dans une descente, tu verrais si on ne rattrape pas un malfaisant …La difficulté, c’est le freinage .

        1. qu’est ce qu’on peut raconter comme conneries dans une journée… 😀

          si on commence à faire les politiciens…..

          1. Quand on regarde le monde qui nous entoure, c’est rafraichissant de raconter des conneries . Même celle des politicards sont (parfois ) distrayantes …Mais c’est rare .

          1. Un fauteuil roulant équipé d’un collimateur … Y a du fric à se faire .!

          2. pourquoi la roue droite ? en ce moment c’est plutôt la gauche qui nous les casse ………. 😀

              1. Parce que, bien qu’étant irrémédiablement du côté où je porte depuis ma naissance (Coluche : « Je porte à gauche, mais je supporte à droite »), je reste un vilain droitier un peu gauche, na ! Mais on peut aussi le faire avec la roue gauche, c’est selon sa dextérité, Vu que le principal c’est surtout de viser le centre gonadier A éviter : laisser des traces de pneus… ARAMIS

                1. note bien qu’en principe les deux roues vont dans le même sens, et au même endroit

                  un dernier conseil à propos de trace de pneus ; pour mettre la gomme, je conseille des roues de marque « bignolles »

                  1. Cà me rappelle le super sketch de Jean YANNE et de son acolyte Paul MERCEY : « LES ROUTIERS ». Une anthologie burlesque citant les camions SOUCHEBIRE, : « les seuls camions avec fauteuils Louis XV à pieds galbés  » et une musique d’Adrienne FLAMBARD en ut majeur écoutée religieusement par les deux routiers Fredo et paulo. Pour conclure par : « Paulo , Tu m’aimes ? » Incontournable ! ARAMIS

  7. les parents protègent (mon point de vue et activité héréditaire) la réciprocité ? un autre sujet n’est-ce pas, et chaque cas est particulier (je dirais)

    ps, sur terre, au monde il y a 2 trucs qui me chiffonnent.. rien de restrictif, sectaire, il y aussi des quotidiens gavant et leur contraire,
    bref,
    ouais 2 machins sortent du lot (on fera les comptes plus tard.. zut, nul en maths)
    – l’atteinte à l’Enfance, abus et toute sa bande, qu’importe l’azimut et imagination, « brimer » mes coreligionnaires, disons mon passé et surtout mon avenir m’insupporte (je fais très court)
    – la Liberté de penser.. celle qui t’envoie (rappel: 21° siècle) au zonzon, en salle de torture, au cimetière (hyper court)
    la FIDH est à ce jour la seule assoce (ou fédé, comme vous voulez) à qui je signe un chèque.. qui n’est hélas jamais assez épais

    je pense donc je suis
    option: être c’est bonnard

    sinon, comment (pourquoi etc.) vous dire, souhaiter
    un bon week-end

    nota bene, je sais une exception: R Crusoé

    1. Je vais finir par croire qu’il faut prendre une bonne dose de LSD pour capter ce que Ti Suisse raconte !
      😉

      1. LSD : LUNDI SAMEDI DIMANCHE ? C’est les jours où je passais rencard à ma copine MARIJANNE en PCP, heu ! PVC, heu PCV… Hic ! Si rigoler vaut un steak, dire des conneries vaut un rôti. ARAMIS

  8. désolé, mille excuses, pardon, sorry..
    j’promets pas qu’j’le referais pas
    j’promets rien.. si mais velléitaire..

    je reformule.. sans acide ni alcaloïde (ahh c’était le bon temps.. comme dit chaque génération; sans jugement bien sûr.. on ne peut pas être et avoir été.. gnâgnâ..)
    bref,
    formule la plus simple possible:

    – j’aime (affection) l’enfant. Beaucoup (very & mucho)
    – j’aime l’idée, la pensée, l’opinion (pareil: très-beaucoup)

    conclusion /rien n’est jamais figé.. juste pour ‘expliquer’/ juste être compris, se faire comprendre.. aïe.. est-ce trop demander ?

    où en étais-je..
    .. comme vous le savez: little problème d’étanchéité ! (pourtant je n’ai pas abusé..) et une origine (alpine, calviniste, banquière, fromage et chocolat) qui n’aide pas

    oui: j’ Aime !
    alors: Déteste !

    pas belle la vie (question de point de vue)
    vous ais-je salué ?
    – hello les mecs et ce qui va avec (oup’s…)

        1. tintin pour coke en stock ( c’est juste pour faire un lien avec l’autre billet sur le blog du taulier )

  9. (bis repetita) »je sais qui s’est mais ne suis pas mouchard » et aussi (n’oubliez pas): « faites vous plaisir ! »

    pourvu qu’ça dure
    (pour le mou je manque de compétence)

      1. de toi (Aramis, Alex Dumas) je ne sais pas, mais d’ervé j’aurais cherché/trouvé un ‘mot’ (jeu) genre dura lex sed lex..
        whooaff-whooaff
        aussi dans la série ‘j’arrête de m’excuser’ à tort et à travers: ch’uis plutôt chat
        miaoow

Les commentaires sont fermés.