Israël continue sa boucherie


Un « acte criminel« , c’est le qualificatif employé par l’ONU elle-même pour qualifier le dernier bombardement d’une école par Tsahal, ce dimanche 3 août.

Cela fait 2 semaines déjà que nous expliquons combien Israël a perdu sa guerre et son avenir.

Ami d’Israël, je suis triste d’écrire cela. Ami des Palestiniens, je n’ai aucune joie non plus.

Le commentaire de l’armée israélienne était sibyllin.

« L’armée israélienne a pris pour cible trois terroristes du Jihad islamique montés sur une moto à proximité d’une école de l’UNRWA à Rafah. Les forces de défense d’Israël examinent les conséquences qu’a eues cette frappe. » (source)

Je crois savoir que les militaires israéliens suivent la même logique que ceux du Hamas. Une guerre entre irresponsables est forcément une guerre irresponsable.

L’homme qui parle, premier ministre d’une démocratie, est un irresponsable criminel.

L’homme qui parle, dirigeant du Hamas, est un irresponsable criminel.

 

Ces deux femmes, l’une palestinienne, l’autre israélienne, se seraient retrouvées en 1973, 1992 et 2001.

Une photo d’espoir.

Hope

10 réflexions sur “ Israël continue sa boucherie ”

  1. Oui, il n’y a pas de qualificatif assez fort pour décrire ça. L’horreur dans toute sa destruction mortifère. Ils jouent avec la vie comme des enfants avec des soldats de plomb.

    Qu’on les mette tous les deux sur une île et qu’on les laisse s’entretuer à mains nues.

  2. Ce n’est pas à l’opprimé de se calmer , c’est à l’oppresseur .
    Ce n’est pas au plus faible qui reçoit des coups de lui demander d’arrêter d’en recevoir .
    Et ce n’est pas à celui qui demande la liberté de lui demander de rester enfermé dans une prison .

  3. « Cela fait 2 semaines déjà que nous expliquons combien Israël a perdu sa guerre et son avenir. »

    Et Netanyahou s’obstine malgré un avertissement aussi clair ? Ces Juifs sont vraiment indécrottables…

  4. Ban Kim Oun  » il faut arrêter cette folie  » . Nétanyahou  » Nous irons jusqu’au bout ( des tunnels (?) de l’écrasement du Hamas (? ) de l’extermination des Palestiniens de Gaza – les autres ne perdent rien pour attendre – (?) .)
    Le Hamas :  » nous irons jusqu’au bout de l’extermination de notre peuple, pour faire honte à Israel – qui s’en fout –  »
    Les Occidentaux, Américains en tête  » Nous sommes consternés – mais nous continuons de fournir des armes aux belligérants directement ou indirectement – » )
    Si il y avait une morale et une justice, les dirigeants Israelo-Palestiniens devrait être trainés devant un tribunal pénal pour, à tout le moins, crimes de guerre , les autres, pour complicité de ces mêmes crimes .

  5.  » Un massacre sans nom, sinon – je le déplore amèrement en tant qu’intellectuel juif – celui de « crime contre l’humanité » : 1.800 hommes et femmes palestiniens, dont des centaines d’enfants, y ont déjà été tués, et près de 10.000 grièvement blessés, sous les bombes. Un déluge de fer et de feu, où mêmes les infrastructures civiles – écoles, hôpitaux, magasins, marchés, parcs publics, centrales électriques, pompes à eau, entrepôts de nourriture, champs agricoles, etc – ne sont guère épargnées.
    Ce peuple, le peuple palestinien, est aujourd’hui à genoux, terrorisé jour et nuit, épuisé, comme vidé de son sang ainsi que le hurlait une mère agenouillée devant le cadavre de son bambin.
    Ce crime organisé, méticuleusement préparé, le monde entier y assiste quotidiennement avec effroi, médusé, révolté et scandalisé à la fois, à travers les images que lui diffusent sans arrêt, sur ses écrans de télévision, les divers journaux télévisés. Notre Occident, impuissant à calmer cette folie meurtrière, se demande chaque jour, incrédule et consterné, comment Israël, cette nation qui vit le jour au lendemain (1948) de ce crime unique dans les annales de l'(in)humanité que fut l’Holocauste, peut aujourd’hui se comporter à son tour, à l’encontre des Palestiniens, comme un assassin.
    L’inhumaine souffrance n’a pas de nationalité, de frontière, de culture ou de religion ; elle est universelle, comme la honte qui nous envahit à entendre ces cris lacérer, parallèlement à l’éclair des obus, le ciel plombé, tel un immense linceul, de Gaza.  »

    Daniel Salvatore Schiffer

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1229274-israel-palestine-villepin-denonce-un-massacre-ce-conflit-indigne-doit-s-arreter-et-vite.html

  6. Le peuple palestinien a le choix entre être pendu ou fusillé. Quel choix !
    Peu importe où se trouvent les agents du Hamas, Israël se protège derrière l’alerte, et n’hésite plus à tirer dans la foule. Une foule qui ne devrait pas être là, si le Hamas avait les couilles de ne pas se protéger derrière elle.

  7. Excellent ! la/les fotos des 2 femmes.. Vraiment !
    elles causent.. Enormément !

    ‘espoir’, pas bien compris.. pas grave, j’aurais pensé ‘avenir’ (femme, humanité) mais on ne va pas se battre pour un cliché..
    surtout pas !

  8. Il m’est arrivé de penser qu’Isarel devait avoir parfois à se défendre, là je constate qu’il est le massacreur de peuple. Stop bon, sang ! ARAMIS

Les commentaires sont fermés.