Défendre Poutine ?


Un neo-conservateur américain, Paul Craig Roberts,  explique dans une tribune combien Barack Obama manipule l’opinion à propose de ce qui se passe en Ukraine. Le brave Poutine serait la victime de l’hégémonie américaine. Ou plutôt ceci: comme il a réussi par deux fois à briser les tentatives américaines (en Iran, en soutenant son accès au nucléaire civil, puis en Syrie après l’attaque chimique du 21 août 2013), Poutine paierait en Ukraine le prix de ses deux succès diplomatiques précédents. Pour preuve, les autorités américaines financent des ONG ukrainiennes pour mieux déstabiliser le gouvernement pro-russe, qui fut effectivement renversé en mars dernier.

Paul Craig Roberts n’est pas le premier, ni le dernier, à défendre Poutine dans l’actualité internationale du moment. Plus récemment, un journaliste américain d’investigation a révélé que ni la Russie ni les rebelles ukrainiens n’étaient clairement aussi responsables du crash du vol de la Malaysia Airlines en Ukraine.

L’Amérique nous manipule-t-elle ?

Sans doute.

A gauche, l’anti-atlantisme, qui se confond parfois avec de l’anti-américanisme, provoque régulièrement des poussées d’urticaire suffisamment fortes pour préférer le Russe à l’Américain.

« Sans la Russie, il manque quelque chose à l’Europe » Jean-Pierre Chevènement.

On ne soutient donc alors pas la Russie au nom de la grande démocratie qu’elle n’est pas, mais plutôt parce que la Russie aurait le droit de défendre ses frontières et sa place dans la diplomatie mondiale.

Puisqu’il s’agit de « real-politisme », osons dire ici que nous préférons celui des Etats-Unis.

Oh Mon Dieu…. qu’ai-je écrit !?!

A vot’ bon coeur.

35 réflexions sur “ Défendre Poutine ? ”

  1. Nous parlons bien, là de la fameuse Russie qui avait eu le bon goût de filer la pâtée aux nazis à Stalingrad au prix de millions de morts et de passer de l’économie contrôlée des « vilains » communistes, à celle enchanteresse des « démocraties » mondiale produisant du milliardaire en série contre des millions de salariés sacrifiés sur l’autel du sacro saint profit ? Nous parlons également de cette si démocrate Amérique qui avait aidé la droite et l’extrême droite chilienne à fomenter un coup d’Etat via les bonnes œuvres de la CIA, pour virer et liquider le président ALLIENDE ayant eu le tort de vouloir faire la politique sociale demandé par le peuple chilien, quitte à déranger les plans des affairistes américains et chiliens ? Moi, du moment que l’Amérique continue à nous servir de la représentation digne de Walt Disney (la balance anti communiste), de la Warner ou de la MGM…. ARAMIS

  2. Oh Mon Dieu…. qu’ai-je écrit !?!

    un gros tas de bétises, mon cher Juan
    celles que débitent les media US et Français à l’unisson , ce qui s’appele du story telling et n’a rien à voir avec les faits avérés et encore moins avec les intéréts des Français.
    L’Amérique ne fait que nous manipuler elle dirige la Politique financière de L’UE, elle ne fait pas que nous manipuler elle nous menace si on vend des Mistrals et nous punit.
    A gauche ? mais qui? Hollande, Fabius, Guigou ?, au PCF ? Laurent, juste Mélanchon et bien timidement. C’est vraiment ce qu’il ya de plus choquant c’est la complaisance et servilité de tous les députés européens devant l’ordre impérial de Merkel.

    La diabolisation de Poutine, commencé dès la reprise en main du chaos Russe, en fait un Sadham Hussein ou Khadaffi, ou Bashar, le Grand méchant du Guignol’s Band de la CIA, Nuland, McCain, ceux que vous préférez donc, ceux aussi qui soutiennent Israel dans ses petites bavures à répétition, ceux qui ont armés Talibans et maintenant ISIS.

    Poutine, un type ignoble, un monstre qui défend les intérets de son pays c’est vraiment dégueux, c’est pas notre bon Scooter 1er qui ferait ça.

    NB; accessoirement l’Europe a plus besoin de la Russie et de ses ressources et la real-politique c’est d’intégrer que ce genre de chose et aussi de se souvenir que les USA sont en faillite donc dangereusement bellicistes.

    1. J’ajouterai que Obama a déja positionné des troupes, et attend la 1ère occasion pour faire la guerre en Urss : observateurs qui n’étaient que des militaires en Ukraine, porte-avion positionné au large de la Crimée, etc.. Derrière l’Otan, Obama, et notre bon Hollande n’y voit que du feu !!!

  3. Oh Mon Dieu…. qu’ai-je écrit !?!

    c’est tous les mêmes enfoirés, et toujours pour une bonne cause……..il n’y a ni photo à faire, ni doute à avoir sur la question…….

    en cette période de crise, à chaque fois, qu’un homme prend position pour un parti , il s’ajoute à ceux qui sont déjà positionnés…si le ton monte, on a alors tout gentiment constitué de quoi se haïr en masse…….
    on appelle ça « prendre position », il est de bon ton, de prendre position à notre époque, » ça fait acteur »

    la vraie question à se poser est : au final qui dérouille ? ….de toute façon..
    il n’y a qu’à lire l’histoire et même le présent. La réponse s’impose…

    la vie quoi…
    😀

    1. Mais qui a voté pour le maintien (et l’expansion continuelle) de l’Otan ? qui a décidé d’aller chercher l’Ukraine (46 millions de très pauvres salaire entre 80 et 180 euros) ?
      Qui a encouragé et financé la révolution « orange » et ses désastres économiques ? Qui a payé 5 milliards de $ pour déstabiliser le Président élu (corrompu comme ceux d’avant et ceux d’aujourd’hui) ?
      Qui bombarde des populations civiles à Donetz ?

      Qui a en vrai abattu le vol ML17 ? ça commence à sortir de partour, y compris sur des blogs US ( paul Graig Roberts, Robert Parry, pepe Escobar, Tomdispach, et Français de Jacques Sapir, à vineyardsaker.fr, à lescrises.fr.
      Qui a fournit des éléments d’écoutes radio, de radar, des images satellites officielement: la Russie. Qui se sert de trucs bidonnés fournis par Kiev sur internet et Tweeter et refuse de montrer officielement ce que ses écoutes ont ? les USA avec le Kerry répétant en boucle nous savons.
      C’est quoi ce délire belliqueux de l’Otan ? ça sert les intérets de qui ?

  4. poutine est dénigré par la presse et les dirigeants occidentaux…
    or beaucoup de pays ont resserrer des liens avec la russie; ils en ont assez des dictats américains, de son impérialisme, de son dollar, du fmi, de la banque mondiale, des sociétés américaines qui achètent pour voler les postes clients les brevets et qui dégagent une fois avoir racler et vendu tout ce qui est possible, ne pas oublier les guerres en irac en lybie en syrie etc etc les mensonges éhontés pour détruire ces pays et piquer le pétrole je ne parle le même pas des coups d’états organisés par la cia pour abattre la démocratie des pays d’amérique du sud pour remettre en place des dictateurs à la botte.
    je trouve personnellement que l’otan est devenu un cirque débile ;se souvenir de de gaule l’europe de l’atlantique à l’oural sans les anglais qui ne sont que l’oeil de moscou des américains.
    depuis que sarkosy et hollande ont rejoints les anglais avec des désirs de guerre, la france est morte , ces 2 rigolos au lieu jouer un rôle de médiateurs entre usa et russie se sont plantés totalement alors que nous aurions pu être une des « lumière » du monde , nous ne sommes plus qu’ un pays soumis, appauvri qui n’existera bientôt plus.
    on a ce qu’on mérite grâce à nos politiques toujours à côté de la plaque

  5. Si on peut douter sérieusement des allégations américaines, si on oublie trop souvent les maneuvres militaires de l’OTAN en Europe de l’est, on peut aussi avoir un regard tout aussi critique sur la propagande russe du même accabit.
    Toutefois, les faits montrent que la position de l’avion lors de l’explosion en vol est 10 à 30km avant le point d’impact au sol. Vues que les munitions sont de même provenances quelque soit le camp et que les données utiles sont protégées par le secret defense, il y a tout lieu de penser qu’on ne saura jamais ce qui s’est passé et que chacun pensera ce qu’il voudra.

    Quand à la position russe sur l’Iran et la Syrie, elle était loin d’être injustifiée, malgré les intérêts stratégiques de ce pays. Nous pourrons peut être parler de non prolifération nucléaire le jour où nous même nous n’aurons plus l’arme nucléaire / chimique. Et là, c’est une autre histoire

  6. Si Poutine, malgré tous ses défauts, parvenait, avec les BRICS, à briser l’hégémonie du dollar, je le considererais, personnellement, comme un bienfaiteur de l’humanité . D’autant que ça renverrait le GMT dans les oubliettes dont il n’aurait jamais dû sortir

  7. Je suis partagée sur le sujet car je lis vos commentaires et je m’y retrouve. Cela étant je me rappelle que l’UE avaité été créée soi-disant pour faire « la nique » aux amerlocks….mais je m’aperçois que tous les pays d’Europe sont les vassaux du Roi-USA… sauf Poutine UI NE VEUT PAS PLIER; jE SERAIS ENCLINE 0 LUI DONNER UN PEU RAISON

    1. Tant que la monnaie de singe qu’est devenu le dollar sera la monnaie de référence dans les échanges mondiaux, l’UE et les guignols du Conseil Européen des chef d’Etats et de gouvernements pourront toujours baratiner, l’UE ne sera qu’une coquille vide . Lorsque les Pays d’Amérique du Sud, les Russes et les Chinois contestent le dollar, ils rendent service à l’Europe . Il n’y a que nos clébards atlantistes pour ne pas le comprendre, ou plutôt, ne VOULOIR le comprendre .

        1. Le problème, c’est que les US, en quasi-faillite, font de la résistance et comme eux aussi, ont des faucons chatouilleux du bouton rouge, on ne peut savoir comment ça pourrait se terminer .

          1. Ils risquent de nous péter la planète ces abrutis là. Khrouchtchev avait taper sur son bureau avec sa godasse, Poutine pourrait bien mettre ses bottes à clous et Obama finir en caleçon US avec ses vrais cons, euh ! Je voulais dire ses faucons… ARAMIS

            1. « Les cons, ça ose tout . C’est même à ça qu’on les reconnait . » ( Michel Audiard )

    2. Bonjour Aurore,
      L’Europe à sa création (6 états) c’est une chose; son évolution en est une autre tout à fait différente:
      – entrée sous statut particulier de l’UK, pourquoi ?
      – après la disparition pacifique de l’URSS en 1991, maintien de l’OTAN pourquoi ? expansion tout azimuts vers les ex-républiques
      – entrée de l’Espagne, du Portugal, de la Grèce, débarassés de leurs dictateurs, puis de Chypre, tentative d’agrandir à la Turquie. C’est bien la duplication de la carte Otan qui est le projet.
      – à partir de 91 l’Europe c’est la guerre: Irak 1, Yougoslavie, Serbie, Afghanistan, Lybie (Irak 2 ratée de peu, Syrie idem).

      Conclusion l’Europe décide de 80 % des lois et les 20 % de décisions restantes sont sous pressions des marchés (US). la politique intérieure donc n’existe plus et nos pantins du PS ou de l’UMP sont comme des canards sans tête. Quand au FN il sert à canaliser d’une façon stérile des revendications souvent justifiées en mettant tous les problèmes sur les immigrès.

      Il faut sortir de l’Europe (c’est prévu dans les statuts), de l’Otan (idem), et garder l’euro pour le fun.

      1. Merci de ton éclairage comme celui des autres potes, C’est bien pour ça que de Gaulle s’est retiré de l’OTAN (c’est un raccourci, mais ..)De cette Europe je n’en voulais pas et j’ai milité contre. Et oui il faut sortir de celle-ci… mais quelles en seront les conséquences ? ça c’est la nébuleuse

  8. La real-politic étasunienne ? Non , merci .
    Le Vietnam , le soutien aux dictatures d’Amérique du Sud , voire le renversement de démocratie au Chili en 1973 , les guerres d’Irak , d’Afghanistan , de Libye avec Botul et Sarko avec toutes les conséquences que l’on connait aujourd’hui .
    Et le soutien sans faille à un état colonial , Israël , qui pratique l’apartheid : aucune pression , aucune sanction et aucune volonté sérieuse d’imposer la paix et deux états .
    A côté , les russes et Poutine sont vraiment des petits joueurs . Surtout que depuis la chute du mur , les Etats-Unis n’ont cessé , avec son bras armé l’Otan , de renier toutes les promesses faites à Gorbatchev et de multiplier les provocations en élargissant ses bases aux anciens pays de l’Est .
    Et la vraie question est : pourquoi ?

    1. Il faut remonter assez loin, à avant la guerre de 14: les géostratèges s’accordaient à dire que seuls deux pays avaient la taille et les possibilités (ressources et population) pour devenir des super-puissances: les USA en plein développement et l’immense empire Russe.
      C’est de là en bonne partie que Brezinsky a monté sa doctrine du grand Echiquier: le continent monde Eurasia déterminera qui sera le maître du monde, et l’ukraine est La pièce maitressee, indispensable, de ce Grand jeu.
      Ah, si l’Europe existait indépendement des USA et de ses agences de notations (entre autres) tout ce qui manque à l’Europe, énergies, espace, volonté, la Russie l’a, et ce qui manque à la Russie, ces savoirs faire, ses technologies industrielles, l’Europe les a.

      ça y’en a pas bon pour les USA en déclin, ils n’auront pas la Russie qui est forcée maintenant de choisir l’Est et les routes de la soie (aux dernières nouvelles l’Inde de Modi et le Pakistan se rapprochent des Ruses).
      maintenant l’Europe ?
      Ben c’est pas notre problème, la France? un peu quand même, non ?

    2. Un bémol : De Gaulle ne s’était pas retiré de l’OTAN mais du commandeent intégré d’icelui . C’est ce commandement intégré que Sarkozy a rejoint, sans demander l’avis ne serait-ce que de la representation nationale .

      1. Oui c’est vrai mais il a toujours su envoyer paître les amerlocks, il les avait d’ailleurs virer. Je me rappelle que j’avais des voisins qui travaillaient sur une des bases américaines qu’il a fait fermer. Z’étaient pas contents les ricains

        1. Normal, puisque la France ayant quitté le commandement intégré de l’OTAN, le QG qui était en France a déménagé en Belgique, me semble-t-il et les services ont suivi , ce qui n’a guère plus aux employés et militaires Américians qui trouvaient la France plutôt accueillante .
          Entre nous soit dit, la base de l’OTAN sise à Fontainebleau tombe, depuis, en ruine .

  9. y sont trop gros pour que je prenne parti; aussi distinguer politique int/ext.
    L’impérialisme Us n’est plus à démontrer (génétique ?!) je pense aussi au ‘choc’ qu’a été la chute du soviet pour les russes.. politique, existence, situation/se positionner.. surtout étrangère (partage récurent du Monde avec son homologue américain)
    Oui les Us sont nos alliés (c’est ainsi) bien sûr des désaccords, les même qu’on a entre amis.
    Le russe en retrait ? alors une parenthèse historique; récupéré par le Fn.. (pas moi ki dit, lu ici et là; par provoc, se glisser dans une niche.. ch’ais pas)

    A votre bon cœur.. je pense à l’Europe (ben nous) n’a ka s’occuper de ses intérêts (comme tout le monde; oui Aurore,10:07) l’euro, vaille que vaille, inonde les marchés; en tous cas commerce & business.. non seulement rien à rougir et on pèse lourd (et on bombarde pas grand monde)
    A votre bon cœur.. à nous les prises de bec .. ?!
    MH17.. où en sommes nous (tiens les hollandais, nos complices n’est-ce pas) le Temps s’en occupe (no jeux de mot)

  10. Désolé mon cher Juan de ne pas partager tout à fait votre avis, je souhaiterais d’une part que les Etats Unis aient un peu plus de respect pour leurs alliés. Je pense que la France aurait tout interet à se retirer de l’ OTAN (héritage sarkozyste). Poutine est adulé par les russes il leur a rendu leur estime. Je pense que l’ Union Europeenne n’ a rien à gagner en s’opposant à la Russie ne serait ce que pour son approvisionnement en énergie, par ailleurs voilà déja un bon moment que les « ricains » escagassent l’ours russe en voulant se méler de la politique intérieure des anciennes républiques soviétiques et l’ ours russe n’ aime pas bien ça. Pour ce qui est de la démocratie certes la Russie n’ est pas un exemple, mais la démocratie US est-elle si exemplaire, c’est surtout une affaire de gros sous, sans pognon difficile de se faire entendre. Les USA ont la facheuse habitude de se meler des affaires du monde mais l’ expérience nous a instruit que ses interventions cachent en fait des intentions peu louables, en fin de compte les interventions américaines foutent plus le b….l qu’autre chose, regardez l’ Amérique du sud, Centrale, Viet-Nam, Irak, Afghanistan, De fait l’ Europe et la France ont tout à perdre en se mettant à dos la Russie, quand aux allemands ils regardent d’un oeil amusé les avatars franco-russe, eux commercent tranquillement avec Poutine et même s’il devait y avoir un semblant de solidarité europeenne face à l’ ours russe, je suis intimement persuadé que cela n’ arrêterait guere les echanges russo-allemands.

  11. Peut-être que ce blog intéressera certains sur le sujet :

    http://voix.blog.tdg.ch/

    Une écrivaine linguiste et slaviste de formation qui tente de garder sa neutralité, Hélène Richard Favre

    http://voix.blog.tdg.ch/about.html

    En ce qui me concerne, je ne sais pas quoi penser de tout cela, si ce n’est que la guerre, quelle qu’elle soit, est une insulte à l’humanité toute entière.

  12. si l’on regarde les évènements avec un peu de recul, il était clair dés le début, que dés l’annonce de l’entrée de l’Ukraine dans L’europe, Poutine ne pouvait que réagir en annexant la Crimée, car n’oublions pas que là se situe sa seule porte d’entrée sur la Méditerranée…
    Alors, qui a commencé? Par qui , nos chers Européens ont-ils été manipulés? Qui a la réponse comprendra le petit jeu de poker menteur qui se joue en ce moment.. car ce n’est que ça, à mon avis.

    1. Mais ça ne s’est pas passer comme ça du tout.
      les négociations de l’UE avec Yanoukovitch (l’ex premier ministre) ont buté sur l’obligation qui lui était faite de choisir entre les accords avec la Russie et ceux del’UE qui représentaient une aide du genre 3 milliards, mais aurait fait perdre à l’Ukraine son tarif gaz amical et ses exportations vers la Russie.
      Poutine lui a fait une contre proposition avec un paquet à 15 milliards, que le Yanoukovich a accepté.

      Du coup il est devenu un vilain à abattre, du coup maidan, du coup la CIA et MacCain en surmultipliée et Victoria « fuck EU » Nuland, du coup snippers à Maidan tuant flics et manifestants, Du coup Coup d’Etat et interdiction de la langue russe comme deuxième langue officielle.

      Et c’est devant ce coup d’état et ceux qui l’avaient déclenché (CIA + Pravy Sektor et Banderistes nazis) que Putin a vite fait récupéré la Crimée en reconnaissant le référendum, le tout sans un coup de feu.

  13. La dernière ânerie proférée par la presse ( régionale, mais quand même …) : « Poutine contrarie la croissance » de la France ( Le Dauphiné Libéré du 8/8/2014) . Il est est quand même balèze, Vladimir : il vient à peine de décréter des sanctions contre l’UE que, déjà, il plomberai notre chère croissance . Comme si F.H, son gouvernement et le MEDEF n’étaient pas assez grands pour la contrarier eux mêmes .
    Rien que ce genre de connerie donne à penser ..!

    1. les articles les uns derrière les autres démontrent que la simple notion de responsabilité est une valeur totalement perdue….c’est toujours les autres………

      il est à noter que la bande de l’UE est totalement débordée par un poutine qui n’en n’a rien à foutre de son peuple et qui a réagi comme il se doit en tarissant lui aussi le commerce avec les occidentaux……

      et maintenant tous ces technos de merde de bruxelles qui ont joué aux durs crient maman…….
      ça va être au bloc géopolitique qui va faire crever l’autre le plus vite dans cette épreuve de force…..on commence par une guerre économique bien propre…..(sauf en Ukraine malheureusement)

      mais au final qui va dérouiller ? ..nous…..

      ça m’énerve….

Les commentaires sont fermés.