Montebourg, Hamon, et le grand écart


Quelques conseils, les gars.

Des conseils pratiques.

Il faut s’entrainer.

J’y suis passé.

C’est long, douloureux, difficile.

Après, on peut devenir un maître.

 

30 réflexions sur “ Montebourg, Hamon, et le grand écart ”

  1. Claquage en vue. Ils croient qu’ils vont encore pouvoir paraître être d gauche après avoir laisser faire Hollande deux ans. Ils se plantent. ARAMIS

  2. il vient d’y avoir un claquage ,là…prochaine étape dissolution si refus de confiance par l’assemblée au nouveau gouvernement ?

      1. Eh ça nous pend au nez!!! en 97 quand dissolution il y a eu ce n’est pas par « mauvais conseils de Villepin » c’est tout bonnement que le gouvernement se trouvait dans l’impasse -comme aujourd’hui- et la droite a refilé le bébé avec l’eau du bain à la gauche qui s’en est torée honorablement.
        J’ai l’impression que le scénario se répète mais avec des blaireaux

      2. dissolution,élections,forte abstention,pas de majorité nette le FN pesant lourdement…gouvernement de coalition…on vit une drôle d’époque

  3. Je ne sais pas comment vous auriez pu mieux commenter les événements ? Bravo🙂

  4. Au lieu de former un autre gouvernement, que Hollande se re-penche sur son discours électoral où il disait « être l’ennemi de la Finance » . Changer n’y fera rien si les orientations ne changent pas. Il va virer Montebourg, Hamon ? et alors ? C’est du foutage de gueule, de la poudre de perlinpinpin

    1. Là on a des biscuits pour le faire…. juste un zeste de courage pour se serrer la ceinture pour des lendemains meilleurs que ce que nous proposent ces clampins

    1. Oui, mais celui que FH a chargé de former un nouveau gouvernement, est un certain..Manuel Valls . D’ici que Bayrou entre dans ce gouvernement…!

  5. Extraordinaire spectacle, j’apprécie
    très cohérent avec la marche arrière sociale,dictée par le MEDEF, la gauche sociétale-individualiste-libérale, s’accrochant aux secours venant de l’UE (Sapin: l’Europe doit agir)) et au rôle de larbin des USA.

    Bon retour à la IIIème République et ses 75 gouvernements en 70 ans.

  6. Oups!!! « Tirée » bien sûr. Je ne sais pas comment mes doigts aujourd’hui ont décidé de faire ce qu’ils veulent !!!

    1. j’ai un truc pour les doigts récalcitrants : vous les convoquez tous au même endroit et vous leur dites d’un ton ferme : « je vous préviens si vous n’obéissez pas, je vous coince violemment dans une porte »

      ça marche à tous les coups…

  7. bon ça y est, il manquait la dernière phase, une ouverture à groiche
    bayrou, wauquiez (aile sociale de l’UMP), bockel, Kouchner, placé
    et à l’économie lamy ou trichet….entre autre..

    ça aurait de la gueule, plus besoin de grand écart….

    le suspens est intenable

    1. Ce qui est navrant, c’est qu’il est quasi certain que le PS votera la confiance à un gouvernement Valls, très probablement orienté à droite . Parce que refuser la confiance, ça veut dire dissolution, élection et veste fourrée pour l’hiver pour cette gauche de « gouvernement »

  8. On en est à combien de ministres et secrétaires d’état depuis 2012 ?

    Parce qu’en passant, ces petites jeux de chaises musicales ne vont pas dans le sens d’une restriction des dépenses de l’état …

  9. Quelle idée aussi d’avoir npmmé quelqu’un d’aussi
    Poiticar que Montebourg à l’ Economie.
    Il ne m »étonnerait pas qu’il brigue maintenant
    la Présidence du Parti de Gauche pour succéder
    à Mélenchon.

  10. Ceci étant avec le recul de cette journée …n’est il pas salutaire que cette crise explose….

Les commentaires sont fermés.