stop-violences-femmes

Des femmes en danger


« En France, 121 femmes ont été tuées par leur conjoint en 2013. » (Source: Le Figaro)

Le gouvernement a décidé d’étendre un dispositif expérimenté en Seine-Saint-Denis, le « téléphone grand danger. » Ce sont des téléphones d’alerte, données à des femmes (pour l’essentiel) victimes de violence conjugales.

Par un pur hasard, je rattrape une série nordique diffusée l’an passée sur ARTE, « Real Humans ». L’histoire se déroule dans un futur proche où des robots très ressemblants aux hommes aident ces derniers dans toutes sortes de tâches. L’un des protagonistes de la série, une homme d’une cinquantaine d’années, est largué par sa femme qui lui préfère finalement un robot. Dans une scène assez difficile, il revient au domicile, et la frappe. Le lendemain, il revient, des fleurs en main, après une nuit de remords.

Cet épisode, très bien réalisé comme tout le reste de la série d’ailleurs, est pénible. Il témoigne certainement d’une réalité chez certaines de ces brutes. On relate mal, trop mal, ce que sont ces brutes d’un jour ou brutes de toujours; comment il faudrait les soigner, ou les éloigner.

Pour l’heure, il y a encore une femme qui décède sous les coups de son conjoint tous les 3 jours.

Bandes de boeufs.

Le gouvernement étend donc un dispositif essentiel et, l’unanimité semble générale dans nos médias, c’est heureux. Le test avait été lancé en 2009 par Michèle Alliot-Marie, sous Nicolas Sarkozy. Il a fallu attendre 5 ans pour qu’il soit enfin généralisé. Cette extension fait partie du plan de lutte contre les violences faites aux femmes de la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Enfin !

Et bravo.

Depuis la mise en place du dispositif Femmes en Très Grand Danger en novembre 2009 en Seine Saint-Denis
376 situations ont été étudiées par SOS Victimes 93
224 situations ont été transmises au Parquet pour décision, soit 59.5% d’entre elles
147 femmes ont été admises au dispositif par la Procureure, soit 66% d’entre elles.
Actuellement :
35 femmes en très grand danger disposent d’un téléphone portable d’alerte actif ;
11 femmes ont un téléphone réservé en prévision de la sortie de prison de leur agresseur ;
101 femmes ont d’ores et déjà restitué leur téléphone portable d’alerte ;
223 enfants mineurs ont ainsi été concernés par la mise en protection de leur mère.  (source: L’Humanité)

13 réflexions sur “ Des femmes en danger ”

      1. certes.. n’empêche « les femmes et les enfants d’abord » bordel de m..

  1. le dysfonctionnement de la police judiciaire, du gouvernement et des tribunaux en france concernant la femme agressée sexuellement, violée ou battue par un conjoint est rien de moins qu’un scandale ; il s’avère que beaucoup de femmes dans ces cas graves se sentent seules et leur drame n’est souvent pas reconnu par les autorités judiciaires .
    il ne faut en outre pas trop se faire d’illusion sur ce procédé:
    ce téléphone mettra à l’écoute ces femmes battues avec « mondial assistance »…. et ensuite, peut-être avec la police! mais quand ? elle sera battue, violée, tuée avant l’arrivée de la police si elle vient!!!! le mari ou le compagnon attendront sûrement que mondial assistance soit prévenue il suffit d’un coup donné à la victime pour la tuer.
    la solution la plus intelligente serait de partir quand il y a danger et aider la femme en l’isolant avec ses enfants dans un lieu sûr et protégé afin de leur redonner confiance dans l’avenir
    et pourquoi les femmes en grand danger et pas les autres qui risquent autant?
    cette initiative me semble être faite pour gagner des votes plutôt que de résoudre le vrai problème!!!
    désolé juan mais il m’arrive d’aider des personnes en danger leur souffrance est terrible, elles ne savent pas quoi faire et surtout n’osent pas a en parler à cause des enfants.

    1. oui Robert, le silence, soit de la pudeur ou même un ‘respect’ de l’homme aimé (évidemment pervers) le cauchemar étouffé (je regardais le film sur Maillé hier; trop à dire, trop de sentiments bousculés) et celui de « ne pas être cru »..
      Aussi de trop nbx exemples, dans la famille silencieuse, celui des autorités ‘malgré’ des mains courantes et x alertes.
      Trop tard, on savait mais trop tard.
      Le nbr, le chiffre des violences et décès est édifiant, consternant (je n’ai pas l’adjectif approprié, tjs trop faible)
      Le machin politicien, je ne peux pas dire (le devine peut-être) par contre je sais qu’à chaque règlement de compte, disons sur la Cannebière (une 12’zaine/an) n’échappe pas, jamais, aux médias, infos qui le relaient.
      No comprendo (j’ose dire.. plus sexy ?!)

      1. ps, les 2 fois où j’hébergeais une copine en danger, une fois avec un enfant (le bonhomme Sait qu’il n’a Aucune chance d’entrer chez moi) malgré moult discussions, arguments et avec ma femme.. elles sont reparties le lendemain dans leur ‘foyer’.
        Pour ces 2 exemples, aucune issue déplorable (ouf)

  2. Le problème est complexe et touche tous les milieux….et en attendant mieux….cette solution sauvera des femmes et leur redonnera peut être un début d’espoir

    1. bonsoir Sylvie, oui.. mieux que rien.. la route est encore longue n’est-ce pas..

  3. Oui, Juan, cela reste une innommable torture, dont certains chez nous font un combat à contre-sens en réfutant toute statistique qui n’irait pas dans leur sens et un déni de la réalité qui me donne juste envie de gerber et surtout attire derrière eux toute une panoplie d’hommes frustrés de ne pas avoir pu exercer leur dictature :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/

    Des hommes bien, j’en connais des tas, je n’ai d’ailleurs connu que cela, sauf un, dans ma jeunesse qui est parti voir très rapidement ailleurs que je n’y étais pas🙂

    Mais ceux-là, qui attisent la haine constamment et à longueur de blog auront à en répondre un jour devant leur âme, s’ils en ont une.

    Et avec leurs coucouilles en papier mâché par eux-mêmes, ils finiront de toute manière tous seuls, bouffés par les vers ou en cendre comme tout un chacun.

    1. hello chère voisine.. ça énerve hein.. hein que ça énerve (et te dire merci pour le lien; me suis inscrit)

      1. Beeen ça va pas être triste alors si tu t’es inscrit tit suisse😉

        Moi je n’y vais plus qu’avec les pieds devant et ne réponds plus.

        1. ?.. j’ai lu 3 rubriques, le ton de John plutôt sympa (je fais court) une contribution sur Gerigate, mais tu sais mieux et plus que moi; tu me diras.. bz

  4. je ne sais pas vous, je n’arrive pas.. « imaginer »

    les milliers (millions !) de points de sutures
    hématomes, traumas.. cris, hurlements, douleurs
    supplier, implorer, jurer !
    l’Enfant.. non il ne dort pas.. « au mieux »

Les commentaires sont fermés.