Jean-Vincent, n’y pense même pas.


J’ai forcément pensé à Placé, en ce jour de refonte gouvernementale.

Le cauchemar rejoint la réalité. Placé, alors que Duflot dénonce l’échec, veut finalement rejoindre une équipe rétrécie.

Etre à Hollande ce que Besson était à Sarkozy.

Espérons qu’il n’en sera rien.

Merci.

25 réflexions sur “ Jean-Vincent, n’y pense même pas. ”

  1. De toute façon Placé n’a jamais caché son envie d’être ministre… peut-être pour annulation de sa dette ? C’est le Robert Hue des Verts

  2. Oh oui qu’il y pense… je me demande quelle sera la réaction d’EELV, le virer ou pas, telle sera la question.

  3. Placé mais pas gagnant, ou alors à cheval, voir Placé beau, pour soigner la maladie chronique de « cap » de pépère 1er … Ça devient le royaume du père Ubu, c’t’histoire. Alfred, fait les valises, on va chez Feydeau pour le coup du mari cocu. ARAMIS

  4. Mais c’est exactement ça. Placé ne VOIT que son avenir. Celui des français il s’en tamponne le coquillard

  5. J’attends sans impatience d’ailleurs…..tant je crains la liste des ministres qui va nous être présentée…..

  6.  » Jean Vincent n’y pense même pas  » . Pourquoi ? Il ne se rase pas, lui ?

  7. placé président ……

    si valls cogite la liste on n’est pas prêt de faire la java……

  8. Il faut comprendre les écolos qui n’ont jamais été ministres: si ce n’est pas maintenant, il leur faudra attendre 2022 (au moins…)

  9. C’est vrai….après tout pourquoi veut on que les écolos soient parfaits et désintéressés🙂

  10. Placé ! …
    Mon dieu, Placé…

    Je le vois encore arriver à NDDL – uniquement le temps de passer devant les caméras bien-sûr – avec ses bottes et son ciré tous neufs, des bottes de navigations de plaisance…
    On voit déjà l’ « écologiste » qui connaît et est habitué à la nature…
    On ne peut réellement s’empêcher de ressentir du dégoût, une profonde nausée en le voyant et en l’entendant, tant ce personnage n’est qu’arrivisme indécent, hypocrisie et fatuité.
    Je vais finir par croire qu’en fait il est payé par les lobbies du nucléaire et des industries polluantes pour infiltrer EELV et se comporter de la manière la plus répugnante qui soit (comme il y excelle d’ailleurs) dans le but de dégoûter les gens de l’écologie et de leur faire détester la cause de la défense de l’environnement.

    Quant à Rugy et Pompili, « Ken et Barbie » comme disait plus haut avec justesse @hélène dici, c’est du même acabit : carriéristes et arrivistes. Aucunement des écologistes.

  11. Ils sont là les petits hommes verts ! Jean Vincent les a vu. : ils portent des cravates, ont la langue fourchue et racontent un charabia que personne comprend. Jean Vincent cherche sa route en direction de la rue de Solférino,après avoir pris un raccourci que jamais il ne trouva… ARAMIS

  12. Un gouvernement avec Placé ou Rugy, c’est l’aversion, le ridicule et le naufrage de celui-ci assuré…

    1. Même le nain de jardin (R.Hue ) s’est dégonflé d’y aller . C’est dire si ça sent le gaz .

    2. Si Gattaz est content, les citoyens peuvent stocker la vaseline, y en aura besoin .

Les commentaires sont fermés.