Un billet pro-Hollande


Je suis désolé.

Je reste assez stupéfait, mais positivement.

CE GOUVERNEMENT A QUELQUES MINISTRES JEUNES A DES POSTES CLES.

A force de fustiger une ligne politique, on occulte autre chose, pourtant essentielle. Oubliez quelques instants les désaccords.

La politique en France – comme d’ailleurs la direction des entreprises importantes – est trustée par un aréopage puissant et nombreux qui reste blanc, bourgeois et vieux. La droite est de ce point de vue là tétanisante. La gauche s’en sort mieux. Mais Hollande a fait plus fort, plus loin, plus gros que tous ses prédécesseurs réunis.

Il est si détesté ou contesté qu’on a oublié la chose, sauf peut-être chez Libération qui cherche encore à survivre: Najat Vallaud-Belkacem à l’Education, Fleur Pellerin à la Culture, (l’honni) Emmanuel Macron à l’Economie, (l’effaçable) Sylvia Pinel au Logement. –

Ce billet est un signal, court mais sincère. Il faut saluer ces mouvements là, au-delà des désaccords politiques. On n’oublie pas que l’équipe est dirigée par Valls, un premier ministre incapable de gérer une majorité et un pays.

 

22 réflexions sur “ Un billet pro-Hollande ”

  1. Je préfère un vieux ministre de Gauche à un « jeune » ministre de Droite dans un Gvt de dit de Gauche! #Délit2jeunesse ? Bah! #Menfiche2Macron, voila!

    1. oui mais pas d’accord (oh pis tu sais, les paradoxes.. tiens ceux là je ne les confond pas d’avec contradiction)

  2. jeune, vieux bon OK, c’est bien ça brasse les générations. mais vraisemblablement tous aussi formatés ou dupliqués…..

    parce que c’est le réel problème de la politique et de l’action économique qu’on résume par TINA : c’est une seule et même résolution de problème pour tout le monde….une seule manière d’appliquer les modèles,

    c’est bon pour coca ou mc do…..

    le formatage et le zapping, les deux plaies du monde moderne…

    bref, hollande, machin, truc, jeune, vieux, homme, femme….tout cela ne sert à rien si tout le monde pense la même chose…

    il y a longtemps que le point est fait sur ce sujet, une structure dont le chef s’entoure de collaborateurs sortant des mêmes écoles ou universités finit par voir son système se scléroser…

  3. d’ailleurs hollande n’est pas le problème si on regarde bien, il suffit de regarder toute la smala des dirigeants politiques qui passent devant les micros et les caméras, parmi ceux que le système ….heu les français sont capables de mettre en place pour diriger le pays…

    ils pensent tous que la seule manière de réussir à redresser la France passe par les mêmes solutions que le reste du monde….ce qui est complètement incroyable en soi……

    exemples à la con :

    1° à l’heure où le monde entier réduit ses heures de travail, tous en sont à dire que la France ne travaille pas assez, ce qui en moyenne est d’ailleurs faux sans faire état non plus du niveau de productivité …on est dans l’intox quasi total

    2° la productivité baisse, tous les uni-neurones balancent bêtement que c’est la faute des français qui ne veulent plus rien foutre alors que les gains de productivité ont toujours été plus rapide dans l’industrie que dans les services qui prennent de plus en plus de place dans le tissu productif français….(allez faire travailler un coiffure plus vite)

    sans compter qu’actuellement les capacités productives sont en sous charge, ce qui influe évidemment sur les performances..

    3° le travail du dimanche : je me demande d’où vient cette pensée unique qui considère que le fait d’ouvrir le dimanche va avoir un impact sur le CA ou sur l’emploi…..
    si tu as 100 € à claquer dans ton mois sur 6 jours ou sur 7 jours, …………tu vas claquer 100 € sur 6 jours ou sur 7 jours…..

    sauf si une grosse partie de la population est dans la totale incapacité de se déplacer les 6 autres jours…

    sauf à envisager de recommencer à recourir à l’endettement privé qui a fait le bonheur des années 2007-2008. Parce que tout le monde informé sait que les politiques focalisent sur l(‘endettement public, alors que l’endettement privé est bien plus catastrophique…

    mais pour les libéraux tout cela à un sens. Si on décortique un peu, on se rend compte que le détricotage du code du travail profiterait bien sûr à ceux qui le demandent,

    les exemples peuvent se multiplier…

    je suis un peu long…….pardon…si ça fait trop JUAN vous pouvez retirer, c’est juste pour illustrer vite fait le précédent

    1. Estelle92,
      Si « réussir » c’est faire baisser le chômage (et ça devrait l’être, s’pas?)
      Ni l’austérité, ni la relance Keynésienne n’ont aucune chance de réussir et la compétitivité c’est délocaliser ou amener des travailleurs de l’Est, l’Etat assistant en plus les exploiteurs du Medef.
      Ben c’est déjà raté, et question chômage, et question comptes publics et question balance commerciale et question redressement industriel.

      Si « réussir » concerne le seul Valls et sa carrière, c’est aussi désastreux:
      -Un il porte déjà le chapeau pour Hollande et a perdu 20 points de côte perso.
      – Deux, Il ne pourra se présenter en recours crédible en 2017
      – Trois, jamais un ex Premier Ministre n’a été élu (droite ou gauche) à l’exception de Jacques Chirac au troisième essai et étant passé par la case Mairie de Paris.

  4. Le 6 mai 2012 « l’ambiance est dingue… et puis c’est vraiment la première fois que l’on connaît un gouvernement de gauche… NOUS… donc c’est vraiment, un grand jour pour nous… Quoi!? »

    Yadekoirire!!!

  5. Sûr que c’est un bel investissement que de confier de lourdes res ponsabilités à des jeunes, ça peut même être interprété comme un signal intéressant pour la jeunesse de notre pays…
    Ceci dit, ce qui m’inquiète, c’est l’affaiblissement croissant de la démocratie représentative au profit d’un hystérisation,par les médias, de la sphère ( je n’ose même plus employer le terme de débat ) publique,au point ,à terme,de rendre notre société ( nos sociétés occidentales ) ingouvernables et ainsi d’assurer la prééminence des marchés,en réduisant les Etats à un rôle de pompier en cas de crise.
    ( je me suis mal réveillé ce matin…)

  6. Jeunes, vieux,beaux/belle, laid(e), hommes, femmes…

    Et si nous souhaitions surtout qu’ils/elles soient tout simplement compétents et ambitieux pour le pays, sans calcul personnel et plan de carrière ?

    On peut/doit rêver…

  7. Et il y a en un qui part discrètement, cuvillier, dont personne ou presque ne parle…..

    1. Exact . Et surtout, il motive sonr départ par des causes autres que celles d’une carrière

  8. Si l’age ou la race a pu créer des difficultés au système, après avoir longtemps résisté par la force et la ruse, le système cédera finalement parce ce que l’impasse sera devenue inéluctable. Le système intégrera cette contrainte comme il a intégré toutes les autres. Le système de domination et d’aliénation reste aux mains d’une même caste qui ne fait que naturellement se renouveler et s’adapter à l’air du temps. Tout cela n’est que la marque de la perpétuation de la domination. En quoi le renouvellement de cette classe, devenu indépassable tant en raison de l’âge, que des origines raciales, serait positif ? Mais il est vrai que l’inertie du système peut d’une certaine manière être analysé comme un mouvement.

  9. (p’tit pinaillage vu du lac..) le dernière phrase Juan « incapable de gérer une.. minorité.. »

Les commentaires sont fermés.