Le droit à la complexité

La vie politique est ainsi faite aujourd’hui que de raccourcis en caricatures, il devient bien difficile de justifier un peu de complexité dans ce bas monde.

Dans ces colonnes, on ne s’y résout pas.

J’ai taclé MEDIAPART, je les taclerai sans doute encore. Par exemple, je n’ai pas aimé le procès d’intention dressé contre Hollande l’exact jour de son élection. J’ai aussi voulu croire que Valls à l’intérieur pouvait désactiver les surenchères sécuritaires et xénophobes mises en place par Nicolas Sarkozy.

Je me suis trompé.

Plenel a écrit un nouveau bouquin. J’espère un jour avoir le même temps pour écrire. Pour l’heure, il frappe juste, j’en parle sur le blog principal.

J’ai des amis qui soutiennent Hollande, d’autres qui le détestent. La complexité de nos avis fait la richesse d’un pays. Il est difficile aujourd’hui de faire valoir ces différences sans être sommé de prendre parti à jamais.

Le droit à la complexité des idées et du débat est un bien précieux.

 

Publicités

Hong-Kong, en révolte

La péninsule a été rattachée à la Chine continentale en 1997. Un récent voyage familial m’a permis de voir combien Hong-Kong était à part. Et pas vraiment.

La ville est en révolte, « soft » mais ferme, parce que la Chine a décidé que l’élection au suffrage universel de l’executif se ferait désormais parmi des candidats choisis par l’Etat central. Un simulacre de démocratie.

« Dear President Obama,

We, the democracy-loving people living in the US and other parts of the world, urge you to press the Chinese Government to honor its promise of democratic elections to the Hong Kong citizenry.

Beijing’s recent decision ruled out a democratic election of the HK Chief Executive, which has made large-scale peaceful protests in Hong Kong inevitable. Given Beijing’s records, we fear a second Tiananmen Massacre will happen in Hong Kong. We believe that the US has the responsibility to prevent such bloody tragedies from happening. We hereby strongly appeal to the U.S. government to make it clear to the Beijing authorities that any effort to crackdown peaceful demonstrations by force will be strongly opposed and severely punished.

Mais à HK, n’imaginez pas vivre libre et critiquer durement.

HK

Le dernier bouquin de Plenel

Je voulais en parler dans ces Coulisses. Je l’ai lu d’une traite, un dimanche de septembre. Edwy Plenel a écrit « pour les musulmans ».

Le sujet est vivace, il attire des propos détestable dans l’opinion, dans nos médias, dans les sondages.

Plenel est allé à la source, il y a 130 ans, quand un gars dénommé Dreyfus était suspecté,  tort, d’espionnage, parce qu’il était juif.

En 1896, Emile Zola avait écrit un article dans le Figaro intitulé « Pour les Juifs ». Il s’indignait de cet antisémitisme rampant et visible, de gauche à droite, un antisémitisme devenu mondain. On sait ce qu’il advint à la France e 1940.

Plenel a pondu un ouvrage court mais remarquable.

L’antisémitisme est encore vivace en France, mais l’islamophobie a pris le relais. Pour un Dieudonné, combien de tarés ?

Je voulais en parler dans ces Coulisses. Mais le propos est plus vaste que de simples confessions personnelles. Le bouquin de Plenel est salvateur même et surtout si vous êtes effrayé par ces burqa de trop, ces immondes décapitations.

J’ai écrit dans ces colonnes combien les religions m’insupportent. Mais il faut être lucide sur les dangers , sur vers où nous allons si personne ne réagit. Sur où nous sommes déjà, un stade avancé de la haine collective.

L’islam, comme la religion juive ou catholique, m’insupporte quand elle s’adresse à moi, à mes proches, à mes enfants. Mais cela ne justifie aucune haine ni stigmatisation des musulmans en général.

 

IMG_0774-0.JPG

Le ciel d’un jour #29

IMG_0650.JPG

ça fraude dur au Parti Radical, ou bien ?

Elle n’est pas contente. Rama Yade dénonce des fraudes massives pour la désignation du président du Parti Radical.

Mais que leur arrivent-ils ? Le centre-droit a-t-il aussi décidé de se saborder pour laisser place nette à Nicolas Sarkozy ?

La synthèse de ces fraudes fait notamment état de dates de naissance en 2027, de « 113 personnes âgées de 114 ans », de « 36 bébés de moins de deux ans », d’adhésions hors délai, de « l’apparition soudaine de centaines d’adhérents » notamment en Martinique, ou encore de paiements collectifs à partir du même ordinateur.

(lire la suite)

On aurait tort de se désintéresser de ce qui se passe à droite, et surtout au centre, quand on est à gauche.  Veut-on laisser un boulevard à l’ineffable coupe Sarko/Le Pen ?

Ce sabordage du parti radical est inquiétant.